Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Le 21 janvier avec les "coeur d'enfant"

Comme cela vous a été annoncé lundi 21, les images tournées sont destinées à un test pour un projet en lien avec le café de l'amour. En aucun cas, elles ne seront utilisées pour quelque diffusion que ce soit sur un support télévisuel, internet, dvd ou tout autre autre procédé visuel, médiatique, multimédia connu ou inconnu à ce jour.


COMMENT RENCONTRER LA BONNE PERSONNE ?
Ré-imaginer le partenaire amoureux pour aimer avec authenticité

Pourquoi une histoire naissante, pleine d'espoir, de joie et de bien-être s'assombrit-elle parfois malgré nous, au point que frustrations et conflits occupent tout l'espace ? Comment faire la différence entre une liaison durable, mais peu épanouissante et une relation enrichissante avec une compagne, un compagnon qui nous corresponde réellement ?

Selon Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont, notre monde intérieur ressemble à un vaste paysage peuplé d’images inconscientes qui dirigent, à notre insu, la quête de l'autre. Derrière ces images, se dissimulent les manques de l’enfance que nous cherchons à combler dans la relation amoureuse. Faute de les identifier, nous répéterons inlassablement ces processus de survie et d’adaptation qui conduisent à des unions bancales.

Mais, voilà la bonne nouvelle ! Nous pouvons communiquer avec ces images pour guérir notre enfant intérieur, inventer d'autres possibles, nous les autoriser...

9ddfd529c192ffb318f216787fe794c7.jpg

Lundi, au café de l'amour, Marie-France et Emmanuel, psychothérapeutes, créateurs de la Méthode "Cœur d’enfant", nous ont initié à leur pratique et ont proposé certains outils, en particulier, la constellation du paysage intérieur et bien d'autres activités ludiques et interactives. Joie de vivre, spontanéité, amour des autres et espièglerie furent de mise. Certains ont sans doute retrouvé leur pouvoir créateur et ré-imaginé le partenaire amoureux avec lequel co-créer ou re-créer un lien authentique et conscient.

Marie-France Ballet de Coquereaumont
Spécialiste de l'enfant intérieur, auteur, créatrice et animatrice depuis 1990 des groupes d’épanouissement personnel Coeur d’Enfant® avec sa propre technique de constellation du paysage intérieur et de rêve éveillé. Psychothérapeute, elle a été formée à différentes approches psychothérapeutiques : psychothérapie analytique (Jung), rebirth, cri primal, méthode Silva, analyse de rêves, morphopsychologie (elle est diplômée de l’école du Dr Corman), graphologie, astrologie…

Elle a été aussi comédienne et metteur en scène depuis 1978, et s’est spécialisée dans l’improvisation théâtrale et les créations collectives.

Emmanuel Ballet de Coquereaumont
Spécialiste de l'enfant intérieur, auteur, animateur depuis 1994 des groupes d’épanouissement personnel Coeur d’Enfant®. Psychothérapeute formé à diverses approches psychothérapeutiques : psychothéâtre, rebirth, méthode Silva…

Il est également agrégé d’histoire-géographie, peintre (formation auprès de Denis Malbeaux, 2 prix de Rome) et expose régulièrement (Grand Marché d’Art Contemporain à Paris, etc.)

Ensemble, ils ont écrit : « S’ouvrir à son cœur d’enfant – pour naître à soi », aux éditions du Seuil.

http://www.coeurdenfant.fr/

 


mfdecoquereaumont@yahoo.fr
01.48.77.04.64

Rappel :

2008.01.15 12:05 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | |

Commentaires

Bénédicte,


J'ai appris qu'il fallait soigner son cœur d'enfant et qu'on était seul à pouvoir le faire. Par le jeu de rôles,j'ai été touché,bouleversé. Les pleurs de la petite Catherine qui déplore l'absence de son père m'ont beaucoup ému,j'en avais la gorge serrée et la chair de poule.
Grand merci à toi,Bénédicte,pour ce beau et profond moment d'émotion et de partage.

Bien à toi

Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2008.01.22

Mon "pas content" : "on" a commencé à 20h40 !!! Pas sympa du tout pour ceux qui bossent le lendemain matin (si si, ca existe !) et qui ont des contraintes d'heures de train. De nombreuses personnes sont à la bourre car trainant à table avant de venir.

Proposition : Début à 19h30 : Cela permettra de finir tranquille vers 21h45/22h00 au plus tard, ceux qui ont le temps pouvant diner ensuite.

Un regret : Que ce soit filmé. Je l'ai ressenti comme une intrusion dans l'intimité des participants. Vu le thème, c'était trop impliquant et les futurs spectateurs risquent de passer à coté.

Trés "fort" : Quel sujet passionnant bien que difficile ! C'est le prix de toutes les "remises en cause" qui sont la clé du progrés personnel. Ce fut insupportable pour certain(e)s qui ont violemment quitté la salle.

Nul à Ch..r : Les réactions au micro de la dénommé x, sous prétexte de connaissances en psychothérapie. Outre ses erreurs dans ses citations, courtoisement remises en place par Marie France et Emmanuel, elle devrait être bien placée pour savoir que l'envie de réagir comme elle l'a fait doit conduire à une réflexion sur elle même et non de vouer aux gémonies les intervenants !! Ah, quand on ne veut pas savoir ce qui se passe en soi tout en affirmant plein de "choses".....

Trés émouvant : la spontanéité de l'implication des "acteurs/sujets". (Si cela n'avait pas été filmé, j'aurais été volontaire, et peu importe que je sois choisi ou non, le "hasard" du moment aurait fait le bon choix)

PS : Je te laisse juge d'une transmission de ce "retour" à Marie France et Emmanuel si c'est en harmonie avec la charte du KF de l'Amour

Écrit par : olivier Demester | 2008.01.22

Pour moi, cela a été extraortinaire ! L'enfant interieur est le plus importent si l'on veux retrouver l'armonie en soi. Les intervenants ont été d'une clarté rare dans leurs explications et tres efficaces dans les exercices. J' ai été très strès heureuse de les avoir rencontrés, merci benedicte !

Écrit par : Valérie Romereu | 2008.01.22

Chere Benedicte,

Un grand merci à vous d'organiser des soirées aussi intéressantes. Je n'ai pas à me plaindre, j'y retournerai (lundi prochain, puisque je me suis abonnée!) avec plaisir.

J'ai reconnu beaucoup de la méthode d'Annie Rapp, de l'ancien "Célibataires Associés" et un peu de Michel Labbée Laurent (car ce genre de psychologie du couple m'intéresse depuis des annees).

Je ne peux pas dire que je suis tout à fait d'accord avec le "role -playing" pour plusieurs raisons, mais j'aime connaitre differentes methodes et points de vue.

Vos intervenants, en tout cas, super.... et vous aussi, comme organisatrice !

A lundi.(mais pas si loin de la sortie, pour pouvoir aller fumer, ou prendre un verre....ok!!)

Marion

Écrit par : Manon Gerber | 2008.01.22

J'ai vécu hier soir une soirée extraordinaire au Café de l'Amour avec notre Chère Bénédicte qui est tellement plus heureuse sans toutes ces belles contraintes qui la verouillait jusque maintenant ... Quels magnifiques lachers prise et exemples elle nous donne là !

Le thème "S'ouvrir à son Coeur d'Enfant pour naitre à soi " avec les Ballet de Coquereaumont ...
Quel beau voyage j'ai fait hier soir ... J'ai acheté les 2 CD de leurs conférences et leur livre et me fait une joie de les ecouter tout à l'heure en roulant vers Marseille ...

Écrit par : Jérôme Fabergé | 2008.01.22

Bonsoir,
Cette première soirée de lundi fut un véritable festival pour moi. Je m'explique : comme beaucoup, attirée par les sciences dites "occultes" j'ai pu vivre à fond l'expérience de Catherine, la vivre à l'extérieur mais également à l'intérieur. J'ai réellement été scotchée par la dimension qu'a pu prendre cet atelier.

Grace à ça, j'ai pu aujourd'hui me libérer d'un "gros paquet" qui vivait sa vie, mais sabotait la mienne.

Pour ce qui est du bain d'amour final, c'était la cerise sur le gâteau !

Merci de permettre cela.

Avec toute ma gratitude,

Viviane

Écrit par : Viviane Delahaie | 2008.01.22

chère Bénédicte,

cette soirée fait partie des meilleures soirées que j'ai vécu au café de l'amour.

La grande raison est que ces deux personnes sont de vraies animateurs et ils maîtrisent bien leur sujet

Ils m'ont permis de vivre un moment d'accroissement et de prise de conscience personnel grâce à des "exercices"
ludiques et efficaces, comme une sorte de petit miracle .

J'ai trouvé assez osé et courageux de faire une constellation dans ce contexte


Continue à nous donner cette qualité de soirée


à bientôt


Morgane Duteil

Écrit par : Morgane Duteil | 2008.01.23

Nous remercions chaque personne présente à cette soirée et tout particulièrement Bénédicte pour son respect et son authenticité.
Nous savons combien la démarche qui vise à se reconnecter et à se réconcilier avec son enfant intérieur peut être perçue comme bouleversante et difficile. Pour autant, ce cheminement psychologique et spirituel est merveilleux, libérateur et ô combien gratifiant.
Nous vous souhaitons, à toutes et à tous, d'être un bon parent pour vous-mêmes afin de générer de l'amour authentique et de construire des relations bienveillantes et créatives.

Très chaleureusement
Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont

Écrit par : Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont | 2008.01.23

Tu sais combien j'apprécie les conférences que tu proposes pour y revenir de temps en temps et la prochaine m'intéresse bien mais là je dois dire que cette fois c'était risqué. Tu as fait fort. Que ce soit subversif et politiquement incorrect c'est peu dire.

Ce qui ne m'empêche d'ailleurs pas d'être tout à fait convaincu par la thèse de l'enfant intérieur, bien avant l'exposé.

Pour ce qui te concerne, je t'ai trouvé plus sereine que jamais et littéralement métamorphosée. C'est beau à voir.

Écrit par : Jérôme Landerneau | 2008.01.23

Une soirée confrontante, dérangeante mais tellement percutante !
Le petit enfant que l'on a été est l'adulte que l'on est aujourd'hui, avec des valises bien lourdes à porter pour certains.
Avec "l'enfant intérieur", les animateurs nous font accéder à de vieux démons, source de tellement de souffrances... L'histoire de "la petite marie" et de son abandon m'a beaucoup touchée, au delà de l'aspect excessif dans sa forme. Mais l'excessif est sans doute libérateur ? Alors merci Bénédicte pour cette soirée choc !

Écrit par : cauchois isabelle | 2008.01.23



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !