Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Pascal de Sutter, La sexualité des gens heureux

Lundi 7 septembre 2009 à Paris

P_DeSutter-web.jpg


LA SEXUALITÉ DES GENS HEUREUX

Ce que l'on ne nous dit jamais !


Faire l’amour permet-il de vivre plus longtemps ? Faut-il réaliser ses fantasmes ? Être heureux, est-ce faire l’amour souvent ? Que veut dire « être infidèle » ? Y a-t-il une limite d’âge pour faire l’amour ? Les gens heureux ont-ils plus de désir sexuel que les autres ?

Depuis des années, Pascal de Sutter* accumule les résultats passionnants de recherches scientifiques en sexologie. Objet de publications confidentielles, réservées aux chercheurs, elles remettent en cause nombreux préjugés ; il les partage aujourd'hui avec le grand public. Dans son dernier livre, il s'inspire des mécanismes positifs dans la rencontre de deux individus pour aider chacun à vivre mieux sa sexualité. Selon lui, le bonheur sexuel n’est pas synonyme de performance, pas plus que d’échangisme ou d’expériences SM. On confond trop souvent sexualité épanouie et pratique extrême. Or, la dimension psychosociale de la sexualité lui paraît essentielle, puisque la plupart des gens ne font pas l’amour pour avoir un enfant ou pour assouvir une pulsion immédiate ; la sexualité permet d’exprimer nos sentiments amoureux, d’où l’expression littérale de « faire l’amour » qui existe dans de nombreuses langues.

Lundi, au sein d'un atelier/café, Pascal de Sutter* a abordé la notion de « motivation sexuelle » plutôt que celle de désir sexuel.  Il a expliqué la différence de motivations des hommes et des femmes, d’où certains malentendus.  Il a montré comment les gens heureux  arrivent le mieux à canaliser le flux irrégulier de leurs désirs sexuels. Ensuite, il a évoqué l'importance d'une bonne communication sexuelle dans le couple pour ajuster les différences hommes femmes. Enfin, puisque sentiments amoureux et épanouissement sexuel ne vont pas toujours de pair, il a ouvert des perspectives d'apprentissage... L'interaction fut au rendez-vous !!!

Pascal de Sutter* est professeur de psychologie à l’université de Louvain et chef de service de l’unité de sexologie à l’hôpital. Il a participé à des recherches scientifiques à l’université de Montréal. II est aussi expert en psychologie politique, auteur du livre à succès "Ces fous qui nous gouvernent" (Les Arènes, 2007). Son dernier livre "La sexualité des gens heureux" vient de sortir chez le même éditeur. Il le dédicacera sur place.


2009.09.03 10:03 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (34) |  Facebook | |

Commentaires

Bravo Benedicte, excellente soirée ! Tu me diras : tu fais partie de celles qui sont toujours contente. Et bien oui, ton concept me plaît, les soirees sont de plus en plus agréables, ça me fais un bien fou. Je rencontre des gens sympas, l'intervenant d'aujourd'hui était beau et amusant. Je t'ai dis que ce soir que je n"etais pas forcement à la recherche de l'amour. J'ai perdu mon mari d'une crise cardiaque il ya qq mois, je ne veux plus être avec nos amis commun ; ça me fais trop mal. Aux soirees d'annie et au cafe de l'amour, je rencontre d'autre personnes et ça me fais du bien. J 'espere qu un jour moi aussi j'aurai reelement envie de reretrouver l'amour.

Écrit par : Sarah K | 2009.09.08

J’ai passé une excellente soirée et je vous remercie très sincèrement de m’avoir poussé à y participer. J’ai largement préféré ce chanteur à la chanteuse de la semaine dernière. Pascal de Sutter m’a beaucoup amusé. Sur le plan de la sexualité, je n’ai pas retenu grand-chose de ce qu’il a dit. Ce que j’en retiens pour moi, c’est peut-être un peu moins de gêne à en parler franchement de ce sujet avec des femmes... Et puis aussi, je fais partie de ces hommes à qui il arrive d’être tétanisés par le respect pour LA femme. Je sens qu’il va falloir que je travaille sur ce point. Savoir exprimer mon désir, par des regards, par des mots choisis, sans renoncer pour autant au respect... Conserver sans doute mon goût pour une relation équilibrée où chacun joue son rôle à égalité, que ce soit sur le plan relationnel ou sexuel, tout en assumant pleinement mon rôle de “mâle”... Pas évident pour moi.

En ce qui concerne x, c’est effectivement une personne très intéressante. Je n’ai pas ressenti de coup de foudre, mais je dois admettre que vous avez bien ciblé le profil susceptible de me convenir. C’est une femme que j’aurais eu plaisir à revoir, avec l’idée que l’attachement, voire l’attirance et l’amour pourraient grandir au fil des rencontres. Mais, une fois de plus, je me suis comporté comme un imbécile. Tout s’est passé comme si quelque chose en moi me poussait à saboter cette rencontre. Je me suis laissé aller à évoquer le fiasco de ma vie sexuelle pendant mon mariage (je vous épargne les détails), et de fil en aiguille, mon discours a insensiblement tourné autour d’un certain nombre d’aspects de ma vie qui pourraient me faire passer pour un “looser”... Je n’ai pas le temps de développer cette analyse, mais au final, sur le chemin du retour, j’ai ressenti cette amertume qui m’envahit quand je sens que je n’ai pas été à la hauteur de la situation... Ça aussi, il va falloir que je travaille dessus... Emporté dans la spirale du respect et de la passivité, j’ai laissé x m’imposer sa décision d’être seule à pouvoir initier un nouveau contact, puisqu’elle a pris mon numéro de portable sans me laisser le sien... Mais là encore, respect imbécile, j’ai n’ai pas esquissé la moindre protestation ni la moindre insistance pour exprimer mon désir de pouvoir aussi prendre l’initiative d’un nouveau contact... Etait-ce parce qu’au fond de moi, je n’en avais pas suffisamment envie ? Ce sera tout pour aujourd’hui.

Écrit par : Guillaume M | 2009.09.08

Merci à toi et à Pascal de cette soirée. C'est la deuxième fois que je participe à un tes atéliers et j'aime bien l'approche que tu proposes pour mieux connaître les hommes et les femmes dans leurs fonctionnements emotionnel et corporel. Je pense qu'il y a un grand travail à faire là dessus, car il existe aujourd'hui un grand déséquilibre entre l'évolution de la femme et de l'homme. Je sens les hommes perdus par rapport à la liberation de la femme. Ils ont bcp de mal à se trouver et prendre leur juste place à côté des femmes, bcp interrogations, bcp peur aussi de n'est pas être à l'hauteur.

Je crois que les femmes aujourd'hui ont un grand rôle à jouer pour permettre à nos hommes (parce que nous les aimons dans leur force et leur fragilité) de s'incarner comme "Homme" dans tout sa splendeur (physiquement, emotionnellement, mentalement et spirituellement).

Ton cafe d'amour apporte bien toute cette ouverture à l'autre, Femme et Homme pour mieux se connaître dans son identité sexué et aussi partager, experimenter et evoluer avec l'autre sexe. Je te remercie pour cela car la société a bien besoin des endroits comme cela.

Voila j'ai apprecié l'intervention de Pascal, c'était ludique, rythmé. Il a un approche très simple et naturelle pour parler de la sexualité sans tabou et en même temps de respecter cette intimité de chacun et chacune. D'ailleurs je m'inscrirerai à sa formation pour apprendre cette approche, déjà pour moi-même et ensuite dans ma fonction de Sophrologue pouvoir amener des personnes souhaitant à leur epanouissement sexuelle (çar la vie se condense dans le bassin et si tu peux vivre une sexualité saine et heureuse tu es bien ancré dans la terre et dans le ciel et createur de ta vie).

Ce que j'appris aussi hier que la sexualité cette un jeux à deux, qu'il est important de parler ouvertement de ses phantasmes avec son partenaire pour creer justement une atmosphere de sensualité douce, sauvage et exitante pour acceder à cette partie animal en nous, qui attends qu'être reveiller.

J'aimerais bien te rencontrer pour discuter un peu plus avec toi.

Écrit par : Catherine M | 2009.09.08

J'ai été un peu déçu par l'intervenant je pensais avoir de nouveaux tuyaux pour entretenir une relation amoureuse dans le temps car c'est vrai au début le désir et le fantasme et riche et ensuite il s'amenuise, mais tout ce dont il a parlé je connaissais par rapport à mon vécu, c'est plus pour les personnes introverties et mal dans leur corps quand on fait du sport on est plus libéré dans son corps par contre j'ai plus de problèmes en communication orale, complexée manque de confiance de peur de ne pas être à la hauteur à cause des reproches de ma mère et de mon ex.

Écrit par : Samantha P | 2009.09.08

Bravo pour ton concept, bravo pour ce sexologue non conventionnel, sage et sexy à la fois. J´ai aimé les jeux, ton discours, les gens autour de moi. Pas de coup de foudre, je fais mon deuil pour l´instant. Aussi, j´ai besoin de me séparer de mon mari, pour ne pas chercher dans la relation avec mes amants ce qui me manque dans la relation principale. Si non, ils ne restent que des amants......
Ton atelier est nourrisant, amène a réfléchir, crée une ouverture sur des sujets tabu, d´une maniére un peu provocatrice... pas mal, Bénedicte.

Écrit par : Ludmilla L | 2009.09.08

Je suis très contente de la soirée organisée hier. Je suis retournée à la maison, le coeur léger et plein d'assurance et d'espoir.

Sutter maîtrise son sujet. Il est fluide dans sa pensée, ses explications et sa mise en situation. Les exercices étaient juste à la bonne mesure.

Je tiens à te remercier de ton petit clin d'oeil discret par rapport à cet homme qui m"a abordée et qui commençait à poser ses jalons. Tu es arrivée juste à temps.
Si ma mémoire est bonne, c'est x, le bel homme qui m'a abordé en fin de soirée. Il a voulu échanger nos coordonnées, mais je dois dire que j'ai préféré être prudente, même s'il m'a aidée à me sortir d'une situation embarrassante après ton intervention. Il semble plus jeune que moi, je préfère avoir des infos sur lui si tu le peux bien sûr.
Il a terminé la discussion en me disant qu'il reviendrait...
Voilà c'est une belle reprise au kf de l'amour.

Écrit par : Maryline V | 2009.09.08

Hier soir Pascal de Sutter était sympa. Il a su faire passer des petits messages pas si bêtes et est toujours retombé sur ses pieds en dépit d'exercices périlleux (le fantasme imaginé spontanément par la salle). Beaucoup de têtes nouvelles, plusieurs personnes assez mal dans leur vie (3 hommes que j'ai repérés, plus ceux et celles chez qui ça ne saute pas aux yeux physiquement) et qui ont du mal à entrer en contact avec les autres. Une rentrée avec une vraie tête de rentrée donc, du nouveau qui se mêle à l'ancien, les réalités et les légèretés de la vie réunies pour se parler. Les filles regrettent l'ancien serveur du bar (avec son petit accent), il faut reconnaître qu'il avait du charme. Moi j'ai vu de drôles de têtes féminines, des beautés bizarroïdes mais intéressantes. C'est nettement mieux qu'une poupée Barbie ! Plusieurs femmes avec de bons gros nichons en évidence, quand on vous dit que la séduction des femmes est plus subtile que celle des hommes !
Piplette commère

Écrit par : Piplette commère | 2009.09.08

Honnêtement j'ai trouvé ça sympa, mais la conférence de Pascal de Sutter pas spécialement passionnante.
J'aime philosopher (je suis fan de M Onfray), alors quand il a parlé, par exemple, de la disparition des poils pubiens dans les films porno j'aurai aimé qu'il explique également que l'homme d'aujourd'hui tend à se raser les poils pubiens mais aussi la moustache, le crane, les jambes, les fesses, etc pour peut etre s'éloigner sa propre animalité, mais qui le rend plus bestial peut être.
Je m'éloigne du sujet.

A la fin pendant le moment de sophrologie, j'ai tenu les mains d'une femme pas tres jolie. Si tu vois qui c'est ne lui dit pas. Mais je me suis aperçu que même une femme au visage disgracieux peut être belle quand on la regarde dans le fond des yeux.
Et je lui ai dit qu'elle était désirable
La prochaine fois je viendrai seul. Parceque venir avec un ami on s'implique moins.
Tu as parlé des gens qui se disent timide mais que tu savais pas ce que ça voulait dire.
J'ai du mal a me mettre debout et a parler devant tout le monde par exemple.
Même si des fois j'en ai envie. Du mal à m'imposer en fait
Il y en a qui se sentent à l'aise devant tout le monde moi moins

Écrit par : Sébastien K | 2009.09.08

Je dirai que même si sur le fond, je n'ai pas capté d'informations révolutionnaires, le personnage de Pascal de Sutter m'a séduite , avec son humour, son charisme et une classe certaine qui rajoute une étoile supplémentaire à ses galons ! L'exercice sur le scénario fantasmatique, m'a beaucoup amusé...les côtés créatifs et ludiques ont particulièrement bien fédéré les gens. Donc, en résumé, un très bon moment passé, avec les retrouvailles toujours sympathiques des "vieux de la vieillle" fidèles au café.

Fifi Brindacier

Écrit par : Fifi Brindacier | 2009.09.08

Je viens depuis mai dernier et tes invités sont toujours super.
J’ai trouvé de Sutter très intéressant et j’ai pu participer aux ateliers malgré les canapés qui barrent l’espace.

J’ai appris que les femmes aiment être regardé et voir le désir dans les yeux des hommes qui les regardent, alors que je veux toujours cacher ce désir ! cela va changer ma vie !
Comme intervenant un des ces jours je verrais bien une Diane Bellego….

La salle n’est vraiment pas adaptée à ce que tu y proposes mais elle est magnifiquement placée, alors ?

Écrit par : Martin V | 2009.09.08

Cette soirée était vraiment très réussie ! Mille mercis à Toi !

Le garçon qui chantait au début de la soirée chantait vraiment très bien; il avait une très belle voix !

Cette soirée animée avec Pascal de Sutter était vraiment super!

J'ai été agréablement surprise par les différentes réactions que j'ai entendues. J'ai vraiment beaucoup aimé les mises en situation, et tout particulièrement celle sur les fantasmes où l'on a vraiment beaucoup ri !

La relaxation de la fin m'a apporté beaucoup de douceur, m'a fait beaucoup de bien.

Merci beaucoup pour cette soirée qui m'a apportée.

Je réserve pour la semaine prochaine avec le diner.

Écrit par : Sidonie B | 2009.09.08

Un petit message pour feedback positif sur la soirée d'hier, que j'ai trouvée très réussie. Merci.

Le thème était intéressant, 'auditoire heureusement un peu plus restreint (merci) par rapport aux fois précédentes, et Pascal de Sutter passe très bien.

Il a un vrai talent pour les présentations en public, bien plus que certains comédiens que l'on voit sur les planches!!! Je me suis demandé quels étaient les enseignements de la soirée et, cette fois, ça a été la discussion sur les fantasmes féminins (et les bienfaits de la coupe pilaire sélective dans certains cas... :). La soirée était fort agréable.

N'ai pas pu me prêter au jeu du "placement" auquel tu m'avais convié par email... J'étais en effet venu avec une amie, suis donc logiquement reparti avec elle. Nous avons tous deux passé une bonne soirée.

Bonne semaine - bon courage pour la suite des cafés. Après 3 semaines d'affilée je vais faire une pause, mais reviendrai volontiers lorsque la thématique m'intéressera :)

Écrit par : Jean-Renaud S | 2009.09.08

Hello,

Je viendrai lundi.

Il y avait une belle énergie hier... J'ai fait 2 rencontres intéressantes.. à suivre !

Écrit par : Béatrice V | 2009.09.08

Contrairement a beacoup de participants de cette soirée (je viens de lire leurs commentaires) j'ai vraiment apprécié l'intervention de Catherine. En effet, je ne connaissais pas la plupart de choses qu'elle a evoquées, comme les 5 etapes d'une vraie rencontre, etc. Mais je l'ai apprecié pas seulement pour cela, mais aussi par sa personnalite qui est entièrement a mon goût. J'irais en toute confiance faire un stage a cette personne parce qu'elle est pro (meme si certains estiment qu'elle n'avait pas preparé son intervention "a point"), elle est humaine et elle n'a rien a prouver a personne lol.
J'ai participe a la biodanza et j'avoue que j'étais mal a l'aise. Non, les gens ont ete géniaux, tres bienveillants et enthousiastes... J'ai juste toujours eu du mal a m'approcher des gens (femmes ou hommes), de donner/recevoir des bisous. Mais je pense que je dois me renseigner sur cette danse, au moins pour comprendre, pourquoi on sourit et on s'embrasse lol Tu m'avais vu, et Catherine a été juste a côté, on dirait pas que je n'etais pas bien : toute souriante, dansante et faisant plein de bisous. Et pourtant...
J'ai aussi du mal à prendre dans les bras les gens du groupe, ce que ce fait dans certains thérapies/formations.
Mais je viendrai au prochain cafe du tantra. Va comprendre... lol

Écrit par : Marina B | 2009.09.08

Enfin un endroit où l'on parle des gens normaux même si différents les uns des autres ! Ce café a été très interactif et agréable sans tourner dans la caricature.

J'ai bien aimé le moment de bascule du bassin masculin et de jouissance féminine simulée. Je peux même dire que j'ai appris à quel point l'endroit et les circonstances sont importantes pour les femmes dans leur vie sexuelle.

J'ai eu l'impression que P.Sutter s'est senti très à l'aise avec ce public très ouvert.

La prochaine fois, pouvez-vous prévoir un espace avec 1 personne disponible où l'on puisse acheter son livre ?
Merci de mettre un lien sur le site si ce n'est déjà fait !

Pour finir, un poème sophrologique sur le café de l'amour.

Ce que j'aime dans ce café, c'est son accueil

Ce que j'aime dans ce café, c'est sa première partie

Ce que j'aime dans ce café, c'est son dynamisme

Ce que j'aime dans ce café, c'est son ambiance

Ce que j'aime dans ce café, c'est ses sujets de tous les jours toujours tabous

Ce que j'aime dans ce café, c'est ses intervenants

Ce que j'aime dans ce café, c'est certaines rencontres

Ce que j'aime dans ce café, c'est son public !

Je n'ose ajouter Ce que j'aime dans ce café, c'est voir B !

PS merci d'avoir bien marqué qu'un handicapé n'a ni moins NI PLUS qu'un autre le droit de s'exprimer.

A bientôt !

Écrit par : Benjamen K | 2009.09.08

Pour une première, nous sommes plutôt contents de notre soirée et nous ne regrettons pas d'être venus.
Comme nous vous l'avons dit à la fin de la conférence, nous n'avons pas vraiment appris beaucoup de choses mais il est toujours bon d'entendre des vérités et des évidences qu'on a souvent tendance à oublier...Nous avons consulté un sexologue il y a qq mois lors d'un passage difficile dans notre couple et ce que nous avons entendu à l'époque se rapprochait largement de ce qu'a dit Pascal de Sutter sur ce sujet en tout cas...
Le conférencier a bien su manoeuvrer son auditoire et son humour a beaucoup aidé à faire passer les messages en dédramatisant le sujet!...Florent a simplement trouvé qu'il n'a pas toujours été constant dans sa performance (Je crois qu'il était épuisé par sa journée ,nous a-t-il avoué à la fin)....mais c'est sans doute parceque nous avons reçu déjà ce genre de messages.
Chapeau pour l'organisation, car tout semble bien maitrisé et ce n'est pas facile avec ce genre d'auditoire présent pour de multiples et différentes raisons...

Pour ce qui est de la partie rencontre, nous n'avons pas pu rester bien longtemps et n'avons pas fait connaissance,dans la mesure où les couples n'étant pas la majorité, il est difficile de s'intégrer à des personnes qui cherchent l'âme soeur ou bien une personne de passage.Bien que je pense que justement il eût été interessant que les personnes dans ce cas posent des questions aux couples stables (mais tout le monde ne souhaite pas un couple stable non plus!!!)...
Pour le moment, voilà ce qui me passe par la tête et je tiens encore à vous remercier pour votre accueil très chaleureux.
Nous reviendrons sans doute dès qu'un thème nous interpellera.
Bonne continuation
A très bientôt

Écrit par : Cynthia B | 2009.09.09

J'ai vraiment passé une bonne soirée. Pas seulement parce que je viens de province !!!

Organisation : RAS sauf peut être l'hotesse en mauve mission imprécise, la salle est très bien adaptée à ce genre d'évenement (bar, table petite...).
Vous contribuez à l'ambiance par votre mot pour chacun.... et votre enjoiement.
Moment musical : opportun d'autant plus qd cela est spontané comme cela a semblé être le cas, contribue à l'intimité du fait du type de sono.

conférencier P De Sutter : super pédagogue, sans langue de bois et sans grivoiserie, de l'humanité et de la compétence. Je n'écris pas cela parce que j'ai fait la méditation avec lui !!!!.

suggestions : trouver l'occasion de faire bouger les présents plus (un peu statique).

Exportez vous votre concept en province ?
Pouvez vous me donner le texte de votre "méditation amoureuse" j'en ferai bon usage.

Merci, c'est bon le profesionnalisme humain.
Bonne journée.

Écrit par : Barbara S | 2009.09.09

J'ai bien rigolé à cette soirée de Pascal de Sutter !

C'est vrai que notre société est plus coincée actuellement qu'il y a 20 ans. La faute aux années sida ?
Quand il m'arrive de revoir des films des années 80, je me rends compte que les moeurs étaient un peu plus "dévergondées" à cette époque.

On trouve pourtant beaucoup de littérature sur le sexe. A l'approche de l'été, pas un seul magazine féminin qui ne propose sa petite rubrique sur le sujet...
mais c'est un vaste sujet qui conserve encore une grande part d'inconnues pour le commun des mortels. On n'a pas appris ça à l'école ; chacun découvre comme il le peut !

L'intervention d'un sexologue a donc toute sa place. On ose alors aborder entre hommes et femmes les sujets qu'on n'aborderait peut-être pas autrement ;
on obtient quelques réponses à des questions qu'on s'est posées, voire même qu'on ne s'est jamais posées.
... Et le tout dans une atmosphère détendue et bonne-enfant, grâce à l'intervention de Pascal de Sutter, menée avec beaucoup d'humour.

Même s'il y avait certains points que je n'étais pas sans ignorer, ou bien des choses que j'ai apprises au cours de mes expériences amoureuses,
j'ai aussi appris pendant cette soirée.
J'étais surprise d'apprendre que certains hommes n'imaginaient pas combien le contexte et l'environnement étaient importants dans les fantasmes des femmes.
Je pensais que ça comptais pour eux aussi. Maintenant, je comprends mieux pourquoi certains peuvent avoir des rapports dans des lieux aussi idylliques que des wc !

D'un point de vue culturel, cela reste toujours un peu plus délicat pour une femme de faire le premier pas plutôt que ce soit l'homme qui le fasse.
Du moins c'est ce que j'ai lu, il n'y a pas si longtemps que ça, dans un magazine.
Les fantasmes masculins qui nous ont été présentés semblaient démontrer le contraire :
apparemment, les hommes aimeraient bien que les rôles soient inversés de temps en temps :
que les femmes prennent les devants, les surprennent, montrent davantage leur attirance ou leur désir.

En tout cas, le mieux c'est d'en parler... ;-)

Écrit par : Sandra L | 2009.09.10

Tout d'abord merci de m'avoir proposé de me joindre à vous pour cette soirée. Ce fut un plaisir de te rencontrer et de te voir animer cette soirée. Ton dynamisme et ta facilité de communication m'ont impressionnée.

Pascal de Sutter a été digne de sa réputation en étant à la fois drôle et instructif. C'est aussi quelqu'un d'accessible, ce qui rajoute à ses compétences.

L'idée de se faire produire sur scène un jeune talent est réussie. Dommage qu'il n'y a pas eu de cartes de visite ou de petits flyers pour retrouver l'artiste dont je n'ai pas souvenir du nom du coup.

Mais trêves de compliments, ce n'est pas ce que tu attends je suppose.

Si je devais émettre une remarque, je pencherai pour le début et la fin de soirée qui sont un peu chaotiques. Les nouveaux participants étaient un peu "paumés" au milieu de l'agitation du moment. Je ne sais pas si l'idée te plaira mais j'ai participé à une réunion/conférence du même type à Bruxelles il y a peu et l'organisateur avait procédé comme suit :

Un bracelet vert pour les "anciens" et un "bleu" pour les nouveaux. la consigne était (au moment de l'annonce de la soirée) que les bracelets verts devaient briefer les autres. Un bracelet bleu seul était automatiquement guidé vers un ancien. (lors de la soirée en question deux personnes habituées des réunions veillaient au grain).

Cela permettait de se faire rencontrer les gens avant le début de la conférence et de leur donner une "excuse supplémentaire" pour aller vers une personne qui leur plaisait.

Pour la fin de soirée, j'avoue avoir été agréablement surprise du plateau repas mais moins par la distribution de ceux-ci. Mais ce n'est qu'un détail.

Écrit par : Bérénice Bartoli | 2009.09.10

oui l'ambiance est toujours aussi sympa au kfé
(je venais de tps en tps à Bastille)
j'ai regretté de me sentir coincée sur les banquette parce que je ne souhaitais pas être filmée... mais je le sais maintenant et j'irai donc m'assoir ailleurs la prochaine x

J'ai bien aimé l'humour de PdS et la pêche que vous aviez, moins bien aimé les exercices en groupe, je leur préfère les rencontres à 2, idéalement multipliées, parce qu'un fantasme de groupe alors qu'on ne se connais pas, bon j'ai trouvé ça chiant. Yen a une qui amène le décor, qui justement te rebute au possible, puis une autre qui te colle un truc anti érotique au possible, c'est fichu quoi...
alors que les yeux dans les yeux...
:)
je reviendrai avec plaisir de temps en temps car c'est loin de chez moi mais régulièrement car j'ai bien repéré bon nombre de vos intervenants fort intéressants dans les semaines à venir

bonne continuation!
au plaisir

Écrit par : Anne V | 2009.09.10

Bénédicte bonsoir,



La soirée a débuté avec un chanteur à la voix chaude. Pendant son tour de chant, les gens se sont placés.
Je n'ai rien appris de nouveau sur la sexualité, en revanche, je me suis bien amusé. je n'ai fait que revoir ce que je savais déjà. Cette soirée était sans prétention,mais le rire était au rendez-vous.
Avec mon groupe, j'ai pris un infini plaisir à construire étape par étape les fantasmes de l'homme qui prend dans sa Ferrari rouge une belle auto-stoppeuse. Les fantasmes venaient s'allonger sur une feuille de carnet à spirale: l'exercice aurait pu durer toute la nuit…
Les fantasmes féminins dans " la promenade dans le parc" m'ont amusé. J'étais acteur quand toute la salle a ajouté son petit plus à l'histoire déjà pimentée.
Et puis la méditation d'amour a donné du baume à la soirée : garder les yeux fermés pendant le voyage est beau, les ouvrir après pour l'écoute est magnifique. A quand la prochaine?
Bénédicte,du fond du cœur, je tiens à te remercier pour ces jolis moments où l'imagination et le rire ont brillé.


Bien à toi


Bises


Bruno

Écrit par : Bruno Cames | 2009.09.11

J'espère que ma réaction tardive vous sera utile malgré tout...d'autant que je tenais à vous exprimer tres sincèrement toute ma gratitude pour avoir mis au point ce concept et cette organisation ( ce qui n'est pas une paille!) du café de l'amour que j'ai découvert pour la première fois avec Pascal de Sutter.

Tout d'abord, j'ai beaucoup apprécié ce jeune artiste en "vedette américaine" dont la finesse et la justesse des textes contemporains m'a touchée, comme quoi la valeur n'attend pas toujours le nombre des années. A l'occasion si vous pouviez me rappeler son nom et peut être les lieux où il se produit, j'aimerais aller l'écouter.

Revenant à Pascal de Sutter, son intervention m'a été d'un pur régal : tant de vérités mises en mots qui me sont apparues comme des évidences sauf qu'avant de les avoir entendues ce n'était pas si clair pour moi, loin s'en faut ! Alors, pendant et à l'issue de cette soirée , ma petite voix intérieure me disait : " bon sang, mais c'est bien sûr!" et "Ouf! ce n'était donc que ça, mais pourquoi donc me suis compliquée la vie et sans doute celle de l'autre à aller chercher des explications là où elles n'étaient pas et ne pas avancer in fine !"

L'exercice sur les fantasmes avait lui aussi beaucoup d'intérêt notamment lors des échanges de sa préparation en groupe, même si nous disposions de peu de temps. Incroyable comment on peut s'autoriser à se dévoiler sur un tel sujet avec des êtres que l'on ne connait pas...j'en ai tiré une bonne dose de confiance en moi pour l'oser dans mon intimité dès que j'en aurai l'occasion, c'est tout de même trop bête de ne pas partager ce sujet là avec un être auquel on est sensé être confiance et "co-produire!"... d'autant qu'il peut y avoir matière à s'en amuser ensemble, un bon moyen de trouver la concorde.
De toutes façons, une composante bien plus pétillante et joyeuse pour le couple que les discussions parfois "plombées" sur le boulot, l'intendance, les infos, les uns et les autres, tant de sujets sur lesquels nous sommes, en revanche, souvent intarissables au détriment de ce rapprochement de l'autre qui nous est si cher.

Quant à l'exercice final d'amour, auquel je n'ai pû goûter faute de partenaire ( je vous le confirme vous n'y êtes pour rien) , à le voir pratiquer par les autres mais surtout à sentir ce qui s'y passait, il m'a enchantée. j'ai manqué une occasion de me faire du bien et du bien à l'autre. Pas de regrets, car je reviendrai, je suis sûre qu'il y aura d'autres moments de dons sincéres sous d'autres formes à ce si joli café de l'amour.

Enfin, "cerise sur le gâteau", à observer et écouter les conversations des uns et des autres avant et après la conférence, à capter l'ambiance générale ce soir là pour ma "première", j'ai ressenti amour de la vie et bienveillance en partage et alors là, dans notre monde de "brutes" un peu" choin-choins" par les temps qui courent, ce moment fut pour moi d'une valeur inestimable. Je sais que chaque groupe a son alchimie, une prochaine fois sera sans doute différente, peu importe, le relief c'est aussi ce qui nous fait nous sentir bien vivants.

Merci, vraiment Merci Bénédicte. Votre café de l'amour continue à me faire grandir ...mais cette fois ci ...gaiement. Comme quoi, même à la cinquantaine largement dépassée , découvrir les arcanes de l'amour sous l' angle de la vitalité (celle que vous lui apportez) peut ouvrir de nouveaux horizons et promettre de belles aventures à venir.

je me permets de vous embrasser avec toute mon amitié.

Catherine

Écrit par : Catherine D | 2009.09.16

Merci pour votre accueil hier soir.
Nous avons passé une soirée sympathique même si nous n’avons pas eu de réponses concrètes à la question du débat !
En réalité je m’attendais à une conférence ouverte qu’aux femmes, donc à des propos qui ne s’adressent qu’aux femmes, et là j’ai trouvé que les réponses étaient plutôt pour les hommes !

En revanche je ne suis pas du tout venu pour faire des rencontres, cela ne m’intéresse pas du tout de rencontrer des hommes via ce genre de soirée (je suis encore jeune, je sors beaucoup, au restau, en boite, dans des bars, et à mon âge, c’est encore les meilleurs endroits pour faire des rencontres “sympa”!) Pour être honnête je trouve que les hommes de moins de 35 ans qui se rendent dans ce genre de soirée sont un peu des “looser”.

Pardonnez ma franchise et mon avis un peu trop tranché, mais c’est vraiment le fond de ma pensée, et l’avis de toutes mes copines. Peut-être cela vous intéresse t-il si vous voulez attirer un public plus jeune pour d’autres types de soirées par exemple. Nous préférons nous retrouver “entres filles”, pour discuter de nos problèmes “de filles!”

Je ne suis pas spécialiste de la question, mais il y a un livre qui m’a énormément appris sur les relations hommes-femmes, il s’appelle “ce que veulent les hommes”. Il est écrit par 3 hommes (américains) et j’aime beaucoup la manière directe avec laquelle ils s’adressent aux femmes.
C’est un peu ce genre d’infos que je m’attendais à avoir hier soir...
Peut-être pourriez-vous trouver l’équivalent français... Je pense qu’une conférence bien mené autour des thèmes abordés dans ce bouquin devrait-être passionnante !

Je ne pense pas pouvoir me rendre très souvent dispo mais je reviendrai à l’occasion avec plaisir !

Écrit par : Elsa P | 2009.09.16

Franchement, j'ai trouvé que le bonhome et son humour et les exercices ont contribué à rendre la soirée hyper sympa, même si sur le fond, il n'a pas dit de choses révolutionnaires, mais ce n'est pas grave. J'ai vraiment bien aimé, le scénario fantasmatique à inventer, c'est là où tu vois que les gens se révèlent (ou pas d'ailleurs) et notre groupe était sympa et très animé !!!

Allez à lundi, pour tout autre sujet. Biz

Écrit par : Perlimpimpine | 2009.09.18

C'était pour moi une première expérience, mais tjs curieux : cela m'a intéressé.

Je m'attendais à une conférence plus consistante ds le " corps " si on peut dire avec les grandes lignes ds le domaine de la sexolgie évoqué hier.

Intervenant de qualité, sachant dédramatiser.

Finalité des exercices ? Mais il est vrai que nous étions trop nombreux pour que ce soit "intimiste".

Un dialogue intéressant en fin de soirée. Rencontre après ? Je ne sais pas

En tout cas prêt à revenir car dans certains moments déroutants par rapport à l'attente initiale uen grande sérenité de groupe , tout en douceur .Un rayonnement sans voyeurisme.

J'aime cette énergie que vous propulsez comme une fusée.

Écrit par : Guillaume V | 2009.09.18

L'IDEE DES PETITES TABLES ETAIENT TRES CONVIVIALES

COMME DISENT LES LYCEENS DANS MES INTERVENTIONS
TROP COOL TROP SYMPA DE SUTTER

Écrit par : Sarah K | 2009.09.18

Trés chouette soirée, j'ai bcp apprécié l'intervention de Pascal de sutter, dommage qu'il n'y ai pas eu plus de temps pour développer... le mal est fait j'en ai l'eau à la bouche !!!!
les "exercices" proposés étaient ludique, du sex, de la sexualité Fun, c bon.

Je suis partis un peu vite, certes, et la charmante demoiselle à coté de toi hummm j'aurais plaisir à la revoir !!!

Écrit par : Barthélémy B | 2009.09.18

Etant donné que c'était une première pour moi, voici à froid mes commentaires :

Lieu sympa - cadre sympa un peu trop climatisé.
Le thème était délirant, vraiment, et l'orateur surprenant tant son physique et son attitude (stricte) d'avant le débat dénote totalement avec l'humour qui se dégageait de lui lors de ses interventions.
Ce qui m'a gêné, ce fut M6. Nous étions filmés (j'étais du côté filmé) donc je n'étais pas moi-même. Alors que le sujet permettait une interaction vraiment rigolote. J'étais plus spectatrice qu'actrice.
Le final, j'aime moins. Se mettre avec qqun qui ne m'attire pas et être en communion, non je ne peux pas. J'aurais eu besoin d'être avec une personne qui me correspond.

Voilà Bénédicte, j'espère avoir été objective sur mon ressenti.

Je vous souhaite une belle journée.

Écrit par : Malika Z | 2009.09.30

C'était une première pour moi et je me suis bien amusée. Notammment simuler collectivement la montée de l'orgasme féminin et le coup de rein masculin était vraiment drôle. L'intervenant était sympa et très abordable. J'ai bien aimé aussi le chanteur.

Heureusement que je me suis renseignée pour savoir à quelle fin était destiné le filmage de la soirée. J'ai appris qu'il était prévue une émission sur M6 dont le sujet serait l'amour, la sexualité. J'ai demandé à ne pas apparaitre dans le montage, exerçant un métier qui ne me permettait pas d'être vue en position...disons...équivoque pour mes clients (je suis coach en entreprise et accompagne des Managers, Chefs d'équipe ou d'entreprise), et ne souhaite pas que mes clients connaissent ma vie privée (cf transfert). L'équipe M6 m'a donc proposé de me filmer de face, disant explicitement que je ne souhaitais pas apparaitre dans le film qui sera monté. J'ai été rassurée. Le cadreur m'a dit qu'il pensait que les gens étaient placés, les uns à gauche pour ceux qui acceptaient d'être filmés, les autres à droite. Mais comme il a filmé tout le monde...En tout cas, il n'a pas été fait d'annonce sur le sujet, il semble que certains ont été prévenus individuellement, d'autres pas. Personnellement j'aurais été furieuse si une des personnes de mon entourage m'annonçait un jour que l'on m'avait vue à cette émission, sans avoir été prévenue.
Quoiqu'il en soit, je me suis vraiement bien amusée, et vous encourage à continuer ces soirées. Bravo.
B.

Écrit par : Berthe N | 2009.09.30

Merci de cette soirée, Bénédicte, vous êtes une animatrice pleine de vie et de ressources. J'admire une personne qui crée un évènement à sa façon, c'est me semble-t-il le cas.
J'ai bien aimé Pascal de Sutter. Proposer ces jeux à un auditoire nombreux et soucieux du "de quoi ai-je l'air" comme il m'a semblé, c'est remarquable, de sa part et de la vôtre !
Quant à moi, je rêve peut-être encore plus des ateliers expérimentaux (de "massages psycho-sensitifs, quelle appelation !! des années 80) auxquels l'intervenant faisait allusion, vivre ce qui nous fait du bien sur un plan corporel et verbal est ma recherche primordiale.
j'aime bien le rite de méditation finale, cela m'a fait du bien.

organisation : cela me semble bien, fluide et efficace, bravo.

Pour moi, la rencontre n'est pas tout à fait facile dans ce cadre. devant l'armure des autres, la mienne s'active. plus les masques tombent, plus je suis à l'aise.

Bien à vous.

Pierre

Écrit par : Pierre Z | 2009.09.30

J'ai trouvé l'ambiance fort sympathique et me suis étonnée moi-même d'être aussi à l'aise pour discuter avec les personnes présentes: il est vrai que le dialogue s'instaure facilement compte tenu de la proximité des tables et de la gentillesse des personnes. En ce qui me concerne c'est la première fois que je viens au kf de l'amour et je souhaite renouveler régulièrement ces soirées qui m'apporte une bouffée d'air! et m'aideront à rencontrer à terme, je l'espère l'amour!...
Je suis quelqu'un de très timide -même si les apparences sont contraires- et c'est une des raisons qui m'empêche de rencontrer un compagnon ; dans ce genre d'endroit il est plus facile de communiquer d'autant que vous la suscitez par des interactions entre les personnes, et ça c'est super ! L'intervention de Pascal Sutter étaient très intéressante, mais aussi pleine d'humour ce qui la rendue très animée et ludique.
Je souhaite réserver ma présence à la soirée du 14 septembre .
Merci et bonne soirée!

Écrit par : Céline F | 2009.09.30

Pour une première au "café de l'amour" j'ai trouvé ça très bien, original, très interessant dans les échanges avec les différents protagonistes.

Je t'avais vu dans l'émission "C dans l'air" et j'avais apprécié ton dynamisme, tes explications simples et claires et ton approche de l'amour dans sa généralité et ces sentiments différents pour chacuns d'où les différentes approches que tu proposes ou suggères.

Le concept du "café de l'amour" a toute sa place dans notre vie et félicitation pour y avoir pensé.
Concernant la soirée proposée, je dirais que l'on est resté sur notre faim, moi et mon amie, nous pensions que d'après le thème évoqué il y aurait eu plus d'analyses poussées dans les rapports amoureux, dans les fantasmes, dans l'érotisme par rapport à la liberté de ton que laissait penser Pascal de Sutter. Mais c'était très intéressant à entendre et nous avons eu plusieurs rires complices tout au long de la soirée.
Nous reviendrons pour mieux apprécier le concept en étant déjà initié et pour assister à d'autres thématiques afin d'avoir un autre point de vue. Il est toujours plus facile d'être spectateur qu'acteur et je te renouvelle ma sympathie pour l'enthousiasme que tu dégages et la passion qu'il en ressort.
Bonne continuation, Bénédicte et à bientôt.

Écrit par : Thierry R | 2009.09.30

J'ai bien aime la personalite de Pascal de Sutter qui nous a faire rire et sourire sans tomber dans la vulgarite et la lourdeur.

Son discours a été interessant et juste, mais je n'y ai pas trouvé de reponse a mes questions, que je n'ai pas posées, vu que ce n'etait pas le sujet du cafe. Le theme étant "La sexualite des gens heureux", Pascal n'a pas évoqué l'interaction du desir sexuel avec la prise de certains medicaments, l'absence de libido, difficultés dans le rapport, etc. - c'est a dire les problemes des gens plutot malhereux dans leur vie intime.
Vu que je n'ai pas d'homme dans ma vie, les reponses à ces questions n'urgent pas non plus. Si necessaire, je m'adresserai a un medecin.
En tout cas merci pour cette soiree sympa et utile pour beacoup de gens.

Écrit par : Tatiana O | 2009.09.30

j'ai bien aimé l'intervention de Pascal de Sutter, il a plein d'humour, c'était vivant. Je n'ai pas appris grand chose, mais je ne venais pas pour pour cela ; bon à l'occasion c'est tjrs bien d'accroitre ses connaissances.
J'ai trouvé interessant les petits exercices qui permettent de dégeler l'atmosphère. Je trouve bien ce principe qui permet de faire quelquechose avec des personnes qui sont prètes à communiquer avec les autres. Maintenant, si ces rencontres permettent de se faire de nouveaux amis, c'est encore mieux et si en plus un rencontre amoureuse survenait, ce serait encore plus le top .
Je reviendrais sans doute...

Écrit par : Charlotte T | 2009.09.30



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !