Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Patrice Ellequain, Décodage emotionnel©

Lundi 19 janvier 2009
IMG_4900.JPG
DÉCODAGE EMOTIONNEL©
Développer la liberté et le plaisir d'aimer




Quelle partie de vous-même recherche l'autre ? Votre partie puissante et autonome ou votre partie la plus peureuse et incapable ? Évitez vous la relation intime ou l'intimité dans une relation de couple ? Vous sentez-vous prisonnier dans une liaison en pensant que vous ne pouvez vous en passer ?

Pour Patrice Ellequain*, nos modèles culturels, incorporés inconsciemment à notre vision de l'amour, jouent plutôt en notre défaveur. Le Décodage Émotionnel©, discipline d'introspection et de conscience, permet de repérer les aspects stéréotypés de notre conception de l’amour, ainsi que d’identifier et redéfinir notre propre code émotionnel, inhérent à notre perception de la vie et à notre manière de vivre la relation d’amour.

Lundi, au Café de l'Amour, Patrice Ellequain* a dévoilé quelques contradictions qui existent entre ce que nous désirons et ce qui nous convient, entre ce dont nous rêvons et ce qui est sain, lucide, et au service de notre bien-être. Il nous  a proposé des pistes pour faire vivre ensemble deux valeurs capitales : AMOUR et LIBERTÉ, les inclure naturellement dans la vie quotidienne, rendre harmonieux et compatibles nos rêves et ceux de nos partenaires, notre réalité et la leur.

Patrice Ellequain* est psychosociologue et psychothérapeute, formateur en Respiration Consciente et Décodage Émotionnel©, membre du Directoire International de l'APPPAH (Association for Pre and Perinatal Psychology and Health). Créateur de la méthode et de l'organisme "VICTOIRE SUR LE TABAC", il est aussi fondateur et président de l'association OSER (Organismes et Services Européens de Respiration consciente), et co-directeur de l'organisme de formation OSE (Organisation de Séminaires d'Évolution).


2009.01.13 02:49 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook | |

Commentaires

Intéressant, simple, clair, adapté au format de la soirée
Bien pour inciter à démarrer un travail sur soi, seule clé d'un vrai changement.

Écrit par : Lionel Thevenard | 2009.01.20

Chère Bénédicte,
Bonjour et merci pour cette soirée très intéressante. J'aimerai avoir les dates des prochains stages de P. Hellequain car je n'ai pas pris les dépliants à la sortie à ce sujet.
Merci à vous de me les faire parvenir.
Amitiés,
Fanny

Écrit par : Fanny Dumont | 2009.01.20

Bonjour Bénédicte
J'ai été enchantée par la conférence d'hier soir. Je ne pouvais pas rester
diner et lui parler, je l'ai bien regretté. Je pense m'inscrire à un des
ateliers de Patrice. Soit dépendance soit estime de soi. Sais-tu où je peux
le joindre? merci pour ton aide.
Sinon, j'ai trouvé globalement que les personnes dans la salles étaient plus mûres et d'un niveau plus élevé que d'habitude.

Écrit par : Flore de la Taille | 2009.01.20

Excellent!
Patrice aborde avec humour et énorme bon sens nos TOC amoureux... ce travail simple d'identification est une base interessante et revelatrice. il est tentant d'aller plus loin et de decrypter le "pourquoi" de ces comportements addictifs et repetitifs.
merci!
C

Écrit par : Cyrille Boderc | 2009.01.20

Trés bonne séance, rien à redire, ce que ne laissait pas présager l'allure de Patrice Hellequain avant qu'il ne prenne la parole ;-)

Pour les rencontres troublantes, néant, malgré une "jupe rose" qui attirait l'oeil ... Cela dit, ce n'est pas pour faire la rencontre que je viens au KF mais pour mieux me connaître et m'apprécier.

Écrit par : Frédéric Delarue | 2009.01.20

Un café qui a démarré lentement, mais un intervenant très fin, tout ensubtilité et délicatesse, ce qui est une qualité très appréciable pour un homme.

J'ai notamment beaucoup apprécié ses interventions très justes concernant l'abandon - qui est un sujet sensible chez moi, abandonné à la naissance - et sur le thème de l'estime de soi qui est une problématique que je trouve récurrente chez les femmes que je fréquente.

L'exercice de sa propre responsabilisation sur l'échec d'une relation est aussi instructive et a révélé des problématiques universelles (manque d'écoute notamment, emportement trop rapide...). J'aurai bien aimé en savoir plus sur le
"rebirth" et aussi les relations d'amour dans les premier instants et mois de la vie...mais cela sera peut-être le thème d'une prochaine intervention."

Écrit par : Jérôme Oliveri | 2009.01.20

Salut bénédicte,

Très belle prestation de Patrice Ellaquain. Informations pertinentes, denses. J'ai pris pas mal de note.

Sinon, pas de nouvelles rencontres mais ambiance sympa.

nb : une jolie brunette me plaisait bien, mais elle était accompagnée !!!

Pierre

Écrit par : Tristan legomenec | 2009.01.20

Au début j'avais du mal à me concentrer, quand Patrice Ellequain a parlé de dépendance du tabac (je ne suis pas concernée) ou a dit des choses évidentes sur la psychologie.
Mais peu à peu, il est allé au fond du sujet, a pris l'air moins sérieux et je trouve qu'il a analysé des situations avec finesse.

Je suis tout à fait d'accord avec sa logique et ses conclusions sauf que pour la toute dernière chose, quand il a parlé des 2 modèles de l'amour (je n'ai pas retenu le nom). Donc, en ce qui concerne cet amour "idéal" (pourtant j'a bien compris qu'il a choisi cette définition pour nous montrer l'opposé de la dépendance) je ne pense pas que la personne qui aime ne doit rien attendre de l'autre ni vouloir à lui apporter.

D'ailleurs, cette image de 2 tasses pleines qui peuvent verser l'une dans l'autre est contradictoire par définition. On n'arrivera rien à verser dans une tasse pleine. Mais est-ce que c'est si bien, d'être une personne auto-suffisante et est-ce que c'est si mauvais de chercher dans l'autre une complémentarité et de vouloir partager avec lui ce qu'on maîtrise bien ?

J'ai ris des blagues de Patrice Ellequain et j'espère qu'elles n'ont pas blessé les gens qui ont exposé leur cas. On voit bien que ça été dit gentiment et que la salle est compréhensive.

Écrit par : Consuelo Argento | 2009.01.20

J'ai beaucoup aimé l'intervention de Patrice Ellaquain, que j'ai trouvé très pertinent (il décrypte parfaitement les mécanismes qui peuvent entraver la bonne conduite d'une relation, et les 'bagages' qui amènent à des rencontres dont l'aboutissement ne peut être heureux) et très empathique (bienveillant et drôle, humain et construit).

Écrit par : Virginie Hamelin | 2009.01.20

Salut Bénédicte,

Est-ce que tu sais si quelqu'un a bien pris en note les deux jolies définitions que ce charmant homme nous a donné à la fin sur la RELATION SACRÉE et la RELATION NON SACRÉE .... il me manque des bouts et j'ai trouvé que c'était un super résumé ....

Écrit par : Anne-Sophie Lacase | 2009.01.20

J'ai trouvé Patrice Ellequain d'un abord très facile avec sa manière très simple et imagée de présenter les choses.
J'ai bien apprécié de décrypter comment on peut décoder des signes qu'on ne peut ou ne veut pas voir après qu'une relation ait eu lieu pour effectivement se dire que là il y a un os chez soi. Je ne parle pas relation d'échec mais plutôt relation d'expérience.
Et qui plus est cela nous renvoie au début de la précédente relation mais également aux autres et cela fait ricochet sur les premiers émois de l'enfance. Là, l'émotionnel remonte et c'est très fort. C'est ce qui m'est arrivé. Ca m'a donné l'envie d'écrire dessus comme commentaire mais je vais continuer à ressentir ce que cela éveille et l'écrire.
Merci et bravo Patrice Ellequain.

Écrit par : Helene Rousset | 2009.01.21

En toute objectivité, j'ai retrouvé Patrice au meilleur de sa forme et j'ai de nouveau envie de refaire un séminaire avec lui. Les personnes qui étaient autour de moi ont également été tentées de vivre l'expérience au-delà des "petits exercices". Excellente soirée et très bonne organisation de ta part.

Bonne journée et à très bientôt.
Sabrina

Écrit par : Sabrina Foix | 2009.01.21

i really enjoyed it. My favourite café so far - maybe i will do one of his stages...

Écrit par : Michael James | 2009.01.21

bonjour je cherche les coordonnées deu Docteur Flaumembaum merci de votre aide.

Écrit par : maryse levy | 2009.01.26

J'ai trouvé P Ellaquain sympa et clair, je trouve qu'il a fait une bonne prestation, on ne s'est jamais ennué pendant son intervention. L'ambiance du café était tranquille, j'ai connu des soirées plus dynamiques, mais la soirée était globalement sympa. Disons que c'était une soirée intéressante, plus par la qualité de l'intervention que par l'ambiance un peu pépère tout en étant sympa.

En fait on n'a fait qu'un seul exercice, alors que tu en avais annoncé davantage. Ce n'est pas grave puisque l'intervention était bien. J'ai vu quelques nouvelles têtes mais il me semble qu'il y a quelques anciens qui ne viennent plus, j'avais repéré quelques têtes parmi les hommes et je ne les vois plus. Je ne vois plus aussi Annie des soirées d'Annie. Mais c'est normal il y a un turn-over, qui fait aussi du bien, si on restait entre les mêmes têtes tout le temps ce serait pénible.

Je trouve que le poête est un peu barbant. Suis-je le seul dans ce cas ? Est-ce moi qui ne comprend rien à la poésie ?

Écrit par : Bastien Grumbach | 2009.01.26

Oui j'ai beaucoup aimé la soirée avec Patrice. C'est un excellent intervenant qui parle clairement et avec de l'humour ce qui est important sous peine de devenir vite soporifique ! Je craignais au début qu'il ne tombe dans le piège d'enfoncer des portes ouvertes, mais pas du tout !
Vu son parcours depuis 1982, il a plutôt bien réussi et je n'en suis pas surprise.

Beaucoup de charisme et d'aisance, bravo Patrice !

Je devais venir ce soir, le 26, car d'une part le sujet m'intéresse et en plus je pense que la gente masculine va se bousculer au portillon, mais hélas j'ai un empêchement, je rage ! Je lirai les commentaires.

Écrit par : Manuella Manolo | 2009.01.26

Pas facile de faire passer en deux heures le contenu d'un week end, mais je trouve que toi et Patrice avez fait prendre conscience avec humour que l'on ne décide en conscience de nos choix amoureux. Et que le fait de le savoir est une première étape.

Je crois que certaines personnes sont restées sur leur faim quant à la solution pour reprogrammer nos pensées et abandonner nos dépendances.

Écrit par : Pierre Lat | 2009.01.26

je cherche rien que la femme de ma vie je veux sortir de cette solitude je veux revivre je suis à dakar dans l'audio visuél comme monteur & animateur radio aussi je veux complicité faisons connaissances je m'appelle ablaye mail:cama8642604@yahoo.fr

Écrit par : Camara | 2011.08.28



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !