Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Céline et Pierre Lasalle, Comment reconnaître l'élu(e) de son coeur ?

Lundi 20 avril 2009


pastedGraphic.jpg

COMMENT RECONNAÎTRE L'ÉLU(E) DE SON COEUR ?
Et si vous l'avez rencontré(e), cultivez l'amour "vertueux" !

 
Lassé(e) de tourner en rond ? D'aller de déceptions en trahisons, de mensonges en tromperies ? Vous sentez-vous parfois prisonniers d'une toile d'araignée,  avec la forte sensation de vous gâcher ? Enfin, vous arrive-t-il de vous confronter à la jalousie, l'infidélité, au désir de plaire, de vous donner, en vain, même si vous partagez avec un "vrai" partenaire  ?

Pourtant,  selon Céline et Pierre Lassalle*, L'amour est là ; il n'attend que notre bon vouloir ! C'est à nous de faire l'effort d'aller le chercher, pour l'expérimenter en nous, puis le partager avec qui bon nous semble.

L'amour nous tend la main, saisissons- la et devenons les "héros" de notre vie amoureuse.

La vraie "reconnaissance", toujours inattendue, se produit lors de la première rencontre, ou la suivante ; elle oeuvre alors comme une "confirmation". Cet  authentique moment de retrouvailles intime et intense, hors du commun, nous élève au sein d'une lumineuse plénitude de grace, ou "communion d'amour". Nous savons au fond de nous que nous "connaissons" cet être, et pourtant nous ne l'avions encore jamais rencontré ! Nos repères s'inclinent, une brèche intérieure se créé, avec un cadeau essentiel : une relation à créer et dévoiler à la suite de ce puissant "appel d'amour".

Lundi, au sein d'un atelier/café psychologiquement incorrect, avec Céline et Pierre Lassalle*, nous avons démystifié d'abord quelques croyances bien solide : il faut s'aimer soi-même avant de pouvoir aimer autrui, comme le prône les aficionados du développement personnel. Ensuite, nous avons vu que beaucoup d'entre nous confondent amour, sexualité, sentiment... Illusion d'amour pour l'une, de puissance pour l'autre (l'homme confond désir sexuel, convoitise ou désir de s'approprier une femme avec l'amour). Enfin, Céline et Pierre* nous ont guidé le long d'un mini-parcours pour nous montrer le chemin vers la bonne personne. Il s'est agi, entre autre, de penser pour ne pas chuter, tomber... et, au-delà, d'accéder à la conscience.

 

 

Céline Divoor-Lassalle* accompagne Pierre dans toutes ses aventures. Elle donne avec lui des conférences et collabore à l'écriture du livre. Elle souhaite présenter aux femmes des moyens pour dévoiler librement leur beauté intérieure et leur force d'aimer.
Pierre Lassalle*, écrivain et conférencier international, a produit à ce jour 25 ouvrages traitant d'ésotérisme et de spiritualité. Son enseignement, résultat de trente années de recherches et de pratiques spirituelles assidues, est transmis en France, en Suisse et au Québec. Le thème de l'héroïsme occupe une partie centrale de son travail, offrant ainsi une nouvelle vision de l'évolution spirituelle occidentale. Son dernier livre, écrit avec sa compagne, "L'Héroïsme de l'amour", vient de paraître aux Éditions de Mortagne.
 


2009.04.07 12:30 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (36) |  Facebook | |

Commentaires

La soirée d'hier nous a beaucoup plu.

Cela m'a donné envie de creuser le sujet, de faire mon bilan et de "m'entraîner" pour le véritable amour.
Les idées que nous ont partagées Céline et Pierre chamboulent complètement l'approche traditionnelle qu'on peut avoir de l'amour.

Je suis en train de faire un travail sur moi, ainsi qu'une démarche spirituelle, donc je me sens prête pour ce genre de transformation.

Quand on rencontre un tel couple, on s'attendrait à voir l'amour rayonner entre eux, autour d'eux. Je n'ai pas perçu cela.
Normal, pas normal ? Ce n'est peut-être pas à l'expression des gens qu'on peut voir le véritable amour.

C'était encore mieux de partager cette soirée avec des amies. Nous sommes toutes les trois dans une situation similaire.
Après la présentation de Céline et Pierre, nous sommes allées dans un café pour continuer à bavarder sur le sujet,
à raconter nos expériences, les sentiments que nous avons vécus dans différentes situation, etc.
Nous avons passé une bonne soirée.

Écrit par : Cécile Chamberlain | 2009.04.21

Bravo pour le concept, je le trouve génial et original. J'apprécie cette interaction à l'intérieur du groupe.
Par contre je me suis sentie frustrée quand à mon besoin d'échange harmonieux, j'ai entendu des boulets rouges tirés pour "dégommer" ce qui dérange plutôt que de s'ouvrir à des points de vue différents.
j'étais émue de rencontrer Céline et Pierre qui m'ont confortée dans mon choix de vie, la bonne nouvelle "C'EST POSSIBLE DE VIVRE L'AMOUR EN COUPLE"!

J'ai commencé la lecture de leur livre, j'apprends pour grandir encore.C'est un processus exigeant et merveilleux.
Merci Bénédicte

Écrit par : Véronique Gentil | 2009.04.21

J’ai bien aimé la soirée d’hier, comme toujours, je garde de ces interventions des pistes intéressantes de réflexion, je garde ouverture d’esprit et de cœur, pour accepter nos différences qui nous enrichissent toujours.

A bientôt chez vous avec d’autres intervenants…

Très cordialement
Patricia

Écrit par : Patricia Morvan | 2009.04.21

Lors de cette soirée j'ai compris que l'Amour venait de l'empire du haut et pas de celui du bas ou du milieu. J'ai bien aimé les caricatures d'hommes ou de femmes, c'est si facile, mais si bon. Que de nouveaux au café de l'Amour, je suis impressionné. Et comme toujours Bénadicte accueillante avec un petit mot pour chacun.

Écrit par : Olivier Gireaudoux | 2009.04.21

Première impression : je ressens leur couple comme fusionnel ... un petit détail : lorsque je leur ai demandé de dédicacer leur livre sur l"'amour héroïque", j'ai demandé que Céline signe, Céline étant occupée, Pierre se propose de signer. Je lui ai dit que je préférais attendre. Sa réponse m'a surprise. Il m'a dit c'est la même chose, c'est à dire que Pierre ou Céline signe.

1- il n'était pas à mon écoute. 2-pour moi, Pierre et Céline ont des personnalités différentes et d'après leur discours "ils ne sont pas interchangeables, ils sont libres"...

Je veux bien y réfléchir, j'ai acheté leur livre, je le lirai et me forgerai une opinion. Pour l'instant je suis très sceptique. Il y a quelque chose qui cloche dans leur discours et qui me met mal à l'aise par intuition. D'autre part, sur la jaquette du livre, je n'aime pas leurs deux mains enlacées : les ongles féminin sont agressifs et les anneaux beaucoup trop apparents : l'amour, le véritable amour doit il s'afficher symboliquement enchaîné au moins sur la photo ? Pourquoi tiennent ils à montrer tous ces artifices ? Ce sont des questions que je me pose par rapport bien sûr à leur discours ...Que nous soyons reliés par le haut, c'est évident mais nous sommes aussi reliés par le bas : nous baignons dans cet amour universel: c'est à nous de savoir nous connecter, de savoir donner et recevoir.

C'était une soirée décoiffante : j'ai aussi appris par ailleurs avec ceux et celles qui participaient à la soirée. Il est rare que je ne contacte pas mes émotions lors de tes soirées.
Bravo encore pour ce moment de vie de qualité.

Écrit par : Sybille Lantier | 2009.04.21

Franchement ?
Déçu !
J'y allais pour l'approche "différente" et la démystification des idées reçues.
Je ne m'attendais pas à cette approche angéliste et déconnectée des réalités (quoiqu'ils aient quand même succombé aux conventions sociales puisque mariés !)

A bientôt

Écrit par : Frédéric Lehnart | 2009.04.21

Le sujet n'est pas facile à traiter ; de plus il demande du temps.
De nombreux items m'ont parlée, à d'autres moments je trouvais que c'était très général, global voir caricatural, mais certainement parce qu'on manquait de temps pour développer et préciser.

Préciser c'est aussi définir ce que l'on met derrière les mots. Déjà, peut-être, aurait-il fallut définir ce qu'est l'amour.
Cette conférence s'est inscrite dans un environnement plus vaste qui traite de l'amour du prochain et donc rentre dans un univers spirituel. En attendant j'ai trouvé nos conférenciers courageux et passionnés (surtout Pierre).

x, qui était un "nouveau", est resté avec nous (y, que j'ai amenée chez toi et moi), nous avons bien sûr discuté, échangé par rapport à ce que nous avions entendu et après nous sommes un peu sortis de ce cadre, mais c'est le but de la "manoeuvre" : trouver un sujet, réunir des personnes par rapport à ce sujet, les mettre en "situation" pour qu'ils communiquent, au début sur le sujet en question et après ... et après ... et sans aller très loin dans le "et après" cela permet de passer une soirée qui sort du quotidien ou de l'ordinaire. Donc en cela c'est gagné et tu es la pièce maitresse, pièce de qualité, qui permet d'atteindre cet objectif.
Petite suggestion : quand il y a beaucoup de personnes inscrites, pourquoi ne pas faire une entrée avec deux postes d'accueil pour fluidifier les arrivées et ainsi commencer à l'heure et donc avoir plus de temps.
Cela faisait un moment que je n'étais pas venue car je n'avais plus de permis (plus de points !!!) et j'habite loin.
Cordialement.

Écrit par : Anne Lancenis | 2009.04.21

J'ai trouvé cela très intéressant, notamment d'écouter ce témoignage d'un couple qui parle de l' Amour d'une façon qui me touche, mais aussi qui le vit pleinement apparemment !

J'aime beaucoup aussi ta façon d'animer vivante , simple , réactive , pour tout dire authentique.

Quand au cadre, j'étais désolé de voir que quand le débat très délicat sur pourquoi fait-on des enfants s'est amorcé , tu as du l'écourter , laissant peut-être pas mal de personnes sur un malentendu. Alors que j'ai l'impression qu' en prenant plus de temps notre conscience ce serait élevée , là cela se terminait , si j'ose dire , en queue de thon ! (frustrant , un peu comme à la télé quand il "faut rendre l'antenne " )

Ceci dit comme avec mes copines x et y, nous avons continué à discuter environ une demi-heure de plus, avec d'autres dans la rue, dont un fervent de Céline et Pierre, dans une belle écoute mutuelle.

J'ai aussi eu l'occasion de discuter pendant le repas avec un très beau couple (10ans ensemble et plein de complicité ) de fans de Céline et Pierre. Je ne sais pas leur nom mais lui est architecte "écologiste" sur Montpellier et elle Art-thérapeute . Ca m' a fait chaud au coeur pour continuer à croire que c'est possible et que je ne dois pas désespérer .

Écrit par : Emmanuel Avronsard | 2009.04.21

J'ai trouvé Céline et Pierre très intéressants, mais sur une autre planète à tous points de vue :

- définition de l'amour touchant au mysticisme, à la foi religieuse
- ils sont ensemble 24H / 24, mais comment ils font ???
- provocation sur les enfants

J'en retiens les portraits des situations types hommes et femmes, mais je
connaissais déjà.
La remise en cause des croyances habituelles était salutaire.
Et je regrette que nous n'ayons pas fait plus de mises en situation !
Le travail en groupe pendant 10 mn était intéressant, les réactions des autres participants aussi. Ma voisine - x je crois - très sympathique.

Au final une soirée intéressante, mais je n'ai pas été convaincu que cette définition de l'amour s'applique vraiment à moi !

A bientôt,
Thibaud

Écrit par : Thibault Desrosiers | 2009.04.21

La conférence, bien qu'elle n'ait pas été d'un niveau extraordinaire, était correcte.

La fin m'a déçu. Quand on parle d'amour, qu'est ce que donner la vie? N'est ce pas un acte d'amour?

Que ces gens là n'aient pas envie d'avoir d'enfants, c'est leur problème, c'est un choix qui ne regarde qu'eux et que je respecte. Mais qu'aller nous affirmer que c'est un phénomène de croyances, que le monde pourrait vivre sans enfants, là, non. C'est n'importe quoi.

Voila mon sentiment.

Philippe

Écrit par : Philippe Doré | 2009.04.21

J'ai beaucoup apprécié cette première, tant par la qualité des
intervenants, que par l'énergie positive que tu as déployé tout au long de la soirée et dans un langage "vrai" ! Ce punch m'a fait du bien !.
Après, il n'y a pas eu de contacts pris avec d'autres personnes présentes, dû à notre fait aussi, nous sommes venus en groupe et nous sommes restés ensemble... Je sais qu'en venant seule ou à deux, je me serais sentie plus libre d'aller vers l'Autre, surtout avec des mises en situation, comme tu les as proposées...
Pour une prochaine fois donc, je n'hésiterai pas.
Nous devions avoir également la présence de Clarisse et Yves hier...mais pas de nouvelle...peut - être un couple qui n'a pas eu envie d'entendre certaines vérités ?
Belle semaine à toi Bénédicte et encore merci pour ton acceuil et ta présence chaleureuse et active !
Clémentine

Écrit par : Clémentine béjeau | 2009.04.21

C'est la première fois que l'intervenant ne m'a rien apporté ; ils ne sont pas convaincants et leur discours m'a semblé un verbiage sans intéret et irréaliste ;hélas, je crois que nous avons été nombreux dans ce cas ; pire des "nouveaux" de ce fait n'ont pas l'intention de revenir au café de l'amour, malgré mon insistance à leur expliquer que c'était la 1ère fois que cela se produisait...

Quel dommage !!!

Écrit par : Sabine LAugier | 2009.04.21

Soirée très agréable, riche en contenu, beaucoup de validation de ce que je pense et ressens ; pour mon compagnon le fait d'entendre ce retour d'autres personnes que moi va le faire réfléchir, murir et cela va nous permettre d'avancer, de construire plus en harmonie, enfin j'espère...

Des nouvelles approches aussi (la respiration....)
Dommage que les 5 dernières minutes de l'intervention de Pierre aient été trop tranchées, bizarres, décalées, ça à fait retomber un peu les choses intéressantes du reste de la soirée, on se demandait qui on avait réellement devant nous, trop excessif
nous pensons revenir pour un autre thème qui nous intéressera
merci pour tout
bonne journée
ps: ce serait bien de commencer à 20h car nous avions qq chose après et on est arrivés un peu tard...

Écrit par : Virginie Monteil | 2009.04.21

J’ai personnellement apprécié la soirée thématique. M. et Mme Lassalle remettent en question toutes nos croyances ; les expériences amoureuses que nous avons vécues, et plutôt « cru » vivre ; le ressenti de ce que nos « échecs »
supposaient ; et la confirmation que nous sommes bien dans le vrai en écoutant notre intuition.

Je suis cependant restée sur ma faim : peut-être un manque de temps pour approfondir le sujet par les présentateurs ; un « stress » permanent comme si nous avions un train à prendre ; un public peut-être pas assez « chaud » et
parfois dissipé. Certains entamaient des conversations personnelles gênantes pour le restant de l’auditoire. D’autres coupaient le fil de la présentation par des remarques qui ne cherchaient qu’à les mettre en valeur eux-mêmes.

J’ai été aussi surprise par l’agressivité de certains vis-à-vis de ce couple ; un besoin de détruire sa réussite. Une agressivité qui s’explique par le simple fait que cette femme et cet homme remettent tout en cause.

Cependant ce couple, malgré tout, ne détient pas non plus la vérité. Je comprends que leur « arrogance » pouvait être choquante.

Enfin, pour la petite histoire, nous avons remarqué une jeune femme très jolie qui contrairement au « don d’amour » qui était prôné mettait une distance entre elle et autrui. Elle parlait même de placer un mur. Elle était le contre-exemple
éloquent de l’enseignement que nous avons eu hier soir.

En conclusion, une soirée intéressante, et riche en enseignement.

A bientôt et bonne journée !

Écrit par : Tiphaine Tanguy | 2009.04.21

Soirée sympa, ça fait toujours du bien d'être dans cette ambiance, de croiser les têtes tendres connues.

Par contre les intervenants... ça ne m'a pas parlé, ou alors 10% pour le reste, je les trouvais trop "violents" dans leur façon d'exprimer les choses ?!

Écrit par : Sidonie Delmotte | 2009.04.21

Tu as bien assuré hier soir, et c'est adorable de ta part de me présenter tes amies (x est une amie?)

La conférence était intéressante. Finalement, il y avait ce clivage, ce couple qui avait trouvé l'amour et toutes les autres personnes ; et parmis toutes les autres, celles qui croient que le vrai amour est possible dans la vie quotidienne et ceux qui croient que c'est impossible.

Ce couple ne m'a pas touché véritablement, mais m'a donné des éléments pour réfléchir, en particulier sur le rôle de la communication et de la conscience.

Leur définition de l'amour comme une force qui nous traverse totalement (esprit coeur sexe) était bonne a rappeler.

Écrit par : Pierre-Emmanuel de la Taille | 2009.04.21

C'était très dense et très riche... Je n'ai pas adhéré à tout bien sûr, mais cela ne m'aurait pas permis d'y réfléchir encore aujourd'hui.

Avec des mots simples, il y a eu à nouveau des points qui me permettent de progresser, je suis bien obligée de le reconnaître !

Plus je suis en opposition, plus je progresse.

J'ai aimé l'ambiance que vous savez mettre en œuvre, votre humour, votre sens de la répartie, votre intelligence du cœur et de l'esprit.

Je n'ai pas fait de rencontre troublante... Quoique de loin, j'ai vu peut être une personne susceptible... Cela dit, je pense que je ne suis pas faite pour le bonheur. J'ai d'autres talents mais pas celui là.

Bien à vous et à bientôt
Merci pour tout

Écrit par : Joséphine Delaporte | 2009.04.21

Tout d'abord merci, j'apprécie toujours ta bonne humeur et l' accueil chaleureux. x était ravi de sa soirée, il est reparti avec les coordonnées d'une éventuelle amoureuse... moi comme d'hab rien..

Sur la soirée d'hier soir, le petit couple charmant, elle on aurait dit qu'elle sortait d'un film de Wald Disney... Un peu en décalage, pas très cohérents et à éviter de dire, en conférence, certaines choses qui peuvent être mal perçues comme le chapitre sur les enfants. Sinon, c'est vrai que l'on peut envier leur amour, ils ont l'air très sincères mais la conférence n'était pas très structurée. Je ne peux que leur souhaiter que cela dur encore longtemps. Nous étions loin du niveau de Patrice Hellequin.

Écrit par : Pamela Hirsh | 2009.04.21

Comme toujours, j'ai été enchanté de ma soirée d'hier.
Moi qui prie depuis des mois pour l'ouverture de mon coeur et de mon esprit à l'amour et aux femmes - afin de ne pas retomber dans les mêmes situations que par le passé - j'ai été exaucé au-delà de ce que j'imaginais.

Pierre et Céline Lassalle ont été très clairs et directs sur leur vision de l'amour, pourfendant sans crainte les conceptions erronées au regard de leur expérience, ce qui n'a pas laissé la salle sans réagir par moments.

J'ai failli acheter leur livre ; je prendrai le temps de consulter leurs ouvrages avant d'en choisir éventuellement un si besoin.
J'étais déjà sur la piste de l'Amour mais avec des hésitations et des incertitudes qui sont maintenant dissipées. Je vais élargir le champ des bilans à faire et méditer sur l'Amour héroïque.
J'ai du mal à suivre plusieurs pistes à la fois alors je me concentre sur x, mais notre histoire en est à ses tout débuts ; nous faisons connaissance.

Je me rends bien compte - et plus clairement depuis hier soir - que l'amour c'est autre chose que le désir ou le sentiment. Je cherche à élucider la voie qui y mène, au-delà des bilans ; je ne soupçonnais pas non plus l'importance primordiale du dialogue entre l'homme et la femme ; la soirée d'hier m'encourage à me dévoiler encore plus devant la femme. Heureusement, je ne me sens pas pressé de conclure.
La perspective des Lassalle rejoint la théosophie, qui est mon point d'ancrage. Je les ai trouvés tous les deux moins charismatiques que certains intervenants mais tout aussi intéressants et surtout décapants. Leur livre ne m'a pas semblé transcendant mais j'irai consulter tout à loisir leur littérature chez Virgin avant achat.

Pas de rencontre féminine hier soir ; seul un vieux monsieur récalcitrant, probablement catho. Et encore la multiplication des plateaux...

Merci et bravo.

Écrit par : Guillaume Delcroix | 2009.04.21

Je ne sais quoi vous dire. Après réflexion je pense que cela ne peux pas fonctionner pour tout le monde de la même façon.Si cela fonctionne pour Céline et Pierre cela reste rare.

Je préfère la thèse de Jacques Ferber qui prône le grand amour par la voie d'une sexualité sacrée.Quant aux rencontres vraies,elles sont encore à venir.

Je suis ravie d'avoir passer cette soirée avec vous.

Écrit par : Philippe Sarapot | 2009.04.21

Voici mon retour de la journée d'hier, je serai franche car la franchise me caractérise. C'est ma vérité... Cependant, cela pourrait peut-être être utile car on toujours dans une dynamique d'amélioration.

Comme c'était ma première et notamment que j'étais arrivée seule (ma copine qui m'a communiqué le mail n'a pu se libérer car elle devait répéter une pièce de théâtre), j'ai ressenti un isolement. Pourquoi? les participants semblaient se connaître et souhaitaient se mettre côte à côte. Ensuite, j'ai eu l'impression que certains hommes étaient placés à côtés de femmes qui n'étaient pas choisies par hasard, au vu de tous.
Mon avis, si je me permets, il serait plus agréable de placer tous les hommes, sans exception, toutes les 3 ou 4 femmes par exemple et si possible par tranche d'âge si vous connaissez les participants. On avait l'impression que certaines femmes étaient ciblées pour accueillir certains hommes, cela peut être mal ressenti par les oubliées...
J'avais par ailleurs des voisines qui me parlaient à peine, elles répondaient tout juste à mes questions... Donc ni coup de foudre, ni rencontre et pourtant je suis très ouverte aux autres. Je n'ai pas remarqué de regard partivuleier à mon égard mais je n'y ai pas été attentive.

Les conférenciers : excellents orateurs qui étaient dans leur vérité et nous faisaient partager leur belle expérience. J'ai été convaincue de leur belle histoire d'amour, de l'amour "Agape" et non Eros comme l'appelaient les grecs. Pourquoi ? parce que j'ai fait un énorme travail sur moi, sur la connaissance du moi qui m'a conduite à la reconnaissance et l'acceptation de l'autre comme un autre moi-même, l'accepter avec sa toute sa différence. Cette démarche dure depuis environ 20 ans. Les conférenciers sont à un stade très avancé mais j'avoue que leur méthode n'est pas aisée à mettre en oeuvre.

Je suis restée dîner sur les conseils de mon amie mais j'ai eu la chance de retrouver une connaissance que je n'avais pas vue depuis quelques années, et j'ai passé la fin de la soirée en sa compagnie.

Bien cordialement

Écrit par : Claire Lejay | 2009.04.21

Bonjour Bénédict.

Je pensais bien t'envoyer un petit après cette
excellente soirée avec la présence de Céline et Pierre.
Couple fort sympa et lumineux.
Et toujours ta présence qui met tant de vie à la soirée.
J'ai une grande convergence vers leur vision du sujet traité ce soir, d'autant plus que le cheminement spirituel dans une relation ne peut qu'être bénéfique. C'est la voie incontournable qu'empruntera tôt ou tard toute
âme venue en ce monde, si enrichissante et motivante quand elle est partagée.
J'ai bien aimé le niveau élevé de cet échange, bien au-dessus de la ceinture, qui n'est pas un mal en soi.

Cette soirée m'a été bénéfique sur quelques points amenant reflexion sur ma vie actuelle avec ma compagne Delphine, me re-situer dans notre contexte en prenant un peu
de recul, faire un bilan des presque 2 années de partage, combien profond sur l'essentiel.
Notre situation géographique réciproque pose interrogation , m'arracher de la vie à Paris ne sera pas aisé, et c'est là qu'entre en scène l'amour véritable, s'il est présent au "
niveau de la tête," alors tout sera possible !

Je pense être à une croisée de chemin dans les temps présents. Je suis signe balance Ahhhh ! Difficile l'attachement il semble chez ce bonhomme bohème, vadroouilleur
(pas trop dragueur mais aime la compagnie, plaire, pas pour séduire et faire souffrir !)

Entre la province et Paris mon coeur balance......!
Cette soirée m'a "boosté" à considérer la situation autrement avec un oeil nouveau.
Il y a un travail à faire.
M'a rappelé que l'amour vrai ça ne coule pas toujours tout seul.
J'ai vraiement passé un bon moment ce lundi soir, présence de x, échange sympa avec 2-3 personnes (échange mail à suivre, infos sur sujets abordés)
Merci à Céline et Pierre
Merci à toi.

Écrit par : Jérôme Montiel | 2009.04.22

J’ai apprécié l’ambiance chaleureuse de la soirée, les échanges spontanés de mes voisins/voisines, l’ouverture d’esprit des personnes.

Le thème de la conférence m’a intéressée. J’ai trouvé le couple agréable à écouter, leur propos assez fluide sauf à la fin de leur intervention où peut-être du fait du peu de temps restant, leur avis au sujet des enfants a été un peu « maltraité » et n’a pas paru cohérent avec ce qui avait précédé. Autour de moi, la réaction a été aussi identique, dommage car ils avaient bien commencé.

En ce qui me concerne, ça m’a conforté dans certaines de mes idées, à savoir que pour moi l’amour ça ne se réduit pas au sentimentalo-sexuel. J’y intègre une autre dimension que l’on peut appeler spirituelle ou autre, quelque chose qui nous dépasse et qui est singulier. Je suis contente d’avoir découvert ce lieu car les personnes qui y viennent sont plus ou moins en recherche d’autre chose et il n’est pas facile de trouver des lieux de convivialité comme celui-là. J’ai discuté avec les voisins et voisines de façon très ouvertes et agréables, des personnes qui étaient aussi allées à l’espace des possibles J


Merci pour votre accueil.
Bonne soirée
Cécile

Écrit par : Charlotte Limier | 2009.04.22

Bonjour Bénédicte,

J’ai trouvé très décevant l’exposé des deux intervenants et je ne pense pas être la seule. Jean et Élodie, mes guides de la soirée, aussi ont été surpris de l’intervention et de l’interprétation de ce couple.
Bon pour moi je connaissais un Pierre Lassalle mais ce n’est pas du tout le même homme.

Au sujet du repas pas terrible.
Sinon je trouve que les mises en situation sont vraiment de bonnes idées, dommage pour la qualité des mets même pour 6 euros on peu faire mieux.

Je suis très intéressée par tout ce qui concerne le développement personnel, le Pierre Lassalle dont je parle est quelqu’un d’autre, dommage.
Pas de quoi vibrer au sujet des rencontres.

A+

Écrit par : Frédérique Van Leust | 2009.04.22

J'ai failli quitter assez rapidement les lieux du fait de :

- la confusion sur les mots, à commencer par l'amour de soi, réduit à un pur égoïsme. Les conférenciers ne réalisent peut-être pas que pour écrire un livre comme ils l'ont fait, donner des conférences, il faut s'aimer et bien ! Idem pour faire le travail sur soi & d'introspection qu'ils préconisent... cela aussi c de l'amour de soi !

L'acceptation de soi relève aussi de l'amour de soi, et mon expérience est que tant que je ne m'acceptais pas --> pas de rencontre, le jour où j'ai fait la paix et me suis accepté, les rencontres sont arrivées... Donc déjà grosse dissonance dès le début de la conférence.

Oui aux divergences de vue, mais quand les choses sont assénées de manière péremptoire, je dis, sinon méfiance, en tout cas prudence.

Maintenant, oui, l'amour reste omniprésent et abondant quelque soit notre état psychologique.

- En tout cas, tous les 2 ils se sont bien trouvés. Enfin jusqu'à maintenant (cela ne fait jamais que 5 ans qu'ils sont mariés).
Un peu eu la sensation qu'ils sont dans le même délire et du coup s'auto-légitiment et s'auto-justifient entre eux 2.
Tant qu'ils ne font de mal à personne, tout va bien, mais quand ils se mettent à asséner comme vérités des points tout à fait discutables, cela peut devenir dangereux, pour des êtres vulnérables...

Cf. mon 1er point ou encore : "Il est impossible de connaître l'amour si on couche le 1er soir". Sur quelle base, quelles preuves assène-il cela ? Il n'est pas en mesure de le prouver. C'est une vue de son esprit. Aussi l'asséner comme vérité c'est faire preuve d'un manque de rigueur inquiétant pour le reste.

--> Travers dérangeant d'une manière générale (mais bien humain j'en conviens) : dire d'une part "Je ne parle qu'à partir de ma propre expérience..." et d'autre part "...mais cette expérience est LA RÈGLE" la vérité.

- Je n'ai pas non plus été convaincu par l'amour qui est "au-dessus de ma tête" et que je ne peux connecter que par "la pensée".

En gros : en dehors de la pensée point de salut ; toute la capacité d'élévation de l'humain est tributaire de la pensée.
Là encore, sur quelle base ou quelle écriture de référence ? Son expérience ? Ok mais alors dire à quel point cela s'inscrit en faux avec de très nombreux travaux de psychiatres et de psychologues cliniciens.

Rendre toute la capacité d'élévation de l'humain tributaire de la pensée, c'est Descartes et la psychologie comme le shivaïsme et le vedanta en leur temps ont montré, eux, que c'est une singulière source d'égarement et de mal être.
Dans le courant shivaïte, par exemple, la conscience est pure perception et peut se situer tout aussi bien au niveau du corps, du coeur ou de l'esprit. (Chacun de ces plans détient d'ailleurs des organes vitaux).
- Quant à la maladresse sur les enfants en guise de chute de la conférence - dans tous les sens du terme - : révélatrice d'un manque global d'enracinement et de maîtrise du sujet ?
Certes, le fait est que les grands êtres spirituels, si l'on s'en tient même aux contemporains (Ma Ananda Mayi, Swami Muktananda....) n'ont pas eu d'enfants. Et leur enseignement prêche d'abolir le cycle des réincarnations en passant à un plan de conscience totale. De ce point de vue, les arguments de la défense n'étaient pas absurdes !
Mais de là à dire que "Le désir d'enfant est incompatible avec l'amour" (sic)... Joli vol plané !

Une question que j'aurais envie de leur poser c'est :
Pouvez-vous avoir des enfants ?
Et question subsidiaire :
Avez-vous des relations sexuelles et à quelle fréquence ?

Cordialement,
JL

Écrit par : Jonathan Livingstone | 2009.04.22

Bravo au café de l'amour de permettre les rencontres, les discussions.
J'ai trouvé que chacun avait été trés frappé par le couple Lasalle.
Ils ont de la chance ces deux là de s'aimer et de s'amuser à se faire plaisir et ca fait longtemps que ca dure; plus de 5 ans sans disputes. Ils n'ont rien fait pour que ca arrive, tout ca est tombé du ciel.
Merci à l'AU DELA AU DESSUS DE NOS TETES.

Comment fait-on pour accéder à cette amour parfait ?
Comment fait-on pour aimer les autres sans s'aimer soi-même ?
Pouquoi est-il incompatible d'avoir des enfants quant on connait ce type d'amour ?
Pourquoi faut il être un héro pour aimer ?
...
Oublions tous les enseignements transmis depuis des millénaires.
Et puis, si on ne le croit pas, "je m'en fiche" nous dit Pierre Lasalle.

Tout ca est bien naif, manque beaucoup de profondeur, d'écoute, de structure et de tolérance.

J'avais donné rendez-vous à une amie en lui vantant le Café de l'Amour; elle n'est pas venue; heureusement j'aurais eu honte.
Malgrés tout, je reviendrais car j'ai assisté à d'autres soirées avec des intervenants de qualité.

Écrit par : BRUNO | 2009.04.23

j'ai trouvé votre concept très sympa et original. Cela donne envie de retourner vous voir.
Je n'ai pas fait vraiment de rencontre mais je suis partie très vite après.
Les intervenants étaient intéressants mais je n'ai pas adhéré à tout.
Je reviendrai !
Excellente après-midi à vous !
PS : depuis combien de temps le café de l'amour existe-t-il ?

Écrit par : Stéphanie Macheclou | 2009.04.23

Cela m'a paru interessant dans la démarche et le principe. J'ai apprécié les petits groupes et échanges entre les personnes. La fin m'a paru très intéalisée. J'ai fait une analyse et j'ai beeaucoup travaillé sur le couple ; actuellement je suis en psychiatrie et je fais un travail de recherche. Mon compagnon m'a invitée pour pouvoir échanger ensuite et s'interroger sur notre couple. De cette soirée nous retenons le principe de faire des bilans et de se ménager des temps libres pour ne pas être toujours dans la fusion. Nous avons été déçus des intervenants. Merci à vous Bonne journée et à bientôt.

Écrit par : Antonella Writer | 2009.04.23

Très franchement, je n'ai pas été emballée. Je trouve que la présentation manquait beaucoup de fond et de structure et que les intervenants s'appuyaient trop sur leur cas personnel. Voilà c'est mon avis, mais cela ne peut pas être au top tout le temps. Ce n'est pas grave.
Bonne soirée.
A bientôt.
Anne.

Écrit par : Anne Monteil | 2009.04.24

Le couple arrivé main dans la main et amoureux depuis 8 ans sans aucune dispute (soit disant) avait très bien commencé la conférence en nous expliquant le travers des hommes (le machiste, l'homme enfant) et celui des femmes (la séductrice, la mère protectrice...). Si j'ai bien retenu, ils nous ont aussi dit que l'amour était quelque chose au-dessus de l'amitié et du sexe. Après l'exercice a suivi un assez long monologue au fil duquel les gens ont commencé à bailler et je me suis demandé où tu étais. Bon excuse moi de critiquer ton absence, mais ça veut dire que je trouve que ta présence au cours des conférences est très dynamisante et donne du rythme. Alors pour finir, le gars a déraillé complètement en soutenant que que les enfants étaient contraire à l'amour, antagonistes. Là voyant peu de réactions dans la salle hormis quelques murmures, désolé mais je n'ai pu m'empêcher de me lever d'un bond en criant que ce serait la fin du monde!!!

Ce à quoi il a répondu en gros que la vie continuerait par le biais du saint esprit, ce qui a eu pour conséquence de foirer la conférence, chacun criant haro sur les orateurs dans un pugilat général.

A eux qui rêvent de l'immaculée conception, je leur souhaite tout de même de passer en bonne harmonie le cap des 9 ans.

Bon ben tant pis, ce sera mieux la prochaine fois.

Écrit par : Jérôme Langlois | 2009.04.24

Hello
c'était très enrichissant il était bien là question d'avoir une autre idée de l'amour et du savoir AIMER par le haut et non en dessous de la ceinture .....
Il y comme cela ces ptits details qui font que les gens sont souvent seuls ...
Amitié

Écrit par : Camille Greggio | 2009.04.25

En deux mots à propos de Lassalle & Lassalle: assez peu d'écoute d'autrui, tendance à assener leurs vérités, dimension intellectuelle assez limitée, dérapage (ou décollage et lévitation) vers la fin, etc. Je suppose que ces griefs ne t'étonnent pas et que tu as dû avoir quelques autres échos en ce sens.

Il n'empêche, quelques prises de position qui du moins ont le mérite de stimuler la réflexion pour plus tard (cf. si l'amour n'est pas un sentiment, alors quid?). Et puis, surtout, ce qui est éminemment gratifiant, à mes yeux en tout cas, et en ce sens ce qui fait la réussite de cette soirée, c'est de constater que finalement entre celui qui accaparre le micro et ceux qui écoutent, l'écart en termes de niveau de conscience n'est pas forcément si énorme. Et que donc tout espoir est permis (je ne parle pas spécialement d'espoir de trouver une âme soeur mais de se réaliser quel que soit le domaine).

D'ailleurs, aurais-t'on besoin à chaque fois d'un invité plus ou moins prestigieux?

Bien à toi et à bientôt

Grégoire

Écrit par : Grégroire Damrémont | 2009.04.25

Ok Bénédicte: j'ai été assez partagée, je suis d'accord sur leur vision de l'amour et du couple mais je pense qu'ils sont un peu utopiques, il serait interessant de voir si leurs principes tiendraient si justement ils avaient des enfants.
Pierre Lassalle a un peu plombé la soirée à ce sujet, dommage....
Bises

Écrit par : ISabelle Delpérier | 2009.04.25

lundi dernier, avec le couple qui parlait sur l'Amour, tu avais vraiment eu l'intuition de couper court tout à la fin, car lui commençait à s'enliser fortement sur la conception des enfants, alors que son discours avait été cohérent jusque là.

Tu as sauvé la soirée du naufrage à ce moment là, belle intuition !!

à bientôt,
John


Pierre

Écrit par : John le Carré | 2009.04.29

Certains commentaires sur la soirée organisée le 20/04/2009 avec le couple Pierre et Céline Lassalle sont significatifs de la dichotomie perceptible dans leur discours.
En réalité, ces deux personnes ne se sont pas du tout rencontrées par hazard. En 1996, Pierre faisait une conférence à Paris et Céline faisait partie de notre groupe lors de notre déplacement spécialement effectué pour cette occasion... j'étais présente !
Cela jette le doute concernant le reste de leur histoire qui serait le pur hazard et le pur conte de fée présenté...
Pierre est le "guide spirituel" du Sentier du Graal et doit toujours l'être. A l'époque de leur "rencontre", il dispensait son enseignement spirituel au cours de séminaires. Je pense que c'est encore le cas.
Pour l'avoir côtoyée de près, Céline est une personne "habile", "ambitieuse" et très volontaire. Elle a suivi l'enseignement de Pierre pendant un temps avant de devenir plus proche à une époque où devenir un "proche du maître" était le privilège suprême et une véritable gageure. Il fallait du savoir-faire pour y parvenir...
Je m'interroge même sur le fait que depuis l'arrivée de Céline aux côtés de Pierre, un vide sidéral se soit fait autour de lui parmi ses collaboratrices notamment...
Evidemment, ce commentaire n'engage que moi mais parfois il est intéressant de mettre en lumière l'envers du décor pour faire l'équilibre. Je pense et continue de penser aujourd'hui, qu'il y a une grande différence entre ce qui est présenté au public de leur histoire de manière idyllique et les faits dans la réalité.
C'est "spirituellement incorrect" d'abuser de la crédulité d'un auditoire bienveillant. Je m'interroge donc sur la finalité philantropique de leur "partage d'expérience" basée, il faut bien l'avouer, sur un "beau mensonge"...
Je comprendrai que mon commentaire ne soit pas publié au regard de son contenu. Il était toutefois difficile de ne pas faire part d'un vécu très différent de ce qui peut transparaître des opinions relatées dans certains commentaires par ailleurs.

Écrit par : Chloe | 2009.06.04

Bonjour

Belle brochette d'invités au café de l'amour!!

J'ai connu Pierre Lassalle il ya une dizaine d'année. Un vrai gourou, qui avait une troupe de fidèles "enbrigadés' autour de lui. J'ai juste voulu prendre des cours d'astrologie et je suis tombée sur une secte!! Il raconte des sornettes et se prend pour un guide spirituel. Céline doit être sa 5eme ou 6eme âme soeur!!

Quand à Patrice Ellequain, encore un gourou, bel homme, maîtrisant bien la réthorique, qui a créé un joli business avec le rebirth qu'il a rebaptisé "respiration consciente et décodage émotionnel" dans une visée marketing extrêmement habile!!
Lui aussi a son groupe d'adeptes fidèles qui enseignent al "relation sacré" ide les couples de gourous investis de la mission d'être les enseignants de DIEU!! A l'époque de Sondra RAY il prônait l'existance d'immortels qui vivraient sous terre, j'ai gardé les flyers tellement c'est fort!!
Bonne journée
HP

Écrit par : Angelinabox | 2009.06.26



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !