Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Synthèse des quelques cafés

Sujet du 3 avril

MA VIE AMOUREUSE OU COMMENT JE ME SUIS DISPUTÉ(E)...

Dans nos liaisons passées ou dans notre couple actuel, qu'avons-nous fait de la première dispute ? Portait-elle les germes fondateurs de l'incompatibilité aujourd'hui révélée ? A-t-elle donné le ton de la relation ? Nous sommes-nous réconciliés sur l'oreiller, étouffant ainsi le risque de solitude ? Nous sommes-nous précipités sur le pardon, tout plutôt que d'interrompre la "lune de miel" ?

A-t-elle signifié l'entrée dans une prison "dorée", ou, au contraire, a-t-elle généré un échange enrichissant et donc un rapprochement ?

Dans tous les cas, ce premier conflit pose la question de l'autre qui, parfois, a la mauvaise idée de ne pas vouloir ce que l'on veut... Selon la rumeur, on ne le connaît jamais vraiment qu'au moment de la rupture. C'est peut-être contestable... Avions-nous des clefs, délibérément ignorées ? La fin de l'histoire ne cristallise-t-elle pas une dispute, duplication paroxystique des premiers différents ?

Remise en cause créatrice, fixation de règles devenues immuables dans le couple, rétorsion croissante, etc., lundi, nous avons tiré les enseignements de nos échecs et de nos réussites amoureuses à l'aune des premières querelles.

Dans la salle, Régine Pachter*, psychothérapeute de couples, a participé à ce décodage fondamental.

* Formée au rebirth, à la gestalt, à l'AT*, à la PNL*, à la sophrologie, aux techniques comportementales et cognitives mais aussi à l'écoute active et à la communication non-violente, elle anime des conférences intéractives sur le fonctionnement humain et les affects. Elle est aussi formatrice à la communication interpersonnelle en entreprise.


Les coordonnées de Régine : 01 39 90 26 34 et 06 21 60 37 76
Email: regine.pachter@free.fr
Synthèse de Gilles, notre poète :cafe_amour_03_1_.04.06.2.doc

Commentaires

Les premières fois....on les regrette toutes....mêmes les pires...mais pas autant que les dernières...

Écrit par : Bottle | 2006.03.29

Bravo pour le café de l' Amour, nous sommes à Paris aussi en pensée ! Du haut de la cathédrale de Chartres... Nous avons les mêmes Vibrations... Pour mon jeune époux Mamadou- Saliou Africain, la réponse est "si on discute ou se dispute c'est qu' il y a de l' Amour"

Vivette et Mamadou Saliou

Écrit par : Vivette Jolio | 2006.03.30



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !