Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Christine Lorand, Faire la part de nos projections quand nous entrons en relation

Lundi 15 septembre 2008 à Paris

ALCHIMIE DU COEUR ET SEXUALITÉ DIVINE
Faire la part de nos projections quand nous entrons en relation


Découvrir une sexualité "sacrée"... Donner une place "juste" au corps, aux émotions et à la réflexion... Vivre une belle relation amoureuse dans toutes les dimensions de la communication, en particulier celle de la sexualité... Découvrir la sexualité dans l'amour... C'est possible grâce au tantra !

Pourquoi certain(e)s multiplient les rencontres sans jamais s'en satisfaire ? Qu'est-ce qui différencie l'amour de l'attraction ? Comment sortir des scénarios répétitifs, des jugements ?

Pour Christine Lorand*, il s'agit d'approfondir le vécu de nos relations amoureuses, en soi, avec l'autre, de reprendre confiance en notre capacité à ouvrir notre coeur, à établir des relations chaleureuses, nourrissantes et conscientes.

Lundi, au café de l'amour, dans le cadre d'un atelier/café, Christine Lorand* nous a sensibilisé aux point suivants : intégrer la polarité masculine et féminine en nous-même et avec l'autre, développer des outils de communication authentique. À l'aide de quelques exercices (respiration, souffle, voix, etc.), elle nous a permis d'explorer des situations nouvelles, de dédramatiser nos projections, et, dans le même temps, de goûter la présence à soi et à l'autre, de vivre l'ici et maintenant, piliers du bonheur.


2e835c4e36c3204951782f4fb3ede800.jpg


*Christine Lorand est Psychologue clinicienne, Maitre-Praticien P.N.L., thérapeute psycho-corporelle, formée en rebirth, à la gestalt, à la relaxation, au massage holistique. Praticienne E.M.D.R. et tantra, elle est co-auteur du livre : "Le couple sur la voie tantrique" aux éditions Altess et du cours de tantra version femme sur le site naalia.com, elle anime des groupes depuis plus de 20 ans en France.

Les coordonnées de Christine :
Le site www.tantrachristinelorand.com
Le mail : lorandch@club-internet.fr
Le bureau : 0142094123
Le portable : 0613050176

 

2008.09.09 15:40 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook | |

Commentaires

Je te remercie pour cette belle soirée , je t'ai trouvée très belle et rayonnante, et j'ai bcp apprécié Christine Lorand avec qui j'ai envie de poursuivre le tantra.
J'avais déjà eu un entretien tel avec elle très fructueux et cela va dans le même sens.

Ouiiii!... j'ai eu un bon feeling avec x ... tres belle rencontre
vibratoire avec lui, réciproque...

Impossible de m'endormir après cette soirée , l'energie de vie activée en moi , comme parfois après la danse des 5 rythmes...

Et ton initiative d'avoir créé le café de l'Amour est super

Je viens lundi prochain mais je ne prendrai pas le buffet car pour moi c'était trop sucré et pas assez salé donc j'ai presque rien mangé, n'étant pas vraiment portée sur le sucré et comme j'ai vu que ce serait au même endroit, ça risque d'être le même genre de truc, non?

Écrit par : Vanessa Dupuy | 2008.09.16

J'ai beaucoup apprécié cette soirée qui m'a permis de retrouver quelques "automatismes" de yoga (pratiqué pendant plus de 10 ans et il en reste toujours quelque chose !!). L'ouverture d'esprit des participants est à noter, ainsi que la qualité et la profondeur des échanges de fin de soirée avec Christine : l'écoute des uns envers les autres, le calme et presque le "recueillement" ont été perceptibles.
Cela m'a permis de faire le parallèle avec la soirée du 8 septembre avec Isabelle Alonso qui était plus dans un style "talk show" télévisé, beaucoup plus superficiel en fait.
Merci à toi et à Christine pour ce merveilleux moment
Cordialement

Écrit par : Virginie Desprez | 2008.09.16

Très belle et bonne soirée !
J'ai aimé les pratiques adaptées "tout public" mais ouvrant un espace du coeur au delà des conventions sociales
Christine Lorand ... c'est une femme que j'aime totalement, alors ... La soirée m'a permis de revoir des gens agréables dans une douceur bienveillante

Petite suggestion rétroactive ! :
Réserver un petit temps de parole à Christine pour qu'elle puisse présenter le tantra et donner ainsi du "sens" à ce qui suit.


Steph

Écrit par : Stéphanie Milano | 2008.09.16

J'ai beaucoup apprécié Christine Lorand. Elle a réellemet une dimension spirituelle très forte.
C'était une soirée intéressante, j'ai beaucoup appris sur moi et les autres.
Un petit beémol à l'égard des "tripoteurs". C'est sans doute inévitable.
Merci pour cette bonne soirée!

Écrit par : Aurélie Dubreuil | 2008.09.17

Lundi soir, j'ai dit mon sentiment en pastichant à la fois le poète (c'était qui ?) et vous -même (votre speech épatant de présentation) : me suis retrouvé "ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre"... Cela, parce que je suis, dans une vie antérieure, passé à la moulinette de quelques thérapies, bioénergies et autres Siddha-yoga. J'ai trouvé l'animatrice à la hauteur de l'enjeu, ainsi que l'ont souligné les intervenants du tour de piste final.

Écrit par : Antoine Berthoux | 2008.09.17

Et bien la soirée s'est bien passée. Les exercices ont été sympas et l'animatrice aussi. La seule vraie critique que j'aurais à formuler porte sur la musique du début, pour nous mettre en condition. J'ai eu beaucoup de mal avec cette musique mi disco mi techno, qui m'a paru très rébarbative.

Mais bon, sinon c'était bien. Je garde quand même une préférence pour les exercices les yeux bandés. Je garde à ce sujet un souvenir impérissable des exercices faits avec Claire de Lys (les hommes en cercle les yeux bandés et les femmes qui les caressent puis l'inverse).

J'ai eu des moments sympas avec des gens pendant les exercices et une getille femme m'a même embrassé sur la bouche après notre enlacement, ce qui m'a fait très plaisir.

Les gens trouvent que la programmation de rentrée est très intéressante, en dépit de la petite faiblesse de Maryse Wolinski. Certaines personnes aiment bien la salle. Je trouve qu'il y a beaucoup de nouvelles têtes par rapport à l'an passé. Tant mieux, le public est large.

Écrit par : Bertrand Vandeuil | 2008.09.17

Chère Bénédicte,

Quand je repense que Christine a réussi à nous faire toucher à chacun un espace de conscience intérieure et qu'elle nous a guidés doucement vers la subtilité de la voie du tantra à deux pas des Chants Elysées, je me sens pleine de joie.

J'ai confiance dans le fait que suffisamment de personnes ont cheminé pour introduire ces pratiques dans n'importe quel environnement et favoriser des échanges sincères et centrés.

Je me sens aussi pleine de gratitude pour toi Bénédicte, d'avoir organisé cette proposition tantrique et d'avoir partagé ton cheminement avec authenticité.

Je serai ravie de revenir très bientôt. La semaine prochaine je fais ma dernière semaine de formation de x et ne serai donc pas présente même si le thème me paraissait intéressant.

Plein d'amour et de lumière
Morgane

Écrit par : Morgane Levy | 2008.09.17

Avant même le début (vers 20h10) l'énergie de la salle était "basse" et de plus, "médiocre".

Isabelle Alonso fut magnifique dans sa façon de s'exprimer, d'évoquer si simplement des élément d'intimité sexuelle quasi imprononcables pour beaucoup (j'avoue faire partie de ceux qui ne sont pas à l'aise en public sur ces sujets !!!) . C'est Beau de savoir en parler ainsi avec une telle expression de visage ...

Le "sexe" (le vilain mot exprimé un peu partout) tel que tu nous en parles est une oeuvre d'art, et des oeuvres d'art, il y en a une infinité...

Une de ces merveilles toi dont mes mains calinent tes hanches est de me noyer lèvres et langue dans ton océan de parfum intime. Ce parfum ce n'est surtout pas celui d'un déodorant, c'est le tien, femme, ton parfum à toi, rien qu'à toi....

Vous êtes une infinité à être belles, il y a une infinité de beautés... en harmonie avec un coeur et un esprit qui rencontrent les miens à l'unisson. La beauté d'une femme ce n'est surtout pas le standard modèle 2008 de tel ou tel empereur de la Haute couture !!

Je ne savais pas que ce n'était pas "class" d'avoir les petites lèvres qui flirtent avec les grandes... C'est super toutes ces variations intimes... j'aime ces sourires sous nombril qui ne sont pas identiques...

Je n'apprécie pas les sexes entièrement épilés ; des fantaisies capillaires oui, le désert non !! Pourquoi ? Simplement car je ne veux pas de cette sensation d'être en train de caresser une gamine !!

Les films porno ??? Je dois être anormal car je n'aime pas ça du tout !! Il n'y a que 2 dimensions, les acteurs s'em...dent, les actrices jouent des roles non pas érotiques mais dégradants.... Bref là dedans, pas de sensualité, pas d'érotisme, rien de sublime...

La bandaison garantie ??? Mes plus beaux partages l'ont été avec celles qui savaient composer avec ces variations de rigidité, qui considèrent qu'un mec ne se juge pas à sa propension à la verticalité immédiate (souvent synonyme de "fin prématurée" ???)

Isabelle, bravo pour la clarté de tes réponses à ce mec qui considère les femmes comme des outils à écarter les jambes pour le plaisir des touristes...

Un pb qui a contribué à dégrader la soirée : Un individu (le même que cidessus) en extase devant les ablations de clitoris : Soit, et tout le monde a le droit à la parole et être capable de dire des trucs pareils, ça se soigne !!

Là où cela ne va pas c'est quand cet individu prétend mobiliser la parole et interrompt 2 fois Isabelle. La 2e fois, cela a failli mal finir : nous étions quelques uns prêts à le mettre dehors. La liberté d'expression OUI , du prosélytisme favorable à la torture NON
+ une couche supplémentaire avec un monsieur ayant consommé des produits divers en quantité non négligeable qui s'effondre au mileu de l'Assemblée !!

Mais je vais terminer sur une sensation magnifique : Isabelle ALONSO, en te regardant, en t'écoutant, j'ai eu une immense flambée de désir , je t'ai désirée, envahit par un immense flash d'amour... Rien à voir à voir avec une envie de mâle excité.

J'ai bien écrit, un immense flash d'amour. Hélas, je n'ai pas eu les instants nécessaires pour te le dire sans que personne entende !!

Écrit par : Philippe Delmotte | 2008.09.17

Bénédicte, salut.


La soirée passée avec Christine Lorand a été une grande découverte sur les personnes qui m'ont entouré et sur moi-même. Pendant ce grand moment d'ombres et de lumière, toujours les yeux fermés, j'ai vécu d'authentiques situations de bonheur. Ma vie est devenue plus facile: ah, si la vie pouvait se dérouler ainsi! Dans mon aventure, j'avais quitté la route et des mains douces et habiles m'ont remis dans le bon sentier.Je les remercie.
Les yeux ouverts, les rencontres les plus belles que j'ai faites ont été sans mots. Seuls, nos regards se cherchaient et nos mains gardaient une distance.
L'atmosphère de la salle était douce et chaude à la fois et les gens se parlaient, s'étreignaient, s'embrassaient dans la sincérité et le silence. Les yeux, dans la pénombre brillaient comme des joyaux et la musique montée du sol m'habillait de caresses et de vent.
La rythmique était envoûtante, prenante et rappelant par moments le chant lancinant des piroguiers. La mélodie n'avait rien d'étourdissant: je ne suis pas venu entendre de la musique.
Dans la chaleur des émotions retrouvées, je suis allé le cœur léger vers l'Autre et j'ai été comblé. J'avais l'impression de renaître.
Le plus bel exercice de la soirée a été dire de " Je t'aime" à des femmes que je connaissais : moment inoubliable où, dans une étreinte, les mots sont dits avec le cœur: Jolie expérience à renouveler…
Tu étais élégante dans ta robe,rayonnante, pleine d'éclats. J'ai bien aimé la présentation originale, enjouée et toujours soignée que tu as faite de Christine.
Après cette belle soirée riche en émotions, le marchand de sable est passé tardivement. J'ai eu du mal à trouver le sommeil…
À la fin de la soirée que tu as aminée avec brio, je me suis senti chargé de lumière. En franchissant la porte qui mène à la nuit,j'ai réalisé que tout est possible!

Bien à toi

Grosses bises


Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2008.09.17

rapide feedback,
L'animatrice : très bien.(je connais Christine depuis très longtemps...),
L'organisation / très bien
Le lieu : très moyen, la forme de la pièce ne facilite pas ce genre de travail. Les fauteuils et les colonnes étaient gênants pour les déplacements (surtout les yeux fermés...).
Merci pour cette charmante soirée.

Écrit par : Nathalie Delanoix | 2008.09.18

Ravi de la soirée avec Christine, j’ai bcp aimé la qualité de l’atmosphère…

Cela tranchait avec la semaine d’avant…la personnalité d’Isabelle A. me laisse perplexe…bcp de violence au fond d’elle.

Écrit par : François Gosnave | 2008.09.18

J'aime beaucoup ce genre de soirée dans l'idée. Ce sont des conditions propices à la rencontre.
C'était bien préparé, bien organisé et j'ai apprécié l'intervenante.
Il serait avantageux d'utiliser les bandeaux les prochaines fois je pense, de façon à ce que tout le monde respecte les règles comme moi.
Après ça, personnellement, hormis le fait qu'il y ait maintenant autant d'hommes, voire plus, aux soirées tantra (ça se comprend un peu), bien qu'il y avait des personnes dans mes âges, elles ne s'intéressent jamais à moi (je ne sais pas pourquoi) et je me retrouve toujours avec la grand-mère de service...
J'ai passé un bon moment, mais il valait mieux ne pas ouvrir les yeux
Je remarque aussi qu'il y a souvent des personnes qui semblent du métier dans tes soirées. L'autre fois c'était x et lundi c'était une jeune femme avec qui je parlais de la biodanza qui m'a laissé sa carte. C'est y qui visiblement est déjà coach, masseuse, formatrice etc.. Je comprends tout de suite mieux pourquoi elle m'a laissé sa carte...

Donc bravo pour cette soirée. Et si tu organises des conf "thirty" du genre biodanza, ça pourrait m'intéresser. Autant qu'une soirée "guérison des cuirasse" car j'avais raté celle de l'an dernier.

Biz

Écrit par : Sébastien Milan | 2008.09.19



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !