Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Le 29 janvier avec Arnaud Riou

medium_Ariou.jpg


(Pour l'équilibre hommes/femmes, la réservation est indispensable par mail ou 0612782630 avec confirmation en retour)



"DEVENIR ACTEUR DE NOTRE VIE"
Ne plus être figurant, jouer le premier rôle dans notre vie amoureuse !


Tragédie, farce, comédie romantique, sketchs, drame slave, vaudeville, commedia dell'arte, festivals... Quels théâtres abritent nos amours ?

Recherche de fusion avec un seul être ou multiplicité des rencontres, relation bourgeoise ou passion destructrice, ne rejouons-nous pas souvent le même scénario notre vie durant ?

S'il nous arrive d'être en haut de l'affiche, nos personnages de l'ombre nous volent parfois la vedette dans cette saga : côté cour, séduction, jolis vers, belles répliques, attentions délicates. Côté jardin, ressentiment, jalousie, manipulation, colère, perversité. Alors, comment trouver le ton juste, comment se montrer authentique ?

Sur le thème "Découvrir la puissance de l'amour vrai " Arnaud RIOU a illustré, à travers mises en situations et exercices, à quel point toutes les facettes du kaléidoscope amoureux sont à notre disposition. Il nous a aidé à choisir un mode d'expression en accord avec ce que nous ressentons réellement.

Lundi, au Café de l'amour, le spectacle fut dans la salle !



 
medium_devenir_acteur_de_sa_vie_modifi_.gif
http://www.arnaud-riou.com





Comédien, metteur en scène, directeur de théâtre, coach, formateur en entreprise et conférencier, Arnaud RIOU est spécialiste de la communication orale, du comportement et de la relation. Il est l'auteur du livre : "Devenir Acteur de sa vie" paru aux Éditions de l'Homme. A l'issue de l'atelier/conférence, il dédicacera son ouvrage (en vente sur place). Arnaud propose un stage vraiment intéressant, que j'ai testé. Vous pouvez m'appeler pour que je vous en parle.


StageArnaud.doc
Synthèse de Gilles, notre poète : Café_amour_29.1.7.doc

2007.01.23 02:40 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook | |

Commentaires

Hello,

Avec Thierry Jansenn et Eric Zemmour, Arnaud Riou rentre dans mon tiercé de tête !

Mais bizarrement, ce qu’il peut m’apporter est plutôt lié à des aspects de communication dans mon boulot. Je vais essayer de convaincre mon employeur de me payer quelques séances de coaching. Comme quoi le Café peut mener à tout ! Hormis des rencontres sympathiques (et des fois agréables…), il m’a aussi permis de retrouver une assurance quelque peu perdue par certains événements de ma vie !

Mais finalement, pour reboucler sur la partie « Amour » du café de l’Amour, je m’enrichis dans ce lieu en mon être entier, pour mon bien et pour celui de ma future princesse ! Lorsque je la trouverai, elle s’en apercevra sans difficultés…

Tu sais qu’il y a quelques mois, je n’aurais jamais osé demander le numéro de téléphone d’une femme aussi belle que x (la beauté est subjective mais c’est en tout cas mon avis pour elle). L’important n’est pas qu’il se passe quelque chose avec elle. Ce qui me rend heureux, c’est que je n’ai plus peur de passer aux actes (ici, aborder une femme) relativement à mes désirs intérieurs. Je n’en reviens pas et c’est fabuleux ! Et le meilleur de tout ça, c’est que je rentre dans un cercle vertueux où la confiance en moi ne cesse d’augmenter, consolidée par mes succès !

Merci !

Olivier.

Écrit par : Olivier Dupuis | 2007.01.30

Bonjour Bénédicte,

Je voulais vous dire à quel point j'ai apprécié la soirée d'hier (et ma cousine également) grâce à l'intervention d'Arnaud Riou et la vôtre. Il m'a été difficile de "rentrer dedans" en ce qui concerne les exercices mais j'ai néanmoins trouvé qu'ils été appropriés et bien gérés par vous deux.

Je reviendrai !

Écrit par : Tatiana | 2007.01.30

Encore un grand merci Arnaud Riou. J'aimerai écrire pleins de choses mais le seul mot qui me vient est merci.

Merci à ces hommes qui m'ont fait le cadeau de m'exprimer pourquoi les femmes leurs faisaient peur. Je suis repartie étonnée et chamboulée mais aussi riche de différents ressentis.

Merci aussi pour l'exercice, de dire pourquoi j'en voulais aux hommes. L'exprimer m'a fait du bien.

Ces exercices simples sont vraiments judicieux parce simples et anonymes. Bravo à Arnaud et Bénédicte pour cette créativité.

Et sinon, cette personne si chamboulée hier, ressent aujourd'hui le bienfait.

Bonne journée

Écrit par : Hélène | 2007.01.30

J'ai adoré, Arnaud était génial avec beaucoup d'humour, vous aussi Bénédicte et j'ai trouvé les gens autour de moi sympa. Je suis ravie d'avoir découvert cet endroit. J'aimerai bien avoir le programme des sujets qui seront abordés prochainement.

Écrit par : françoise Dupuich | 2007.01.30

Bonsoir Bénédicte, j'ai beaucoup aimé hier !!! Très intense, surprenant, différent, avec des sentiments mélangés pour finalement se sentir bien, même très bien.

Je pense que je ferai bientôt un stage avec notre bel acteur... A suivre !

Écrit par : Isabelle Robe | 2007.01.30

Pour cette tres agreable soirée riche en intensité et émotions , un tres grand merci !

C'est bien sûr pour moi et pour des tas de raisons la soirée la plus belle que tu m'as donné de vivre au Café de l'Amour.

Ton invité était génial, votre relation porteuse pour l'expression de tous et j'ai vraiment apprécié de me donner à fond dans chaque exercice en bousculant mes peurs avec un grand plaisir et de belles surprises en retour...

Bonheur et cadeaux pour toi cette semaine et de belles inspirations pour la suite du programme !

Je t'embrasse
Stéphane

Écrit par : Stéphane Darfeuil | 2007.01.31

Bonjour Bénédicte,
Malheureusement, le petit exercice proposé a créé une tension plus forte que je ne pouvais l'imaginer. Le fait d'avoir les yeux fermés et de sentir des personnes tourner autour de vous, s'approcher et vous parler sans les voir a été assez stressant. Alors j'ai choisi de m'éclipser (fuir serait plus juste) et, comme je suis une très grosse fumeuse, de me rabattre sur mes cigarettes et de rentrer travailler. Je n'ai pas fait la "balance", comme le suggérait votre accompagnateur, entre un comportement et son contraire. J'espère sincèrement n'avoir dérangé personne.
Je tiens à vous remercier pour l'opportunité que vous m'avez donnée de pouvoir écouter, entendre une analyse-guide riche et j'espère de tout cœur trouver la force petit à petit pour participer.
Amicalement,
Stéphanie

Écrit par : Stéphanie Poulenc | 2007.01.31

Le Riou, bien. Il sait faire monter l’ambiance, mais par moment, il fait un peu gourou...qui a réponse à tout.

Cela dit j’ai beaucoup aimé.

Je me suis fais tancé par x qui n’a pas l’air d’avoir l’habitude qu’un mec la jette...:) Et y, elle va comment?

Écrit par : Bertrand Delpech | 2007.01.31

Bénédicte,

Je tenais à te remercier pour toute cette belle énergie que tu mets dans le café de l'amour. J'ai vraiment beaucoup apprécié les deux sessions auxquelles j'ai participé dans un genre bien différent. J'ai été à la fois nourrie par les intervenants et par les rencontres faites sur place.

Cordialement,



Claire

Écrit par : Claire Saulier | 2007.01.31

Félicitations pour lundi dernier, ce fut une soirée intense et riche.
Heidi

Écrit par : Heidi Keithel | 2007.01.31

C'est vrai que la soirée de lundi avec Arnaud Riou était absolument géniale ! son exposé servi par son aisance et ensuite les exercices que vous avez proposé que j'ai trouvé très respectueux des personnes et en même temps très fort ont contribué à faire de cette soirée, un moment qui m'a fait avancer.

Merci Bénédicte et à bientôt,

Écrit par : philippe lecoeur | 2007.01.31

En accordant une grande authenticité a mon ressenti de la soirée de Lundi je ne peux qu'avouer avoir été subjuguée par votre intervention commune (toi et Arnaud)

Il a un tel charisme qu'il a cette capacité de remettre sur la voie toute personne qui aspire au mieux etre

J'ai quitté le Café chargée d'une intense emotion qui m'a permis de me recentrer en cette periode difficile pour moi et retrouver a nouveau l'energie d'agir seule et aller de l'avant pour pouvoir m'acceuillir moi avant d'acceuillir "la terre entière"

QUE DU BONHEUR EN CE LUNDI et encore merci a toi Benedicte de te defoncer ainsi pour nous tous

Je t'envoie un bouquet garni de pensées affectueuses emplies de serenité retrouvée

Joelle

Écrit par : Joelle CHARLES | 2007.01.31

C'est vrai que la soirée de lundi avec Arnaud Riou était absolument géniale ! Son exposé, servi par son aisance, et ensuite les exercices que vous avez proposé que j'ai trouvé très respectueux des personnes et en même temps très fort ont contribué à faire de cette soirée, un moment qui m'a fait avancer.
Merci Bénédicte et à bientôt,
Philippe

Écrit par : Philippe dubreuil | 2007.02.01

Chère Bénédicte, Chers amoureux,

Je découvre vos témoignages sur le blog du Café de l'Amour, et très sincèrement, ils me touchent beaucoup !

J'anime des conférences toute l'année ; Mais celle de lundi a vraiment été un moment intense ; Le style si personnel avec lequel Bénédicte accueille ses invités, et l'engagement avec lequel le public participe aux exercices en ont assuré la réussite ! Merci à vous !

Je distingue deux types de conférences, les premières, les plus confortables, restent très intellectuelles et confirment nos croyances. Elles nous donnent généralement la sensation d'être plus intelligent ! Les secondes privilégient l'expérience humaine dans toute sa complexité et bousculent nos certitudes. J'ai toujours eu un faible pour les secondes , car c'est à l'issue de celles-ci que je me sens plus paradoxal, plus riche, en un mot, plus vivant !

Si certains participants ont été déstabilisés en écoutant ces confidences chuchotées, c'est qu'ils ne concevaient pas que l'homme et la femme puissent aussi être capables de ces reproches et de ces peurs ; Découvrir cette part d'ombre, c'est en apprendre davantage sur la nature humaine, et donc davantage sur nous-même ! Cette découverte, aussi déstabilisante soit elle ne peut que nous enrichir, nous enseigner ! Je suis en ce sens, certain que ces personnes déstabilisées d'un soir seront enrichies et plus fortes, demain !

Un petit mot à mon interlocuteur "sans peur" : Si j'ai tenté - peut-être maladroitement ! - de lui faire ressentir la peur que je percevais chez lui et que j'ai regretté qu'il ne ressente pas lui-même, ce n'était pas dans l'intention de le rabaisser, mais parce que ressentir ses peurs de l'autre, c'est s'ouvrir à sa vulnérabilité, sa fragilité, et aussi sa tendresse !

La peur, comme la colère, sont les combustibles de l'ombre qui nous permettent, une fois identifiés, de transformer l'énergie en lumière !
Pour l'alchimiste de l'amour, découvrir la peur en soi n'est pas une honte, mais une gloire !

Merci à Nelly et Jacques de s'être prêté avec autant de naturel à ce coup de foudre contagieux, merci aux femmes et aux hommes, qui, à leur façon, en fonction de leur résistance, ont fermé les yeux et ouvert leur coeur en s'aventurant sur cet inconfortable moment d'existence.

J'ai été assez stimulé par votre participation et votre confiance pour vouloir imaginer avec Bénédicte d'autres formes de complicités plus audacieuses peut-être, plus chaleureuses, encore, plus humaines, toujours ! que nous vous proposerons au plus tôt !

A bientôt !

Arnaud

Écrit par : Arnaud Riou | 2007.02.01

Cher Arnaud,

Je dois remercier tout d’abord Bénédicte de m’avoir fait découvert un grand comédien. Je vous remercie aussi pour m’avoir donné une furieuse envie de retourner au théatre bien plus souvent.

J’ajouterai également quelques mots sur mon intervention que vous évoquez dans votre présent message en parlant de « l’homme sans peur » . Que le lecteur ne se méprenne pas, je ne suis pas « sans peur », j’ai juste dit que je n’avais pas peur des femmes. Ce qui vous semble définitivement impossible. Il est aussi des moments où il faut arrêter de donner des leçons pour s’interroger réellement en se disant à propos de l’autre « et si c’était vrai ?». Qu’il n’est pas déchoir que de laisser sortir sa vulnérabilité, sa tendresse…. Merci je sais ! Mais il n’est pas s’enorgueillir non plus que d’avancer ce qu’on sent vraiment même si ça parait hors de l’idée largement admise. Oser l’affirmer en public c’est aussi exposer sa vulnérabilité. Franchement qu’y a-t-il de si extraordinaire de ne pas avoir peur des femmes ? Comme s’il s’agissait d’êtres aux pouvoirs écrasants, quand la société masculine organise plutôt le contraire depuis des siècles. Il n’y a qu’une peur que je puisse imaginer , c’est la perte du contrôle dans la relation. Bien des femmes aussi d’ailleurs ont cette peur. Personnellement je ne revendique aucun contrôle, aucun pouvoir sur l’autre. Je ne lui confére de la meme façon aucun pouvoir non plus. C’est aussi parce que je parle facilement de mes fragilités, de ce dont je ne suis pas toujours fier, de ce qui me touche ou m’attriste que je n’ai pas peur. Une fois encore que peut il arriver ? –
Mais je suis moins têtu que vous, et je me dis, ce que dit Arnaud, « et si c’était vrai ? » Et si j’avais peur ?

Écrit par : Patrick Altman | 2007.02.03

Bonjour Bénédicte,

J'ai beaucoup apprécié cette 1ère soirée pour moi, excepté le retard initial et donc final.

Malheureusement, pour le moment je ne suis pas parisienne, donc je viendrai uniquement quand je serai sur Paris!

J'ai une question, car tu as dit que tu as suivi différents stages de développement personnel dont celui de Arnaud : quel(s) autre(s) stages peux-tu me recommander, c'est-à-dire quels sont ceux qui t'ont le plus apporté ou le plus marqué? Cela m'intéresse car je cherche effectivement à participer à ce genres de stages...

Encore merci pour l'animation de lundi soir, bon courage pour les lundis à venir et à bientôt !

Catherine

Écrit par : Catherine Durand | 2007.02.04



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !