Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Le 24 septembre avec Vincent Cespedes

medium_vincentnb.jpg

 



"ET SI ON SE MÉLANGEAIT ?"
UNE NOUVELLE PHILOSOPHIE DE LA RELATION

avec Vincent Cespedes

medium_244direct8cespedes.mov.jpg





Quels sont les mécanismes secrets du mélange amoureux ? Comment rendre les relations plus fécondes, fluidifier les identités, sans pour autant rêver à l'impossible fusion ?

Lundi, au café de l'Amour, Vincent Cespedes* nous a invités, à la saveur d'exercices pratiques, à une rencontre respectueuse et créative avec cet homme, cette femme, capables de nous transformer et de nous conduire sur des versants ignorés de nous-mêmes. Au cours d'un voyage passionnant dans l'alchimie des rapports humains, où complicité et intimité ont été expérimententées dans la salle, Vincent Cespedes a réinventé pour nous des formes de mixité charnelle.



Nous frayant un passage entre les pensées, sagesses et auteurs auxquels il s'est lui-même "mélangé", il nous a conviés au prolongement de soi dans l'autre, qui nous transporte, et au prolongement de l'Autre en soi, qui nous transforme. Son livre, "Mélangeons-nous**", nous réconcilie avec l'épanouissement que l'Autre promet, pour peu que nous désirions l'épanouir à notre tour.

Son dernier livre, "Mot pour mot", aux Éditions Flammarion apporte une dimension nouvelle à sa réflexion sur le mélange.

51b57ab6bb2de705375c53d6d1ec3e6d.gif



*Vincent Cespedes a 33 ans. D'abord professeur agrégé de philosophie, il est aujourd'hui essayiste et romancier. Il a écrit "I loft You" aux éditions Mille et une nuits, "La cerise sur le béton, violences urbaines et libéralisme sauvage", puis "Je t'aime. Une autre politique de l'amour" chez Flammarion, "Maraboutés" chez Fayard et le "Contre-Dico philosophique" aux Editions Milan.


medium_Couv_Cespedes.jpg



**Mélangons nous. Enquête sur l'alchimie humaine est paru chez Maren Sell éditeurs.
medium_2213620628.jpgmedium_image_upload-1.aspx.jpgmedium_image_upload.aspx.jpgmedium_resize.php.jpgmedium_9782745918123.gifmedium_2842056280.08._AA240_SCLZZZZZZZ_.jpg






http://www.vincentcespedes.net

 

 

 


Synthèse de Gilles, notre poète : Café amour 24.9.7.doc
Poadcast : extraits de la soirée

podcast

podcast

2007.09.18 09:50 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour Bénédicte,

Bravo pour ton travail. En effet, je me rends compte, après être venu deux fois au Café de l'amour, que ce ne doit pas être évident de trouver des thèmes, d'organiser des soirées, et cela chaque semaine.

Si les intervenants ne sont pas toujours exempts de critiques, je dois reconnaître que les thèses développées ne sont pas creuses, et qu'elles font réfléchir, même si les thèmes abordés sont connus. Une nouvelle réflexion n'est pas inutile. Bravo donc car on n'a pas l'impression de perdre son temps. On peut draguer aussi, bien sûr, ça fait partie du "service proposé" et il suffit de rencontrer quelqu'un d'agréable pour aussitôt trouver que la drague c'est sympa. Mais l'attrait du café va au-delà, et en cela c'est un plus car sinon il pourrait vite tourner au ringard.

J'ai entendu que tu disais que la prochain café serait consacré au tantra ?
Peux-tu me dire quelques (courts) mots là-dessus ? Il s'agit du lundi 1er octobre ?
Merci et grosses bises à toi, belle Bénédicte.

Stéphane

Écrit par : Stéphane Mareil | 2007.09.25

Bénédicte,

Tout d'abord, félicitations pour tes lundis. Je viens de m'abonner pour 5 séances.
Je trouve l'ambiance conviviale et les gens ouverts.
Sauf 2 !
C'est quoi leur problème au bar ? Ils sont vraiment très déplaisants.
Je suis désolée, mais je n'aime ni les sodas (pour moi trop sucrés), ni les bulles (ça me fait gonfler), ni les jus de fruits (pour moi indigestes le soir).

J'aimerais bien avoir le choix, pouvoir siroter autre chose, comme ce fut effectivement possible lors de ma première venue, en payant toutefois, je tiens à le préciser, 5 E de plus (au bar), soit un total de 20 E.
Vraiment ça serait bien si tu pouvais arranger ça.
Moi un petit Martini ça me détend !

Astrid

Écrit par : Astrid Dutercq | 2007.09.25

Bénédicte,salut à toi


Le muscle et le métal.


Saynètes sympathiques,le rire était au rendez-vous. J'aime bien être acteur et lundi soir, j'étais ravi. Le mensonge est métallique,il se sent… Dans la bonne humeur,je n'ai pas joué ma vie, je l'ai vécue.
J'ai bien aimé la présentation que tu as faite de Vincent Cespédès; elle ne manquait pas de piment, j'aime bien le piment verbal…
Tu t'es démenée comme une diablesseet tas gagné. Encore merci à toi,je devrais dire un grand merci pour cette soirée sympa dont le titre n'était pas évident.

Bien à toi

Bises

Bruno

Écrit par : CAMES Bruno | 2007.09.26

Lundi dernier était interessant.

Vincent est eloquent et il traite d'un sujet capital aujourd'hui.
Il sait peut-etre moins que les "animateurs professionnels" garder la concentration d'une salle, mais le message passe neanmoins.

Pour moi, c'était un moment important : ma mère est morte il y a trois semaines et l'affect remonte assez facilement.

Merci à toi pour ton talent d'organisatrice

Cordialement,
JS

Écrit par : Jean-Sébastien Couet | 2007.09.26

Bonjour Benedicte,

Et encore merci de m'avoir fait découvrir Vincent Cespedes; C'était jubilatoire!, il a une superbe elocution, il maitrise bien son sujet et son enthousiasme est fédérateur.
Emmanuelle

Écrit par : Emmanuelle Gauthier | 2007.09.26

Bonjour Bénédicte,

Je ne serai pas à Paris lundi prochain.
Mais je profite de ce message pour te dire (re-) que j'ai été ravi de me "mélanger" ce lundi au Caf'.
Merci d'y avoir convié Vincent.
Merci aussi de l'énergie que tu déploies pour ces rencontres.

A bientôt.

Jean-Claude.

Écrit par : Jean-Claude Beger | 2007.09.26

Enfin un lieu ou l'on peut évoquer l'amour sans tabou et sans jugement comme un élément de la vie, naturel et intégré.

Un espace de parole et de rencontre sérieux, léger et respectueux à la fois...et ce n'est pas si simple de créer ce type d'ambiance.

Je ne sais pas si vous faite une sélection, mais j'ai trouvé les gens d'un bon niveau, sans être trop intello et je me suis tout de suite sentie à l'aise.

Il y a un point de l'intervention qui m'a particulièrement interpellé : l'état "métal" et l'état de "chair"... c'est très parlant pour moi .

Bref un bon cocktail de détente, de reflexion, et de rencontre...la formule me va bien.
Je ne sais pas bien ce que ça veux dire "ce sera chaud lundi", mais je vous fais confiance.
Cordialement
Nathalie

Écrit par : Nathalie Dupontel | 2007.09.26

L'intervenant était absolument charmant et je me presse d'aller lire ses livres (surout un : mélangeons nous, qui m'intéresse plus particulièrment). Je t'en dirai plus quand j'aurai fini de lire mais en attendant ce fut, comme toujours une soirée réussie.

Écrit par : Marie-Jeanne | 2007.10.04



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !