Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Le 16 juillet avec Marion-Catherine Grall


"NOS PEURS D'ENFANTS CONDITIONNENT-ELLES NOS CHOIX AMOUREUX ET SEXUELS ?

Et comment les rituels des peuples traditionnels peuvent nous aider à les dépasser ?" avec Marion-Catherine Grall
medium_MARION_ABACA_008.jpg

 

 

Pour la plupart, nous rêvons de rencontrer une âme soeur. Pourtant, des processus involontaires d'échec, enracinés dans l'enfance, nous en empêchent : loyautés inconscientes, croyances, scénarios répétitifs...

Comment sortir de cette fatalité ?

Pour accepter nos blessures d'enfance et les surmonter, Marion-Catherine Grall nous propose une approche chamanique, spirituelle et concrète. Initiée par des peuples traditionnels en Amérique du Nord, au Mexique, mais également formée aux approches occidentales, elle a découvert plusieurs manières de se libérer émotionellement. L'oeuvre de sa vie ? Nous les transmettre et nous aider à mieux nous comprendre, à dépasser nos blocages inconscients, dénouer certains noeuds, nous retrouver nous-même et parvenir à nous aimer.

Lundi, au Café de l'Amour, guidée, entre autres, par l'esprit des indiens Toltèques, elle nous a permis de lever un coin du voile sur nos résistances. À travers des exercices très originaux, certains sont parvenus à nommer des émotions enfouies, véritables ennemies contre lesquelles nous nous battons dans le noir, à laisser émerger quelques solutions. Elle nous a aussi parléde sexualité sacrée...

Auteure, conférencière, coach de vie, elle maîtrise les outils classiques (PNL, coaching, thérapie congnitive, psycho-génèse, acuponcture, intelligence émotionnelle ), mais aussi les enseignements de guérison spirituelle, acquis auprès des amériendiens, celtes, orientaux. Son dernier livre, "Au secours, j'ai peur d'aimer !", vient de paraître chez Plon. Auparavant, elle a publié : "La page de tous les possibles" aux éditions Vivez Soleil, "Coaching de vie" et "Surprise par le bonheur" aux éditions du Lau.


medium_couv.2.jpg


Synthèse de Gilles, notre poète : Café amour 16.7.7.doc

2007.07.10 02:35 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (31) |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour,
Après ce joli moment d’hier soir, je reviens vers vous et vous dit que j’ai apprécié vous offrir cette cérémonie. J’ai bien aimé les échanges que nous avons eu pendant l’atelier et après.

Je sais que nombreux d’entre vous auraient aimé me poser des questions et personnellement, alors posez-les moi maintenant, racontez-moi ce qui vous touche en ce moment et je prendrai le temps de vous répondre individuellement. Merci d’être venus, de m’avoir offert le cadeau de faire votre connaissance et de partager ce temps avec vous.
Marion
marion@mariongrall.com

Écrit par : Marion-Catherine Grall | 2007.07.17

Bonjour Bénédicte

La soirée d'hier était bien.

Je ne sais pas comment tu as fais avec autant de monde, pour remarquer qu'il s'était passé quelque chose entre x et moi, mais je te dit bravo et merci !

Si je suis partis si vite, c'est que cette échange avec x était si fort, si intense que ça m'a bouleversé. J'ai envie de la revoir, mais je ne sais pas si c'est réciproque.

Merci pour ton aide Bénédicte .

Écrit par : Frédéric Lemoine | 2007.07.17

Bonjour Benedicte,

Je suis venue hier soir avec une amie, et je pense que j' aurais eu du mal a faire la demarche de venir seule ; je n'ai pas cette audace.

Mes impressions : J'étais tout d'abord curieuse de voir comment cela se passait et j'ai observé avec interêt.

Au premier exercice j'ai joué le jeu et me suis retrouvée dans les bras de y, mais en gardant une certaine reserve, en "faisant semblant".

Au deuxieme exercice, libellules et papillons, j'ai d'abord été libellule puis papillon. Je dois avouer que nous avons joue le jeu avec mon partenaire et des choses très fortes ont été ressenties par l'un et par l'autre, et ce à ma grande surprise.

En partant, je me suis sentie très fatiguée, "vidée" et même un peu decue et frustrée de me retrouver seule dans la rue sans pouvoir partager mes impressions avec quelqu'un.

En tout cas experience bluffante et interessante !!!
à bientot sans doute,
Florence

Écrit par : Florence Dumont | 2007.07.17

Bonjour Benedicte,

j'ai beaucoup aimé ta prestation et je suis touché par ton souci du bien-être des gens. C'est vraiment toujours un plaisir de te voir. J'ai aimé la sincérité et la simplicité de marion, les gens étaient de très bonne qualité. Mes voisines du debut avaient l'air de personnes vraiment intérressantes, mais je n'ai pas vraiment cherché à les rencontrer.

La longue periode de solitude que je traverse, couplée au stress de mon boulot, me met en situation de vulnérabilité face à certains jeux ou certaines personnes qui sont professionnellement et affectivement plus ancrées.

Paradoxalement certaines personnes intuitives peuvent ressentir cette vulnérabilité momentanée et, peut-être, lui trouver un certain charme, comme quelque chose de mignon ou d'amusant et vouloir en jouer, pas méchamment, mais un peu comme un chat avec une souris : c'est plus taquin que mechant.

En tous cas, moi, ça me fatigue et ça ne m'amuse pas; ça m'oblige souvent à être sur la defensive, parfois peut être de manière exagérée. Je reviendrai avec plaisir au café de l'amour quand j'aurais surmonté cette periode délicate.
Bises et bonnes vacances.
Nicolas

Écrit par : Nicolas Richer | 2007.07.17

Hier soir, nous avons moyennement aimé : trop fouillis, et donc pas assez de fluidité pour que le climat ait un caractère plus recueilli. Il faut dire que la configuration des lieux n'est pas idéale, que nous étions nombreux... et qu'un beau rituel hors couple a peut-être manqué pour que tout le monde y trouve son compte... (exercice de visualisation par ex. ?). La charmante x s'est faite jetée par le jeune homme que tu lui as présenté, qui lui a dit d'emblée : "Je te préviens, je ne suis pas tactile !"

En fait, c'était plutôt une approche tantrique...
Cela dit, félicitations à toi, car toute cette organisation est du boulot !
Amicalement.
Véronique

Écrit par : Véronique Artaud | 2007.07.17

Bonjour Bénédicte

J'ai été agréablement surpris par l'intensité et la profondeur du "travail" proposé, j'ai vécu un très bel échange de tendresse et de compassion avec ma cavalière :-)
Merci d'avoir fourni le cadre pour cette expérience ! Bis !

Des petits "moins" maintenant : je mettrais bien une dizaine de Vélux, ça manque de lumière chez Don Camillo... D'un autre côté, ça peut pousser à la chercher à l'intérieur de Soi.

Plus sérieusement, j'ai été assez géné par le son du micro, il y peut-être moyen d'améliorer ça ?

Je t'embrasse affectueusement.
R.V. lundi 6, peut-être, je suis bio-danseur dans le groupe de Florence Vasseur

Francis

Écrit par : Francis Levy | 2007.07.17

Disons que j'appréhendais un peu de venir hier soir et que j'ai carrément bien fait ! :-))

Je n'ai pas chassé (disons les choses comme elles sont), par contre je me suis fait du bien.

Premier exercice avec x, qui a tout simplement refusé de le faire "les trucs spirituels, c'est pas pour elle".
Deuxieme exercice, non pas avec une jolie minette mais avec une vieille routarde de la méditation (c'est pour cela que je l'ai choisie). C'était profond, c'était intense, focalisé. J'ai mis toute ma pratique de la méditation dans cet exercice et la dame (je ne connais pas son nom) en a fait de même. Les énergies ont circulé !

Résultat, c'était vraiment plannant. Je suis parti comme un voleur du café mais mon cerveau était bien à sa place et mes neurones bien connectés. Cette nuit, je me suis couché tard et levé tôt mais j'ai eu 5 heures de sommeil vraiment profond.
Je suis un nouvel homme ! ;-)

Écrit par : Florian Mestre | 2007.07.17

Très particulier à mon sens. Très peu de théorie, des exercices riches de sens. J’étais simplement bien en sortant. Tu avais visé juste, deux exos étaient largement suffisants à deux. J’étais aussi contente du 3ème qui ressemblait un peu à une séance de sophrologie détente. J’étais tout simplement bien en partant…
Alexandra

Écrit par : Alexandra Weber | 2007.07.17

Bonjour,

Intéressant mais à mon goût trop d'exercices pratiques, mais nous étions prévenus...

Il est très difficile d'avoir des "rapprochements" avec une personne que vous voyez pour la première fois et surtout qui ne vous plait absolument pas (donc difficile de se concentrer), heureusement qu'il était sympathique mais encore une fois c'est une expérience qui est toujours enrichissante.
Isabelle

Écrit par : Isabelle Larue | 2007.07.17

J'ai apprécié cette intervention et aussi découvert en jouant "vraiment le jeu" que je pouvais encore aimer.
Je trouve Marion-Catherine très intéressante.
Dommage que j'habite trop loin, je ne peux pas rester après le café.
A très bientôt,
Hélène

Écrit par : Hélène Lemeur | 2007.07.17

merci pour ce moment, plein de sauge lol, et de nettoyage.

J'ai eu la chance de travailler avec Y, qui était l'amoureux de X. Il m'a parlé de leur couple, de leur projet de voyage. Et l'amour avec lequel il en parlait m'a donné presque envie de faire couple un jour... moi la vraie phobique de l'engagement !

Il m'a permis de vivre un vrai moment d'échange, de partage, de tendresse... d'autant plus facile pour moi qu'il n'y avait pas d'enjeu de "seduction".

Ah, Bénédicte, ton 3eme oeil est vraiment ouvert, tu places les bonnes personnes au bon moment !

Merci encore pour ton énergie, et celle de la chamane blanche que tu avais amenée jusqu'à nous ;)

Écrit par : annabelle | 2007.07.18

Hello Bénédicte,

très bonne soirée hier au Don Camomillo, j'ai bien aimé les exercices (à ceci près qu'il m'aurait fallu plus de temps pour "régresser" dans le temps). Dommage que le "rompez" des troupes à la fin soit si rapide. Mais félicitations à l'organisatrice en tout cas.

A une prochaine, soit au café (peut-être dans une quinzaine) soit sur les planches du rock.

Bises

Guillaume

Écrit par : Guillaume Warner | 2007.07.18

Impression très positive pour cette rencontre avec Marion Grall. En tant que praticienne de shiatsu et de yoga, je me suis retrouvée en terrain connu.
Merci à vous de mener tout cela rondement!!
Joëlle

Écrit par : Joêlle Siruck | 2007.07.19

Bénédicte,

Très bonnes impressions sur la soirée d'hier avec Marion-Catherine Grall et je dois dire que je m'en doutais...
Je participerai à un atelier avec Marion dès que je le pourrai car c'est une femme qui sait transmettre. C'est un cadeau qu'elle nous fait et qu'elle se fait aussi.

Ces exercices font fonctionner le cerveau droit, c'est-à-dire notre créativité, sans passer par le cerveau gauche ''le raisonneur" et c'est très bien ainsi. Ca déconnecte des problèmes et nous ouvre le coeur et la créativité.

Je suis allée sur son site la nuit dernière et je m'achète dès aujourd'hui un carnet d'écriture en suivant sa méthodologie d'écrire chaque matin 20 mn entre autre. J'ai écris de l'âge de 10 ans à 34 ans et j'ai abandonné pour des raisons... sentimentales

Elle a, tout comme toi d'ailleurs (et comme moi aussi), cette propension à être proche tout en sachant mettre les limites... Waouh !!! Je nous aime

Bien à toi.

Valérie

Écrit par : Valérie Lamotte | 2007.07.19

c'était très bien, même si je n'ai pas eu d'émotions très intenses avec ma partenaire et que j'ai été un peu gêné par mes voisines de gauche, qui riaient et parlaient beaucoup entre elles. Évidemment, j'aurais aimé qu'elles s'occupent un peu plus de moi ... Sinon, j'ai bien aimé Marion-Catherine Grall. a bientot.
Romain

Écrit par : Romain Séchan | 2007.07.19

Beaucoup de monde ! Pour ce type d'exercices, c'est difficile... J'ai bien aimé le rituel de purification, l'énergie est bien remontée. Par contre, des laps de temps trop longs, qui font baisser l"énergie.
Marion est une belle personne, je ne peux rien en dire, je n'ai rien lu d'elle, donc je m'abstiens de juger.

Votre idée était bonne, de dire aux hommes de choisir 1 partenaire. Par contre, je trouve que vous les avez trop assistés. Les hommes qui étaient près de moi ont pensé la même chose. On avait l'impression qu'on était à l'école et qu"il fallait leur prendre la main.

J'ai pour ma part apprécié les excercices et suis d'accord de revenir.
Bonne jounée!
Cordialement
Sylvie

Écrit par : Sylvie Perthuit | 2007.07.19

Bonjour Bénédicte,

C'est vrai que c'est un café .... "particulier". Ca change et c'est une première pour moi qui "sort" pratiquement plus à Paris.

Bravo pour cette initiative et cette soirée sympa.

Pour ce qui était du thème. D'un naturel plutôt positif j'ai tendance à toujours voir la partie à moitié pleine de la bouteille. Sinon, mes premières impressions générales sont les suivantes :

- confort de la salle et des chaises léger (par ailleurs, sensible à l'énergie, je n'ai pas trop "senti" cette salle) ;
- l'approche "chamanique" peut être surprenante pour les non initiés et à mon avis le lieu ne s'y prêtait pas ;
- l'ensemble de la présentation semblait un peu trop improvisé.

Voilà j'arrête là mes impressions négatives, mais qui ne se veulent que constructives et te dis à une prochaine fois, lundi prochain peut être ;-)).

Très bonne journée,
Jean

Écrit par : Jean Langeais | 2007.07.19

Bonjour Bénédicte,

C'est vrai que c'est un café .... "particulier". Ca change et c'est une première pour moi qui "sort" pratiquement plus à Paris.

Bravo pour cette initiative et cette soirée sympa.

Pour ce qui était du thème. D'un naturel plutôt positif j'ai tendance à toujours voir la partie à moitié pleine de la bouteille. Sinon, mes premières impressions générales sont les suivantes :

- confort de la salle et des chaises léger (par ailleurs, sensible à l'énergie, je n'ai pas trop "senti" cette salle) ;
- l'approche "chamanique" peut être surprenante pour les non initiés et à mon avis le lieu ne s'y prêtait pas ;
- l'ensemble de la présentation semblait un peu trop improvisé.

Voilà j'arrête là mes impressions négatives, mais qui ne se veulent que constructives et te dis à une prochaine fois, lundi prochain peut être ;-)).

Très bonne journée,
Jean

Écrit par : Jean Langeais | 2007.07.19

Bonjour Bénédicte,

Pour ma part, j’aurais souhaité que conférence de Marion aille plus en profondeur, notamment au niveau de ses approches traditionnelles. N’est-ce-pas ce qui faisait l’originalité de cette soirée ?

Par ailleurs, il nous a été demandé d’être en blanc mais la raison n’a pas vraiment été clarifiée.

Bien que d’une plus grande capacité, je trouve que le lieu à Bastille dégageait plus de clarté que le Don Camilo.
Cela dit, cette soirée m’a permis d’échanger avec des personnes sympathiques et, j’espère, de donner à chacun le sentiment d’avancer sur son propre chemin de vie.

Quant à x, je te propose de lui transmettre mon mail.

Bonne journée,
Laétitia

Écrit par : Laétitia masson | 2007.07.19

Dans un premier temps, c’est curieux d’attendre quelques instants au bar, pendant que Bénédicte cogite sur l’emplacement. Et c’est logique, je pense, que cela se passe ainsi avec intuition et respect des uns et des autres.

Il n’y avait pas de consigne particulière. Et puis détendu, un brin communicatif, je salue la tablée qui m’accueille, là des sourires ou de petites crispations, ce n’est pas simple le premier dialogue et le premier contact.

Présentation de la réunion, un chant merveilleusement interprété dédié au thème de la soirée et rapidement des jeux de rôles. Il faut "choisir" sa compagne, la encore c’est par correction car Bénédicte a déjà fait une première sélection et ce ne serait pas très chouette de tourner le dos à sa voisine. Alors on se jette à l’eau et on tente d’anéantir les retenues pour se consacrer à l’exercice et puis on en parle, ceci, cela et pour dire je n’ai pas pu rentrer dans le jeu.

La deuxième simulation est plus confortable, la Libellule et le Papillon. Cette dernière dure un peu plus longtemps et il est difficile de simuler : soit on entre dans l’exercice, soit on arrête là. Le fait de renverser les rôles cela fini par être plus sincère. L’émotion est totale, la dissimulation semble difficile, les regards se combinent, se mélangent pour ne laisser passer que cette émission d’amour, même si cela n’est qu’un exercice dicté, personne ne peut rester insensible. Et c’est bien cela pour moi, la particularité de ce lieu de rencontre, pourtant je découvre Le Café de L’ Amour. Il y a dans la vie de tous les jours de nombreuses occasions de partage, rarement nous ne sommes en situation de recevoir. Aussi lorsque nous ouvrons notre cœur nous remarquons qu’il y a d’autres personnes vivant avec le même état d’esprit. D’un premier contact avec ma voisine F. très réservée, voire un peu coincé, j’ai pu me rendre compte que cette ouverture du cœur déjouait tout blocage et que quelques doux gestes déposés sur son visage pour effacer les larmes naissantes montraient à quel point la richesse du cœur l’emportait sur de nombreuses réticences. Dangereux d’ailleurs, car le cœur et l’esprit sont parfois en opposition et la raison doit faire face à ce dilemme : Se laisser porter par l’amour de l’autre ou bien chercher quels sentiments l’on pourrait bien avoir pour l’autre…

Je suis parti un peu rapidement, c’est le lendemain que je me suis senti un peu lâche.
Merci beaucoup Bénédicte de m’avoir permis de vivre ce partage.
Alexandre

Écrit par : Alexandre Potier | 2007.07.19

A partir du moment où l'on permet aux gens de s'étreindre et de se toucher, et vu qu'il n'y a un tel manque d'amour
et de solitude, cela ne peut que renforcer la convivialité qui manque cruellement dans ce monde de stress !
Désolé si je t'enlèves un peu de ton mérite !! ;-)

Sur le fond, je ne suis pas du tout convaincu
de méthodes employées et notamment
de la circulation des énergies mais je reste
ouvert et je lirai son livre pour approfondir

Je profite de l'occasion pour te suggérer
de faire venir aussi des sociologues ou
des psychologues qui nous expliquent
plutôt pourquoi les gens n'arrivent pas à se
rencontrer plutôt que des gens qui nous expliquent
comme gérer son couple, alors même que
99,99% des gens qui fréquentent ton café
sont célibataires !!

Je t'avais cité Odile Lamourère qui a
écrit "pourquoi les hommes ne font plus
la cour aux femmes ? et le sociologue
Jean Claude Kauffmann

Puisque tu as les mails des participants
cela serait bien d'interroger ta clientèle
sur ses attentes ??? :-)

Bien à toi et à lundi

Écrit par : Gérard Daguessau | 2007.07.19

Bénédicte, mes impressions de la soirée sont belle !
x a trouvé la soirée réussie, moi aussi. On a commencé en retard, ce n'était pas grave du tout. Tout de suite, j'ai été mis dans l'ambiance. J'ai été à l'honneur, j'ai allumé le feu. Le premier exercice n'a pas été concluant, par contre, les deux suivants ont été forts,vrais. Entre les exercices, j'ai pris des notes que je ne relirais qu'une seule fois.

J'ai bien aimé les deux exercices où nous étions tout à tour libellule ou papillon. Le cadre sombre était propice aux confidences. Pendant ce temps délicieux, les heures ont tourné en silence et j'en ai oublié de feuilleter
le livre de Marion. Je le trouverais sur son site ou à la FNAC.

Avec x, nous avons beaucoup parlé sur le trottoir devant le Don Camilio. A sa voiture, elle me dit qu'elle est en vacances et qu'elle viendra peut-être la semaine prochaine. Qui vivra, verra !

Bien à toi

Bruno

PS

Reste-il une place pour le 23 juillet?

Écrit par : Bruno Descamps | 2007.07.19

Un flash : lundi dernier, la brune, plutôt fine, qui était au groupe de la 1ère table à gauche en entrant. Elle était assise sur la banquette dos au mur, à peu près 4e place vers l'intérieur de la salle.....

Du coup je sais plus si je rappelle x qui, de son côté, a joliment fusionné (et tant mieux pour elle).
Moi je n'étais de toute façon pas en situation lundi, j'étais telle l'huître qui s'est pris une giclée de citron (conflit au boulot qui s'est solutionné le lendemain) et, à mon grand dépit, mon soi m'a sommé de partir avant la 2nde méditation.

Marion est un bel être, charismatique, et j'aime bcp sa connection au plan subtil et à l'énergie (elle me fait penser à l'énergéticienne que je vois de temps en temps et qui anime d'ailleurs aussi des stages).

Je n'avais pas pu venir à la soirée Internet : j'ai essayé d'avoir des échos les 2 lundis suivants mais à chaque fois étais entouré de nouveaux. C'était quoi les infos clés ? Merci.

Biz et à lundi
Tristan

Écrit par : Tristan Manzana | 2007.07.19

Bonjour, Merci d'avoir organiser cette soirée. Marion a fait un beau travail, les exercices étaient très puissants.

Corodialement,

Gabriella

Écrit par : Gabriella d'anunzio | 2007.07.19

Je trouve que c'est une belle réussite de faire entrer dans l'intime autant de gens qui se connaissent si peu. À titre personnel, j'ai pu vérifier que je contrôle encore trop, malgré des progrès certains !

Si je peux me permettre un conseil : compte tenu du nombre de participants, il serait plus fluide de ne pas attendre plus de 3 minutes, maximum, entre deux "scènes", même si chacun n'a pas sa chacune ; il faut bouger la masse et non les marginaux,pour ne pas faire retomber le soufflet, réussi.

Écrit par : Paul Devandre | 2007.07.19

Bonjour

Cette soirée du 16/07 m'a beaucoup plu et fait beaucoup de bien, surtout les deux derniers exercices: le papillon et la libellule puis la méditation (le 1er exercice nettement moins "intéressant" pour moi en tout cas, car trop difficile de se projeter dans un couple dans 1 an, 3 ans... et puis cela dépendait peut-être du partenaire).

Cela étant, (je rêve) il aurait fallu une soirée de 4 voire 5 heures pendant laquelle Marion-Catherine aurait AUSSI davantage exprimé ses théories et méthodes par rapport au sujet en question qui est passionnant et qu'elle connaît certainement très bien... ou alors pourquoi pas l'inviter de nouveau pour une soirée plus "conférence"?

Mais je ne me plains pas! Ce fut une très belle soirée!

Merci aussi pour la venue et la chanson d'Hélène Kibaro que je connais et admire.

Bien cordialement Véro

Écrit par : Véronique Charles | 2007.07.19

Bonsoir Bénédicte,

Voici donc quelques-unes de mes impressions suite à la soirée de lundi soir :

- j'ai beaucoup aimé l'ambiance générale: le tambour, la purification par le feu, et l'animatrice bien sûr.
- je suis resté sur ma faim sur le sujet des peurs. Mais il est vrai que c'est un sujet immense.
- le premier exercice était très intéressant pour démontrer l'existence des peurs
- une de mes voisines a découvert qu'il était possible de guérir ses blessures, et pas seulement de les ressasser lors d'une analyse.
- plusieurs de mes voisines ont trouvé la mise en place des exercices trop longue.
- je devais être le partenaire de la personne qui avait quitté la salle parce que cela faisait trop "agence matrimoniale", ce qui m'a obligé à trouver une autre partenaire pour le premier exercice. Je pense n'être pour rien dans son départ, mais cette expérience, et d'autres précédemment, montre que certaines personnes sont incapables de faire les exercices proposés. Sans doute ces exercices sont-ils trop impliquants pour certaines personnes. Je suggère d'informer plus clairement ces personnes qu'elles peuvent s'abstenir de faire les exercices proposés si cela leur pose problème.
Amitiés.
Jean

Écrit par : Jean Dumont | 2007.07.19

Pas emballée par MC Grall, plus un profil psychothérapeute, ou autre, que réellement chamane.
Mais l'animation du café est tjs aussi agréable et tjs dans la
bonne humeur!
sourires
Catherine

Écrit par : Catherine Durand | 2007.07.19

Bénédicte

Enfin je prends un moment pour vous féliciter pour ce travail que vous faites. Cela doit être un travail énorme, l’organisation de ces soirées. J’ai beaucoup aimé l’intervention de Marion-Catherine Grall. Le premier moment de surprise passé sur la forme (chamanisme), je suis contente d’être venue et d’avoir tenté l’expérience. J’ai passé un excellent moment et appris des choses sur moi grâce à vous. Merci.

Je parlerais de vous en bien autour de moi. Je reviendrai. Je vais surveiller votre site, entre autre, pour Marie-Lise Labonté et Arouna Lipschitz.

Je vous souhaite un très bel été et de bonnes vacances.
Cordialement.
Samantha Wagner

Écrit par : Samantha Wagner | 2007.07.20

Merci Bénédicte pour cette belle soirée de célébration de l'Amour, dans la simplicité et l'authenticité. Apprendre à aimer, à dépasser nos barrières intérieures, nos limitations, nous libérer de la dictature du mental. N'est-ce pas cela l'essentiel ?
Il est vrai que le Café de l'Amour peut surprendre, déranger, (en particulier le dernier) car ce qui nous est proposé est de nous relier à notre être profond pour communiquer, communier avec l'Autre et cela, nous l'avons rarement appris. Mais quelle richesse lorsque l'on accepte de « jouer le jeu », de faire les exercices et de se laisser porter. Que de belles expériences vécues qui restent inscrites dans notre coeur, notre corps et notre esprit. Chaque fois c'est différent, mais toujours très nourrissant.
Je pars m'installer en province, je ne continuerai donc à venir que très occasionnellement.
Continue dans ce beau chemin de partage
Longue vie au café de l'Amour
Bien à toi
Fatiha

Écrit par : Fatiha O | 2007.07.20

Mes premières impressions ?

Envie et curiosité de recommencer à la rentrée 8

J'ai aprécié la diversité de style des participants et les thèmes psy ou zen m'intéressent.

Je connais Marion et elle est très forte ! Donc, pas de surprise de ce côté.

Merci et à bientôt !

Écrit par : Christine feuillâtre | 2007.07.20



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !