Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Le 23 juillet avec Marc Traverson

LA "ZEN ATTITUDE"
L'apport des pratiques bouddhistes à la réussite de notre vie amoureuse et sexuelle


Les orientaux l'affirment, la source ultime de la paix est en l'homme lui-même. La méditation, en l'occurence, porte l'idée d'un retour "au milieu de soi" , par une attention particulière à ce qui se passe en nous dans l'instant. Il s'agit simplement de rendre conscient notre monde intérieur : souffle, posture, activité mentale... pour permettre le détachement, la mise à distance de nos émotions, aussi fortes soient-elles.

Lundi, au Café de l'amour, Marc Traverson nous a proposé quelques réflexions sur le "management de soi", une manière d'agir en accord avec nos motivations profondes, dans la tranquillité, l'énergie et l'efficacité. Nous avons été attentifs, non pas à l'effet que l'on imagine produire sur les autres, mais à ce qui nous anime en profondeur : les pensées, les émotions, autant que les automatismes gestuels tels que l'activité respiratoire. Nous nous sommes donnés la chance de goûter pleinement le moment présent et son lot d'opportunités ; nous avons découvert notre fil conducteur intime pour prendre nos décisions et leur donner un sens.

052668022aca0b678addc8562ebd67bf.jpg


D'exercices pratiques en saynettes, nous avons tordu le cou aux stratégies de conquêtes flamboyantes, à l'arrogance de notre égo, à cet immense besoin de reconnaissance qui nous divise et, peut-être, avons-nous rencontré l'autre à travers nous-même...

Marc Traverson a été directeur de la communication et du marketing dans l’univers hi-tech, puis journaliste en presse écrite au Point. Pratiquant zen, psychanalyste et coach, il apporte son expérience aux entreprises qui entendent placer les hommes et les femmes au coeur de leur stratégie. Il intervient comme formateur et conférencier sur des thèmes liés à la négociation, à la communication interpersonnelle, au management. Il est l'auteur du journal du coach, un blog reconnu sur le développement personnel et professionnel.


http://www.troisiemevoie.com



Il a écrit « 100 Conseils pour Négocier Efficace » (L’Express éditions, avec Isabelle Harlé) et « la Zen Attitude » (éditions Dervy), un essai consacré à l’approche orientale du "management de soi" et de la conquête du pouvoir.

26735d41e68b1ffad636f8e4272a6c01.jpg

8be19d32528c47c8581a288150d0fb5b.jpg

Synthèse de Gilles, notre poète : Café amour 23.7.7.doc

2007.07.17 11:50 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | |

Commentaires

merci pour cette soirée qui vas me permetre d'avancé sur mes relations aux autres.

Écrit par : aimond | 2007.07.24

Pour lundi, super, en plus, j’avais réservé la semaine d’avant pour un massage, ouah, top. Un vrai massage fait avec plein d’amour, incroyable. En dix minutes, je me suis sentie voler, m’ancrer. Enfin, bref, pour la masseuse hip hip hip houra.

Sinon, je trouve ça super les ateliers, mais du coup, j’ai l’impression qu’on passe parfois un peu à côté de l’intervenant. Il faudrait peut être un peu plus de blabla ? je ne sais pas.

Sinon, j’ai eu un partenaire d’atelier vraiment bien. Avec qui j’avais envie d’échanger. Pas forcément un truc d’amour, mais un truc de « au milieu de la pièce, je ne voyais que lui ». Etrange sentiment. Pas amoureux, mais humain. J’étais juste attirée humainement par lui ;-)

Écrit par : Clémence Bertillier | 2007.07.25

Bénédicte, salut.

De façon fort agréable,j'ai commencé la soirée par un massage; celui de Joëlle n'est pas ordinaire, ses mains parlent sur le dos d'où elle ôte un mal... Le massage terminé, j'avais l'impression d'être débarrassé d'impureté, d'être essoré comme une serpillière.
Sur la soirée.
Les saynètes " allusions à l'ex" m'ont bien faire rire, je me suis retrouvé dans certaines. Notre groupe ne parvenait pas à construire un dialogue qui coule, alors, nous avons baissé les bras.
Dans mes notes,j'ai relevé trois situations:
Celle de la victime-celle du persécuteur et celle du sauveur pour être aimé
Ce soir-là ma partenaire semblait préoccupée. Sinon au cours de la méditation d'amour, des moments beaux, longs, réfléchis ont été échangés avec F. Même s'il n'y a pas eu de coup de foudre,nos yeux se sont cherchés et des certains de ses mots m'ont fait rosir: joli instant!
Merci à toi Bénédicte pour la présentation plus fouillée et plus drôle que tu fais de ton invité.
Bien à toi

Écrit par : CAMES Bruno | 2007.07.26

Mon retour sur lundi dernier :

j'ai apprécié l'abord simple de l'intervenant, et j'ai trouvé son approche de la victime très intéressante. Les saynètes étaient à la fois très drôles pour certaines, mais aussi très riches d'enseignement, et très représentatives de ce que l'on peut rencontrer dans la vie de tous les jours.

Si tu as les coordonnées professionnelles de l'intervenant ou bien son e-mail, peux tu me les transmettre?.

De manière générale, j'ai le sentiment que le groupe a du mal à s'unifier (c'est à dire, chacun semble centré sur sa propre quête, à la fois plus riches des différentes interventions à chaque fois, et en même temps plus fragile d'une certaine façon), toutes les personnes avec lesquelles j'échange vont dans ce sens : les participants vivent des expériences très fortes et ont beaucoup de mal à le gérer une fois seule avec elles même, comme si elles se trouvaient dans le vide,jusqu'à la prochaine expérience, sauf pour ceux qui, même s'il n'y a pas de rencontre amoureuse, ont la capacité de poursuivre en dehors, ce que je trouve très judicieux. J'ai d'ailleurs eu un échange dans ce sens avec Marion Catherine Grall. Je trouve son initiative de laisser son e-mail vraiment très bien, car cela permet de faire du lien, surtout après de telles émotions. Ce serait presque à généraliser.
Un seul intervenant a réussi à unifier le groupe, à la fois dans la qualité de son exposé et dans la qualité de son écoute du groupe, c'est Jean-Michel Hirt. Ceux qui étaient présents en parlent encore. Et pour moi qui était dans la salle, c'était tout à fait flagrant comme tout à coup, d'accord ou pas d'accord, la qualité d'écoute des participants se faisait dense et tranquille, chacun étant pris dans son individualité, dans la relation amoureuse, et dans le groupe. J'ai trouvé ça rassurant et constructif pour tout le monde. C'est à dire à la fois la réflexion individuelle, l'approche de la rencontre à deux, mais contenue dans un groupe, ce qui est très cadrant .
Ca doit m'apparaître aussi fort, parce que ma pratique de méditation est un peu différente de celle qui est abordée habituellement : elle est d'abord centrée sur son propre ressenti, pour ensuite entrer en relation avec l'autre, tout en étant conscient de tout ce qui nous entoure. J'ai remarqué à plusieurs reprises que je n'arrive plus à faire autrement maintenant.
Et je te rejoins sur le fait de laisser un peu plus de temps à la fin pour discuter, j'ai le sentiment que ça nous aide tous beaucoup.

Je te souhaite une bonne soirée et à demain.

Myrtille

Écrit par : Myrtille Jonaz | 2007.07.29

Bonjour Bénédicte,

La soirée s'est bien passée pour moi, j'ai fait une partie des exercices avec une femme puis avec x que je connais déjà. J'ai une préférence pour les exercices qui nous obligent à circuler dans la salle et ainsi voir les têtes de plus près.

Je réserve bien sûr pour lundi 30 juillet et continue à apprécier aussi bien la qualité des intervenants que celle de la clientèle.

Écrit par : Florence Dumont | 2007.08.01

Bonjour Bénédicte, voici donc mes impressions de lundi 23 :

A mon avis, trop de temps est consacré aux saynettes ! La soirée passe vite et l'intervenant n'a pas assez de temps pour s'exprimer ! Mais ses propos me parlent, bien entendu! Et petit à petit (je parle pour tous les intervenants), ça me fait grandir ! C'est très positif tout ça ! Et je constate que les gens qui fréquentent ce café veulent avavancer dans leur vie ! Ca fait plaisir à constater !
A bientôt,
Elvire

Écrit par : Elvire Dupuis | 2007.08.01

Bonjour,

dès mon retour de vacances, je vous écris pour vous donner nos impréssions et pour vous faire une proposition d'animation.

Globalement nous avons aimé le concept du "Café de l'amour" un lieu chaleureux et respectueux de chacun.

Cordialement, à bientôt
Annick

Écrit par : Annick Murat | 2007.08.01

Bonjour Bénédicte

Pour moi le retour est plutôt négatif
surtout parce que l'intervenant n'est
pratiquement pas intervenu et donc j'ai été
très frustré par rapport à mes attentes.

Au départ, il m'a fait très bonne impression
et j'attendais vraiment qu'il nous en dise plus sur la zen attitude et le contenu de son livre mais on ne lui a pas laissé le temps de s'exprimer ou c'était voulu par toi ?

Tout le temps a été pris par les exercices et l'intervenant s'est contenté de reformuler ce qui a été fait, me laissant dans un état une complète de frustration

Ton choix n'est pas en cause car c'est quelqu'un de bien et je vais acheter son livre car même si cela s'applique plus à la vie professionnelle (et dieu sait s'il nous avons besoin aussi)
cela ne peut que nous apporter quelques techniques anti-stress

Voici mes conseils :

il faut savoir (et je l'ai constaté en parlant avec d'autres) que la plupart des gens comme moi s'inscrive avant tout et même uniquement en fonction de l'intervenant et du thème abordé avant même le désir de rencontres et de convivialité, qui n'est pas absent et auquel tu contribues bien sûr beaucoup.

Donc, il faut vraiment que tu laisses la part belle à l'intervenant, qu'il ait le temps de s'exprimer et qu'on ait le temps de lui poser les questions,
quitte à réduire ou limiter en temps les exercices participatifs.

Pour moi, un des meilleurs cafés (il y en a eu d'autres) était celui de Jacque Salomé où j'ai vraiment appris et où la participation
n'était pas absente non plus (il s'est exprimé beaucoup)

Il faut essayer de réaliser un équilibre entre l'expression de l'intervenant et la participation qui peut se faire aussi sous forme de questions réponses.

Pour moi j'essaierai d'accorder 2 tiers de temps au participant et 1 tiers à la participation, car c'est le participant avant tout qui remplit ton café
et qui doit être la vedette et les gens sont super en attente par rapport à ce qu'il va dire et sont moins sensibles aux commentaires des uns et des autres

Sinon d'autre remarques sur ton café en général

Si tu pouvais commencer à l'heure 20 h et non 20h30 ou 21 heures, cela permettrait aux banlieuzars comme moi de pouvoir rentrer chez eux avant minuit !!! et encore je ne reste pas à dîner/

D'autre part pourquoi la date du lundi pour ton café ?? Question de location de salles ?
Pour moi personnellement le lundi c'est le début de semaine et c'est vraiment dur de sortir ce soir là !
Pourquoi pas le mardi ou jeudi ?

Espérant que mes remarques faites dans un esprit constructif
t'aideront

Bien à toi et à bientôt,
Emmanuelle

Écrit par : Emmanuelle Gauthier | 2007.08.01

Bonjour Benedicte,

J'espère que vous allez bien ; pour le 23, les scenettes qui ne sont pas d'un grand interet, car ses situations on les a tous + ou - vécus ou entendus via des amis. De plus les commentaires qui en résultent sont un peu de la paraphrase et n'apporte pas grand chose de la part de l'intervenant.

Je pense que les interventions de certains de ceux ci devraient être plus conséquentes pour susciter un réel échange ou interaction avec l'assistance.

Je viens au café depuis relativement peu de temps, mais c'est la soiréé sur le thème de la cruauté en amour qui m'a le plus satisfaite. Le conférencier était vraiment très interessant;
Néanmoins les excercices à 2 permettent de prendre sur soi, d'aller de l'avant de combattre qques réticences intérieures. Cela n'est pas facile mais encourageant pour l'avenir.
En tous les cas merci pour votre accompagnement et votre dynamisme pour booster ce petit monde.
Bien à vous !
Frédérique

Écrit par : Frédérique Lourmel | 2007.08.01

A quand une soirée spéciale Emmanuelle !
rien que pour elle, centrée sur elle ?
Reste à trouver le thème: "Narcisse ou le partage", ou bien " Projections et effet Miroir".................

Écrit par : Un pote d'Emmanuelle | 2007.08.01



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !