Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Le 17 septembre avec Odile Chabriac

879be736f54fc034cee75ba3bbcaacc1.gif

ÉGOSOPHIE* MODE D'EMPLOI : C'EST DÉCIDÉ, JE PENSE À MOI...
à l'usage des hommes et des femmes qui se préoccupent d'eux pour mieux (se) donner à l'autre

"Qu'est-ce que je reconnais en moi-même, par moi-même, qui me donne le goût de vivre ?"
Guy Corneau

Selon Odile Chabrillac, créatrice de l'Égosophie*, trouver du temps pour soi, tiraillés entre nos multiples obligations, semble difficile. Nous éprouverions parfois de la culpabilité à nous autoriser certains plaisirs. Pourtant, des petites parenthèses bienveillantes à l'égard de nous-mêmes, que l'on s'offrirait au quotidien, généreraient de précieuses occasions pour se construire, se retrouver, se ressourcer.

Et si le meilleur moyen de prendre possession de soi "ici et maintenant" consistait à se réapproprier son corps, à écouter ce qu'il a à nous dire ?

Lundi 17 septembre, Odile Chabrillac nous a initiés à l'Égosophie* , à l'aide d'un programme "Empire des sens" spécialement conçu pour le Café de l'Amour : respirer, souffler, laisser parler le toucher, le goût, suivre la piste des odeurs, apprivoiser le silence, inventer son propre mantra, se chouchouter, s'embellir, se poser, se reposer, pacifier avec son corps, bref, s'aimer entier, humain, donc imparfait. Exercices seuls ou en groupe, "trucs", recettes et partages d'expériences ont structuré la soirée.

Égosophie* : "narcissisme positif, ajusté, réaliste. Revendication légitime à la tendresse pour soi. Reconnaissance envers notre corps, qui nous offre plaisir et joie, malgré ce que nous lui faisons subir. Gratitude à l'égard de nos forces, nos défaillances, nos errances et nos aspirations à grandir."

Après une formation en psychologie, Odile Chabriac est devenue journaliste spécialisée dans les domaines de la forme et de la nutrition. Directrice de collection chez Plon, elle a écrit "C'est décidé, je pense à moi !" dans la collection "bien être" qu'elle dirige. Elle collabore par ailleurs avec de nombreux journaux comme "Psychologies magazine", Cosmopolitan Prima, etc. Les 26, 27 et 28 octobre, elle participera en tant que conférencière au festival de Cabourg, "Une autre Façon d'aimer", avec Bénédicte Ann : www.grandfestival.org.

Nous invitons ceux qui souhaitent prolonger l'ambiance du café de l'amour et leurs discussions autour d'un repas, à considérer l'offre du Don Camilo, qui a aménagé sa carte à notre demande ainsi que les horaires de son personnel. Nous dînons tous ensemble, avec Odile Chabriac, autour d'une grande table, les plats sont à 5/10/15 euros.

L'instant bien-être : un massage (assis) minute®, offert par Joëlle et le Café de l'Amour ! Laissez votre stress au vestiaire et savourez un petit moment de bonheur et de détente.
Le massage assis minute® se pratique à même les vêtements, confortablement installé sur un siège ergonomique. Technique spécifique de Toucher-détente, il dure entre six et douze minutes.

e0373b9907349874cb6296832ce1486b.jpg

Synthèse de Gilles, notre poète : Café amour 17.9.7.doc

2007.09.12 02:10 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | |

Commentaires

Un très grand Merci Chère Benedicte pour cette alchimique Café où chacun était café, tasse, sucre, petite cuillère ou même le carré de chocolat intense qui se laisse fondre tout contre... Quel Bonheur de se laisser fondre lors de ces 4 rencontres avec 4 femmes exceptionnelles dans leur unicité, ouvertes, généreuses et belles d'elle même...

...Oui hier soir, j'avais comme ce matin au réveil la douce impression que Vivre, c'est juste être en douce connection avec soi et l'autre dans l'accueil, la plénitude de l'instant présent sans attente spéciale que de savoir que je suis là en pleine conscience "présentement" comme disent nos cousins du Québec.

Merci à toi Bénédicte d'être devenue chaque lundi soir l'Alchimiste de mon Bien Etre car ce soir là mon Bien Etre est dans l'ouverture à la Connaissance, merci aussi Odile, à la Femme qui vient vers moi ou vers qui je vais, merci Dominique, Christole et aussi à Celui que je suis au coeur de moi et en surface...

De beaux partages, de belles rencontres et beaucoup d' Amour : merci pour ce que tu me fais être...
C'est décidé, je vais moi aussi faire venir d'autres belles personnes au Café, car plus j'en parle autour de moi, plus ils ou elles en ont envie...

Vincent

Écrit par : Vincent L | 2007.09.18

Chère Bénédicte,
j'ai commencé cette soirée du 17 sous un étrange mélange de charme et de crainte de la découverte...
Une fois franchie la 1ère étape selon laquelle il n'y aura pas de "jugement", ni de performance à assumer, l'éternel pb se pose : La séparation voire la contradiction entre le cerveau d'une part et lec coeur, les tripes, bref tout ce qui réagit !!!

Tout ce que nous expose Odile est évident, archi connu etc... mais hélas si difficile à faire passer de la tête au coeur, au corps...

A l'opposé, le temps consacré à ces échange positif d'énergie entre des mains si proches révèle des richesses étonnantes, pour moi hélas pas assez explorée dans ma vie...

Ce qui m'attire dans votre démarche c'est bien ça : laisser le cerveau au vestiaire et laisser battre mon coeur, sentir les muscles qui se détendent etc...

En +, ton enthousiasme, le tien Bénédicte, quelle bouffée de réconfort et de transmission d'enthousiasme !! Je ne fayote pas, je ressens !!

A lundi prochain !!

François

Écrit par : Fraçois Pluck | 2007.09.19

Très bien comme d'habitude !

C'était un sujet en pointe dans les médias qui se vendent. Un sujet "grand public" !
Tes sujets sont d'ordinaires plus pointus.
Mais je trouve cela très bien aussi, il faut varier et se régénérer.

Fabien

Écrit par : Fabien Dalloz | 2007.09.20

Salut Bénédicte,

Sous le signe de la fête…
Devant mes yeux,une magnifique soirée d'amour avec des flots bleus de mots intimes est passée. Des intentions et des gestes touchants ont ébloui ma vie.
Soirée en mouvement,joli moment plein de richesse et de sentiments. J'ai découvert des astuces pour libérer mon stress. Je me suis senti plus libre, plus à l'écoute, plus spontané. Bénédicte,sois en grandement remerciée.
Se sourire à soi-même est magnifique. Ce sourire monté de l'âme est brillant comme le soleil de la victoire. Chaleur et amour m'ont porté toute la soirée.

Encore un gigantesque merci à toi


Bien à toi.

Grosses bises

Écrit par : CAMES Bruno | 2007.09.20

J’ai trouvé un interêt certain, on participe (dommage, d’ailleurs que ce genre d’exercice ne se fasse pas avec une personne réellement choisie, pour voir si l’attirance physique que l’on peut ressentir ou observer…. puisse eventuellement se confirmer)

On se limite trop au voisin immédiat de table, c’est peut être un peu dommage…
C’est surtout le lendemain que l’on travaille sur soi en se disant « tiens ,çà ou çà , c’est à retenir.

J’en redemande

Cordialement,
Christian

Écrit par : Christian Fillon | 2007.09.20

Bonjour Benedicte,

bravo pour la soiree du 17sep 07 qui était très intéressante !
J'y ai fait connaissance de x puis de y avec lequel j ai beaucoup discuté, et que j'ai écouté avec grand interet.

je n'habite pas à Paris et je ne peux rester malheureusement aux diners organisés apres les reunions, ne pouvant rester trop tard.
Je confirme ma participation à la soiree de lundi prochain 24sep07
A bientot

Écrit par : Angélique Rameau | 2007.09.20



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !