Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Suddheer Roche, Tantra : du plaisir a l’extase

Lundi 3 novembre 2008

c4d063d794ec980f7d2051f806e36c7a.jpg


TANTRA : DU PLAISIR A L’EXTASE
Vivre la relation à l'autre dans la confiance, s'abandonner à ce qui vient dans l'instant


Comment ouvrir son coeur et sa conscience, accueillir l'énergie dans le présent, sans juger ni forcer ? Se libérer des programmes familier, répétitifs et contacter des dimensions plus subtiles ?

Selon Sudheer Roche*, le Tantra, un état d’esprit avant tout, n’impose rien. Il n’évalue pas en terme de bien ou de mal ; il s'agit d'être, dans sa globalité, sans rien rejeter. Tout peut être une occasion de transformation. Il suffit de se détendre, regarder et vivre ce qui se présente dans la lumière de la conscience.

Freud, Jung et Reich ont préparé le terrain pour un renouveau du Tantra en Occident. La psychologie et le Tantra, avec comme point commun une approche pragmatiques, préconisent simplement, loin de toute vision morale, la rencontre de ce que nous sommes.

Lundi, au Café de l'Amour, sous l'égide de Suddheer Roche*, nous avons voyagé au pays de l'incarnation. Nous avons pu  rester à l'intérieur du connu, de notre éducation, de nos conditionnements, ou bien évoluer comme des aventuriers ; à la mesure de notre courage, nous  avons exploré nos limites, nos peurs et les  avons, transformé, peut-être, en énergie de liberté, de joie et d'amour....

Psychologue clinicien, formé au Rebirthing, à la thérapie Reichienne, au Tantra et à l'hypnose Ericksonienne, Sudheer Roche a étudié auprès de différents maîtres spirituels et a animé plusieurs années des groupes à l’ashram d’Osho. Dans les séminaires qu'il conduit depuis 25 ans, il associe techniques de psychothérapies occidentales et méthodes d’ éveil orientales.

2008.10.30 10:53 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | |

Commentaires

Une trés bonne soirée je dois avouer. Je suis preneur pour ce genre de tantra ou j'avoue avoir découvrir d'autres facettes de la Femme et sa feminité et ses désirs, qui m'ont surpris ou que je méconnaissais. Quel dommage de ne pas avoir connu ce genre de Café de l'Amour plutôt !

Suddheer semble en plus rassurer pleinement les partenaires dans ces exercices ce qui incite à Oser sans tabou ni dérive. Merci.

Écrit par : Damien Truchet | 2008.11.04

J'ai bien aimé le café d'hier même si je me sentais genée de donner les mains aux messieurs et aussi, en peu deçue quand je ne ressentais rien et les autres si (au moment où Suddhher nous a demandés de lever la main).

Sinon, le public a été très sympathique et bienveillant (j'ai pas trop regardé autour de moi non plus :-)

L'intervenant n'est pas très émotif, mais je pense que c'est voulu.

Je pense que les gens qui ont déjà l'expérience du tantra ont ressenti plus de choses que les débutants (moi, j'étais vachement coincée) et cela donne envie de refaire cette expérience.

Beaucoup de gens sont en manque de tendresse et deviennent vulnérables quand ils te montrent ça. A moins que (comme d'hab) je me fasse du cinéma et c'est juste la recherche de plaisir, basic instinct, etc ? :-)

Écrit par : Livia Cello | 2008.11.04

Pendant le dernier "exercice" tantra, le courant est tellement bien passé, que la fille s'est installée à califourchon sur ma jambe (je ne la connaissais pas 10 mns avant...) en se blottissant dans mes bras, et je ne l'ai pas forçée ! (je le jure...je l'ai juste un peu aidée à grimper, dans la mesure où elle se pressait contre mes jambes).

On a ensuite convenu "verbalement" que cela avait été super, comme cela il n'y avait pas de malentendu possible (mis à part une éventuelle schizophrénie de sa part...)

Bon, ensuite la fille m'a proprement ignoré (pas complètement) pour papoter avec ses copines.
(J'avais cru qu'il s'était passé quelque chose... J'avais tort...
Je suis donc parti après 1/4 h (je ne donne pas plus...).

Même si je les adore, je sais très bien que la logique des femmes m'échappe souvent, et c'est peut-être très bien comme cela, cela fait partie de leur charme.

Cela dit, j'essaie de comprendre: je pense que pour elle, ce n'était qu'un intermède sans signification particulière + elle appartient à ces femmes qui ne se font plus d'illusions sur les hommes?
Echaudée et compagnie...?

C'était un sacré baptême quand même, juste un peu frustrant sur la fin... Mais j'imagine maintenant que cela fait partie de la règle du jeu, et à la réflexion c'est mieux comme cela.
Elle fait ce qu'elle veut, sans engagement et elle reste libre.
Je l'intégrerai pour une éventuelle prochaine fois.

Bonne journée
Grégoire

Écrit par : Grégoire Duteil | 2008.11.04

Très belle soirée.
J'ai aimé les exercices et surtout la manière simple et subtile de les amener.
Cela donnait envie d'en savoir plus sur les messages essentiels du tantra, spirituels avant d'être sexuels.
Mélanie

Écrit par : Mélénie Delbarre | 2008.11.04

Globalement, très bien. assez différent des autres soirées tantra aux quelles j'ai pu participer.
Plus de centrage sur soi. Plus de ressenti de son existence. C'est peut être aussi ce dont j'ai besoin en ce moment. Le fait est que ça "resonnait" bien. La voix de Suddheer est assez "étonnante" dans le contexte ; il faut s'y habituer.

Mais ses mots sont très justes, précis et démontrent, je trouve une vraie expérience. Ressorti de là avec à la fois plein de questions et qq réponses!

Merci pour tout cela!


S

Écrit par : Sébastien Leterrier | 2008.11.04

Très belle soirée avec Suddheer Roche, avec de beaux êtres, doux et tendres. Suddheer maîtrise son sujet et son animation et cela se sent.

Pour ma part, cette soirée peut être considérée comme une soirée-étalon du café de l'amour, sa quintessence.
Et en tout cas, difficile de faire mieux dans un Ice Baar sur les Champs !

Une question : peut-on choisir 2 fois le même partenaire ? Dans l'affirmative, cela vaudrait le coup de le signaler.

J'ai donc eu de bons et beaux moments mais pas de grosse étincelle. Toutefois, j'ai passé un moment touchant avec une jeune fille vêtue d'un haut x. Je voulais aller la voir à la fin et puis avec les émotions diverses et variées... Acte manqué ou pas ? Si c'était réciproque, peut être pourrait on échanger nos mails...

Écrit par : Wilfried Darmon | 2008.11.04

Magnifique soirée ! Dans le vif du sujet dès l'introduction (pour moi, du jamais vu). L'homme a une voix profonde et on se laisse guider.

Les rencontres faites à cette occasion ont été de qualité ; trois personnes, trois Etres différents. Respectueux de l'autre.
Un constat : la peur, la peur est absente à partir du moment où j'habite mon corps. Je suis connectée à moi et l'autre n'a pas un spectre en face de lui = un bel échange

Une question (peut-être à poser à Suddheer) : peut-on régler le "lacher prise" ?

Interessant, vivant, participatif

A renouveler.
Tous mes remerciements

Écrit par : Sidonie Bougouin | 2008.11.04

Très bonne soirée, très belles rencontres. Merci

Écrit par : Anne Mollat | 2008.11.04

Soirée très câline avec Suddheer et j'ai raccompagné x a sa voiture ; ça redonne confiance en soit "lol "

Écrit par : Samantha Dumont | 2008.11.05

le tantra de lundi : sympa. J'ai un peu de mal avec la musique disco pour se détendre au début. Je l'ai dit à Sudheer en partant, il m'a dit en gros que c'était pour détendre les stressés mais n'a pas paru très concerné par ma remarque. Vu de près il a une bonne tête, avec un sourire autour des yeux très apaisant. Les exercices étaient intéressants. Je pense que ce serait mieux de les faire avec les yeux bandés, ça nous aiderait à lâcher prise. Des femmes aussi le disent !

Écrit par : Barthélémy de Noaïlles | 2008.11.05

Salut, Bénédicte.


Beau et grand moment qui m'a porté au voyage; j'ai fait de multiples explorations au fond de moi: toujours et encore voyager! Au début, la musique m'a accueilli et détendu: ah, la musique! Quatre verbes ont illustré cet instant d'éternité: Exister. Sentir et Voyager pour se Retrouver.
En dansant, mes pieds se sont plantés dans le sol et mes yeux se sont promenés dans un espace tamisé. Des mains se sont prises et des yeux se sont fermés. De sa voix bien posée, Suddheer m'a dirigé une bonne partie de la soirée.
Suddheer a dit: " La peur est absente si j'habite mon corps." Peu à, peu, j'ai habité mon corps et la confiance s'est installée. D'un bond, elle m'a plongé dans les profondeurs de l'Autre. Une fois encore, j'étais acteur de ma vie.
Merci à toi, Bénédicte pour cette jolie soirée. C'est un cadeau que tu m'as porté sur un plateau d'argent. C'est une soirée intime et chaleureuse que je suis prêt à renouveler: bouger dans l'espace.

Bien à toi


Bises

Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2008.11.06



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !