Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Suddheer Roche, Tantra : du plaisir a l’extase

Lundi 3 novembre 2008

c4d063d794ec980f7d2051f806e36c7a.jpg


TANTRA : DU PLAISIR A L’EXTASE
Vivre la relation à l'autre dans la confiance, s'abandonner à ce qui vient dans l'instant


Comment ouvrir son coeur et sa conscience, accueillir l'énergie dans le présent, sans juger ni forcer ? Se libérer des programmes familier, répétitifs et contacter des dimensions plus subtiles ?

Selon Sudheer Roche*, le Tantra, un état d’esprit avant tout, n’impose rien. Il n’évalue pas en terme de bien ou de mal ; il s'agit d'être, dans sa globalité, sans rien rejeter. Tout peut être une occasion de transformation. Il suffit de se détendre, regarder et vivre ce qui se présente dans la lumière de la conscience.

Freud, Jung et Reich ont préparé le terrain pour un renouveau du Tantra en Occident. La psychologie et le Tantra, avec comme point commun une approche pragmatiques, préconisent simplement, loin de toute vision morale, la rencontre de ce que nous sommes.

Lundi, au Café de l'Amour, sous l'égide de Suddheer Roche*, nous avons voyagé au pays de l'incarnation. Nous avons pu  rester à l'intérieur du connu, de notre éducation, de nos conditionnements, ou bien évoluer comme des aventuriers ; à la mesure de notre courage, nous  avons exploré nos limites, nos peurs et les  avons, transformé, peut-être, en énergie de liberté, de joie et d'amour....

Psychologue clinicien, formé au Rebirthing, à la thérapie Reichienne, au Tantra et à l'hypnose Ericksonienne, Sudheer Roche a étudié auprès de différents maîtres spirituels et a animé plusieurs années des groupes à l’ashram d’Osho. Dans les séminaires qu'il conduit depuis 25 ans, il associe techniques de psychothérapies occidentales et méthodes d’ éveil orientales.

2008.10.30 10:53 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | |

Jacques Salomé, Apprivoiser nos autosaboteurs en amour

Mercredi 29 octobre 2008


1e0a4d4a986765815e3c21f9c8179776.jpg

APPRIVOISER NOS AUTOSABOTEURS EN AMOUR 
À qui ferai-je de la peine si j'étais moi-même ?


Pour Jacques Salomé, nous sommes d'une créativité extraordinaire, d'une habileté incroyable et d'une ténacité exemplaire pour produire et entretenir des autosaboteurs qui nous conduisent à dire ou à faire ce que nous ne souhaitons pas. Nous adoptons ainsi des comportements, prononçons des paroles, nous lançons dans des projets qui ne correspondent pas du tout à nos aspirations réelles ni à notre être profond.

En les reconnaissant, en les apprivoisant et en recherchant à quel moment de notre histoire, dans quelle relation significative et surtout avec quel enjeu caché ils sont entrés dans notre existence, nous pourrons  peut-être nous en libérer et accéder ainsi au meilleur de nous-mêmes.

Au café de l'amour, Jacques Salomé* nous a offert quelques clés pour apprendre à mieux s'aimer,  se respecter,  se responsabiliser et surtout rester fidèle à ses possibles.

Jacques Salomé*, psychosociologue de formation, a été formateur en relations humaines durant 30 ans. Auteur de quelques trente ouvrages sur la communication intra et interpersonnelle, il est considéré comme un spécialiste des relations de couple, des relations parents-enfants et des relations à soi-même., Entièrement tourné vers l'écriture, il se consacre actuellement à la production d'un roman et de plusieurs essais sur l'amour et la communication à l'École. Il reste un passionné pour tout ce qui touche à l'Écologie Relationnelle pour rendre plus vivante, plus conviviale et créatrice les relations entre les hommes et les femmes d'aujourd'hui. "À qui ferais-je de la peine si j'étais moi-même", son soixantième livre, vient de sortir aux Éditions de l'Homme.




519a1b2f06b104e40c3ff24076699c44.gif

2008.10.28 21:21 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (31) |  Facebook | |

Hélène Vecchiali, Ou sont les hommes et que veulent-ils vraiment ?

Lund 27 octobre 2008

falour.jpg

OU SONT LES HOMMES ET QUE VEULENT-ILS VRAIMENT  ?
Sans de vrais hommes, point de vrais femmes...

Le "fémininement correct" supplantera-t-il bientôt le "politiquement correct" ? Quelle serait, dans ce cas, l'origine de cette surprenante dérive ? Quelles conséquences au sein de la rencontre, de la relation, de la sexualité ? Y aurait-il d'autres solutions que cette féminisation insensée des hommes ou qu'une absurde régression vers d'anciens schémas obsolètes ?

Selon Hélène Vécchiali, les hommes, sommés d'exprimer leur "part féminine", déclencheraient une crise identitaire et sociale dans tous leurs rôles : compagnons, pères et citoyens. Les dégâts semblent considérables : perte de désir, déficit de loi, société maternante.


Lundi au café de l'amour, sous l'égide d'Hélène Vecchiali*, nous avons exploré les sources de nos comportements d'êtres sexués. De là, à travers diverses mises en situation et autres interactions, nous avons mieux capté  les enjeux inhérents aux liaisons contemporaine. Par exemple, "si la femme gère le manque sur le mode de la frustration (demande excessive donc jamais comblée), la privation (plutôt rien qu'un peu) s'avère comme le mode de réponse plutôt masculin au manque". Un décryptage et des clés pour nous aider à mieux nous comprendre entre hommes et femmes.

Hélène Vechiali*, initialement orthophoniste, est devenue psychanalyste. Actuellement fondatrice de la société dh conseils, elle est consultante en ressources humaines auprès des dirigeants et de leur comité de direction. Ses collaborateurs animent toutes les formations RH.
41PMW2089KL._SL500_AA240_.jpg

Elle a déjà écrit "Ainsi soit-ils. Sans hommes, point de vrais femmes" en 2005 chez Calmann-Levy. Son dernier livre ""Guerre et paix chez les psys. Comprendre, choisir" est paru en 2007 chez le m^met éditeur.


helene.jpg

2008.10.26 13:11 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook | |

Le café sur les ondes et au Japon...

Jean-François Vézina, l'intervenant du 20 octobre a participé avec Bénédicte à une émission de une heure sur radio Alligre. Avec Florence de Voix Contre Oreille. Émission en ligne bientôt.

 

 

Et le café dans la presse japonaise...

ku-rie2.jpg
ku-rie.JPG

 

Jean-François Vézina, L'aventure amoureuse

Lundi 20 octobre 2008

cedbb70ea44e812fda5e1298e779155b.jpg

L'AVENTURE AMOUREUSE
Et si l’amour ce n’était pas quelque chose, mais plutôt quelque part ?




Quand et comment partir en voyage au pays de l'amour, plonger dans l'océan de rencontres avec son île des plaisirs ? Comment l'inconscient nous convie à un rendez vous par le biais d'une rencontre au début du parcours amoureux ?

Que nous souffrions d’itinérance affective, que vous soyons déjà en amour ou que nous projetions d’y séjourner prochainement, Jean-François Vézina* explore les sentiers qui conduisent de L’amour naissant à L’amour durable. Selon lui, c'est en voyageant loin et avec quelqu'un qu'on peut savoir si on est proche.

Lundi au café de l'amour, par delà le phare de la synchronicité, puis traversant la Vallée du quotidien et son Désert de l’ennui, en évitant les pièges de L’île de la dépendance et de la terrible Jungle des jeux de pouvoir, nous avons découvrert comment redonner plus de sens et d’imagination à nos relations. Ce café/ multimédia fut interactif et Jean-François Vézina* a présenté les cartes tirées de son livre l'Aventure amoureuse ainsi que des extraits de films pour illustrer les différentes étapes de la carte du tendre contemporaine

Jean-François Vézina*, psychologue, ancien président du Cercle Jung de Québec, se décrit comme un explorateur de l’inconscient. Il scrute les manifestations de l’inconscient collectif, notamment à travers la toile de cinéma, les modes, les outils technologiques, ses nombreux voyages et par la loupe de sa pratique privée. Ses thèmes de recherches sont la synchronicité relationnelle, le sens des rencontres, la réinvention du couple, le cinéma et la psychologie, l’intelligence émotionnelle et l’influence des nouvelles technologies sur l’être humain.. Il a animé une émission de radio sur les symboles au cinéma. Conférencier international, il est aussi compositeur de musique électronique. Il a déjà écrit : "Les hasards nécessaires", "Se réaliser dans un monde d'images" et "L'aventure amoureuse : de l'amour naissant à l'amour durable", aux Éditions de l'homme.


e38e3f6b24076502744577c5687d2975.jpg

2008.10.15 10:12 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

Marc pistorio, Rester authentique au coeur de l'intime, s'abandonner

Lundi 13 octobre 2008

marc03.jpg

RESTER AUTHENTIQUE AU COEUR DE L'INTIME, S'ABANDONNER
Accéder au bonheur de se dévoiler


Pas facile pour l'homme d'aujourd'hui, de s'aimer, se motiver, évoluer, développer des projets communs quand on lui demande d'être performant, à la  hauteur, de se conformer aux exigences des femmes... Quant à ces dernières, comment ouvrir leur coeur dans leur vie de couple, et non pas dans des relations extra-conjugales ou, le cas échéant, dans une vie fantasmatique ?

"Si je ne me livre pas tout à fait à l'autre, je ne risque pas d'être atteint et blessé une fois encore". Dès qu’il s’agit d’entrer dans l’intimité, avec des gestes ou avec des mots, les intéressés souvent “ne disent pas” ou "disent mal”... Une attitude, sciemment choisie, qui retient l’information, particulièrement dans les relations sexuelles... Les partenaires semblent alors extérieurs au moment présent, observateurs plus qu’acteurs.  D'après l'expérience clinique de Marc Pistorio*, ces amants "solitaires", enchaînés sur le plan névrotique par une attitude de protection globale, s'organisent pour que leur partenaire n'atteigne jamais ce noyau profond qu'ils protègent, cette part d'eux-mêmes un jour lourdement blessée par un parent froid et distant ou trop intrusif.

Lundi, au café de l'amour, sous l'égide de Marc Pistorio, nous avons découvert à travers différentes mises en situation, le bonheur d'une rencontre sincère avec soi... et avec l'autre ! Il a montré à quel point refuser d'affronter sa vérité conditionne des mauvais choix de vie, de conjoints... Il nous permis, peut-être, de goûter au privilège du bienfait de l'authenticité...


3c5c564a9c6ad4573fcd07dc3e7d11aa.jpg

Psychologue et médiateur, Marc Pistorio* français émigré au Québec est très populaire là-bas. Il pratique la psychothérapie individuelle et de couple. Il a prononcé de nombreuses conférences dans des institutions publiques et privées. Présent dans les journaux et les magazines quebecquois, il collabore également à plusieurs émissions de télévisions et de radio, en plus d'avoir conçu et animé ses propres émissions. Il vient d'écrire "Vérités ou Conséquences" aux Éditions de l'homme.

a91fa716b709105d6718d9d507251007.jpg

 

 

2008.10.07 03:08 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

All the posts