Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Carmen Enguita et Michel Riu, Tantra, Apprendre à aimer et à vivre avec ses "cicatrices"


gfx_accueil.jpg

APPRENDRE À AIMER ET À VIVRE AVEC SES "CICATRICES"
(Re)trouver l'unité dans sa chair

Carmen Garcia Enguita* et Michel Riu* parlent davantage de sexualité consciente, alchimique, reconnue sacrée que de tantra. Pour eux, il s'agit de se connecter aux différentes parties du corps et de s’ouvrir à notre aspect organique. Notre corps retrouverait ainsi sa nature joyeuse, libre et vivante. Réveiller sa vitalité, son propre désir, sa respiration, accepter son image corporelle, re-connaître ses sensations, rester présent dans l’instant, cœur ouvert, le mental apaisé, voici quelques apports que distille ce couple extra-ordinaire pour partager la relation intime avec soi et avec l'autre

Ils encouragent les unes à renforcer la femme vitale, jouissante, cyclique, donneuse de vie, consciente de sa créativité, de sa propre voix, intuitive et visionnaire et proposent aux hommes un espace de liberté pour explorer, croître dans la présence, pour s'ouvrir à la sensibilité, au feu, à la liberté, mais aussi pour se soutenir, partager et célébrer dans l’intimité...

Lundi, dans un atelier/café de l'amour, guidés par Carmen* et Michel*, nous avons senti notre corps vibrant, habité. Nous l'avons étiré en dansant et en respirant. Nous avons regardé "à l'intérieur", valorisé notre instinct, notre vitalité, notre particularité. Certains ont perçu tous leurs sens, savouré le silence, exploré le mouvement infini d'être femme et d'être homme. Enfin, nous avons échangé, honoré...

*Carmen Garcia Enguita, psychothérapeute, spécialiste du travail sur la féminité et sur le couple et *Michel Riu, professeur de Kundalini Yoga, consultant en psychosynthèse sont très appréciés en Espagne et au Portugal. Ils proposent différents stages, le prochain à Paris aura lieu les 30 et 31 mai 2009.

 

2009.04.02 20:12 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook | |

Commentaires

Merci encore, c'était une magnifique soirée !

On est lundi, ça fait très longtemps que je ne suis pas venue au café de l'amour. J'avais eu la drôle d'idée d'avoir une activité extra scolaire, du théatre d'impro, le lundi.

Alors me voilà, un peu en retard. Juste assez à l'heure pour voir Bénédicte finir sa présentation des intervenants. Quel papillon qui s'ouvre cette Bénédicte. Quelque chose a changé dans son visage, la même malice, avec un petit peu plus de douceur. Et cette robe... je suis sûre que si on tire sur ce fil, Bénédicte s'envole !

Donc me voilà, comme un lundi, déjà fatiguée de cette semaine de travail qui commence. Je trouve que les intervenants parlent fort, j'ai du mal à faire le vide de ma journée, de mes histoires, de la vie.

Et puis je rentre dans le jeu, un peu. Je croise des regards que j'ai vu ici, ou à d'autres endroits où on apprends à se "centrer", je croise avec bonheur des regards de gens que je vois "grandir" et qui me voient "grandir". Le regard d'un homme que j'avais rencontré il y a un an dans un stage.

Et puis je m'amuse. Oui, Carmen prend beaucoup de place, mais on rit, plus rien n'est grave, tout est jeu. On a beau être lundi, le macho, l'obsédé sexuel, le petit garçon en face de moi s'amusent et je les sens plein de tendresse. J'adore la douceur du compagnon de Carmen (même si je n'arrive pas à me souvenir de son prénom !)

A un moment, dans un exercice, j'ai les yeux fermés. Un homme passe doucement sa main dans mes cheveux. Je sens mon coeur et mon ventre s'ouvrir, vibrer, danser.

Ah ? on est lundi ?!

Et puis je rentre chez moi avec les mots de Carmen qui resonent... "amour ou émotionnel"... et la nuit qui suit je fais des rêves un peu enfouis.

Bref, du profond, du jeu, de la tendresse, de la danse...


Merci Bénédicte pour ces moments hors du temps et pourtant si vrais.

Écrit par : Ariane Bellegarde | 2009.04.07

Intéressant de comprendre comment ce que l’on ressent depuis toujours de par son instinct est finalement enfui dans l’oubli du temps qui passe.

Écrit par : Philippe Cohen | 2009.04.07

J''avais envie de m'investir. J'ai eu envie de "jouer le jeu" avec les hommes présents et de leur offrir ma féminité. Ils m'ont beaucoup touchée et ils m'ont aidée à partager. J'ai noté plusieurs choses. Après avoir terminé nos exercices "d'échauffement", chacun de notre côté, les hommes dans le fond et les femmes dos à la fenêtre, j'ai regardé les femmes : elles étaient désirantes et désirables (toutes), leurs yeux pétillaient, les hommes étaient concentrés, attentifs, en retrait et certains ne semblaient pas très à l'aise dans cet exercice. J'ai pu toucher du doigt le masculin et le féminin, juste à cet instant là.

J'ai été séduite par la féminité débordante de Carmen, moins séduite par Michel dont l'expression verbale ne semblait pas très fluide mais ce n'est que la première impression.
J'ai eu un déclic lorsque Carmen nous a fait comprendre que de s'éveiller le matin c'était s'éveiller au féminin : çà me parle puissamment et çà me donne envie de me lever plus tôt.
Chose curieuse, alors que je ne me souviens pratiquement pas de mes rêves, j'ai été réveillée vers 5 heures par un appel très puissant dans mon rêve : "nina, nina, nina !" Je comprends tout à fait le message ....!
Voilà l'essentiel de se que j'ai pu vivre hier soir
Merci Bénédicte
Amitiés

Écrit par : Charline Tanguy | 2009.04.07

Très bien Carmen et Michel, vivants, communicants, incarnant leurs propos. J'irai volontiers à un de leurs stages

Excellentes impressions, compréhension (paradoxal !) de l'importance du lâcher du mental pour vivre pleinement soi même et la rencontre, l'accueil ave l'Autre ( et Soi of course )

Je souhaiterai qu'il y ai plein d'ateliers "dynamiques", bougeants, intéressants comme celui-ci

L'organisation? Comme d'habitude, très bien

Les mises en situation? Top, ai beaucoup apprécié les exercices les yeux fermés

Vos coups de foudre, vos rencontres? OUI !!!!

Écrit par : Jérôme Lagny | 2009.04.07

Très bonne soirée avec des exercices qui m'ont permis de retrouver une spontanéité corporelle fort bonne à vivre avec des rencontres à nulles autres pareilles, avec des sensations qui me font encore fantasmer et me réconcilier avec les femmes qui savent être merveilleuses quand elles sont bien coachées.

Écrit par : Bertrand Delattre | 2009.04.07

Un atelier au sens premier de l'existence puisque les mises en conditions étaient pour le moins cocasses, à la fois pour les hommes et les femmes...
Promis, je renouvellerai les exercices de polarisation masculine dans l'ascenseur du bureau le matin et le soir avant de rentrer chez moi.
Beaucoup, de contacts avec des femmes très diverses, ouvertes ou pas et projetant leur énergie et leur sensualité débordante. Je n'ai pas forcément "touché le sacré" mais j'ai ressenti des sensations physiques agréables.

Bref une excellente soirée concoctée de main de maître par Bénédicte avec une parité H/F parfaite."

Écrit par : Nicolas Delalande | 2009.04.07

J'ai trouvé la soirée sympathique même si les intervenants ne m'ont pas donné envie d'aller à leur stage (manque de structure et de sécurité)...

L'ambiance était festive grâce à la bonne humeur et la gaité de l'intervenante...la danse , le toucher m' a permis de me détendre et de laisser aller le mental.......pas d'attente..... du coup les contacts étaient plus faciles sans barrières.... plus "fraternels".

J'ai apprécié la danse libre, les rondes avec le toucher et la danse à deux (avec un partenaire qui m'a très bien guidée ...un régal !) et puis je suis repartie avec un de mes partenaires pour reprendre le train!

En résumé je trouve la communication non verbale plus authentique cela permet d'appréhender l'autre dans sa vérité , les gens étaient moins "coincés" , mais attention de ne pas tomber dans le vulgaire et les pulsions animales !.......

Écrit par : Stéphanie roullier | 2009.04.07

Globalement, bien! Carmen et Michel amene une belle énergie, bcp de joie et d'entrain. Leur "vision" est simple, presque basique. Les exercices entre hommes / femmes etaient une bonne introduction, un bon échauffement.

Les mises en situation étaient plus "brutes / animales" que dans les autres ateliers tantra que j'ai pu faire... mois de chakra, moins de respiration... plus de corps, de sensations...
Intéressant et rafraichissant !


coté participants : un peu trop de monde...
qq filles avec de l'allure :

- le brune, jolie nana, joli sourire, et bon "feeling" clairement mon "top" de la soirée!!
- une blonde, cheveux longs, yeux bleus, visage rond, petite
40aine, mince, deja vue au café, à qui tu as demande si elle avait croisé des hommes à son goût qd elle partait ( a peu près en même temps que moi...)
- toujours la brune/ cheveux au carré, assez bcbg, dont il parapit qu'elle est mariée...
- la brune de la dernière soirée m'a bien collé, mais bon... bof...

Écrit par : Antoine Plessis | 2009.04.07

Je n’ai pas vraiment apprécié, en plus j’étais fatiguée, et rester debout m’a coûté… Tous les exercices étaient trop longs, et la voix de Carmen forte et souvent confuse dans l’expression.

Je n’ai pas aimé car je n’aime pas déplacer ce qui concerne ma sphère intime dans une sphère publique, je trouve que la sexualité ou ses expressions n’est pas à exhiber. Et les exercices m’ont semblé faux, je n’avais pas envie de me retrouver à singer des attitudes devant des hommes qui de toute façon ne m’attiraient pas … le procédé est assez brutal… quand j’ai envie de séduire c’est plus en soft, plus subtil. Et ma partie animale est alors réservée à celui qui m’attire, et pas à tous les hommes.
Mais je pense que d’autres ont apprécié et tant mieux pour eux si cela leur a procuré du plaisir et de la liberté.

Écrit par : Karine Le marchand | 2009.04.07

Quelle belle énergie libérée hier soir ! Nos animateurs nous ont permis d'être dans le ressenti et d'exprimer des émotions très différentes au cours de la soirée : nous avons ri, nous nous sommes "lâchés" en dansant, par le toucher nous nous sommes ouvert à l'autre, tout cela dans une atmosphère bienveillante ; bref j'ai passé un très bon moment et qui sait, peut être aura t-il réveillé la curiosité et l' envie d'embarquer, avec Carmen et Michel pour un voyage initiatique et passionel. Il y a des vocations tardives... même au café de l'amour !

Écrit par : Adélaïde Anzieu | 2009.04.07

J'ai aimé la soirée d'hier qui a été très dynamique et riche en émotions, les participants ont été très motivés et les femmes très bien........

Écrit par : Julien Kessler | 2009.04.07

Sur place je me suis senti chiffonné déçu repoussé bref je me suis ratatiné a l’intérieur.

Puis, à un moment je me suis ouvert j’en ai été très émerveillé, ému même, et après réflexion, j’ai regretté de ne pas avoir joué le jeu à fond, pour recevoir et m’ouvrir davantage

Carmen et Michel très bien !

J’ai rencontré deux personnes agréables, je penses que je reviendrais avec des amies femmes

Tenez moi sil vous plait au courant de la suite des opérations par mail ou téléphone merci et a bientôt

Écrit par : Alain Benguigui | 2009.04.07

En hommage aux femmes de la soirée:

« Quelles étaient belles, nos femmes, hier soir,
Quelles étaient ravissantes, troublantes,
Féminines, offertes, souriantes,
O Eternel féminin revisité dans ces jeux,
La danse, le regard, le toucher,
Comment rester insensible et ne pas rêver,
Comment ne pas être sous le charme,
Comment revenir sur terre après tant de séduction,
Merci à vous toutes, merci pour les sourires,
Et merci surtout pour la pétillance de vos regards.

On se plairait à rêver de soirées ainsi renouvelées,
Tous les soirs encore et encore,
Pour que, homme et femme réconciliés,
Nous goûtions avidement aux plaisirs d’être ensemble.

Dans les jeux, peu à peu, nos corps se sont rapprochés,
Jusqu’à se toucher, dans le respect,
Pour que personne ne se sente blessé, envahi, dépossédé,
Et le charme agit, au cœur de chacun, désinhibé, libéré,
Entouré de ces inconnues croisées le temps d’un soir,
Le temps d’un regard,
Les yeux dans les yeux, personne ne ment plus,
Nul ne se cache,
Les yeux dans les yeux l’âge ne compte plus,
Les yeux dans les yeux, on pourrait être amoureux.

Moments hors du temps,
Instants de tendresse,
Je passe ma main dans tes cheveux,
Tu ronronnes de plaisir,
Je presse tes épaules,
Descend le long de tes bras si doux,
Je serre tes mains,
...Troubles...
Si intimes si féminines
Je sais qui tu es, je te sens,
Et je n’ose croire à ma chance,
Tant il est vrai que c’est toi la plus belle,
La reine de la soirée.

Moments si doux de ta présence,
A bientôt ma mie, ma muse, mon amie,
Je garderais le souvenir de tes yeux,
Ton regard, ce parfum niché au creux de ton cou,
Et ton sourire, ces lèvres entr’ouvertes,
Offertes,
Comme une promesse,
Comme un échange.

Troubles. »

Écrit par : François | 2009.04.07

Soirée trés confuse, Carmen parlant trop fort dans le micro, Michel parlant trop bas, la moitie des hommes ne savait pas quoi faire à part 'on ne touche pas'.
Trop de bruit, trop de monde, trop long les exercises, ... Dommage de montrer la Tantra sous cet aspect.
Bon, mais à part ce coté négatif, j'ai croisé de trés beaux visages, de trés beaux sourires, j'ai senti des corps doux et chauds; J'ai dansé longtemps les yeux dans les yeux avec une femme, c'était trés agréable.
Et puis le Top, le premier exercise avec une femme trés jolie au cheveux blonds bouclés. Elle semblait un peu loin ... Je lui ai dit en partant qu'elle était MAGINFIQUE, elle ne m'a pas etendu car pas répondu ? dommage car trés craquante.
Bernard

Écrit par : BERNARD | 2009.04.07

Soirée Tantra vous avez dit ?
Biodanza à la limite...

* Jeux de rôle puissants :
1. L'homme basique pénétrant.
2. Le macho
3. L'obsédé sexuel
4. Le parisien (sic)
.... et l'homme amoureux, vous avez déjà entendu parler... ? Le Tantra vous connaissez ?

* Quant à : "La base des hommes est masculine", c'est + que limite : le fondement de tous les êtres humains est le 1er chakra, le chakra "racine" (mula) qui est un chakra yin, dont la caractéristique est le ressenti.
Eh oui tous les êtres humains ont le féminin comme fondement. (Cf. Le clitoris n'est pas une petite verge, c'est la verge qui est un grand clitoris).
Le jour où les mecs le réaliseront, le monde ira moins mal.

A part ça, bien aimé :
* la session activation de la composante (non de la base) masculine (l'énergie vitale, le 2e chakra).
* les slows à la fin (il était temps).

Écrit par : Dimitri Larry | 2009.04.08

Salut Bénédicte,



J'ai passé un très beau lundi soir avec des corps en mouvement dans une atmosphère détendue. Carmen et Michel m'ont fait entrer dans la vie,dans la danse. Dans ces magnifiques moments, des portes se sont ouvertes au fond de moi: j'étais présent à moi et aux autres, droit et ouvert.
Dans la pénombre, les yeux fermés, des mains de femmes m'ont touché,sculpté mon corps: j'étais de la pierre,je suis devenu de la chair douce.
Les yeux ouverts, cette fois, sous la lumière crue,une myriade de jolies femmes a dansé pour moi. Elles ont incarné, tour à tour,la lionne,l'allumeuse,la petite fille et mes coups de foudre pour elles sans parole ont jailli. Seul, mon cœur battait et mes yeux brillaient comme des agates.
J'ai bien aimé le repas et son atmosphère paisible. Il est arrivé comme une récompense. J'avais l'impression de partager des moments forts comme des amis qui se retrouvent après une marche au coin du feu. Un grand et joli merci à toi Bénédicte,ma journée de lundi sous le soleil s'est prolongée jusqu' à tard dans la nuit. A quand la prochaine soirée tantra ?

Bien à toi

Bises

Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2009.04.08

Salut Bénédicte,



J'ai passé un très beau lundi soir avec des corps en mouvement dans une atmosphère détendue. Carmen et Michel m'ont fait entrer dans la vie,dans la danse. Dans ces magnifiques moments, des portes se sont ouvertes au fond de moi: j'étais présent à moi et aux autres, droit et ouvert.
Dans la pénombre, les yeux fermés, des mains de femmes m'ont touché,sculpté mon corps: j'étais de la pierre,je suis devenu de la chair douce.
Les yeux ouverts, cette fois, sous la lumière crue,une myriade de jolies femmes a dansé pour moi. Elles ont incarné, tour à tour,la lionne,l'allumeuse,la petite fille et mes coups de foudre pour elles sans parole ont jailli. Seul, mon cœur battait et mes yeux brillaient comme des agates.
J'ai bien aimé le repas et son atmosphère paisible. Il est arrivé comme une récompense. J'avais l'impression de partager des moments forts comme des amis qui se retrouvent après une marche au coin du feu. Un grand et joli merci à toi Bénédicte,ma journée de lundi sous le soleil s'est prolongée jusqu' à tard dans la nuit. A quand la prochaine soirée tantra ?

Bien à toi

Bises

Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2009.04.08

Bravo pour ta presence qui s'impose d'elle meme et la bonne énergie que tu apportes.

Hier soir j'ai apprécié le coté froti-frota et la bonne humeur, et c'est une forme de BIODANZA bon enfant et sympatique.

En y réfléchissant, je me rends compte que le sexe festif c'est quand même génial, et qu'il n'est pas nécéssaire d'être connecté aux étoiles, même si j'adore etre connecté aux étoiles.

J'ai encore en mémoire x, cette jolie femme pleine de formes qui s'agitent, et pleine de joie de vivre quand elle danse le chaudron, et c'est bon (peux-tu lui transmettre mes coordonnées, je n'ai pas eu le temps de les prendre) .

Écrit par : Charles Liberman | 2009.04.09

La démarche d'hier m a permis de rencontrer 2 connaissances : massage -tango.
J'étais ouvert pour l'accueil de ce qui se présente, mais mon regard manquais de profondeur et je n ai pu m'impliquer d' avantage dans l'esprit sacré du tantra.

Certe ce n'étais pas évident pour Carmen et miche,l et la magie n'est pas une science exate.

Pour l'accueil, l'endroit est bien, le service impeccable et ce qui couronne le tout : l'attention que vous porter aux invitées ansi que votre charme....

Écrit par : Sébastien Lardellier | 2009.04.09

sujet for distucatable qui ne laisse personne insensible , je vote pour carmen , je suis moi-même psy, coach, formatrice, et je viens de conduire un stage à paris sur la systémie, comment trouver sa place au sein de sa fatrie pour la trouver au sein de la société !

L'amour est ce que nous sommes dans une pluralité,et si cela nous manque à la base(si nous n'avions pas fait l'experience de cela dès notre jeune âge,et nous ne sommes pas penchées un tant soit peu sur nos manques les plus profondes,il est difficile de trouver autre que des compensations à propos de l'amour ;

Il est difficile d'aimer qui que ce soit, sans s'aimer profondement ! d'être sous le regard de l'autre sans se sentir déstabilisé, jugé, etc ??? ou de se regarder dans un miroir en trouvant que perfection dans qui nous sommes, rien à changer, s'accepter sans changement, c'est le signe qu'il y à une corrélation entre ledans et le dehors !!!

Et là toutes techniques ou approches peuvent surgirent comme une experience qui nous permettra de nous decouvrir au-delà du déjà connu, déjà visité (cela peut-être tantra, reebirth, ou autre) tantra est égal pour moi en une pacification complète (ORGANE.SENS.EMOTION) et passe aussi par la transformation de ses cinq blessures ..l'humiliation , le rejet, l'abandon, la dependance,l'injustice et les masques qui l'accompagnent

L'experience c'est faire un avec les choses, les êtres, sans fusionner !!!

Il n'y à rien de mal, rien de bien, mais une ou des attitudes/aptitudes qui contribuent au bien être de chacun !! Cela passe par un savoir être, sans arrogance, sans dominiation, un savoir être, comme un endroit où se tenir, questionné !!

Je trouve un de ses ingredients dans votre conférencière !

Écrit par : Alexandra Dantev | 2009.04.09

Il est toujours difficile pour moi d’exprimer mes ressentis, mes émotions.
J’ai découvert quelque chose que je ne connaissais pas mais qui s’inscrit dans mon cheminement actuel et surtout dans ma démarche d’ouverture vers les autres, vers l’autre.
J’ai trouvé que Carmen avait beaucoup d’énergie mais que Michel était un peu effacé. Sans doute, les hommes l’ont-ils perçu différemment ?

J’ai d’abord eu du mal à me « lâcher », c’est quelque chose que je dois encore expérimenter pour être plus libre dans ma tête et dans mon corps.

J’ai beaucoup aimé le dernier exercice du toucher (toucher et être touchée), j’en garderai un souvenir assez délicieux grâce à un homme qui était là mais dont je ne connais malheureusement pas le prénom (n’ayant pas osé le lui demander ensuite). Je me souviens encore de l’odeur de son eau de toilette, de sa douceur, de sa sensualité.

Je ne sais pas si cela se fait, mais si l’occasion se présente, pourriez vous lui demander quelle est cette eau de toilette, si vous reconnaissez la personne au travers de ma description bien sur ?

Il est assez grand, mince, cheveux légèrement grisonnants et ondulés, pas très courts. Des yeux verts. Il portait une chemise blanche Lacoste, un pantalon beige clair, une ceinture de cuir. Elégant, distingué, sensuel.
Il dinait au comptoir pas très loin de vous lorsque je suis partie.
Voilà pour mes impressions de cette soirée.

Écrit par : Rebecca David | 2009.04.09



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !