Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Le 22 octobre avec Marie Lise Labonté

VERS L'AMOUR VRAI ?

De l'amour sous influence à l'amour créateur
05d4e3cac75b8cd4e7e9051e37ef1908.jpg



Selon Marie Lise Labonté, influencés depuis notre vie intra-utérine jusqu'à nos premières expériences amoureuses par l'image du couple de nos parents et les croyances de notre entourage familial, social et culturel, nous reproduisons généralement à l'âge adulte deux modes de fonctionnement répandus : l'amour fusionnel ( rester « collé » à l'autre, pour ensuite, parfois, le rejeter) ou l'amour « carapace » dans lequel les partenaires gardent prudemment leurs distances.

Souvent prisonniers de l'un de ces schémas, nous éprouvons des difficultés à construire une relation « adulte » pleinement satisfaisante, où chacun peut poursuivre son propre chemin et s'épanouir sans rompre le lien avec son partenaire.

Lundi, au Café de l'Amour, Marie Lise Labonté nous a offert des clés pour re-connaître notre propre mode de fonctionnement, mais aussi pour en sortir. Exercices concrets et échanges intéractifs nous ont aideré, peut-être, à atteindre l'amour vrai, l'amour créateur, voie d'un enrichissement perpétuel et mutuel.

Psychothérapeute et formatrice. Marie-Lise Labonté s'est guérie d'une maladie dite incurable grâce à une méthode d'éveil corporel élaborée par elle même, qu'elle pratique depuis 25 ans : la Méthode de Libération des Cuirasses©, une approche globale du corps et de l'être. Conférencière reconnue, elle est l'auteur de « Se guérir autrement, c'est possible » ; « Au coeur de votre corps » ; « Le déclic » ; « Se guérir grâce à ses images intérieures » (Albin Michel, 2006). Elle forme des intervenants en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, et donne des séminaires et des conférences à travers le monde entier.


http://www.marieliselabonte.com

 

 


Aucun des écrits de ce blog n'est libre de droits

VERS L'AMOUR VRAI
73b24680e2d0e05a71868a7eb2e2c52d.gif
4856d1be9a11b2150bf1108f5db37c57.jpg

f1b1913ef6bf1987c88e33afea5579f0.jpg

aae5c78705a8071d53a120d4697884b3.jpg

8e329fddc628b5a02fb7535093337ea4.jpg

d060c7eee8dcc8b146f315ac8f75d43f.jpg

Synthèse de Gilles, notre poète : Café amour 22.10.7.doc

2007.10.16 12:50 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (23) |  Facebook | |

Commentaires

Pas mal du tout hier. Elle est vraiment bien Marie-Lise ... et ta méditation d'amour extra ! Très zen , très bien .
Dommage pour le dîner mais ça n'a pas l'air hyper pratique avec le Don Camillo ...
Aurais-tu par hasard le mail de x, un brun aux yeux bleus, consultant dans xxxx ? On a beaucoup échangé lors des exercices et j'aimerais pouvoir le contacter .
Merci , bisous, A+,

Élodie

Écrit par : Elodie Dulluc | 2007.10.23

Bonjour Bénédicte,
Chouette soirée encore. Laisse-moi te dire que t'es une sacrée pro !
Une petite chose m'interpelle bizarement et avec légèreté, néanmoins... A chaque fois que tu me présentes à quelqu'un - et je te remercie de ton attention - je me trouve face - c'est ainsi que je le vois- à une brave dame, charmante, mais alors qui est à des lieux de ce que je fréquente d'ordinaire et je me dis... j'ai dû prendre un de ces coups de vieux pas possible... Ce n'est pas un reproche que je te fais, c'est sincèrement une question que je me pose... Si j'osais je t'enverrais la photo de la dernière maîtresse que j'ai eue et la différence en terme de style apparaîtrait.

Ce soir j'ai "accroché" une jolie brune, on verra la suite. Surtout ne voit aucun caprice d'égo dans tout cela, je me sens assez libre de m'exprimer avec toi et à l'aise, donc je dis juste que ton regard sur moi me fait me poser des questions sur la probablement prochaine dégradation de ce qui me reste de charme. En même temps j'ai confiance en moi, donc, y a pas de soucis. Mais ça m'intrigue.
Ne me réponds pas si tu n'as pas le temps...c'était juste un propos d'échange et j'imagine que tu as autre chose à faire. Et encore bravo, ça fonctionne tes soirées et je n'en connais pas de si profondément intéressantes et potentiellement créatives de vraies rencontres.
A bientôt Bénédicte
Cordialement à toi
Arnaud

Écrit par : Arnaud Desrosiers | 2007.10.23

Bonsoir Bénédicte,

Je rentre, à l'instant, chez moi, et, je tenais à t'écrire ces quelques lignes.

Tout d'abord, merci, pour l'organisation de cette soirée et l'excellence de Marie Lise Labonté ! Conférencière remarquable, de part sa simplicité à expliquer "l'Amour vrai" en simple mots. Tant et si bien, que cela m'a bouleversée d'entendre "le vrai" en pleine figure..... Je me suis vraiment reconnue, dans les propos de M.L. Labonté, que je n'ai pas pu rester jusqu'à la fin, tant était douloureuses les explications d'aimer et d'être aimée. Je sentais les larmes me monter au visage et j'ai préféré quitter la salle que de m'effondrer en sanglots.

Cela fait vraiment mal, à l'âme et au corps de ne pas pouvoir donner tout l'amour que je porte en moi pour un compagnon de vie que je n'ai de cesse de chercher, en vain. Où sont les hommes célibataires, et, en attente de rencontrer l'âme soeur....
Cela soulage de le dire.... Bonne nuit et à bientôt de te revoir.

Séréna

Écrit par : Séréna | 2007.10.23

Marie Lise à réussie à transmettre son calme et de l'intériorité pendant les interactions.
Soirée agréable, chaude !!, instructive, échanges profondes et simples, trop de gens ...
dans une ambiance conviviale et détendue...
bien à toi
Cristina

Écrit par : Cristina Desprez | 2007.10.24

J’ai beaucoup aimé cet atelier avec Marie-Lise Labonté, ses questions simples sur l’Amour et qui ne sont finalement pas si évidentes à répondre ... J’ai plus particulièrement apprécié cet exercice où l’autre doit nous faire la déclaration d’amour dont nous avons toujours rêvé et que nous venons de lui souffler. Même en simulation avec B, j’y ai cru l’espace d’une seconde … et cela fait un bien fou. Merci !

Je proposerais quand même un axe d’amélioration : limiter le nombre de personnes à un nombre défini et annoncé. Il y avait beaucoup trop de monde ce lundi. Cela m’a gêné. A noter que la rareté fait augmenter la valeur des choses !
Au plaisir de vous revenir bientôt pour d’autres méditations amoureuses.

Samantha Wagner.

Écrit par : Samantha Wagner | 2007.10.24

soirée instructive
ai vraiment apprécié!
sylvie

Écrit par : Sylvie Perthuit | 2007.10.24

Bonjour beauté,

Et bien comme les autres fois, c'était intéressant. L'intervenante était très synthétique mais très claire et agréable. Aucune révélation mais le rappel, bien dit, d'idées simples mais vraies qu'il faut méditer longtemps pour espérer les mettre à profit un jour.
Côté organisation, j'ai trouvé les gens un peu plus dissipés que les autres fois.
Côté changement de partenaire, je pense vraiment qu'il est quasiment impossible de laisser en plan une personne, d'autant qu'il faut ensuite se lever et aller faire son marché parmi la foule et on a l'air ridicule car beaucoup sont déjà avec un partenaire, alors il faudrait demander à chacune etc... Je pense que si on veut faire changer les gens, il faut l'instituer en règle de base. A chaque exercice, messieurs vous vous levez et choisissez une nouvelle partenaire, ou mesdames .... Ceux qui ont vraiment envie de rester ensemble sauront se faire discrets et resteront ensemble.
Une petite critique : le poète est un peu lassant. Et je crois qu'il n'endort pas que moi, d'après ce que j'ai vu.
Mais ton café est quelque chose de bien, sympa et intéressant, c'est sûr.

Bruno

Écrit par : Bruno Descamps | 2007.10.24

Bonjour Bénédicte,


Beaucoup de monde ! (c'est bien)
Il n'y a pas à dire, les têtes d'affiche font recettes

Ambiance décontractée
Voix calme et posée
Geste lent, déplacement lent

Beaucoup de gentillesse, ressenti de calme et de sérénité qui "illustre" le sujet du soir
il y a alliance entre le corps et l'esprit

Dans les informations reçues, rien de bien révolutionnaire hormis que pour une rare fois les différents sujets ont été reliés

influence du vécu, prise de conscience des peurs, explication de ses peurs et des conséquences face à autrui, clés pour surmonter, conséquence sur le corps et dans le corps

Il y a eu véritablement une boucle. Ordinairement, il a été traité certains sujets mais sans forcément l'inscrire dans le parcours global.

C'était simple, clair et l'envie de "creuser" le débat était là.

Pour ma part, très réussi !

Bonne journée
hervé

Écrit par : Hervé Ducamp | 2007.10.24

Trop de monde pour cette salle !! D'ou sensation d'étouffement (pour moi pas "physique" mais au plan communication. Les "vibrations" de Marie Lise sont étouffées en route. trop de conversation parasites... (ma paire de voisines arrivées ensemble ont parlé "chiffons" toute la soirée, un peu plus loin d'autres parlent en même temps que Marie Lise)

Hélas la chaleur de la communication fut plus proche du Métro à l'heure de pointe que celle espérée au Café de l'Amour.

J'ai ressenti qu'il y avait à peine un peu trop de monde en trop par rapport à la soirée avec JC ROCHE et que cela a "coincé" la communication.

Avant de commencer, le troupeau ralait parce qu'il fallait se serrer sur les banquettes. Je ne sais pas si tu as pu remarquer cela, mais à ces moments là, il y avait plus de "gueules à l'envers" que de sourires (Ca, ce n'est pas de la "projection" mais de l'observation !!)

Les "coups de coeur", j'ai senti que Marie Lise voulait les faire passer !! Hélas, troupeau non réceptif !!

Génial de demander à la fin de la soirée en parlant d'amour de dire à sa partenaire Pas simple... mais tellement évocateur et enrichissant. Ne serait ce que pour ça, je ne regrette pas de m'être un peu serré ce 22 au soir !!

Écrit par : François Gérard | 2007.10.24

bonjour
j'ai beaucoup aimé le discours de la conférencière
d'ailleurs suis allée l'écouter hier soir
je suis dans cette démarche
mes voisins étaient sympas
évidemment avec la foule c'était moins intime mais très intéressant
cordialment
Camille

Écrit par : Camille Legrand | 2007.10.24

Merci 10000 fois pour cette gde 1ère que j'ai trouvé formidable et étonnante.
Magnifique pour M.L Labonté d'être arrivée à nous faire faire ces exercices dans des conditions si denses. C'était drôle et enrichissant!

Bravo, vous avez toute mon admiration pour cette énergie que je peux ressentir comme contagieuse et que je trouve incroyable.
je ressens que vous allez allez loin, plus loin que ce café de l'amour avec ans doute, un lieu plus approprié pour ces réunions.
J'ai rencontré de très belles femmes et cela m'a fait grand bien.
Dommage pour la rencontre avec N.D Walsh à Cabourg. Je pars 1 semaine en séminaire pour une re-naissance avec l'école de mémoire cellulaire.

Vous pouvez être sûre que je reviendrai au café de l'amour dès que possible.

Encore merci et bravo.

A bientôt

Écrit par : Crystelle Lemoine | 2007.10.24

Chère Bénédicte,
Mes impressions sur cette première soirée pour moi sont excellentes. J'ai passé un moment extraordinaire en compagnie de Marie-Lise Labonté, et grâce également à ton sens de l'accueil et de l'organisation pour lesquels je te félicite également, pour savoir combien il est parfois difficile d'organiser et de mener à bien ce genre de manifestation (je suis une ancienne attachée de presse plutôt cinéma).Je regrette de ne pouvoir aller à Cabourg ce week-end car j'aurais vraiment aimé assister à ces conférences qui s'annoncent très riches... En tous les cas, cette première fois ne restera sans doute pas sans renouvellement de mon côté, et je te remercie de ton accueil tellement chaleureux et pétillant...Bravo!!! Et à bientôt !
Natacha

Écrit par : Natacha Béjou | 2007.10.24

Bonjour et merci Bénédicte pour cette "première".
Bravo pour cette organisation tip top et votre accueil
chaleureux.
ça m'a bien plu et je reviendrai !
Très cordialement
Laurence

Écrit par : Laurence Couffignal | 2007.10.25

j'ai essayée de vivre l'instant présent et de laisser les mots et les énergies faire leur travail.
Malgré la grande simplicité apparente de l'approche,
j'ai pris quelques notes de ce qui m'a le plus touché

Je trouve que se serait bien dans le contexte que tu proposes d'avoir une soirée sur "la communication non violente " car c'est vraiment une approche essentielle sur la communication.

Point pratique : il faisait un peu trop chaud car pas d'aération ou de clim !

à lundi

cordialement

Morgane

Écrit par : Morgane Denivelle | 2007.10.25

J'ai adoré la présence chaleureuse et apaisante de Marie Lise, elle a su me faire plonger dans un grand moment d'amour et de bonheur ... malgré le monde et la chaleur,je trouve que c'était top génial ; je suis reournée la voir hier avec Vincent et Philippe !!!

Merci pour cette soirée , Bénédicte

bizzzzzzzzzzz

Sabrina

Écrit par : Sabrina Mauduis | 2007.10.25

Bonsoir Bénédicte,

J'ai passé une excellente soirée comme d'habitude à tes conférences.

J'ai trouvé Marie Lise Labonté charmante et toute en douceur.

Et toi, belle et dynamique.

Bravo pour ton bel succès.

Écrit par : Shao Lin | 2007.10.25

Coucou Bénédicte, mes impressions ce lundi... Bizarre ! Pas très réceptive à Marie Lise ! Dès qu on a tamponné mon bulletin, des ondes pas très bonnes m'ont envahie ! La prochaine fois, je ferai gaffe ! Quelques secondes avant, tout allait super bien !! Et ce monde, incroyable... du jamais vu ! Mais j'ai compris pourquoi Marie Lise attire à ce point. Et en réfléchissant maintenant que je suis redevenue très objective, elle me rejoint sur pas mal de points !

Donc, le très très jeune garcon qui est venu vers moi pour faire les exercices a dû me trouver pas claire !! Je rigole ! Car je n ai pas pu me retenir et je lui ai dit ce que je ressentais etc... Enfin bref, j 'aimerai bien revoir Marie Lise dans un autre contexte.

Écrit par : Aurlie Hirsch | 2007.10.25

Assez content par cette première fois…
L’accent résonnait comme dans « le déclin de l’empire américain », avec la touche sexy et intello qui coexistait dans le film et également dans les propos de la conférencière d’hier soir.
Pas de faute de style : le vécu sans trop de pathos, les conseils sans recette de cuisine, juste bien.
Les exercices étaient bien sentis, avec les interrogations du style : « ça va comme cela Bénédicte ? » toujours amusantes…Bonne organisation donc.
Une salle attentive et très variée…

Je me demande encore comment j’ai pu réussir à aussi bien méditer dans une ambiance aussi surchauffée et peuplée. Les jolis doigts de ma voisine n’y ont pas été pour rien.
Cela aurait presque pu durer plus longtemps en fait… 

Merci donc
t

Écrit par : thom | 2007.10.25

Accueil sympathique ! J'arrive, supposant que, vous, Bénédicte, plaçant comme d'habitude les arrivants, m'attribuerez une place. J'entends alors un "débrouille-toi". Réaction qui m'a fait rire, qui me fait rire encore aujourd'hui !! Quel dynamisme !

Marie-Lise Labonté, toute en finesse, délicate et intéressante à souhait. Je commence à la connaître ainsi que son parcours, plein d'intérêt.

Je me pose une question : pourquoi certains hommes détournent-ils la tête au moment de rencontrer son alter-pas-égal au moment des exercices à deux ? On n'est pas là pour se marier ! On est là pour partager ! Pour progresser ! Faut pas se prendre au sérieux comme ça Messieurs !

Écrit par : Sabrina Dufaux | 2007.10.30

Une petite remarque concernant la séance du 22.

Il y a longtemps que je n'étais pas venu et je constate
hélas que tu as commencé à 20H30 comme d'hab !

Comme beaucoup, j'habite en banlieue et je suis arrivé
chez moi hier soir vers minuit ce qui n'est pas sans me poser de pb (je pense que pour une femme cela est pire)

Une suggestion : déjà commencer à l'heure ou mieux encore, commencer à 19 heures ou 19h 30 ce qui est
actuellement les horaires des soirées après bureau.

S'il n'y a pas de changements, ne t'étonne pas si tu me
vois moins souvent, malgré le vif intérêt que j'ai pour ce que tu fais...

De plus je trouve que le lundi n'est pas le jour idéal
comme je te l'ai déjà dit !

Bonne soirée

Bien à toi

Écrit par : Grégoire Montigny | 2007.10.30

La soirée avec Marie Lise était très intéressante de mon point de vue, surtout que je n'avais que feuilleté un de ses livres, donc je ne connaissais pas sa manière de s'exprimer et j'ai eu l'impression de me retrouver en phase (comme par exemple "l'amour en tant qu'énergie de vie, de mouvement"... c'est ce que j'avais expliqué à mon compagnon d'exercice avant qu'elle ne le dise elle-même, ça m'a fait sourire) :) je n'ai pas eu la sensation "d'apprendre" grand chose de nouveau mais c'est toujours bien qu'on nous rabâche vu que ce n'est pas facile d'acquérir tout ça.

Et surtout, l'ambiance d'une soirée est très différente de lorsqu'on est seul à bouquiner. L'énergie qui circulait, l'amour paisible que j'ai ressenti, la tendresse avec mon compagnon d'exercice que j'ai eu envie et que j'ai pris dans mes bras plusieurs fois (ne pas changer de partenaire, à cause de la foule, a sans doute eu une influence sur la déshinibition). C'était vraiment très agréable et j'aime le côté très naturel de Mme Labonté. Au niveau des sensations, ça m'a beaucoup apporté.

Mon seul regret n'aura été que de ne pas avoir pu partager ça avec mon amoureux, car je pense qu'en couple ça doit apporter de nouvelles choses, notamment pour nous car bien que nous nous intéressons au développement personnel, nous n'avons que peu d'occasion de l'expérimenter en couple, étant donné qu'on ne vit pas encore ensemble.

La méditation d'amour, se dire en toute simplicité, réfléchir à sa personnalité en couple lors de moments privilégiés, c'était déjà sur ma liste de choses à explorer avec lui, mais là je vais me l'inscrire en gras et souligné ;) j'espère que l'occasion se représentera bientôt.

Tiens tant que j'y suis, j'ai une question: lors des ateliers, lorsqu'on parle d'amour, je le tourne naturellement vers une forme d'amour qui se trouve au fond de nous, qui unit tous les êtres au-delà des apparentes divisions. Mais mes compagnons d'exercices parlent plus souvent d'amour de couple, d'amour à deux (ce qui se rejoint quelque part, selon comment est vécue la relation, mais n'est pas tout à fait semblable). Ce n'est pas toujours facile de faire les exercices ou se comprendre avec des compréhensions différentes. Je ne cherche pas qui peut avoir "raison" ou "tort", mais je me demande... Les ateliers du Café de l'Amour sont sur l'amour du couple, "l'Amour", tout type d'amour... ?

Écrit par : jessica Pasquier | 2007.10.30

J'ai beaucoup apprécié ma première visite à votre Café et votre énergie fait plaisir à voir !! J'ai , dans l'ensemble, trouvé les personnes conviviales et l'esprit très sympathique.

Je ne serai pas présente le 29 octobre mais reste très intéressée par le Café ..

Je vous dis donc à bientôt.

Écrit par : Estelle Lemercier | 2007.10.30

Bonjour Benedicte !

Marie Lise est très sympa...et sa vision très douce et positive.

Elle a raison.... TRAVAILLER SUR SOI.....

Le café de l'AMOUR, victime de son succès était plein à craquer... trop de monde !...

Nous étions SI serrés !

Impossible de bouger... Avec de la bonne volonté, j'aurais pû me diriger vers un autre groupe, mais il aurait fallu un chausse pied !...

On ne voyait pas les autres groupes.... sauf en se penchant...Difficile de "repérer" une tête sympa.

Et un peu de difficulté à "planter" là le compagnon invité pour la soirée.

Bon....!

Auras-tu une autre salle ?. Le noir de la salle actuelle n'est pas convivial... les lumières sont crues....(projecteurs en pleine face....).

On se voit à peine....

A bientôt !
MERCI

Florence

Écrit par : Florence Botte | 2007.10.31



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !