Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Yvan Phaneuf, Aimer sans perdre sa liberté

Lundi 9 mars 2009
photo yvan 001.jpg

AIMER SANS PERDRE SA LIBERTÉ
Récupérer le pouvoir sur sa vie en satisfaisant ses besoins affectifs fondamentaux

Le besoin d'amour semble si opposé au besoin de liberté, que plusieurs choisissent l'un au détriment de l'autre. Ce choix se révèle souvent la source de souffrances, d'insécurité et de perte, de blessures, de déchirement et de solitude, de mensonges et de trahisons, ainsi que de frustrations et de séparations. Pourtant, c'est dans un engagement profond envers soi-même et envers la relation à l'autre, que se trouve un bonheur et une satisfaction de vie encore plus grands.

Dans ce café/conférence, inspiré du livre "Aimer sans perdre sa liberté" de Colette Portelance, Yvan Phaneuf* démontrera comment il devient possible d'allier autant son besoin d'amour que celui de liberté à travers l'engagement, dans un objectif d'accomplissement du potentiel de tout ce que nous sommes.

Lundi, au café de l'amour, avec Yvan Phaneuf*, nous avons appris à connaître et à dépasser les obstacles autant intérieurs qu'extérieurs qui maintiennent le manque d'amour et de liberté.

*Yvan Phaneuf, thérapeute en Relation d’AideMC depuis 1991, est spécialiste de la relation et de l’ANDC, Approche non-directive créatriceMD.
Formateur de thérapeutes au Centre de Relation d'Aide de Montréal, il pratique la thérapie individuelle et de couple ;
Conférencier à l’échelle international, il a été éducateur en Centre de réadaptation pour adolescents, intervenant en violence conjugale auprès des hommes ayant des comportements violent. Auteur du best-seller «Les Masques des hommes», livre qui traite de comment et pourquoi les hommes cachent-ils leurs émotions, il publiera au mois de septembre son tout nouveau livre «Un couple fort, une famille unie».

pic_masques-1.jpg
Du même auteur : Devenir un homme

2009.03.05 09:56 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook | |

Commentaires

Yvan est très dynamique et nous offre un discours fluide et très cohérent. Avec des exemples concrets, et pas de jargon philosophique.

Nettement mieux que la semaine dernière (désolée pour Elsa Godart, mais y a pas photo).

Écrit par : Rafaelle Polignac | 2009.03.10

J’ai été enchantée de la soirée d’hier, ravie de plonger dans ls expressions québecoises, et surtout dans cette belle démonstration de la liberté vécue avec tant de sincérité , d’aisance, de franchise et d’humour.

Et cela m’a permis de réanimer des connaissances , de les ressentir proches de moi, actives…Jj’ai regretté que certains de mes amis hommes ne soient pas là, et s’il y avait un enregistrement de la conférence je l’aurais acheté…pour leur offrir.

Écrit par : Sandrine Escoffier | 2009.03.10

Merci pour cette conférence qui est celle (comme celle d'Arnaud Riou) qui a répondu à mes attentes. C'était très clair ; et l'exemple de son couple a permis de mettre des mots sur des situations vécues. J'ai été attentive et pensive à tout ce qu'il a
dit et expliqué. J'ai pris des notes d'ailleurs. Merci
à très bientôt ; bien cordialement

Écrit par : Émilie Rivière | 2009.03.10

Super, super, surper, cette soirée !
Un grand merci et bravo Bénédicte.
C'est vraiment LA Soirée où j'avais à être présente pour découvrir Yvan Phaneuf qui incarne concrètement ce qu'il partage avec nous.

Je me sens encouragée à aller vers encore plus d'authenticité
et de simplicité. C'est précieux pour ma santé physique et morale, en particulier à cette étape de ma vie.

Es-tu au courant de formation avec Yvan Phaneuf en France ?
car j'ai uniquement la doc. de Colette Portelance.

Écrit par : Catherine Riboteau | 2009.03.10

Merci beaucoup pour la soirée d'hier ! J'ai vraiment apprécié, bien plus que ce à quoi je m'attendais. La qualité de l'intervenant, les questions (y compris la vôtre) toute l'organisation ont été pour moi une surprise bien agréable. Le public aussi, les échanges, tout était de qualité. Je suis ravie, je ne sais pas ce que vous pourriez améliorer par rapport à hier. J'ai trouvé ça parfait. Je reviendrai, c'est sûr et certain..

Écrit par : Éléonora Tchekov | 2009.03.10

Soirée bien agréable hier en compagnie d' Yvan Phaneuf berçée en prime par son accent canadien et ses expressions qui m'ont ravie !
Au delà de ça, une réflexion très intéressante sur cet équilibre si compliquée à trouver entre l'amour et la liberté : comment concilier l'un sans empiéter sur l'autre, comment vivre l'autre sans être frustré de l'un, tout est une question de choix, de courage aussi, car il faut les faire et les assumer, ce qui n'est vraiment pas facile ! ; j'ai compris que cette démarche impliquait forcément des renoncements alors que souvent on veut tout !
En tout cas on sent très bien que le discours d'Yvan est d'abord une histoire de vécu avec sa "blonde" et que lorsqu'il parle d'engagement il a réellement trouvé sa liberté, celle de choisir celle à côté de laquelle il peut être lui même, sans faux semblant et dans une relation où l'un et l'autre peuvent faire grandir leur amour.

C'est une belle histoire à méditer.

Écrit par : Stéphanie Liverpool | 2009.03.10

Chère Bénédicte,

J'ai vraiment apprécié la soirée d'hier. Il est vraiment formidable et authentique Yvan, il vit vraiment ce qu'il dit, j'ai adoré. Je n'étais pas la seul parce que mon époux aussi a beaucoup aimé cette soirée.

Cette première rencontre nous donne l'envie de revoir Yvan.
J'étais nourrit et comprise dans ma relation avec mon conjoint, même si c'est difficile de sortir nos systèmes, tout en gardant notre liberté, la liberté de l'autre et notre relation.Cependant malgré les moments difficiles notre relation devient de plus en plus profonde. J'ai souri et ri hier soir parce que je me suis reconnue dans mes erreurs.

Merci pour cette soirée et pour l'organisation.
A bientôt
Jessica

Écrit par : Jessica Smith | 2009.03.10

J'ai passé un très bon moment hier avec la conférence de Yvan Phaneuf. J'ai apprécié son élocution avec des mots simples, des mises en situations vraies, qui nous parlent et ce petit accent québécois a rajouté une dimension de charme. J'ai souri à plusieurs reprises tant la similitude avec des situations que j'ai connues (et que nous sommes nombreux à avoir connues) était forte.

Personnellement je n'étais pas très bien assise sur un pouf, je pense que l'espace gagnerait a accueillir davantage de chaises, plus confortables quand on assiste à une conférence.

Quant à la personne que vous m'avez présentée en fin de séance, désolée mais ce n'est pas du tout mon style d'homme, un peu "défraîchi "quand même...

Je ne veux pas être trop rude et ne m'estime pas non plus être "un canon" loin de là mais j'aurais l'ambition de rencontrer quelqu"un d'un peu plus jeune et plus sexy. Il faudra que l'on en parle à l'occasion.

Très bonne journée et encore bravo pour l'organisation. J'ai assisté à deux conférences, superbes !

Écrit par : Ariane Lanteau | 2009.03.10

Personnellement j'ai bcp apprécié l'intervenant d'hier soir pour sa présentation très vivante et" parlante" à chacun d'entre nous par ses nombreux exemples concrets pris dans sa vie quotidienne où tout un chacun pouvait se reconnaitre, pour son humour qui "allège" l'exposé et bien sur pour son adorable accent ! Merci d'avoir organisé cette séance !

Écrit par : Nathalie Demongeot | 2009.03.10

Tres agreable soirée interessante et constructive.
A bientô !

Écrit par : Jean-Marc Guilé | 2009.03.11

Cette soirée m’a beaucoup intéressée. Yvan Phaneuf a touché à un point très sensible pour moi, qui m’a interpellé une fois de plus. Donc un travaille reste à faire chez moi. Retrouver Colette Portelance et rediscuter quelques instants avec elle reste un bonheur Les échanges avec les rencontres sont certaines fois enrichissantes, mais jamais inutiles. Tu nous offres des intervenants d’une grande qualité. C’est toujours une agréable soirée !!!!!
Merci et à lundi prochain.

Écrit par : Jeanne Dumont | 2009.03.11

Merci Yvan pour ce merveilleux cocktail. Il conjugue amour et humour, vécu et rèvé, audace et humilité. Le tout, dans une denrée rare : l'authenticité. Et c'est servi avec une gousse d'accent québecois ! Wouah...

Écrit par : Luigi Ferrari | 2009.03.11

Vraiment très bien, dommage que pour une énième fois mon homme ne soit pas venu mais il ne pourra pas échapper à un débrief !
Très bon intervenant, je l'ai préféré à Colette Portelance finalement. Peut-être parce qu'il m'a parut très concret dans ses exemples.

Seul point noir de la soirée : j'ai attrapé froid à cause de la clim
LOL
@ bientôt,
Séréna

Écrit par : Séréna Parlotti | 2009.03.12

Un grand merci pour ce beau moment passé à la Conférence de Yvan Phaneuf. J'ai beaucoup apprécié la simplicité et la richesse de son discours. Ses expériences vécues étaient très intéressantes.

C'est toujours un plaisir d'aller au café de l'amour.

A bientôt,

Éloïse

Écrit par : Éloïse Morandini | 2009.03.12

Salut Bénédicte,


La soirée a commencé par une belle présentation d'Yvan Phaneuf qui a fini sous les applaudissements: un seul mot: bravo.
J'ai passé une soirée chaleureuse avec un intervenant sympa, détendu, drôle et authentique. De temps en temps, il a fait allusion à Colette Portelance qui était dans la salle. Yvan nous a parlé de sa vie sentimentale avec amour, rêves et réalité. Il nous a livré des clés pour rester dans l'amour sans perdre sa liberté. Il nous a dit: " La liberté fait grandir l'amour, l'abreuve d'eau fraîche."
Certaines situations racontées avec son accent québécois m'ont amusé. Aussi, je me suis retrouvé dans des cas analogues: j'ai souri de bon cœur.
Merci à Yvan et à toi Bénédicte, vous m'avez ouvert des horizons: Un immense merci!

Bien à toi

Bises


Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2009.03.14

Ce fut une aventure intéressante pour moi qui ne savais pas trop à quoi m'attendre...

- J'ai apprécié l'ambiance, la grande écoute dont chacun fait preuve vis-à-vis de son voisin, la sincérité (thématique oblige) avec laquelle les gens parlent de leurs pensées et expériences...une vraie bouffée d'air pur ! j'ai aussi aimé la stimulation intellectuelle et émotionnelle que cela procure.

Bref, plutôt une bonne soirée, d'ailleurs je remets ca lundi !

Deux petits bémols toutefois :
- le Ice Baar, bien qu'idéalement situé, manque de chaleur et de convivialité pour ce genre d'échanges...
- sur cette session, j'ai bcp apprécié la réflexion menée mais j'ai manqué d'outils, de pistes de reflexion pour, au sortir, prendre seule le chemin qui mene à la transparence envers soi...

Merci enfin pour votre énergie positive qui ensoleille la soirée et met à l'aise !

Écrit par : Lolita Desprez | 2009.03.14

La soirée d'hier m'a enchanté. Au départ, j'ai bien vu qu'Yvan était mal à l'aise, bras et jambes croisés. J'ai crains qu'il ne s'enferme dans ses notes préparées à l'avance mais heureusement il a illustré ses propos de son expérience personnelle, au lieu de recourir à des théories ou à des exemples fabriqués de toutes pièces et inadaptés, et j'ai trouvé son message clair, simple et très convaincant. Il est aussi plein d'humour, vivant et bien présent devant son auditoire.

Son message ne différait guère de celui de l'invitée de la semaine précédente sur la sincérité, il est vrai, ni des approches de la communication non violente, mais il a changé ma vie. Je vais de ce pas le mettre en application avec ma fille, avec x, avec mes parents, mes collègues, etc.

J'envisage même de me lancer dans la formation en Alsace sur quatre ans ; ça redonne un sens à ma vie. Je suis tellement bloqué dans mes relations par étouffement des émotions et les livres ne suffisent pas pour changer - j'ai néanmoins acheté celui de Colette Portelance "Aimer sans perdre sa liberté". Elle me l'a dédicacé et j'ai parlé plusieurs minutes avec elle ; je la sens très fatiguée et peut-être passée à autre chose.

Tu m'as présenté une brune, belle à mon goût, apparemment à l'aise dans l'expression de ses émotions. Mais j'ai encore un pied - et un peu plus - dans ma relation avec x. Je dîne demain soir avec elle ...
En un mot, une soirée formidable. Un grand merci une fois de plus.
Je suis tenté aussi par le tantra, dont tu as brièvement parlé hier soir. Le corps des femmes me fascine ; j'ai beaucoup de plaisir à le caresser, le masser, le regarder mais je n'ai jamais atteint le plaisir sexuel que j'imagine possible. Je pense que c'est la sensualité ce qui me lie à x, dont je trouve le corps très beau. Nous éprouvons un fort désir l'un pour l'autre, de l'amour aussi mais ses sujets de conversation m'ennuient un peu (je suis passionné d'ésotérisme pas par ma vie professionnelle, l'argent, les spectacles, le jardinage, le ski ou les ballades dans la nature), je ne me sens pas libre, éjaculer en elle m'épuise, je me sens blessé par sa dureté et sa rigidité parfois. J'arrête là pour le moment mes confidences pour te faire parvenir ce mail avant ce soir.

Écrit par : Armand Romanelli | 2009.03.17

Nous avions une petite idée sur la liberté de l'autre mais pas de la même manière, car nous ne pensions pas que la liberté passais tout 'abord par l'analyse de soi avant de penser à l'autre !

Quand l'on déjà eu du vécu on sait à peu près ce que l'on désire pour soi et le respect de l'autre même si ce n'est pas facile, par contre la personne qui cherche à démarrer sa première expérience de vie commune n'aura pas les mêmes approches et réflexions sur la liberté et l'amour.

Depuis que je suis célibataire j'ai acheté les livres de John Gray Mars Venus 365 jours d'amour ou Mars, Venus sous la couette, plus un livre sur l'affectif et cela parlait déjà de ce qui nous a été exposé hier soir. Mais la conférence nous a donné des atouts supplémentaires.

Quand on a des enfants et la possibilité de garder 2 appartements c'est quand même plus facile de démarrer et entretenir une relation sans tomber dans la routine et empiéter en permanence sur le territoire de l'autre .

Mais c'était plaisant et plein d'humour !

Écrit par : Samantha Paris | 2009.03.17

Nous avions une petite idée sur la liberté de l'autre mais pas de la même manière, car nous ne pensions pas que la liberté passais tout 'abord par l'analyse de soi avant de penser à l'autre !

Quand l'on déjà eu du vécu on sait à peu près ce que l'on désire pour soi et le respect de l'autre même si ce n'est pas facile, par contre la personne qui cherche à démarrer sa première expérience de vie commune n'aura pas les mêmes approches et réflexions sur la liberté et l'amour.

Depuis que je suis célibataire j'ai acheté les livres de John Gray Mars Venus 365 jours d'amour ou Mars, Venus sous la couette, plus un livre sur l'affectif et cela parlait déjà de ce qui nous a été exposé hier soir. Mais la conférence nous a donné des atouts supplémentaires.

Quand on a des enfants et la possibilité de garder 2 appartements c'est quand même plus facile de démarrer et entretenir une relation sans tomber dans la routine et empiéter en permanence sur le territoire de l'autre .

Mais c'était plaisant et plein d'humour !

Écrit par : Samantha Paris | 2009.03.17

Sincère et drôle notre conférencier d'hier, car son charisme ne vient pas d'un désir de gurutiser son auditoire mais de faire passer un message de psychologie positive (expliquer comment les choses peuvent bien fonctionner, parler des recettes du succès comme sait le faire le monde anglo-saxon).

Approche pragmatique et efficace, mais pas sans effort : connaître ses vraies limites et non pas celles qui sont purement défensives constitue un vrai travail sur soi qui à mon avis requiert une aide extérieure, au moins ponctuelle, avec de fréquentes "mises à jour".
Un grand moment du café, avec une prestation magistrale, comme tu le disais en aparté.

Écrit par : Keren Raynaud | 2009.03.17

La soirée m'a nourrie ; j'ai apprécié le style humain, chaleureux, concret, vivant de l'orateur et ses réflexions ont suscité un vrai questionnement chez moi : faculté à dire ma vérité dans une relation à travailler !

Autrement, zéro contact et comme la personne que je connaissais a été enlevée subitement pour lui favoriser
une rencontre... Je me suis en fait sentie très seule au milieu de tout ce monde ,d'autant que j' étais dans une humeur
triste en arrivant. Je me demande, ces soirées sont elles l'occasion pour vous de favoriser des contacts ? Dans ce cas, il faudra un de ces 4 penser à moi ! Merci en tout cas pour la richesse de ces soirées !

Écrit par : Fabienne Remirmont | 2009.03.17



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !