Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

le 29 octobre avec Claire de Lys

TANTRA : SEXUALITÉ DU TROISIÈME MILLÉNAIRE ?


Relier corps et esprit, entreprendre le double voyage vers soi-même et vers l'autre, tels sont les enseignements du tantrisme.

4fdfbe83bb568fd9807fa858ae95a682.jpg




Pour Claire de Lys, l'amour tantrique, réelle voie d'épanouissement que chacun peut explorer avec délice, permet de donner à la sexualité toute sa dimension spirituelle. Cette philosophie de vie favorise notre équilibre. Mantras, respirations, postures et méditations, musique, techniques chamaniques, connaissance des chakras, rituels, constituent autant d'éléments souvent négligés ou inconnus. Claire de Lys les met en valeur pour dynamiser non seulement la fonction érotique, mais notre existence toute entière.

Lundi, au Café de l'Amour, Claire de Lys nous a révélé l'essence du tantrisme, sa réalité pratique, applicable par tous (en le dépouillant de ses oripeaux folkloriques). Elle nous a guidés pour faire de notre corps un canal spirituel.

Professeur de Yoga, coach en développement personnel, initiée au chamanisme, Claire de Lys utilise les méthodes orientales du yoga, du tantra, du massage et de la méditation, qu'elle conjugue aux méthodes occidentales. (http://clairedelys.com). Sexothérapeute, elle anime des groupes depuis 20 ans. Elle a écrit : "Tantra, sexualité de demain" aux Editions Trajectoire, et a produit un DVD : "Tantra, sexualité et spiritualité" chez Stardust.
À paraître "Le massage tantrique" aux Editions Médicis (Albin Michel).

 


http://www.clairedelys.com

Synthèse de Gilles, notre poète : Café amour 29.10.7.doc

2007.10.24 13:35 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook | |

Commentaires

je suis une amie de claire ; je viendrai le lundi 29.
mon tel 06 66 30 83 61

meilleures salutations

monique

Écrit par : MASCAREL monique | 2007.10.28

Cette note m'interpelle, car j'ai entendu parler du Tantra, mais je n'en sais pas grand chose, et là, je lis : "Claire de Lys les met en valeur pour dynamiser non seulement la fonction érotique, mais notre existence toute entière."...
Voilà quelque chose d'attirant ! Comment ? On peut utiliser le Tantra pour autre chose que la relation sexuelle ?

Ca, je l'ignorais!

Cela me donne envie d'en savoir plus!

Merci beaucoup.
Adelphiquement.
Evelyne.

Écrit par : alibi-bi | 2007.10.31

salut Bénédicte,

Avant de te faire mes commentaires, bravo et merci à toi !

Le Café de l'Amour est source de reflexion, d'ouverture et nouvelle conscience. Cela m'aide à changer. Merci pour cela.

L'initiation tantrique d'hier a été tres intéressante. Après un début un peu difficile pour Claire, qui se retrouvait face à un auditoire nombreux, dans un lieu sans doute peu à son image, les exercices ont vite "mis de l"ambiance".
Le lacher prise, yeux fermés, est particulierement interessant. J'avais fait qqchose d'assez proche en montagne, en faisant de l'escalade les yeux bandés, avec juste les indications d'un guide : le triomphe de la confiance et des sens mineurs.

Les 2 exercices de "caresses anonymes", sans reconnaitre, mais avec de la reconnaissance, sont très révélateurs. Se laisser faire... sans a priori. Etre totalement dans l'instant, dans la sensualité du toucher, isolé de tous les autres sens est une experience forte. L'inverse, caresser une inconnue, guetter un signe, une indication, dans la recherche de son plaisir, ou du moins de son assentiment est aussi un exercice tres interessant.

Le final fut magique, d'une intensité rare. L'accord avec ma partenaire, totalement inconnue qq minutes plus tôt, m'a surpris sur "notre" capacité à se laisser aller à accorder nos sens, nos énergies. Il n'aurait pas fallu nous pousser beaucoup plus avant ;-)

Comme l'a indiqué un participant en conclusion, cette soirée d'éveil au tantrisme fut remarquable par l'atmosphère, l'énergie positive développée par tous et très bien canalisée par Claire.

Merci.

grégoire

Écrit par : Grégoire Montigny | 2007.10.31

Très sympa les exercices hier soir, surtout la ronde (les femmes/hommes à l'intérieur et le sexe opposé à l'extérieur les yeux fermés). C'est génial, ça pourrait durer une heure. A refaire, même hors thème tantra !

D'ailleurs j'ai l'impression que les femmes ont autant aimé que les hommes, qu'elles n'ont pas subi mais joui elles aussi de cette liberté et de cette bienveillance tactile.

Merci d'avoir mis comme règle de changer à chaque exercice. Evidemment, je ne l'ai pas appliquée car je suis tombé sur une petite jeune qui est venue un peu me chercher et qui a été toute boulversée. Cette jeune femme, qui est venue s'asseoir à côté de moi, m'a la première adressé la parole ; ensuite j'ai bien vu qu'elle souhaitait que nous restions ensemble pour les exercices. Je ne l'ai pas monopolisée, je me suis laissé faire et c'était plaisant il est vrai.

Elle avait bien vu que j'étais plus âgé qu'elle, c'est donc qu'elle souhaitait se rapprocher d'un homme plus âgé.
Si j'étais tombé avec une femme moins agréable, je ne l'aurais pas repoussée et j'aurais fait les exercices quand même. J'aurais changé si possible ensuite. D'ailleurs la première femme que j'ai caressée dans la ronde ne me paraissait pas abordable, mais comme je me trouvais face à elle et que les jolies autour d'elle était déjà couvertes de mains, je l'ai caressée elle, et finalement, c'était bien. J'étais donc bien dans l'esprit tantra.

Il n'y a donc que moi qui t'avais fait des remarques sur l'impossibilité de changer de partenaires sans humilier et sans se trouver emprunté ?

Donc, pour revenir à ma partenaire, nous n'avons eu aucune difficulté à rester ensemble. Je pense que c'est donc bien le mode de fonctionnement à retenir : changement obligatoire et ceux qui veulent rester ensemble le font en transgressant la règle sous leur propre responsabilité. Ça dédouane ceux qui veulent changer et ça ne contraint pas ceux qui sont vraiment motivés pour se souder un moment.

J'ai relevé presque à chaque fois qu'à la fin de la scéance, j'avais un peu mal à la tête. Je me demande si ce n'est pas dû à un manque d'oxygène. C'est vrai que laisser la clim tout du long fait beaucoup de bruit. Mais serait-il possible de la mettre dix minutes au bout d'une heure par exemple pour renouveler un peu l'air ?

Encore merci pour ce moment très intéressant et d'une sensualité à l'esprit bien tourné, comme on aimerait en vivre plus souvent.

Stéphane

Écrit par : Stéphane Mareil | 2007.10.31

J'ai beaucoup aimé. Je pense que pour certaines femmes, l'exercice les yeux fermés était peut-être un peu difficile et le tantra comme voie d'ouverture à l'autre mal compris.
Olivier

Écrit par : Olivier Dubois | 2007.10.31

Le public était diversifié et visiblement satisfaisait du thème de la soirée.

Moi aussi.

Pierre-Jean

Écrit par : Pierre-Jean Duteil | 2007.10.31

la soirée était géniale!

Pourquoi?

Les consignes étaient claires : les tiennes ont été déculpabilisantes, celles de Claire très claires( si je puis dire) et cool à la fois.

De ce fait, on est tout de suite en confiance et les barrières tombent.

C'était génial de commencer par les femmes parce que les femmes généralement sont un peu plus en avance sur ce type de travail et çà a mis en confiance les hommes... les yeux fermés : pas de jugement.

De même, de changer de partenaire souvent c'est exactement ce qu'il faut faire. Car si on a pas été bien, avec un on peut se rattraper avec un autre ! Quant aux a proris physiques que l'on peut avoir et l'on en a, je me suis rendue compte que d'être dans les bras je suis étonnée que ça se passe aussi bien ( je n'aurais pas été vers cette personne là)... et c'est sur ce point que l'on approche l'universel. De ce fait tout le monde a ressenti quelque chose d'exceptionnel, ceux avec qui j'ai échangé étaient ravis...

Bref, j'étais très heureuse de cette soirée, c'est que du bonheur, merci encore mille fois à vous 2. C'est rassurant quant aux hommes, le changement est en marche, et puis c'est la 1ère fois que j'assiste à l'expression de la part féminine de l'homme, de faire voir çà, m'enchante !
Bises et à bientôt,

Olivia

Écrit par : Olivia Rahan | 2007.10.31

Bonsoir Bénédicte
C'était absolument génial.
Un petit renseignement toutefois, la salle est elle surveillée lors de nos
exercices??
à bientôt
Sylvie

Écrit par : Sylvie Delétoile | 2007.10.31

Bonjour Bénédicte,

C'est la troisième fois que j'assiste au café sur ce sujet
Ce sont trois approches différentes. On a vu la femme sacrée, la déesse, puis être dans l'instant et être présent à soi puis être dans la chair (dans l'énergie).
Cette dernière est moins cérébrale, plus tactile

Dénominateur commun : Le masculin et le féminin en chacun de nous

Sur la qualité des intervenants : Tout de même Jacques Ferber y croit

Les deux autres sont plus mécaniques (peut-être un peu blasés) et ne font pas forcément mouches en terme d'interaction entre participants et intervenant. Par exemple, Claire avec sa remarque sur les couleurs a été maladroite (petit soldat qui a bien appris sa leçon) et la réponse à la participante qui avait pris la parole pour exprimer son ressenti sur le féminin des hommes qui s'exprime a été décevante (.......moi..j'ai l'habitude.....)

Marie Lise avait touché son public, elle y croit encore.

Le sujet était facile et les participants ont, je pense, adhéré. Claire donne ce que le public attend. L'approche est facile, des mots simples, des attitudes connues. C'est direct, simple, pas prise de tête. Par contre attention au simplisme !

J'aimais bien lorsque l'anonymat était préservé. Le fait qu'à la fin des exercices tactiles tantôt femme tantôt homme on ouvre les yeux et que l'on découvre la dernière personne qui a exercé est nettement moins magique. Pour ma part, il y a davantage de poésie dans l'anonymat. La femme qui nous touche est Une femme voire La femme dans l'anonymat. Lorsque le voile est soulevé cela devient une femme en particulier et la dimension Femme n'est plus. Cela devient un aparté et l'attention perd de son amplitude.

Vraiment, c'est selon. Cela dépend ! D'un côté, c'est plus intérieur et de l'autre c'est plus de l'échange. L'idéal, peut-être est d'alterner ces jeux.

Ce que j'ai trouvé de bien, était de changer plus souvent de partenaire. C'est plus vivant, cela frustre moins et ouvre davantage à la tolérance.

Voilà !
A plus !

Antoine

Écrit par : Antoine Delmotte | 2007.10.31

Merci mille fois Bénédicte pour ce café hier ,

C'était super, même si très sexuel. Je n'avais jamais fait de tantra et ai trouvé le dernier exercice un peu trop orienté et too much pour moi - c'est une des raisons pour lesquelles je n'ai pas changé de partenaire- par contre super à faire avec mon amoureux ...

Géniaux les exercices de lâcher prise : caresses des hommes et des femmes les yeux fermés. J'ai découvert des hommes super délicats, tendres et exprimant leur amour. Une vraie découverte pour moi ...

Je t'ai trouvée rayonnante et remplie d'amour. C'était magnifique à voir, même de loin. Sans doute un des effets de Cabourg non ?

En tous cas merci à nouveau et bravo ,

Bises, à bientôt,

Tiffany

Écrit par : Tiffany Rozier | 2007.10.31

Dommage, j'ai loupé l'information, je serais bien venu sinon...

Écrit par : KPM | 2007.10.31

Bonjour Bénédicte,

Tout d'abord, je voulais à nouveau te remercier pour m'avoir invité à cette soirée.

C'etait pour moi symbolique et juste, car j'avais entendu bcp parlé de Claire de Lys par une ex-amie, relation dont il m'a été difficile de faire le deuil....

Concernant l'animation, c'était différent des animations de Suddheer Roche mais j'ai bien aimé les exercices proposées.

J'ai trouve que chaque exercice était trop court et ne permettait pas tjrs de me mettre dans une énergie de conscience !

Peut-etre moins d'excercices mais plus long aurait pu etre encore plus riche.

Je trouvais assez penible que certaines personnes s'accrochaient comme des voraces à leur partenaire et ne la lachait pas alors que Claire de Lys proposait de tourner...

Aussi, j'ai trouvé que Claire de Lys ne présente pas de façon assez structure ses exercices et donc ne sensibilise pas assez sur le ressenti du coeur à retrouver dans les exercices.

Mais sinon, j'ai passé une tres bonne soirée !

Écrit par : Julien Dubois | 2007.11.01

Sensationnelle la soirée de lundi dernier!

Vraiment, de toutes les soirées je n'avais jamais eu l'impression d'être autant dans le jeu et l'osmose avec les femmes. C'était chaud!

Pas désagréable du tout de se faire toucher par une femme, on s'y croirait, le mauvais moment c'est quand on ouvre les yeux ...et qu'on a en face de soi une dame de 55 ans, là ça casse tout

Parmi les jeunes, il y avait la petite brune qui était sympa auss. En fait, celle qui m'attirait le plus, c'était x je crois, la brune Alsacienne. Elle a un visage très doux. C'est un plaisir de prendre ses mains, alors je lui ai demandé où elle allait danser et j'espère qu'elle est dans un souhait de partage.

La conférencière Claire de Lys était très sympa et ce qui m'a plu chez elle, c'est sa grande simplicité et aussi sa disponibilité. Il faut lui dire un grand bravo! Elle devrait venir plus souvent.

Écrit par : Charles Fouqueray | 2007.11.02

Pour moi impec pour le tantra. Des 3 intervenants c'est elle que je préfère. Question de feeling rien de grave. Si je fais un stage , ce sera avec elle.
Ariane

Écrit par : Ariane leblanc | 2007.11.02

Dans le cas où ce n'est pas trop tard... car bien sûr, 10 jours après, c'est tout frais et pour longtemps dans ma mémoire !

Inattendue mais géniale l'idée de déclarer d'entrée que les couples seront "séparés" ! La séquences découverte avec mains, voire joues en contact, et en silence avec les yeux fermés pour ceux (celles) "recevant", fut exceptionnelle sur le plan de la valeur de l'échange (coeur, âme, peau...)

Pour moi, un élément "miracle" fut l'absence d'inhibition qui aurait supprimé l'harmonie de ces échanges style .

Pardonne ma franchise, mais accepter un échange de cette valeur n'est pas une combine pour "préparer la suite du terrain".... Ce qui n'est pas contradictoire avec un jour, grace au Café de l'Amour, le développement d'une étreinte dans le ciel étoilé...

L'échange yeux ouverts et mots échangés avec une personne avec qui il n'y avait pas forcement eu d'échange précédemment m'a immensement ému : que c'est beau de tant échanger en se regardant les doigts entremélés...

Belle terminaison avec ces cordes vocales à l'unisson, à une ou 2 octaves près...

Une petite déception toutefois : Au niveau du DVD que j'ai acheté : Claire, tu es une femme étourdissante... Dommage que tu sois un peu trop "vamp" sur ces enregistrements...Cela ne colle pas avec l'esprit de ce DVD
Et Oui, c'est le commentaire d'un homme qui renait progressivement grace à des soirées comme celle que tu nous a offerte ce 29/10 !!

Écrit par : François Gérard | 2007.11.08



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !