Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Colette Portelance, La guérison intérieure

Lundi 2 février 2009

photo-colette-portelance-couleur.jpg
LA GUÉRISON INTÉRIEURE
Par l'acceptation et le lacher prise
avec Colette Portelance


Accepter et lâcher prise : des mots qu'on entend presque tous les jours ces temps-ci, des mots qu'on prononce comme une promesse de libération et de soulagement de tous les mots.

Pourtant, nous ne lâchons pas prise aussi facilement que nous le voudrions. L'accès à ce moyen de guérison intérieure est plus une question d'ouverture au changement et de consentement à percer les mystères du monde intérieur qu'une question de magie ou de volonté.

En réalité, l'acceptation et le lâcher-prise s'inscrivent dans un processus qui comprend sept étapes. Ce sont ces étapes qui seront développées au cours de cette conférence qui a pour but de rendre accessible à tous, par une approche simple et pratique, des ressources profondes non suffisamment utilisées ni exploitées et de favoriser ainsi la guérison intérieure.


bv000005.jpg

Colette Portelance, titulaire d’une maîtrise de l’Université de Montréal et d’un doctorat de l’Université de Paris, est formatrice de psychothérapeutes non-directifs créateurs au Centre de relation d’Aide de Montréal et à l’École Internationale de Formation à l’ANDC dont elle est la cofondatrice. Psychothérapeute chevronnée, conférencière internationale recherchée, elle est l’auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de la psychologie pratique et créatrice d’une approche révolutionnaire dans le domaine de la psychothérapie: l’approche non-directive créatrice (ANDC).

couvert-guerison-interieure.jpg
51FSJrZLPAL._SL160_AA115_.jpg
51IrG2VZ83L._SL160_AA115_.jpg
Conference_Guerison.jpg

 

2009.01.27 01:21 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (25) |  Facebook | |

Commentaires

Le sujet abordé et l’intervenante étaient tous les deux au rendez-vous.
Comme vous, j’ai lu ses livres et il est vrai que cela « décolle ».
Bravo pour votre organisation
A très bientôt,
Jacques

Écrit par : Jacques Dumont | 2009.02.03

Merci pour l'initiative d'hier soir en compagnie avec Colette Portelance c'était très réussi...Voici me semble-t-il les points forts de ce moment:

Un contact privilégié avec l'intervenant
Des exercices pratiques lors de l'intervention
Un langage accessible à tous
Un poême pour conclure
Donc merci à vous et à tout ceux qui vous ont aidé pour l'organisation de cette soirée.



Cordialement.

A.Fawzi

Écrit par : Abdelkader Fawzi | 2009.02.03

L’intervenante : quelle belle rencontre ! J’ai évidemment beaucoup appris ; j’ai eu des « lumières » , de l’émotion. J’ai ri, j’ai souris, j’ai eu les larmes aux yeux, je me suis interrogée….bref, quel enrichissement !

Et pourtant j’étais bien énervée au début. En effet, j’avais compris que la conférence commençait à 20 heures. Je me suis donc organisée pour arrivée un peu avant. Et là, une demi heure de retard …. SI vous pouviez respecter les horaires, ce serait plus agréable….C’est aussi le respect de l’autre, du temps de l’autre …merci d’avance.

Écrit par : Bérénice Bartoli | 2009.02.03

Voici donc mon avis :
Impression : …conférence très bien…
Ma déception : …un peu trop de monde pour cette salle…

Écrit par : Luis Ballay | 2009.02.03

Je connais bien Colette PORTELANCE, alors je n'ai pas eu de surprise avec elle. Très heureuse de l'entendre à nouveau dans une salle conviviale, chaleureuse, accueillante. Vous rencontrer est une belle rencontre. Merci de votre accueil. Merci de m'avoir fait rencontrer Yves Donnars. Je n'irai pas animer à l'espace du possible, c'est trop loin pour moi, et j'ai beaucoup trop de travail sur Paris.
En tout cas, bravo à vous pour tout cela

Écrit par : Véronique Delaplante | 2009.02.03

Cette intervenante était très intéressante (comme à chaque fois que je suis venue au café de l'amour), en nous incitant à revenir à l'essentiel et au corps. Cela me confirme dans la conviction que nous cherchons parfois très loin des choses qui sont là, tout près, dans notre corps, comme ce sentiment de paix dont elle a parlé. (J'ai moi-même perdu 18 kilos en quelques années en réapprenant à écouter ma faim, une sensation corporelle...).

Cela ne résout pas tout mais nous incite à vivre notre vie de façon plus incarnée, si j'ose dire...et c'est déjà pas mal !

Virginie

Écrit par : Virgine Maheu | 2009.02.03

Hier c'était génial, j'ai adoré. Elle est top et tout ce qu'elle dit est tellement vrai.
Merci pour nous faire passer de si bonnes soirées.

Écrit par : Agnès Joliveau | 2009.02.03

Premiére soirée pour ma part au "café de l'amour"...éh bien je n'ai pas été déçu du tout...organisation tout à fait correcte, bonne équipe sur place...beaucoup de sourires sur les visages...sans doute des personnes "sérieuses" mais qui ne se prennent pas au sérieux, c'est trés bien ainsi...diversité de la salle,et des "invités" Et puis parlons de l'intervenante...ah ce petit accent québéquois, un vrai plaisir...ça c'est pour le contenant, mais le contenu a été présenté de façon si ...comment dire.?..naturelle, on sent en cette femme tout à la fois le bonheur de vivre et la souffrance de la maladie qu'elle arrive à contenir et par dessus tout, je le dis comme je le pense, l'amour de la vie...au travers de sa méthode...merci Colette sur ce message, cette méthode...et cette bonne humeur contagieuse!
Des rencontres? sans "s" oui, en effet, j'ai rencontré une personne...(sourires et merci à Bénédicte...)...je serai là lundi prochain...envie d'en savoir plus sur le tantra...
Merci au café de l'amour pour cette première soirée parmi vous
François

Écrit par : Fruhling | 2009.02.03

quand l'essentiel est dit en peu de mots simples, rien n'est superflu, tout est accessible, à notre portée. Tout cela semble si simple que souvent je me dis 'mais bien sûr !". La proposition de Colette Portelance est "prends le temps de sentir, décide et agi !". C'est le chemin vers l'autonomie.

Écrit par : Lionel THEVENARD | 2009.02.03

La sincérité simple et joyeuse de Colette est communicative. Son discours est direct, pragmatique et structuré, ce qui n'est pas toujours le cas des intervenants du kf. 7 étapes claires, pour voir les choses autrement, les intégrer, les gérer ou plutôt les digérer. Elles m'ont eclairé instantanément sur certains "éléments de vie" qui me polluaient depuis qq temps. Une vraie libération. Si simple. Juste faire la part des choses entre ce qui nous concerne, ce qu'il ne faut pas prendre personnellement, ses blessures, ses besoins. et décider d'une conduite.

Je suis ressorti ravi, ayant soigneusement noté les 7 étapes proposées par Colette.

1/ Prise de conscience
2/ Acceptation
3/ Conscience du corps / apaisement
4/ Lacher prise / confiance à la partie intérieure de soi, à l'irrationel
5/ entre deux : entre le lacher prise et l'action ecouter les reponses que donne le lacher prise. sans jugement et sans réfléchir
6/ Choix se décider entre ce que dicte le mental, le rationnel et ce qui dit le corps, l'intuition
7/ passer à l'action, faire ce que l'on a choisi.

Elle fait partie de ces conférenciers fascinants, qui donnent envie d'approfondir, de comprendre mieux.
Merci!

Écrit par : Jérôme Schild | 2009.02.04

Salut Bénédicte,


La présentation enjouée et élogieuse que tu as faite de Colette a bien détendu l'atmosphère. Dès ses premiers mots, nos yeux la dévisageaient et le silence régnait.
Devant une salle bien remplie, Colette nous a fait une conférence sur le lâcher prise. Au début, son accent québécois m'a fait voyager au-delà de nos frontières. Très vite, sa voix monocorde et la chaleur m'ont fait quitter ce voyage outre-Atlantique. En demi-sommeil, j'ai couvert mon cahier de notes et je me suis réveillé dès qu'elle a parlé da sa bataille de Waterloo, de sa santé. Sa voix est née,Colette m'a fait vibrer par ses mots justes et touchants. Dès cet instant, j'ai l'écoutée jusqu'à la fin de sa conférence en regrettant d'être resté face à moi-même sans bouger. Enfin,j'ai été acteur de ma vie d'une autre façon.
Le clou de sa conférence reste et restera gravé en moi: les sept étapes du lâcher prise. Je les ai notés religieusement dans mon cahier.
J'ai relevé dans le poème de Gilles, deux endroits que j'ai bien aimés. Le premier :" Impulsion, propulsion d'une rive à l'autre" et plus loin le deuxième : " Colette Portelance, Colette Porte chance".
Bénédicte, je te remercie de m'avoir fait entendre à nouveau ce que j'ai essayé d'appendre dans le désert marocain: le lâcher prise. Merci, grand merci!

Bien à toi


Bises

Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2009.02.06

cette intervenante était très intéressante (comme à chaque fois que je suis venue au café de l'amour), en nous incitant à revenir à l'essentiel et au corps.

Cela me confirme dans la conviction que nous cherchons parfois très loin des choses qui sont là, tout près, dans notre corps, comme ce sentiment de paix dont elle a parlé. (J'ai moi-même perdu 18 kilos en quelques années en réapprenant à écouter ma faim, une sensation corporelle...).

Cela ne résout pas tout mais nous incite à vivre notre vie de façon plus incarnée, si j'ose dire...et c'est déjà pas mal !

Écrit par : Géraldine Pinguet | 2009.02.10

J'ai apprécié la présentation sans jamais tomber le cul parterre sous
le jouc d'une idée géniale et réellement nouvelle. L'exposé était
d'une bonne qualité, sans surprise, donc, sans mauvaise surprise non
plus. Cela m'a permis de faire le lien avec tout ce que j'ai déjà
entendu ou lu par ailleurs.

Sinon, très mignone la Violaine...

Écrit par : Laurent Decounier | 2009.02.10

Colette Portelance a été absolument passionnante, vibrante, et chacun de ses mots était chargé de sens profond et vécu. Quelle acuité d'esprit elle a cette femme !

Écrit par : Ursula Quimcampoix | 2009.02.10

un petit mot pour dire, que l'intervenante est sympathique, seulement, le micro était mal règlé, une bonne partie de sa conférence, de plus, avec son accent, nous ne comprenions pas tout.

Elle a parlé sans interruption, les personnes dans la salle n'ont pas assez participé, alors que nous avions des questions. Vous avez fait le choix de la laisser parler sans intervenir, de ce fait, ce n'était pas vivant, au niveau ambiance.

J'ai pris des notes au fur et à mesure du débat, le plus difficile est de passer à l'action

Écrit par : Emmanuelle Gentil | 2009.02.10

J'ai trouvé Colette Portelance très douce et patiente à raconter ce qu'elle avait à dire. Par contre, j'ai eu du mal à l'écouter attentivement : les explications me paraissaient très longues et monotones, son discours n'avait pas de "relief". Bref, je n'ai pas été vraiment touchée par ses propos.
Quand à la salle, je l'ai trouvé très réceptive ; est-ce que je suis la seule à rester "absente" ?

Écrit par : Anastasia Tchenko | 2009.02.10

J'ai beaucoup apprécié ma soirée d'hier avec Colette Portelance, que je connaissais déjà pour avoir suivi la formation en relation d'aide au Centre qu'elle a créé à Montréal. J'ai également beaucoup aimé l'ambiance chaleureuse du Café de l'amour. Je suis installée en France depuis peu. Je suis allée à la conférence pour entendre de nouveau Colette Portelance, mais j'ai été du même coup ravie de découvrir ce Café, qui présente des sujets qui m'intéressent au plus haut point.

Vous étiez occupée, je n'ai pas pu vous saluer personnellement mais je ne manquerai pas de le faire quand l'occasion se présentera ultérieurement.

Merci d'avoir créé cette belle activité et ces occasions de rencontres authentiques.

Écrit par : Annabelle Delaunay | 2009.02.10

J'ai beaucoup aimé cette soirée, cela m'a permis de m'intérioriser un peu et cela ne fait pas de mal. Je ne connaissais pas du tout.

Je vais lire ses prochains livres.

Nous étions un peu nombreux mais j'ai échangé avec une femme plus jeune que moi avec qui nous avons eu un échange très profond. J'ai hésité à lui demander si elle voulait qu'on se serve mutuellement de "personne de confiance à qui parler" (je ne retrouve pas le terme exact) mais je n'ai pas osé, toujours difficile quand on voit quelqu'un pour la première fois.

En ce qui concerne Colette Portelance, par moment certains mots m'ont échappé mais j'ai bien aimé son accent et sa façon très simple de communiquer.

Merci et à bientôt

Écrit par : Chrystelle Monet | 2009.02.10

Cette conférence de Colette Portelance au café de l'amour a été magistrale de l'avis général de notre groupe. Le sujet touche quelque chose de très intime en chacun d'entre nous, à savoir la spiritualité et la quête de sens. Le style était fluide, limpide, très pragmatique et avec une grande simplicité. Qu'est-ce qu'il est souvent difficile de faire simple dans la vie!!!!
Le cadre était magnifique (très belle salle) avec une ambiance très conviviale.
Seule critique: J'aurai souhaité un temps d'échange entre la conférencière et le public à la fin de la conférence pour avoir l'occasion d'éclaircir ou d'approfondir certaines notions, poser certaines questions ou débattre tout simplement...
J'ai beaucoup apprécié votre présentation et votre dynamisme.

Merci encore à vous de nous avoir permis de passer un bon moment d'amour de soi, d'échange avec soi et autrui. Merci également à celles et ceux qui participent à l'organisation de ces rencontres.
Je ne manquerai pas de consulter régulièrement les rencontres que vous organisez.

Écrit par : Arnaud Haïtlsimane | 2009.02.10

J'ai vraiment bien apprécié, la qualité d'intervention de ton orateur sur; "Le Lâcher prise".
Merci donc de prendre en compte ma participation, pour le Lundi 9 Février prochain au Ice Baär.
Il est possible qu'à cette occasion, je sois accompagné par une autre amie. Attendant sa confirmation sous les 48h, je t'en avertirai évidemment de suite.
J'espère que le dvd sur "La Biochimie du coup de foudre", te permettra prochainement de faire venir un intervenant :-)
A bientôt,
Jean

Écrit par : Jean Dumont | 2009.02.10

C'est avec émotion que j'ai pu retrouver Colette Portelance qui m'a enseignée l'approche non directive créatrice lors de ma première année de formation de thérapeute en relation d'aide.

J'ai retrouvée une conférencière de grand talent qui poursuit son chemin et nous fait partager avec simplicité et puissance des connaissances, vécues, ressenties, toujours profondément justes, précises, renouvelées.

Vraiment très bien et donne envie d'approfondir encore.

J'aime bien la salle, conviviale, se prêtant aux déplacements et aux rencontres, agréable pour se donner rendez-vous à l'occasion un événement à partager! J'ai pu rencontrer des personnes que j'apprécie et n'avais pas revues depuis un moment. Je me suis sentie très bien, j'ai bien aimé le plateau dîner qui permet de discuter,d'échanger.
J'ai regrettée de ne pas avoir laissé mes cartes de visite !!! Pas osé !

Un public attentif et de qualité, l'ambiance étant plutôt à la réflexion intérieure où à la compréhension sans tension.
Bravo pour cette belle soirée enrichissante!

Écrit par : Marie Bauer | 2009.02.10

Excellente soirée. Intervention très intéressante. S’occuper de son enfant qui souffre plutôt que de courir après le déclencheur. Un des meilleurs conseils que j’ai entendus depuis longtemps. Je l’ai pris avec moi et je l’utilise quotidiennement. Me mettre à l’écoute de ce que je ressens plutôt que de me venger de l’impertinent. Bonne énergie dans la salle. Pas de rencontres troublantes. Ambiance cassée au moment du buffet. Je crois que j’ai tellement apprécié la première partie que j’ai été un peu frustré pendant le repas de ne plus me sentir « porté » par le groupe dont l’énergie fut alors absorbée par les conversations à deux. Toujours ces attentes…
Bon week-end Bénédicte et encore merci.

Écrit par : Armand Romanelli | 2009.02.10

Colette PORTELANCE, j'ai admiré son élégance et beaucoup aimé sa conférence, j'aime la proximité et la chaleur qu'elle dégage, elle m'a rappelé un séminaire à la cité Universitaire, avec une conférencière pour 400 personnes dont 30%cancéreux, 30% psycho-thérapeutes, 30% divers médecins et autres personnes qui cherchaient à travailler sur elles-mêmes en analyse transactionnelle.

Elle s'était débarassée d'un mélanome à l'oeil qui était en train de la rendre aveugle. Elle s'était déplacée en Amérique pour rencontrer les plus grands professeurs, comme Colette, même parcours, et avait rencontré le Docteur SIMONTON qui l'a soignée par des exercices de vision d'un cervolant dans le ciel au bord de la mer, parla méthode du lâcher prise, et depuis elle témoigne par des conférences dans le monde entier pour aider les cancéreux à sortir de leur cancer.

Le Dr SIMONTON a écrit des livres sur le sujet.
De ce que m'a dit ma fille, le Dr SERVAN SCHREIBER, préconise cette méthode également et a sorti un livre récemment.

Colette PORTELANCE, j'aimerais l'avoir comme psychothérapeute. Elle est à l'écoute, elle sait les mots essentiels pour atteindre la personne au plus profond d'elle-même et la faire réagir.

Et aussi, elle fait partie de ces personnes qui ont suivi un parcours sur la trajectoire de la sagesse, et qu'on écouterait pendant des heures.

Tu m'as demandé de parrainer x qui venait pour la première fois, je te donne donc mon point de vue. Ce n'est pas mon type d'homme, il est dans le veuvage et il doit encore évacuer pour trouver la bonne personne, il a eu beaucoup de relations depuis 15mois et se dit prêt aujourd'hui pour rencontrer la bonne personne, mais je ne le pense pas encore. Il est bien sympathique et nous avons échangé nos téléphones pour faire des sorties éventuellement. A lui de faire son chemin.

Pour ma part, je recherche quelqu'un proche de mon âge, dynamique et prêt à partager à 2 des activités, essentiellement quelqu'un avec qui je pourrai avoir une grande complicité, et un amour partagé. Je suis sortie au mois d'aôut d'une relation de 3ans. Mes relations durent 3ans (depuis mon mariage, 3fois 3ans), mes passions 6ans (golf, rock, tango argentin).

Le café de l'amour permet de rencontrer des personnes au travers de sujets brûlants et qui favorisent le contact et l'échange par la communication verbale, je crois au déclic qui pourrait se faire à l'occasion de cette activité. En attendant, cela développe de nouvelles relations et des amitiés, un réseau, et je te remercie de m'avoir fait entrer dans ton "club". J'admire ton courage et ton dévouement, ta prestance et ta prestation!

Écrit par : Delphine Desrosiers | 2009.02.10

J’ai tardé à vous répondre. Désolée...
La conférence de Colette Portelance m’a plu: Je n’ai pas appris grand chose, mais j’étais contente de la voir en vrai, moi qui avais entendu parler d’elle depuis longtemps. Par ailleurs, je trouve l’idée du café de l’amour plutôt marrante. Je reviendrai sans doute lorsqu’un sujet m’intéressera plus particulièrement.
Bonne continuation à vous.

Écrit par : Clarinda Dubosc | 2009.02.13

J’ai tardé à vous répondre. Désolée...
La conférence de Colette Portelance m’a plu: Je n’ai pas appris grand chose, mais j’étais contente de la voir en vrai, moi qui avais entendu parler d’elle depuis longtemps. Par ailleurs, je trouve l’idée du café de l’amour plutôt marrante. Je reviendrai sans doute lorsqu’un sujet m’intéressera plus particulièrement.
Bonne continuation à vous.

Aurore

Écrit par : Aurore Dalloz | 2009.02.15



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !