Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le café déménage le 11 février et reçoit José Le Roy

dca7e80fe083e38dfac5b759349f9e22.jpg

Le Café de l'Amour s'installe 41 rue Marbeuf, à l'Ice Baär, au deuxième étage de la boutique Häagen Dazs située Avenue des Champs Élysées
Métro : Franklin Rooselvelt ou Champs Élysées Clemenceau 
8a3efa6faf15638b7186587f1b6622af.jpg
 

1ac3db64d04913971776d11738bb9cb9.jpg

Prix d'entrée à l'atelier conférence : 11 euros et 7 euros pour les étudiants, chômeurs, abonnés
Abonnement : 35 euros les 5 entrées, sans limite de temps 
Formule simple :droit d'entrée/accès à la salle : 6 euros, avec une consommation comprise
Formule à 12 euros : droit d'entrée/accès à la salle, avec une consommation comprise + cocktail dinatoire = 1 cocktail alcoolisé ou pas + buffet salé et mignardises  (voir photo)
7dec7c8c489bfc694a77d8d95955136d.jpg


65fdffebfaa674a6bfec9f96e0755455.jpg
 


S'ÉVEILLER À SOI-MÊME POUR S'ÉVEILLER À L'AUTRE
avec José Le Roy 
 


Pour la plupart, nous cherchons à vivre en harmonie, dans l'accueil et l'amour avec les autres ; or nos relations, bien souvent fondées sur la dualité, la confrontation et la peur, évoluent fréquemment vers la séparation. Alors, comment changer notre regard sur l'autre et sur nous-même par une conversion radicale de perspective ?
 
De nombreuses traditions l'indiquent depuis des siècles, au coeur de notre être se trouve un trésor : nous ne sommes pas ce que nous croyons être, mais l'infini, la source du monde (quelque soit le nom qu'on lui donne : Atman, Conscience, Nature-de-Bouddha, Christ, Absolu...) Grâce au génie de Douglas Harding, dont la voie, au carrefour de la philosophie, de la mystique et de la science, est appelée «Vision Sans Tête», ce qui semblait devoir demeurer l'apanage des êtres d'exceptions devient, enfin, accessible à tous.

Lundi, au sein d'un atelier café particulièrement interactif, José Le Roy* nous a apporté de nombreux outils pour découvrir cette voie radicale, fondée sur des expériences très puissantes d'éveil à notre vraie nature, dans l'ici, maintenant. Il nous a permis une plongée dans l'être essentiel, au-delà du moi social et conditionné, des pensées et des émotions. Sur les traces de Douglas Harding, il nous a appris à "voir" et nous a peut-être révélé, un mode nouveau de lien à l'autre.
5d4308be14a4f737c340ffc4330f25fb.jpg

José Le Roy*, diplômé des grandes écoles d'ingénieur, agrégé de philosophie, est l'auteur d'un premier livre «Eveil et philosophie». Chez le même éditeur, les Éditions Accarias-Originel, il vient de publier "S'éveiller à la vacuité". Sa vie est bouleversée par la rencontre du philosophe et mystique anglais Douglas Harding (1909-2007) qui l'initie à une voie d'éveil à soi : La Vision sans tête. Après avoir été un des plus proches amis et collaborateurs de Douglas, José anime depuis près de 15 ans des stages, des conférences sur la connaissance de soi.
e22e0e962b2ffc9f4cb4ac16cf14eaaf.jpg
  Texte de Gilles, notre poète : 

2008.02.07 01:05 | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | |

Commentaires

Bonsoir Bénédicte,

Mes 2 premières fois ont été superbes. Merci d'avoir insisté pour que je puisse venir lundi assister à l'intervention de Gérard Athias. Merci aussi pour ta proposition de venir voir de près Jacques Salomé. C'était très très intéressant.
Céline et moi avons passé une soirée merveilleuse. Nous nous sommes bien éclatées. Cela faisait bien longtemps qu'on ne s'était autant amusées avec des personnes qu'on ne connaissait que depuis quelques heures. Au final, on a fait la fermeture du bar avec Antonio, Céline et Marc.

Nous souhaiterions, tous les 4, venir lundi pour Caroline LOEB. Est-ce possible ?

Nous aimerions aussi nous inscrire pour Anne-Marie Filliozat, toujours tous les 4.

Et Céline et moi pour Gérard Leleu.

Maintenant que j'ai goûté au Café de l'Amour, je crois que je viendrai souvent... Je confirme ce que je t'écrivai samedi soir, j'ai vraiment l'impression que c'est une veillée où les gens peuvent échanger, grandir, prendre conscience de pleins de choses, découvrir...

C'est super !

Écrit par : Samatha James | 2007.03.01

Bonjour Bénédicte,

Merci pour votre accueil.
Merci également de me demander mon feed back sur cette "toute première fois".
Ayant déjà connaissance de quelques ouvrages de Jacques Salomé, ce fût un réel plaisir de l'écouter. La mise en scène de ses outils a constitué une prestation excellente. J'ai été d'autant plus touchée et concernée que je suis consultante et pratique la relation d'aide.

J'ai apprécié : la qualité de l'intervenant, l'investissement personnel des participants, le respect du public et la bonne énergie qui règne dans le lieu.
Je me plie volontiers au principe de prendre une consommation.
Bravo pour votre animation dynamique sur un ton ludique. Pour satisfaire tous les types de personnalités, il me paraît essentiel de faire varier les modes de communication. Par exemple, en étant moins directive par moment et en laissant faire les choses même si des opinions ou de l'émotivité s'expriment.
Je fais confiance à votre créativité et à la magie dont vous semblez capable !

Bien cordialement

Écrit par : Nelly Bittane Hanin | 2007.03.01

Bonjour Bénédicte,

Encore un grand merci de m'avoir permis de participer à cette soirée animée par Jacques Salomé !
J'y ai redécouvert des points clés et surtout sa façon "d'articuler la mise en situation" (de la problématique ou l'interrogation) d'une personne dans la relation de couple.
J'ai également beaucoup apprécié la manière dynamique et spontanée avec laquelle vous animiez cette soirée.
Pourrez-vous me prévenir lorsque vous aurez l'information concernant la diffusion, à la télévision, de ce qui a été filmé ?
Avec tous mes remerciements, à bientôt,
Marie-Anne Lumet

Écrit par : Marie-Anne Lumet | 2007.03.02

Bravo pour hier soir, c’était une belle et bonne démonstration. Monsieur Salomé est un grand monsieur, j’ai eu envie de rire au début en me faisant la réflexion devant tous les personnages que nous avons à visualiser qu’il fallait un grand lit et un appartement immense pour contenir tous ces personnages !!! merci encore de l’avoir réinvité !

Écrit par : Caroline Durand | 2007.03.02

Bonjour,

J'aimerai bien faire parti de vos soirées. Est-ce des conférences ? Peut-être peut on y faire des rencontres... Car je suis le prototype même de la personne à qui l'amour n'arrive pas malgré ma volonté, et je mettrais bien n'importe qui au défis de changer cela.

A bientôt.

François.

Écrit par : Meurisse | 2007.06.22

J'ai beaucoup aimé la soirée !
Outre le nouveau lieu qui redonne de la modernité à ton Club, j'ai pu me laisser porter par la facilité et la maîtrise de l'intervenant ; il y avait qq chose de léger dans tout ça

Je trouve la démarche très thérapeutique sans avoir à se prendre la tête. J'ai eu l'impression que le travail se faisait à notre insu, c'était comme s'il y avait à vivre et à voir d'évident et que nous étions accompagnés en douceur et avec une grande pédagogie
pour y aller

je pense aller au moins une fois à un de ses ateliers du vendredi soir l

à bientôt

Géraldine

Écrit par : Géraldine Caplas | 2008.02.19

Je trouve ce nouvel endroit très approprié et je ne regrette pas l'ancien, bravo pour le choix très éclectique de tes intervenants. José Le Roy est pour moi une bonne découverte, je vais à son atelier ce vendredi.Tu souhaitais un feedback, pour moi il est très positif, bravo et merci pour la peine que tu te donnes.
Bons baisers de mes bords de Marne.
Christian.
PS. Sans vouloir faire d'humour macabre, je trouve extra-ordinaire que le chantre de la vision sans tête s'appelle ..Le Roy!

Écrit par : Christian Durieux | 2008.02.19

Bénédicte, salut


Ce nouveau lieu est plus lumineux et plus grand que le précédent. On a gagné en espace et en confort. Bénédicte,tu as bien choisi: félicitation!
La première partie de la soirée m'a beaucoup plu. En revanche, le deuxième m'a déçu. L'homme sans tête regardant l'espace m'a séduit. L'espace s'est ouvert quand,ma tête dans le tube en carton, José nous a guidés dans ma réflexion. Au cours de ses descriptions précieuses, mes yeux ont exploré le visage de C qui est devenu peu à peu,une mappemonde, une terre inconnue puis une île de paix et de soleil.
Merci à toi Bénédicte.

Bien à toi

Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2008.02.22



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !