Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Le 11 juin avec le Dr Frédéric Rosenfeld

MÉDITER, C'EST SE RELIER À L'AUTRE ET AU MONDE,
ÉVEILLER PLEINEMENT SA SENSUALITÉ
ou comment la paix intérieure nous prépare à l'Amour

medium_Fr.2.JPG


Frédéric Rosenfeld considère la méditation comme une relaxation agrémentée d'une mémoire, d'un voyage, d'une connaissance, et en même temps, d'une "inconnaissance". Méditer nous ouvre à un monde plus vaste qui nous échappe, à des relations d'immense respect, d'abandon total et désintéressé. Point n'est besoin d'aller se recueillir chez les moines grecs, juchés au somment du Mont Athos, pour tutoyer la transcendance.

Il s'agit simplement de reconsidérer la banalité de notre quotidien, et surtout de rester présent dans l'instant, de vivre "ici et maintenant", ainsi que le proposent les philosophies orientales.

Lundi, au Café de l'Amour, à la faveur d'exercices interactifs, Frédéric Rosenfeld nous a initié à une méditation laïque. Il nous a invité à l'allégresse, nous a permis d'identifier une palette de sensations vertigineuses : l'amour, le sentiment d'infini... voire d'accéder au mystère, ressenti mystique indescriptible. Au risque de modifier radicalement notre perception des situations, il nous a appris la posture mentale de "pleine conscience", et son cortège d'attention, de vigilance, de non jugement. Il nous a également familiarés avec le concept "d'acceptation", qui consiste à "faire l'expérience des événements, complètement, sans défense, tels qu'ils sont" (Steven Hayes).

Sur l'ordonnance de ce docteur pas comme les autres, de puissants anti-dépresseurs, à consommer sans modération : équanimité, compassion, empathie et bienveillance !

Frédéric Rosenfeld, auteur de "Méditer, c'est se soigner", aux Éditions des Arènes, est médecin psychiatre, ancien assisant des hôpitaux de Lyon, diplômé en sexologie, neurosciences et en thérapies cognitives. Il est formé à l'EMDR. Il pratique le taï-chi, les méditations Vipassana, zen, le qi gong.

Éditons des Arènes.

 


Synthèse de Gilles, notre poète : Café_amour_11.6.7.doc

2007.06.03 23:10 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour,

J'ai passé un moment très agréable.
J'ai été au départ décontenancée par les approches masculines. Venant pour entendre parler de méditation et sensualité, je ne m'attendais pas à ce que ce soit également un lieu de rencontres pour personnes en recherche de l'âme soeur. Même si mon âme soeur n'était pas là hier, et je sais que j'aurais du mal à la faire venir, je ne me sentais pas du tout de faire les exercices avec un autre homme.


J'ai trouvé l'intervenant remarquable et la soirée riche d'enseignements.

Je reviendrais sans doute, selon les sujets. Mais je pense qu'alors je viendrais accompagnée ou je chercherais à me placer en compagnie féminine .
Votre idée de café est super.

Bien cordialement
Véronique Artaud

Écrit par : Véronique Artaud | 2007.06.12

merci pour cette soirée,


c un bonheur de te voir faire ton travail de petite fourmi pour que tout le monde soit heureux !



à bientôt

isadora

Écrit par : Isadora Beloeil | 2007.06.12

Cette semaine, j'ai rencontré x. Je ne lui ai pas proposé de dîner (j'ai retenu la leçon!). Mais de toutes façons je n'aurais pas eu envie de le faire. X est un homme charmant avec lequel j'ai de nombreux centres d'intérêt. Jel'ai même raccompagné en voiture prendre son train gare du nord, pour prolonger notre conversation. Il se propose de me faire découvrir une thérapie que j'avais envie d'essayer et m'a donné son numéro de tél. pour cela. Mais de ma part aucun sentiment de désir...

Je peux venir lundi prochain????

Nathalie

Écrit par : Nathalie Bourdieu | 2007.06.13

Bonjour,

Soirée trés agréable et instructive, partagé avec ma partenaire de jeux que j'ai eu le plaisir de racompagner jusqu'au métro.

À lundi car le sujet que je viens de parcourir m'interpelle.

amicalement,
Christophe

Écrit par : Chistophe Danzieu | 2007.06.13

Hello,

Sympa vraiment la soiree d'hier soir ; chaude aussi : j'ai entendu quelques commentaires assez sympa comme quoi c'etait la meilleure depuis la creation :)

Je crois que la petite meditation avec l'olive et apres avec la main a fait bcp d'effet a bcp de personnes.

En tout cas ma partenaire semblait tres contente et m'a meme proposé de se revoir .....eh eh eh

Par contre x que tu m'as presenté tout au debut semble distante .... Bref, je crois que tu devrais integrer dans les meditations de l'amour le toucher de la main en option cela semble faire bcp d'effet :)))

HPL

Écrit par : Nicolas Richer | 2007.06.13

Bonjour Bénédicte,

comme tu as pu le voire, pratiquant moi-même la méditation depuis de nombreuses années, j'ai eu envie de beaucoup intervenir hier. J'aimerai prolonger mes échanges avec l'intervenant.
Pourrais-tu me donner son e-mail ?
D'autre part, il y a un participant qui a parler d'un lieu de méditation dans le 78, qui est proche de chez moi, c'était un homme d'une cinquantaine d'années aux cheveux gris qui a posé la question sur l'état d'éveil et d'illumination. Y a -t-il moyen d'avoir l'adresse de ce centre ?

Bien cordialement
Annick

Écrit par : Annick Préjean | 2007.06.13

Bonjour Bénédicte,

J'ai bien aimé l'accueil, les exercices pendant la soirée et l'idée de traverser les souvenirs désagréables !

Je reviendrai sûrement, selon les thèmes,merci.

Cordialement

Gérard

Écrit par : Gérard Smadjia | 2007.06.13

J'étais célibataire lors de notre conversation téléphonique puis, j'ai rencontré le beau x...)). Nous n'étions pas ensemble lorsque nous sommes rentrés dans la salle mais on peut dire que maintenant, la relation démarre...))

J'en profite pour vous exprimer ma gratitude ainsi qu'à Frédéric Rosenfield. Les exercices de respiration m'ont bien aidé à rester dans le moment présent même dans les bras du beau x, ce qui est mon exercice du moment puisque la rencontre est magique et très intense.

J'ai pu me concentrer sur l'intensité émotionnelle quand il est proche de moi et sur la profondeur de son âme et non pas scénariser ou rester dans ma tête. Ce n'est pas si facile pour moi de lâcher prise sur certaines peurs et j'ai profité de ce lieu bienveillant pour m'appuyer sur les outils proposés pour gérer ce qui se passait en moi à ce moment là. Je n'ai pas toujours pensé aux autres dans la soirée mais suis désolée si cela a pu être délicat à gérer pour les autres.

Rien que pour cela, je n'oublierai pas cette soirée. Les éléments qui m'ont un peu perturbé ont peu de valeur à mes yeux mais si je parviens à redescendre sur terre pour les analyser, je vous en ferai part.

Écrit par : Severine Richmond | 2007.06.13

Bonjour Bénédicte
Quelques mots pour te dire que j’ai beaucoup apprécié l’intervention de Frédéric Rosenfeld, c’était concret et efficace.
Merci et à bientôt

Laure

Écrit par : Laure Dubois | 2007.06.13

Bonsoir Bénédicte,

Comme je vous l'ai dit, je pars à l'étranger pour mon travail tout l'été et je ne viendrai donc plus au Café de l'amour avant la rentrée.

Dommage, car l'intitulé du prochain CAFE me plairait bien, tant il est difficile de dépasser les fantasmes et les projections dans une relation (surtout au début). JE me dis que le meilleur moyen de savoir si on aime quelque'un , c'est, après avoir été déçu (donc confronté à la réalité de l'autre et à ses désirs d'idéal), de continuer à l'aimer ou de l'aimer mieux et plus.
Enfin bref, pas simple...
En tous les cas, merci pour votre dynamisme et la qualité des intervenants.

Très bel été à vous,
Muriel

Écrit par : Isabelle latour | 2007.06.13

L'utilisation thérapeutique de la méditation m'a ouvert des portes intéressantes et je me suis senti plein d'énergie et heureux à la fin de cette soirée.

J'ai été séduit par la personnalité de l'intervenant, son charisme mélangé à beaucoup d'humilité et d'ouverture d'esprit.

Bravo pour cette soirée très réussie !

Tu peux me compter pour lundi soir. Pour info, je suis à nouveau seul... et finalement content de l'être. Le sujet de lundi m'interpelle d'autant plus.

Bisous,

Philippe

Écrit par : Philippe Delcourt | 2007.06.13

On monday, it was interesting how close i felt to someone i didn't know before. i think i'm a little afraid of non-verbal contact - eye staring, hand examining etc. i learnt a bit about my reactions.

and about olives too.

i hope you understand my english - i don't have the nrg to write in french...

bises,

Alex

Écrit par : Alex Burchett | 2007.06.14

Bonjour Bénédicte,

J’ai vraiment apprécié cette soirée et c’est avec plaisir que je reviendrai.

J’avais été séduite par le sujet, "Méditer c’est se soigner", et je n’ai pas été déçue.

Il faut savoir que :

- je suis cadre infirmier en psychiatrie
- j’ai obtenu un diplôme universitaire sur le stress
- j’ai obtenu une attestation de thérapie comportementale et cognitive
- et mes livres de chevet sont des livres sur la méditation (depuis plusieurs mois voire années) afin que je ne perde pas de vue combien cette pratique est bénéfique (bien que convaincue je ne suis pas une grande « praticienne » !! peut être parce que je n’ai pas trouvé le groupe ou le lieu qui me conviennent)

Parfois :
- je me pose des questions sur la cohérence de mes choix,
- je ressens une frustration, quand je suis une formation traditionnelle comme : infirmier, cadre, stress, thérapie comportementale et cognitive, …., l’aspect spirituel me manque et si je participe à certaines séances de méditation ou une présentation sur la méditation, je considère les propos trop religieux parfois trop fantaisistes et pas assez scientifiques, rationnels……..

……….lundi soir la conférence et la découverte du livre m’ont rassurée, contentée.

Les nombreuses qualités de l’intervenant (gentillesse, clarté, écoute ……..) évidement favorisent ce sentiment.

Comme je vous avais précisé que je traverse une période solitaire, vous m’avez suggéré de m’apprêter pour le cas où ….. , ce que j’ai fait sobrement.

Dommage mon choix était tout trouvé en la personne de l’intervenant, mais pas de chance c’était sûrement la personne la moins disponible !!!! Il était là avant tout pour présenter son livre (et peut être que je mets la barre un peu haut !!!)

Je voudrais aussi vous remercier pour votre organisation et votre implication à cette soirée pour un prix qui reste très correct.

C’est avec plaisir que je reviendrai (probablement pas lundi prochain car je travaille).

Nathalie Championnet

Écrit par : Nathalie Championnet | 2007.06.14

Pas mal le 11 juin…mais je ne suis pas trop méditation en fait. L’intervenant était mignon mais un peu glacial, le genre universitaire quoi…

Sinon, Eric, avec lequel j'ai fait le premier exercice ne me plait pas du tout physiquement : il ne se passera rien.

En fait, je crois que ce que je recherche avant tout c’est un mec qui dégage sexuellement, je me fous de la taille si c’est un double mètre ramolli….l’ingénieur de l’autre soir était MORTEL d’ennui : un moulin à paroles qui n’écoutait personne en plus et en plus sexuellement c’est no comment.

Donc exit les bavards (plus on utilise sa langue moins on sait utiliser le reste), les timides maladifs (quand on baise bien on n’a pas peur des femmes), les gros, gras mous (quand on baise on a la forme). Donc mes critères sont dans l’ordre :

1/ Un homme qui aime le sexe comme moi
2/un type intelligent ou astucieux en tout cas un débrouillard, un malin, bref intelligent quelle qu’en soit la forme
3/ grand (mais ça peut se négocier), je ne mesure qu'un mètre soixante-sept.

C’est pourquoi je préfère éviter les plus de cinquante qui ont des pannes deux fois sur trois, et dont la moitié ne se sont pas entretenu physiquement.

Si tu connais des pratiquants du tantrisme, je suis preneuse.

Voilà en gros mes « exigences ». le reste (fric, position sociale, diplômes ou autres, restent subordonnés aux critères précédents et sont donc secondaires)

Écrit par : Rebecca Mornaix | 2007.06.14

J'ai raté cette soirée mémorable, qui était pourtant annonçée chez Brigitte Lahaie : dommage ! Débutant à la méditation et à la pratique du tantrisme, le commentaire de Rebecca Mornaix m'interpelle ; je serais curieux de pouvoir dialoguer avec elle si c'était possible : merci de lui transmettre ce message.

Écrit par : mathis jean-luc | 2007.06.15

Bonsoir Benedicte

Je ne suis pas très régulière dans la consultation de mes e mails d'où le retard de ma réponse.

j'étais très contente de cette soirée du 11 juin.

J'ai trouvé le Dr Rosenfeld intéressant et très agréable. Les participants m'ont paru sympa.

J'ai beaucoup apprécié aussi l'absence de vulgarité et votre animation.

Je reprends contact avec vous dans quelques jours pour une prochaine soirée.

Catherine

Écrit par : Catherine Durand | 2007.06.19

J'ai beaucoup apprécié, Lundi denier, la prestation de mon confrère Rosenfeld, psychiatre qui semble avoir à la fois la tête dans les étoiles et les pieds sur la terre.

Écrit par : Jean-Marie de Chanterac | 2007.06.19

Dr rosenfeld, écrire un livre c'est bien mais avant tout faites votre travail avec vos patients à la clinique Lyon lumière à Meyzieu 3 mois entiers et vous n' avez fait aucun travail sur moi 10 minutes d' EMDR en trois mois vous avez programmé ma sortie de la clinique je ressortais exactement à mon admission vous avez rajoutez une couche de plus à ma dépression j ai une colère enorme Dr rosenfeld il faut choisir entre écrire des livres, vous faire de la publicité et soigner vos patients parce que vous ne faites pas votre travail à la clinique tous vos patients se plaignent de vous à la clinique quand on arrive à prendre une poignée de comprimés et personne ne s' en rend compte aucune surveillance des patients dépressifs moi la première je vous en ai fait part de mon acte et vous n' avez même pas réagi sachant que j ai des tendances suicidaires c est fort docteur Frédéric Rosenfeld vous le psychiatre vous osez parler de l' EFT et vous ne le pratiquez pas avec vos propres patients je dirais que c est grave, 3 mois à la clinique j ai eu droit qu aux médicaments et une séance de 10 minutes l EMDR c est fort choisissez entre écrire des livres ou soigner vos patients ayez une conscience professionnelle j avais un espoir de m' en sortir en venant à la clinique lumière vous avez aggravé mon cas vous m'avez fait perdre tout espoir 45 euros de l' heure et vous consultez vos patients 5 minutes pendant 3 mois c est cher payer DR ROSENFELD je n' ai qu une seule idée en tête celle que j avais lors de mon admission le suicide parce que j ai perdu tout espoir j informerais le siège de clinea à Paris de votre incompétence vous l' étiez peut être à un moment de votre vie mais vous ne l' êtes plus en tant que psychiatre hélas à tout lecteur de ce commentaire, croyez tout ce que j ai pu écrire et je n'ai pas tout dit je suis sortie de la clinique lumière le 18 mars aucun travail n' a été fait sur moi par le DR Rosenfeld j'en dit autant au sujet du paramédical excepté Jocelyne une infirmière avec une vraie conscience professionnelle sans oublier de dire qu il y a eu 3 suicides dans la clinique même de Meyzieu il y a deux ans j aurais pu être la troisième c est les patients qui font le travail des infirmiers les médicaments déposaient sur nos bureaux le matin ou dans la main et stocker les médicaments en cas de grosses angoisses on peut passer la journée entière sans qu on vienne voir ce qui s' y passe on peut se pendre avant qu ils s' en aperçoivent c est les patients qui vont frapper aux portes de d' autres patients parce que on a vu l' un ou l' autre de toute la journée, apres avoir avaler des une poignée d exantia une patiente est venue frapper à ma porte parce qu elle ne m' avait pas vue de la journée alerte l' infirmier qui est venu ne dépassant pas le seuil de la porte lui aurait dit elle dort je dis simplement c'est très grave pour une clinique aussi réputée en tout cas elle ne l' est plus

Écrit par : mme dumont | 2014.03.23



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !