Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Le 18 juin avec Patricia Delahaie

PLAIRE EN TROIS MINUTES ET S'AIMER TOUJOURS, UN PARADOXE ?
Maintenir le désir, un défi ?

Patricia Delahaie
medium_patricia_delahaie.jpg


Dès le premier regard, nous sommes responsables de l'idylle et de son déroulement. C'est ce que Patricia Delahaie affirme. D'essais en guides pratiques, elle développe une réflexion singulière : notre histoire amoureuse et sexuelle est le fruit de ce que nous avons cultivé. Rien n'est écrit à l'avance dans une relation. Selon elle, il y a seulement des choix qui nourrissent l'amour, et à l'inverse, des mots, des actes, qui l'entravent. Aux premières marches du Nirvana, l'ascension paraît souvent difficile : dépasser la première étape de fusion, accepter les différences, rester à l'écoute sans se nier, etc.

En comparaison de notre idéal, l'autre, à force de déceptions, nous incite peut-être à la déliaison. Qu'il est bon de tenir le/la coupable, celui/celle qui n'offre pas la vie rêvée. Survient alors le fantasme de la rupture, et son corollaire de renaissance : goûter une liberté nouvelle, rencontrer des partenaires potentiels plus excitants, renouer enfin avec soi-même ! Ce soi-même mythique, capable de tout en dehors du couple, et de rien au-dedans...

Lundi, au Café de l'Amour, avec Patricia Delahaie, nous avons exploré la planette des "zappeurs" de l'amour, dont les rangs grossissent régulièrement selon les statistiques. Jeux de rôles, ateliers interactifs nous ont montré comment débusquer les aprioris, croyances et jugements qui font loi au tribunal de l'amour. Éloquente avocate de la défense, Patricia Delahaie nous a proposera des pistes pour nous en libérer : une présence à soi et à l'autre, une attention quotidienne à la relation, une culture de l'optimisme et d'autres clefs.

Philosophe et sociologue de formation, Patricia Delahaie, journaliste psycho-société, a collaboré depuis 1978 à Psychologies Magazine, Avantages, Famili, Marie-France, Notre Temps, Coté Femmes, etc. Parallèlement, elle présente une chronique « livres enfants » aux Maternelles sur France 5, depuis 2001 et dirige la collection « documents » chez Leduc.s depuis 2002.

Parmi ses nombreux ouvrages : "Ces amours qui nous font mal", Marabout, 2001, "Etre la fille de sa mère et ne plus en souffrir", Marabout 2002, "Fidèle, pas fidèle", éditions Leduc.s, 2004, "Comment plaire en trois minutes", Leduc.s, 2005, "Comment s’aimer toujours", Leduc.s 2006, "Quand bébé grandit. Ce qui se joue vraiment avant 6 ans" (avec le Pr Catherine Graindorge) Leduc.s 2007.

Synthèse de Gilles, notre pooète :
Café_amour_18.6.7.doc

2007.06.12 01:55 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | |

Commentaires

C ETAIT SYMPA CE SOIR...

Écrit par : Annie Jollec | 2007.06.19

Merci pour cette première soirée conviviale et intéressante que j'ai beaucoup appréciée.
Je compte donc revenir souvent.
Y-a-t-il un programme des prochaines soirées?
Bien cordialement et à bientôt.
D

Écrit par : Dominique Duruis | 2007.06.19

Bénédicte,

J'ai trouvé que la semaine dernière, c'était super bien, que l'expérience avec la main était un moment de subtilités... et que le fait de ne pas parler ne m'a pas du tout manqué. La communication peut également être tactile. La communication non verbale est quelque fois plus enrichissante que le bla bla bla.

Les chamanes étaient aussi intéressants car voir le point de vue des grds parents...apporte beaucoup.

Et, hier soir, l'intervention de Patricia était à mon goût super superficielle. Faire une liste des + ou ou - lors d'une relation, je peux le lire sur Marie-Claire, il me semble. J'avais une impression de vu et de déjà vu. Mais évidemment ça n'engage que moi.

A la semaine prochaine et bravo encore pour tout ce que tu fais.

rafa.l

Écrit par : raphaelle Delorme | 2007.06.19

Bonsoir,

J'ai vraiment bien aimé cette soirée et je vous remercie pour le travail que vous accomplissez.

Mais, mon mail a une toute autre démarche. J'étais assis à coté de "x" ce lundi soir et, n'étant pas resté au diner pour cause de travail tôt le lendemain matin, (et également par timidité supérieure à la moyenne ;)) je n'ai pas osé demandé le numéro ou le mail de cette charmante personne.

Vous serait il possible de m'aider dans cette démarche afin que je puisse la contacter?

Merci d'avance

Frédéric

Écrit par : Frédéric Alliot | 2007.06.19

Merci Bénédicte pour lundi ,

C'était super. Patricia est lumineuse, habitée par ce qu'elle partage .
J'ai été ravie de la connaître ,
Merci encore pour cette invitation lundi, j'ai beaucoup apprécié!

Tu m'as installée, si tu te souviens, à côté d'un certain x, que j'ai trouvé charmant...

Tu me connais un peu, je ne suis pas ici pour une aventure sans lendemain...donc je me demandais quel type d'homme il était ?

Je ne viendrai pas lundi prochain, mais sure je reviendrai tres rapidement!
Le café fonctionne-t-il tout le mois de juillet?

Merci.
Big bises,

Stéphanie

Écrit par : Stéphanie Leduc | 2007.06.20

Bonjour Bénédicte

Hum … vous pouvez lui dire que je reviendrai certainement au Café de l’Amour, mais comme je viens en fonction du thème abordé, inutile de laisser croire à Frédéric que tous les lundis, il pourra m’y retrouver...

Bien qu’il soit sympathique, je ne souhaite pas qu’il me recontacte. Merci donc de ne pas lui communiquer mes coordonnées.

Je suis certaine qu’il fera grâce à vous d’autres rencontres enrichissantes.

A bientôt,
x

Écrit par : x Dupont | 2007.06.20

Salut Bénédicte,

C'était très réussi lundi dernier. D'ailleurs, pour une fois j'ose te demander s'il est envisageable de revoir qq'un... Ce n'est pas tres facile, je n'ai pas l'habitude de demander ce genre de chose. Il s'agit de x, une jolie JF blonde aux grands yeux bleus et aux allures timides (mais, semble t-il pas si timide que cela quand elle prend le micro).
J'ai cru comprendre qu'elle interviendrai bientôt. Crois tu qu'elle sera là la prochaine fois?

Nicolas

Écrit par : Nicolas Chaillot | 2007.06.20

Dans cet univers, pour la première fois j'ai vu et rencontré des gens parfois mûrs en âge (plus de 30 ans) et cependant encore en quête de devenir et de partage. L'existence nous apprend à être ceux-là qui recherchent aujourd'hui autre chose que ces réalités d'autrefois et qui nous ont déçus.

Au départ, je voulais te rencontrer Toi Bénédicte ; souviens-toi ! Toi, parce que j'ai vraiment apprécié ta personne, dès ta première intervention ! Alors je me suis approché sans démarche particulière sauf celle de venir à toi... Homme humble et désireux de plonger dans ton regard pour y rencontrer un peu plus de toi... Tu m'as gentiment fait comprendre quelle était ta position dans cette salle et je m'en suis retourné vers la mienne... sans honte et sans remords... Et la rencontre avec Dominique t'a donné raison : elle m'a permis de comprendre que tant de belles personnes se cachent au détour de visages qu'on n'aurait pas rencontrés !

Les mots que nous avons échangés étaient plein de bienveillance et d'amour du prochain.

Je suis reparti avec mon binôme de départ, avant le repas, mais je t'ai promis que je reviendrai dans cet univers qui est le tien et qui m'a enchanté ... Je souhaite que nous soyons Toi et moi côte à côte un jour lors d'un atelier, afin d'être à égalité dans la rencontre... Même dans le silence...

Pour finir un grand merci à Patricia qui est quelqu'un de très perspicace et foncièrement du bon côté des gens... Elle, je l'ai furtivement rencontrée dans ce qu'elle est sans doute vraiment : quelqu'un de coeur qui se cherche sûrement encore aussi.

Tu as mon Email alors si tu veux me répondre j'en serais ravi. Francis

Écrit par : Sifranc | 2007.06.20

Suite à cette soirée du 18/06 j'en ressort avec une nouvelle ouverture d'esprit. Merci à ma complice d'un soir (valerie) : quelle richesse d'âme et d'esprit !

Merci à notre hôtesse de l'amour, de me faire rencontrer des gens exceptionnels. (Le bonhomme Michelin à complètement remplis son rôle hier soir :il nous a soupoudré d'amour )

Écrit par : Aimond | 2007.06.20

J'ai aimé cette très jolie phrase que je retiendrai : "On peut aimer toujours mais pas tout le temps". Tellement juste et si libérateur.

Écrit par : Heidi G | 2007.06.22

Patricia était absolument craquante avec ses yeux pétillants et sa personnalité ouverte, positive, chaleureuse et pleine de spontanéité. Je l'ai trouvée ravissante.

Écrit par : Philippe Delmas | 2007.06.22



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !