Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Vincent Cespedes, J’aime, donc je suis

Lundi 29 juin 2009 à Paris

medium_vincentnb.jpg
J’AIME, DONC JE SUIS
Je m’interroge, je cogite, j’avance, je dialogue, je me découvre


Comment séduire ? Quand rompre ? Quels sont vos relations sensuelles ou hypocrites,  votre degré d'abandon et de crispation,  votre sensibilité aux baisers,  votre liberté amoureuse,  votre potentiel libertin… ?

Selon Vincent Cespedes*, l’amour, ce n’est pas ce que j’obtiens quand je le cherche : c’est ce qui se produit quand je partage une expérience d’abandon avec l’autre, par la conversation, la création, le rire, les réjouissances du corps ou la jouissance d’élever un enfant ! Une distinction rarement soulignée ; les « amourologues », ces faux experts de l'amour, ont encore de beaux jours… L’amour ne se « trouve » pas, comme un trésor : il advient, sourd, pointe, éclate, étonne, frappe, foudroie dans la durée. Il sidère, en élevant d’un cran l’exigence d’exister. Il n’est pas charitable et ne se mendie pas. Pas plus qu’il ne se calibrerait ou se quantifierait pour passer dans les cybernavettes virtuelles, répandre ses appels au secours. L’amour est même le contraire du désir d’amour, car fait d’abandons et non d’expectatives, de plaisirs pleins et non de songes creux.

Lundi, au café de l'amour, à travers réflexions allègres, illustrations pleine d'humour, références et « love tests » inédits,  Vincent Cespedes nous a guidé dans une démarche interactive et ludique pour découvrir notre portrait amoureux et notre philosophie de l'amour... Au programme, délices et morsures, complicité et jalousie, paradoxes, énigme... dont la clé reste à chercher en chacun de nous.
JAIME2.jpg

Vincent Cespedes* a 35 ans. D'abord professeur agrégé de philosophie, il est aujourd'hui essayiste et romancier. Il a écrit de nombreux ouvrages, parmi lesquels : "I loft You" aux éditions Mille et une nuits, "La cerise sur le béton, violences urbaines et libéralisme sauvage", puis "Je t'aime. Une autre politique de l'amour" et "Mot pour Mot" chez Flammarion, "Maraboutés" chez Fayard et le "Contre-Dico philosophique" aux Editions Milan. "Mélangeons-nous, une enquête sur l'alchimie humaine" chez Maren Sell. Il dirige la collection Philosopher créée en 2008. "J'aime, donc je suis" vient de sortir dans sa collection.
Annonce_Philo_Mai.jpg


Auteur de "Mélangeons-nous
UNE NOUVELLE PHILOSOPHIE DE LA RELATION"

medium_244direct8cespedes.mov.jpg

"Mot pour mot", aux Éditions Flammarion apporte une dimension nouvelle à sa réflexion sur le mélange.

51b57ab6bb2de705375c53d6d1ec3e6d.gif

medium_Couv_Cespedes.jpg


**Mélangons nous. Enquête sur l'alchimie humaine est paru chez Maren Sell éditeurs.

medium_2213620628.jpgmedium_image_upload-1.aspx.jpgmedium_image_upload.aspx.jpgmedium_resize.php.jpgmedium_9782745918123.gifmedium_2842056280.08._AA240_SCLZZZZZZZ_.jpg

2009.06.23 10:05 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook | |

Commentaires

Eh bien il est assez interessant, ce type. Pas personnellement, mais j'aime bien ce qu'il dit, bien qu'a mon gout ce soit trop leger au niveau theorique...

En tout cas j'ai passe une bonne soiree et j'en avais bien besoin. Et j'ai ete decue de ne pas pouvoir te dire au revoir, car tu etais deja partie!

Écrit par : Elodie Duchamp | 2009.06.30

J'ai adoré , enfin une nouvelle approche des relations amoureuses qui met en lumière le changement nécessaire et qui s'opère déjà , sauf que lui, ose le dire

Une belle énergie , ça dégage !!!
Merci Bénédicte, tu me permets d'ouvrir de nouveaux horizons avec plus de légèreté !!!
Bizzzzzzzzzzzz

Écrit par : Marianne Lesueur | 2009.06.30

Peu d’interactivité dans cette soirée d’hier… mais ça n’était pas frustrant… je me suis laissée envelopper d’une douce langueur en écoutant ce griot occidental parler d’amour événement. Quand le discours devient un peu long… on se prend à rêver à des événements vivants et vibrants.

Evidemment je repars en me demandant encore plus quoi faire de nos idéaux d’âme sœur et autres princes charmants… Mais aussi avec une lueur un tout petit peu plus subversive dans le regard que celle que j'avais en arrivant.

Pourtant, je repense à Christiane Singer, dans son "éloge du mariage, de l’engagement et autres folies"… et je me rappelle avec elle que « le non engagement a ses délices, comme un bourdon enivré qui va de fleur en fleur… mais qu’à un moment, quand il n’est plus vivant, il se caricature lui-même et comme une graine qui vole d’arbre en arbres sans jamais trouver une terre pour germer, il finit par pourrir." et je me demande furtivement ce qui anime Vincent.

Doucement charmée, je trouve que ce Monsieur Cespedes semble avoir beaucoup de certitudes, quand même…

Et toi Béné, je te trouve de plus en plus douce, de plus en plus Yin comme on dit à Ruffieux. Alors je bouge certainement aussi, mais sache que tu es belle dans ton yin ;-)


Bonne journée

Écrit par : Flora N'Guyen | 2009.06.30

Franchement,
ça fait maintenant 4 mois que je viens régulièrement, et je constate que les femmes qui viennent, de plus en plus nombreuses, sont aussi de plus en plus belles.
Quelle merveille pour le coeur, pour les yeux, pour les contacts, les discussions, les échanges !
L'exposé de Vincent donne beaucoup à réfléchir, fait voler nos certitudes en éclat.
De l'amour fusion à l'amour événement, c'est la surprise, l'inattendu qui s'impose.
Tu nous as parlé de cette société qui base le principe de ses relations sur la jalousie, l'envie, et tu proposes d'axer l'Amour sur l'entraide, la gentillesse.
J'adhère.
Nous avons vu ces dernières semaines que l'amour fusion n'a qu'un temps, celui de la nouveauté ou celui de la reproduction.
Tout le monde se pose la question "comment faire durer l'Amour au delà de la nouveauté", la réponse est probablement un peu là: construire une relation basée sur la nouveauté, la surprise - constamment !

"Tu es un événement pour moi, chaque jour."

Je rêve de rencontrer celle qui voudrait bien que je lui dise cela chaque jour.

Passez un bel été.

Écrit par : François | 2009.07.01

Bonjour Bénédicte,L'originalité de Vincent Cespedes permet tout à la fois une philosophie de l'amour classique et nouvelle de par les ouvertures qu'il propose (comprendre ce qui se passe pour soi, s'ouvrir à l'autre.....). Toutefois, ce qui retient le plus mon attention pour le moment ce sont les rencontres imprévues qui gardent une fraîcheur dont je ne peux me passer.... Bel été à vous. à septembre.....

Écrit par : Marlène B | 2009.08.29

C'était bien de retrouver x, y et z. Mais je n'ai pas pu m'attarder car j'ai un petit bout de chemin pour rentrer chez moi (40 min quand tout va bien)
C'était encore la galère avec le RER B ce jour là. Décidément...

Effectivement, Vincent Cespedes est un personnage sympathique, et plutôt beau garçon. Il a mon âge (rires).
Je suis assez d'accord avec sa conception de l'amour, dans l'ensemble.
En revanche, s'il y a des couples qui s'arrangent bien entre eux pour le libertinage, je suis plutôt branchée fidélité, pour ma part.
J'ai une amie qui fonctionnait en libertinage avec son ami. Tout ça pour qu'il la quitte pour une autre hier... Alors ça ne résout rien !
Quant à l'idée de bissexualité, elle me semble plausible selon la théorie de Vincent Cespedes.

Écrit par : Céline L | 2009.08.29

j'ai très bien aimee l'autre jour.
Cependant un petit commentaire comme je ne suis pas française et a l'étranger on est plus chaleureux donc les uns vont facilement vers les autres.

Il y avait des petites groupes qui ne parlent pas aux autres, donc moi j'ai commence a parler a d'autres qui étaient seuls, donc aussi la pour la première fois comme moi.
Cependant il faudrait que anciens intègrent les nouveaux. De cette façon eux aussi ils rencontrent d'autres personnes, et les nouveaux se sentent mieux.

Peut-être chaque ancien(ne) pourrait aller vers une personne qu'il ne connait pas encore. et s'introduire et l'intégrer .... bien sur il y a des jeux et ceci est super mais on ne parle que a 2-3 personnes.....
Ceci est ne qu'une idée .............

Écrit par : Aurora V | 2009.08.29

Vincent défend avec un dynamisme impressionnant une approche philosophique qui m'a semblé innovante par rapport à celles que j'avais plus l'habitude d'entendre. En particulier sur la réciprocité, ou le partage en amour. j'avais toujours entendu ces propos au sujet de l'amitié, au contraire de l'amour qui pourrait être à sens unique.
J'ai eu de la peine pour les mises en situation, difficulté à trouver quoi dire et manque d'intimité, de quiétude pour s'ouvrir à soi et à l'autre.

Merci encore pour tout et très bonnes vacances.

Écrit par : Jean-Claude D | 2009.08.29

Retour lundi soir.
------------------------

La forme, très bonne. Beau garçon, dynamique et non dénué de charisme.

Le fond : des saillies intéressantes ("l'amour-évènement" avec la perte du contrôle et la spontanéité, le Je(u), la beauté comme abandon...) et du brio, mais parfois un peu inutilement compliqué à mon goût, tendance cérébralisante (un peu irréductible pour un agrégé).
Les 10 mn sur le cogito cartésien, présenté comme un absolu incontestable, plus que discutables. Largement dénoncé ; je renvoie notamment au shivaïsme du Cachemire : ce que Descartes appréhende comme le doute est en réalité la perception ou cognition. Et celle-ci ne se fait pas uniquement au niveau de la pensée mais également du coeur et du corps. Je perçois (esprit, coeur, corps) (donc) je suis. Réduire la conscience à la pensée est une névrose occidentale.
Alors Vincent, vas-tu te laisser interpénétrer identitairement par cette approche ?

A part ça, ma dernière partenaire m'a fait vraiment un retour très pertinent, merci !



------------------------------------------------

Écrit par : Sébastien Ds | 2009.08.29

Très brièvement, j'ai bien aimé cet homme, j'ai trouvé que c'était une belle personne, sensée, dans la spiritualité et sachant de quoi il parlait.
Cordialement
F

Écrit par : Fanny D | 2009.08.29

Bonne impression générale; merci! Le discours était clair et les exercices intéressants. J'ai vraiment l'impression de vivre ce qu'il dit au jour le jour avec mon compagnon !!



amicalement,



Anne

Écrit par : Anne M | 2009.08.29

Très bonne fin de soirée en effet.
J’ai beaucoup apprécié les 2 femmes qui étaient à ta table, nous allons restées en contact.
Par contre x est…. Sacrement dominateur et lourd quand il s’y met… ca fait deux fois !


Bon en tout cas j’ai beaucoup apprécié la soirée, l’intervenant, même si nous avons eu des opinions différentes apres
(côte féminin peut être ….et intuition partagée par nous trois contre cote masculin plus terre a terre …)

Voila, voila, à renouveler à la rentrée…

Écrit par : Bérénice B | 2009.08.29

coucou bénédicte
il a toujours autant de charme
belle soirée et belles rencontres féminines
bises de lumière
simone

Écrit par : Simone S | 2009.08.29

Très bien hier soir, un sujet et un exercice très bons, par moments un peu trop philosophique pour moi, mais visiblement cela plait à d’autres… j’ai trouvé les deux personnes Agnes et Nadette très intéressantes.

Donc à Septembre sauf si tu nous proposes qq chose avant.

Écrit par : Edouard H | 2009.08.29



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !