Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Françoise Simpère, Pour une écologie de l’amour, joyeuse et sensuelle

Françoise Simpère était au Café de l'Amour à Paris le 21 avril 2008.

15890a0ace1b39e66203a1f636be271d.jpg


POUR UNE ÉCOLOGIE DE L’AMOUR, JOYEUSE ET SENSUELLE
Explorons, enfin, la planète des hommes !


Sexualité de consommation, performance, résultat, refus du risque, enfermement de l'autre et de la romance dans des critères... Selon Françoise Simpère*, les liaisons amoureuses semblent souvent difficiles, polluées par l’obsession de la conquête. Quant aux relations sexuelles, elles sont parfois utilisées, notamment par les femmes, comme un pouvoir, une sorte de monnaie d’échange, qui leur donneraient droit à la sécurité matérielle et affective.

Or, dans une approche écologique, faire l’amour, loin de se réduire à un objectif, devient juste un moyen de mieux se connaître. L’objectif, c'est l’autre, cet homme ou cette femme qui nous plaît avec sa peau, ses parfums, son langage et tout son univers à découvrir dans sa globalité.

Lundi, au Café de l'Amour, Françoise Simpère* nous a incité à explorer la planète... des hommes ! Nous avons tenté de comprendre comment apprivoiser progressivement ces messieurs, cherché à découvrir plus qu'à posséder, et à vivre des relations durables tout en respectant les variations du désir. Privilégier le naturel, diversifier les énergies, respecter les rythmes biologiques, tel fut, en partie, le programme de cet atelier/café/partage.

Saluée comme une femme libre à l'occasion de la sortie de son premier texte érotique, « Le jeune homme au téléphone », *Françoise Simpère s’intéresse davantage aux mystères du désir qu’aux secrets de l’orgasme. Elle a également écrit : "Les latitudes amoureuses", "Ce qui trouble Lola", "Des désirs et des hommes" « Autres désirs, autres hommes » , "Aimer plusieurs hommes", etc. (etc désigne huit autres livres qui ne parlent pas du désir… )

80eb991b1cdc2349ee47aa1f343da6d4.jpg
ec165aed71eada809f951c25b588b71e.jpg
8f2bdd9f15b9bd5c87bfc8a516b387c2.jpg
12fb290ab2abd65dc5159b44a6ddc932.jpg
c5a0b122817375cb138c0f9a3b0da124.jpg
Texte de Giles, notre poète : Café Amour 21.4.8.doc

2008.04.15 14:20 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (25) |  Facebook | |

Commentaires

hélas le 21 je serai bien loin de Paris, hélas car j'aime beaucoup les livres de FS, un érotisme sans miévrerie ni vulgarité; j'aurais bien aimé faire sa connaissance, mais peut-être pourrais-tu lui proposer une rencontre hors café..et tu y serais bienvenue, si tu veux
bises
Hubert

Écrit par : Hubert Delorme | 2008.04.16

La soirée d'hier était vraiment géniale !!

L'auteur, que j'avais déjà lu, m'intéressait tout particulièrement et j'avoue que je n'ai pas été déçue, voir très agréablement surprise. Françoise Simpère est particulièrement drôle et attachante !

J'ai vraiment beaucoup aimé sa participation, le ton qui a été donné et la bonne ambiance qui a été créée par cette interaction plus forte que d'habitude avec le public.

D'ailleurs, en parlant de participation du public, un homme m'a tapé dans l'oeil, c'est x (très bel homme), qui est intervenu pour parler avec facilité, drôlerie et beaucoup de charme de son expérience du toucher rectal et de massage prostatique ainsi que des caresses qu'il souhaiterait avoir. Est-ce qu'il serait possible d'avoir son email ou son numéro de portable ? Car il n'est malheureusement pas resté dîner !
J'attends de tes nouvelles.

Merci encore pour cette soirée et à bientôt !

Très bonne journée

Écrit par : Laetitia Desproges | 2008.04.22

bonjour benedicte et merci pour cette soirée très riche et remplie d'émotions. J'ai passé la nuit à rèflèchir ,cette soirée à bousculer mes idées.

Je suis en colère après moi, car durant 30 ANS de vie de couple j'ai subi la biodiversité de mon très cher CORSE MACHO DE MARI en acceptant sans broncher cette vie et me considèrant comme une pauvre victime ; mon éducation judèo chrètienne et mon histoire de petite fille ont fait de moi une femme complètement soumise .

j'imagine la tête du CORSE si je lui parlais de ce fonctionnement

Cette soirée, je crois va me permettre de commencer vraiment à faire le deuil de ma relation conjugale, j'essaie depuis 5 ans ,

Hier au soir , j'ai pris en pleine tête la réalité " appartenir à l'autre, être sa chose, son truc, sa propriété, s'oublier, ne pas exister ou qu'à travers l'autre ; cette relation de pouvoir que j'ai laissée s'installer durant toute ma vie...

J'ai aussi pris conscience que je n'ai jamais pris le temps d'écouter mon corps, malgre tout ce qu'il me dit.

"On est responsable de sa vie, c'est évident"
Aujourd'hui je vais essayer de mettre à profit cette soirée en essayant de m'autoriser à exister en tant que femme libre et adulte. "J'espère qu'il n 'est pas trop tard! "

J'ètais tellement secouée que je suis partie comme une sauvage, sans dire au revoir à mon voisin de chaise ; qu'il m'en excuse si il se reconnaît.

Écrit par : Sarah Del Campo | 2008.04.22

La salle?...... heureusement qu'on l'oublie vite, tellement on est absorbé par la qualité de l'intervenant. Si on venait pour la qualité de la salle, on risquerait d'être un peu déçu... mais bon. D'ailleurs ce serait bien de laisser une petite allée transversale entre les chaises pour qu'on puisse mieux s'installer et circuler.

L'ambiance, chaleureuse comme presque toujours.

L'intervenante : quelle femme ! c'est toujours un beau cadeau de voir des gens qui incarne leur principe de vie, quand les idées rejoignent les actes, quand les livres sont le reflet le plus sincère de la vie que l'on mène, quand on se livre sincerement aux autres.... c'est un beau cadeau.

C'est aussi reconfortant de voir et entendre s'exprimer des gens sur leur choix de vie, d'adhérer completement à ce qu'ils nous exposent d'eux et de se dire qu'on adorerait vivre de cette façon, alors qu'on en est incapable. Tout simplement parce que pour eux c'est le meilleur choix, on en vient à reconnaitre la grande diversité de ce que la vie peut nous proposer. Qu'on en vienne à adhérer le temps d'une conference à un mode de vie qu'on n'imaginais pas, qu'on en vienne à accepter ce que notre esprit rétreci ne pouvait concevoir. Merci Françoise Simpère de votre belle force de vie.

Cette soirée à donc ouvert des horizons nouveaux, a montré une nouvelle facette du vivant tellement multiforme...La biodiversité on disait ? Quel bon moment !

Écrit par : Stéphanie Dalloyau | 2008.04.22

Encore une soirée bien réalisée ! Françoise Simpère a été au top. Le récit de sa vie de femme m'a agréablement étonné, à en donner envie à un homme d être une femme comme elle avec son état d esprit. Une bonne ambiance était présente et j' ai trouvé les exercices intéréssants et + serait mieux. C est très court deux heures surtout quand c est passionnant..
Merci Françoise,merci Bénédicte
Je m inscris pour le tantra de dimanche.

Écrit par : Philippe Baraton | 2008.04.22

Effectivement pour nous c’est une première expérience au café de l’amour.

La façon de présenter le thème est intéressant :
verbalisation autour du concept + petits jeux amènent plus de liens entre les gens, retire de la gravité aux sujets pour ne voir que l’essentiel., richesse des réflexions, ouverture et créativité rendent le tout bien attrayant.

Pour notre part, nous avons l’habitude d’échanger autour de la condition de l’humain, là où il est, là où il va, disons toutes les questions existentielles que l’homme se pose depuis la nuit des temps. C’est pourquoi, nous avons eu grand plaisir à participer à ce premier café de l’amour même si qqfois certains esprits s’échauffent.
Par ce côté des choses, cela est inhabituel pour nous, mais pas moins inintéressant.

Notre approche quand à la conduite des débats est un peu différent mais il est vrai que le cadre est lui aussi différent.
Ainsi quand nous abordons ce travail de réflexion sur nous-même, quand il s'agit de thème sensible parfois brûlant, nous proposons de créer d’abord des conditions biologiques favorables à libérer la parole vidée de sa substance parasite.

L’esprit devenu plus calme, le rapport avec l’autre ou la confrontation des idées devient plus juste, plus libre et plus détendu. L’idée c’est d’avancer ensemble avec l’esprit clair et dégagé de notre pression intérieure. Il me semble que ce phénomène a d’ailleurs été évoqué hier soir à la conférence. Notre état nerveux face à l’amour face à un autre (tantra, prostate). Quand nous nous installons dans la relaxation, à savoir un état modifié de conscience, c’est toute notre biologie qui s’en trouve influencer. Nous sommes par conséquent plus efficace dans tous les domaines de la vie.

Comme nous avons eu l’occasion de vous le signaler, nos activités professionnelles du soir (lundi, mercredi, jeudi) ne nous permettent pas d’être parmi vous régulièrement hormis pendant les périodes de vacances scolaires. Cependant, nous continuerons à nous tenir informé de votre programme et serons parmi vous, dès que nous le pourrons.

Écrit par : Alexandre Barile | 2008.04.22

... Plein de ressentis et d'idées de F. Simpère hors des sentiers battus sont intéressants.
Notamment le fait qu'on n'est jamais propriétaire de l'autre.

Par contre, son expérience de polygamie assumée en accord avec son mari dès le début me paraît difficilement imitable par beaucoup de gens.
Genre Sartre et Beauvoir, les enfants en plus, ce n'est pas un modèle évident.

Déjà inscrite au tantra, je souhaite également entendrte Marie-France Hirigoyen le 5 mai.

Bien cordialement, à dimanche,
Sybille

Écrit par : Sybille Dylan | 2008.04.22

Merci de vos commentaires, je suis heureuse que la soirée vous ait plu, j'y ai pris aussi grand plaisir. Pour en savoir plus sur la diversité amoureuse et les rapports "Ecologie et érotisme", je vous propose d'aller voir mon blog qui s'appelle "Jouer au monde " (au sens de être acteur de sa vie) dont l'adresse est donnée ici.

Écrit par : françoise | 2008.04.23

Bonjour,
Quel punch!Françoise Simpère nous a donné un message de vie,d'énergie,de liberté et de partage. Séduisante cette conception écologique et libertaire de l'amour. beaucoup ont semblé intéressé par cette biodiversité amoureuse. Mais,au fait, qui d'entre nous, même les plus " thérapeutés " et les plus" coachés ", est si au clair avec ces blessures venant de l'enfance et liées au sentiement d'abandon,de trahison,d'humiliation ou de rejet pour s'aventurer sur ce terrain incertain et risqué de la biodiversité amoureuse? Planche de salut oujeu de massacre pour couples en crise? Pour ma part je n'ai pas d'idées bien bien arretée sur le sujet après cette soirée. Mon esprit libertaire est volontiers séduit par l'idée mais je ne sais pas ce qui pourrait surgir du fond de moi:colère,tristsse,révolte?
L'histoire de Françoise Simpère est une expérience de vie dont le témoignage peut aider certains .Mais de là a la modéliser pour en faire un remède a la crise du couple???

Bonne journée à tous et bien cordialement

Richard

Écrit par : Richard | 2008.04.23

Surtout pas modéliser, Richard! Je ne souhaite aucunement remplacer un modèle par un autre, mais faire cohabiter plusieurs modèles plutôt qu'un seul. La diversité, ce n'est pas la pluralité de partenaires obligatoire, c'est d'avoir le choix du modèle de relation que l'on souhaite, choix qui peut évoluer dans le temps. On traverse des périodes chastes, de monogamie, d'amours plurielles, et surtout, ces relations extérieures sont différentes les unes des autres, pas rivales, pas semblables. S'il s'agit de vivre plusieurs liaisons amoureuses identiques, c'est voué à l'échec. Et voué à l'échec s'il s'agit d'un "remède" à un couple qui va mal. Ce doit être un choix de logique: simplement se dire qu'il est invraisemblable et prétentieux de penser apporter pour la vie entière 100% de ce dont a besoin son partenaire, ni qu'il ou elle puisse en faire de même pour vous. Cette exigence de combler l'autre ou d'être comblé(e) par lui ou elle est d'ailleurs un poids terrible. Quelle légèreté quand on admet que l'essentiel n'est pas d'être l'Unique Aimé(e), mais d'être vraiment aimé(e). Cela demande de la confiance en soi, en l'autre et une bonne dose d'humilité et de lâcher-prise.
Je profite de l'occasion pour vous dire que mon prochain livre traitera des questions qui m'ont été posées depuis dix ans sur la diversité amoureuse, et que si vous souhaitez m'en poser, vous pouvez le faire par mon mail, que j'autorise Bénédicte à vous donner.
Bonne journée à tous et toutes

Écrit par : françoise | 2008.04.23

Pour une première j'ai été apparemment gâtée et je remercie x de m'avoir permis de connaître vos soirées.
L'intervenante Francoise Simpère était intéressante, quoique complètement à coté de la réalité de la vie. Elle a cependant dit quelques vérités. Son couple est franchement atypique et je ne crois pas que les hommes et les femmes soient prêts à vivre une telle liberté dans leur couple. Cela tient du fantasme et de l'imaginaire.

J'ai bcp aimé les scénettes d'impro. J'ai noté que les femmes étaient un peu plus nombreuses que les hommes (malheureusement mais la aussi c'est la réalité de la vie).
Cette soirée a rompu un peu ma solitude (je suis en instance de divorce et j'ai 45 ans .... ca c'est de + en + la réalité)

Le dîner était sympa. Je ne sais pas si je trouverai l'âme soeur au travers de vos soirée (car trop meurtrie) mais j'ai passé un bon moment.
merci Benedicte, à réitérer
myrtille

Écrit par : Myrtille Danglas | 2008.04.23

Bonjour Bénédicte,
j'ai trouvé ta présence très dynamique, accueillante, drôle et je suis admirative de ta capacité à créer du lien, à porter la vie.

j'ai vraiment passé une bonne soirée, donc merci beaucoup.
je te relance pour animer un atelier sur le yoga tantrique si ça peut t'intéresser, issu du travail d'éric baret, c'est sublime et ça va au coeur des choses (atelier pratique et question réponses par exemple).
je t'embrasse.

Écrit par : Gaelle Laleu | 2008.04.23

Merci encore pour l'excellente soirée d'hier. Ce n'est que ma deuxieme rencontre avec votre équipe et les participants mais parmi vous, je me sens bien. Les participants ont aboli tous leurs tabous, il n'y a pas de retenues, mais tout est dit avec respect et sans aucune vulgarité, "les choses de la vie" paraissent tout à fait naturelles et vos intervenants sont de grande qualité ; ils tiennent des discours tout à fait compréhensible pour le commun des mortels, et n'utilisent pas de mots techniques reservés uniquement aux initiés.
Bravo, pour vos acteurs "d'un soir" qui ont su improviser sur les themes de la soirée.( je pense que certains ont meme des talents d'acteurs amateurs).

Bon week-end et au 05 mai.

Écrit par : Christian Lefébure | 2008.04.23

Pour cette première visite au café de l'amour j'ai passé une agréable soirée dans une ambiance chaleureuse malgré une salle pas très conviviale "rang un peu collé". Je ne pensais pas rencontrer un public toutes générations confondues.

Intervenante, femme de très bon contact avec un discours très clair sur son principe de vie, le parallèle avec l'écologie une très bonne idée, la bio-diversité... vaste programme où je ne pense pas que l'on puisse si facilement adhérer, mais le temps d'une conférence nous invite à réfléchir.

Je reviendrais, impression positive.
Merci à vous

Écrit par : Justine Billedoux | 2008.04.23

Très belle soirée, une intervenante pleine d’humour et de réalisme qui brise beaucoup de tabous.

La salle a bien participé et les sketchs ont été bien menés.Bravo.

Écrit par : Philippe bardery | 2008.04.23

Bénédicte, Merci et Surtout Un grand Bravo pour cette magnifique soirée.

J'arrive tout d'abord dans cette librairie assez spéciale que je ne connaissais pas mais dans laquelle je sens que je vais passer des jours heureux. Mis à part ce chat noir, qui fait il est vrai office de décor mais que je n'ai pas apprécié (malgré mon metre quatre vingts, j'ai une grande peur des chats!)

Et puis j'arrive c'est vrai qu'à premièrez vue je suis face à des personnes qui n'ont pas le même âge que moi mais il m'enfautplus pour me destabiliser.

Non ce qui m'a destabilisé en fait, c'est que je me retrouvais à chaque fois dans les propos de Francoise Simpere. A seulement 22 ans, toutes les erreurs de couple à ne pas commettre je les ais pratiquement toutes réalisées. Ce qui fait de moi une grande Serial Monogame.

Moi qui était venue faire une analyse des lieux pour mon documentaire, je me suis sentie à la fois concernée et passionnée devant tant de remarques et d'esprits. Mais pas seulement celles de Francoise dont je connaissais déja quelque peu l'oeuvre mais celle de tous les fidèles et nouveaux du café de l'amour.

Et puis je me suis prétée aux différents jeux de rôles et d'échanges. J'ai adoré et je pense avoir bcp plus partagé et appris avec effectivement des personnes qui n'ont pas mon age et donc plus de vecu et de dires.

Que vous dire de plus Bénédicte, mis à part vous remercier encore une fois pour cette belle soirée.

A très vite.

Écrit par : Angélique Rainbow | 2008.04.23

Bravo pour cette soirée! Il y avait du rire, de la nostalgie et de l'inattendu.

Comment j'ai trouvé la salle? Eh bien comme toi, un peu sobre et exigüe, disons que je suis un nostalgique du Don Camillo ou les gens pouvaient se déplacer aisément pour échanger. Avec en prime 2 ou 3 exercices interactifs 2 par 2. J'ai le sentiment que la taille et l'agencement du lieu est un facteur important de l'ambiance d'une conférence.

Public sympa et bonne oratrice. Disons que l'éloge de l'infidélité ne faisait pas tout à fait partie de mon éducation (même si je m'aperçois que le couple a besoin d'un peu d'air). J'ai eu l'occasion de cogiter sur une autre façon de voir les choses.

A très vite.

Écrit par : Fabien Delacroix | 2008.04.24

Chère Bénédicte,


J'ai passé une soirée inattendue et belle. L'intervention de Françoise Simpère m'a fait oublier qu'on était mal assis et que la salle n'était pas extraordinaire.
C'est une femme attachante,drôle,enjouée qui remet la vie amoureuse en jeu. Avoir plusieurs partenaires n'est pas facile et, pour qu'on ait plusieurs relations amoureuses,la jalousie doit quitter les lieux à grands pas : Ce n'est pas évident. Avec son mari,Françoise a de la chance: ah, la jalousie est un vilain défaut , dit-on.
C'est la pomme de la Tentation qui est passée de main en main. Elle a servi de micro. Moment que j'ai trouvé plus que symbolique.Les personnes qui ont pris la parole parlaient avec leurs tripes en regardant la pomme.
J'ai bien aimé les deux saynètes, les acteurs amateurs étaient bien,amusants et leurs réflexions bien mesurées. Dans ces deux situations, je m'y suis retrouvé souvent et les temps morts sont interminables quand l'Autre ne " convient pas"…
Avec ma partenaire d'un soir, en lui indiquant les caresses que j'aimais qu'une femme me fasse,je me suis mis à nu. Je me suis bien amusé.
Et puis, un grand bravo à toi Bénédicte qui met de la vie et de la drôlerie.Ta présence est une flamme indispensable.

Bien à toi

Bises


Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2008.04.24

J'ai passé en ta compagnie et celle de Françoise Simpere un excellente soirée et suis prête à réitérer dès qu'un intervenant ou un thème me séduira
Encore merci
Bérénice

Écrit par : Bérénice Balthus | 2008.05.06

J'ai bien apprécié l'ambiance de ma première participation. J'aurais bien aimé connaître ce genre de cercle il y a 12/15 ans quand je suis revenu de Polynésie...

Je me suis senti assez surpris (en bien) de la simplicité des gens et de leur naturel, tout au moins pour les piliers du cercle, je n'ai pas trop adhéré aux personnes que vous m'aviez proposées mais, mon coté sauvageon et ma sélectivité à priori est sans doute responsable, ou ce n'était pas ce que je révais, (sourire....)

Je pensais venir à votre soirée du 5 mai. Je ne connais pas Marie-France Hirigoyen et je n'ai personnellement pas eu à faire à de l'harcèlement moral. Suis-je concerné par cette soirée débat ??

Merci de me tenir informé !

Faites -vous aussi des débats-rencontre en ce qui concerne l'ésotérisme, médecines parallèles ou autres sujets?..
Je vous en remercie par avance. Cordialement.
Pierre

Écrit par : Pierre Granier | 2008.05.06

Salut bénédicte,

Merci pour cette charmante soirée c'étais très enrichissant!! j'ai découvert plein de petite choses intéressantes ! C'est sympas d'échanger avec des personnes plus agée! J'avoue que j'avais de petites questions sur l'évolution de la sexualité avec l'âge

Interessant point de vue sur le biodiversité dans le couple je n'adhère pas encore mais qui sait !! J'ai aussi beaucoup aprécié l'intervention du jeune homme ! En plus d'être mignon il m'a éclairer sur certaine attentes masculines en matière de caresse que je ne soupçoner pas... Dommage qu'ils étaient peu à s'exprimer!!
Bref, malgrés un emploi du temps bien chargé j'essayerai d'être là le 5 mai!!!

A bientot,


OLIVIA

Écrit par : Olivia Rabelais | 2008.05.06

Je me suis éclatée ! sous cette expression un peu vulgaire, il y la joie d'avoir beaucoup ri et d'avoir apprécié tout ce que chacun(e) a dit avec authenticité. Tout était interessant à entendre et ce partage en grand groupe était agréable. C'est rare qu'on le fasse. Le conférencier était quelqu'un de qualité aussi. Donc cela m'a porté toute la semaine. Merci !

Écrit par : Violette Cantalou | 2008.05.07

Très bonne impression, ma foi ! Merci de cette belle soirée. J'en organise moi-même mais elles sont plus axées sur la littérature... Je vous prie de m'excuser de n'être pas resté à dîner avec vous, j'ai été rappelé par des obligations familiales.
Bien à vous,
Valmont

Écrit par : Valmont Laclos | 2008.05.07

Pour cette première visite au café de l'amour j'ai passé une agréable soirée dans une ambiance chaleureuse malgré une salle pas très conviviale "rang un peu collé". Je ne pensais pas rencontrer un public toutes générations confondues.

Intervenante, femme de très bon contact avec un discours très clair sur son principe de vie, le parallèle avec l'écologie une très bonne idée, la bio-diversité... vaste programme où je ne pense pas que l'on puisse si facilement adhérer, mais le temps d'une conférence nous invite à réfléchir.

Je reviendrais, impression positive.
Merci à vous
Très cordialement
LAURENCE

Écrit par : Laurence bertolino | 2008.05.08

Chère Bénédicte, mieux tard que jamais, me voilà pour laisser moi aussi mon témoignage de cette MERVEILLEUSE soirée, ma première et pas dernière, merci à toi pour ta belle et lumineuse énergie et à Françoise avec qui j ai ressentie une merveilleuse complicité féminine hors du temps et de l espace. C' est tellement bon se connaitre et reconnaitre Femme!
A très bientôt
Arianna

Écrit par : Arianna Montoldi | 2008.05.30



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !