Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Carolina Becceril, Comment trouver "l'âme soeur" grâce à nouveau regard ?

Lundi 21 septembre 2009 à Paris

CAROLINA_PROFIL.jpg
VEILLER AUX BLESSURES DE L'AMOUR
Comment trouver "l'âme soeur" grâce à nouveau regard  ?

Par le théâtre spontané, inspiré de Moréno


Parfois, malgré notre désir conscient de faire une nouvelle et véritable rencontre, des expériences difficiles, des blessures, des blocages forts et puissants nous en empêchent.

Grâce au théâtre spontané de Moréno*, nous pouvons non seulement explorer les croyances limitantes, mais aussi mobiliser nos ressources pour réussir les prochaines rencontres. Il s'agit de mettre en scène et de reconstituer des scènes perdues dans l'oubli. Ainsi il devient possible de donner un nouveau sens à l'histoire personnelle.  La dynamique de la salle, le vécu du groupe par la résonance de chacun alimentent l'expérience partagée. Peut être sera-t-il possible de débloquer certaines difficultés actuelles pour retrouver l'Autre à travers un nouveau regard ?

Moreno, véritable pionnier, rejette la position freudienne. Il estime que c'est l'action qui est efficace pour renouveler les rôles dans lesquels l'individu s'est laissé enfermer. "On peut considérer sans exagération que par sa technique du psychodrame Moreno a été le précurseur des méthodes de groupe ainsi que de l'ensemble des thérapies d'expression corporelle ".

Lundi, au café de l'amour, Carolina Becerril* a dirigé une expérience unique issue du théâtre spontané interactif. A l'aide d'exercices, de mise en action et de la participation de volontaires, nous avons trouvé ensemble une autre forme de libération de la parole, une sensibilisation aux perceptions subjectives.

Psychologue psychodramatiste (Institut Moreno de Buenos Aires, Argentineet Hollwell Center en Angleterre) et psychanalyste, membre de la FF2P, IAGP, agpa, Carolina Becerril* a realisé des ateliers en Argentine, Chili, Canada, Espagne, Israel, Mexique, Turquie, Brésil, Portugal, USA et récemment au Vietnam.  Elle est aussi fondatrice et chargéé de la formation en psychodrame Morenien au CEPSY (centre d'études psychodramatiques)

 

2009.09.18 23:51 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook | |

Commentaires

Cette soirée était vraiment exceptionnelle pour moi ; les gens qui sont intervenus ont été comme des miroirs pour moi… j’ai été très sensible à ce théâtre spontané ; j’avais l’impression que c’était mo parfois qui était concernée ; quand je regardais la scène, j’avais mal au ventre… A la fin tout m’a paru beaucoup plus clair, pour pouvoir m‘en sortir !

Je pense qu’un stage collectif avec eux doit être positivement « redoutable » au sens où l’on doit apprendre énormément, et avancer à grands pas !

J’étais par ailleurs entourée de gens vraiment très sympas ! Merci infiniment pour cette soirée.

J’en profite pour réserver pour la semaine prochaine.

Bises, et excellente semaine à toi.

Sophie

Écrit par : Sophie B | 2009.09.22

Je tiens tout d'abord à te remercier pour cette belle soirée. Elle a ta fraicheur :-)
J'ai manqué de plus de cas pratiques... Et si je peux emmettre une proposition. J'ai trouvé le jeu de rôle un peu long et je ne l'aurais pas mis en toute première partie de la soirée

Autrement j'ai passé un moment frais et agréable.
merci et à très vite.

Écrit par : Fanny D | 2009.09.22

j'ai été touchée : prise de conscience avec transformation de pensées, de vues ...Je sais que l'assemblée a été aussi percutée par le professionnalisme de Caroline et le jeu de rôles de ces quatre acteurs ! N'ayant pas le dîner et aussi bien sûr ayant besoin de digérer la séance que tu as dit soft : j'étais bien devant, en direct et j'ai été remuée émotionnellement tout en gérant et je pense que ce travail est en fait trop violent pour ma sensibilité qui en a pris plein la figure dans le clan familial et étant "impuissante" devant mes émotions comme le disent les émotifs anonymes !

Donc, je te remercie pour cette expérience car je vais utiliser ce que j'ai vécu pour creuser et continuer l'alchimie : en fait m'allèger, cad : transformer le plomb en or !

Écrit par : Myrtille D | 2009.09.22

Je tenais à vous faire partager une expérience personnelle.Hier soir, lundi, je suis retourné participer au Café de l'Amour à Paris. L'intervenante était Mme Carolina Becerril qui faisait une présentation du psychodrame de Moreno. http://www.psychodrame-cepsy.com/Il s'agit d'une méthode très ludique et je n'y ai pas trouvé le temps de m'y ennuyer, bien au contraire.Ce que j'y ai découvert, c'est que dans cette technique, des acteurs formés dans ce but font du théâtre impro sur des thèmes tels les sentiments, les ressentis psychologiques. Voici quelques thèmes qui ont donc été abordés hier soir : la timidité "quand un homme me plait, je fais celle qui est indifférente", la peur d'être abandonné, la peur de la trahison, la peur de faire souffrir. Ces thèmes ont été amenés par des personnes volontaires dans la salle.En tant que spectateur, j'ai constaté que cette représentation psychodramatique sert de miroir à nos sacs de noeuds psychologiques (les miens en l'occurence) et permet donc d'en prendre conscience. Par exemple je me suis totalement reconnu dans l'une des scènettes improvisée.Est ce que le psychodrame de Moreno permet de résoudre ses problématiques, je n'en sais rien. En tous les cas selon moi, il permet déjà de poser des diagnostics, et donc de diriger ses ressources de guérison dans la bonne direction.Paul

Écrit par : Paul S | 2009.09.22

Bonjour Bénédicte et merci pour cette soirée réussie !

Carolina a mis un peu trop de temps sur ces définitions (fort utiles par ailleurs) mais pas assez mesuré dans le timing avec l'animation qui a suivi ! Une bonne bouffée de solidarité dans les concepts énoncés qui quelque part rassure "les pauvres blessés" que nous étions (lol)...

J'ai beaucoup apprécié la participation groupale active et les personnes sympathiques que vous avez réunies. Cette note de poésie sur les thèmes retenus, apprennent beaucoup quant à notre capacité imaginative, somme toute, plus ou moins bien répartie.

Belle écoute, bonne diction des rapporteurs, bons acteurs et cependant, peut-être au niveau de la logistique, des demi-cercles tournés vers le centre favoriseraient mieux l'échange (mais, sans grande conviction, car quand les personnes s'ouvrent, qu'importe la disposition des sièges ! et personnellement je n'ai pas été gêné par la visibilité de ma place, alors ..)

Votre dynamisme et votre entrain sont remarquables et remarqués et je prendrai plaisir à m'abonner, je pense que mon amie aussi, mais elle vous le dira sûrement elle-même

Écrit par : Stépahnie B | 2009.09.22

J'ai été totalement ravie par la soirée. J'ai apprécié de voir comment on pouvait intégrer, voire "emballer" des personnes de l'extérieur à cet exercice de théâtre psycho drame et les toucher ainsi que les auditeurs, au niveau de leur propre inconscient et tout ça dans un but d'accompagnement à la guérison. .
Les acteurs ont donné beaucoup d'eux-même. J'ai été impressionnée par la discipline des participants, par la non vulgarité.
Tout est professionnel de la prestation jusqu'à l'accueil et le service. Tout en finesse pour ne blesser personne.
Merci beaucoup,
A la semaine prochaine,

Écrit par : Natacha V | 2009.09.22

Comme je suis très courageuse, et pas du tout timide, ni surtout timorée, je viens tjs avec la meme amie avec laquelle nous partageons une grande complicité. Bien que tu m'aies promis la dernière fois de me prêter ton oreille délicate, ce dont tu as pu le remarquer je n'ai pas abusé, j'ai adoré cette soirée, très intéressante, les plus belles histoires, très droles et révélatrices du tempérament de chaque rapporteur-conteur, du grand lyrisme.
Notre groupe a ri, partagé, une complicité s'est installée et nous avons fini par grignoter notre plateau repas ensemble, en promettant de nous revoir avec grand plaisir au prochain café de l'amour.
Et puis me voilà conquise par le psycho-drame et j'ai bcp apprécié que notre animatrice au si belle accent (là franchement tu l'as vexée), soit venue nous voir pour nous demander, à la fin de la soirée notre sentiment sur son organisation etc... bref c'était super, on s'est fait de nouvelles copines, quelques copains et puis voilà tout va bien, et j'espère, chère Bénédicte que pour toi aussi tout va bien

Écrit par : Céline D | 2009.09.22

Peut être n'étais je pas en forme, ou peut être ai-je résolu, moi même, un certain nombre de problèmes pour assister de façon aussi neutre et sans aucune résonance, à la mise en scène de Carolina et ses acteurs !
Certains des participants semblent avoir été "touchés par la grâce" de ce qui s'est joué hier soir, sous leurs yeux et je me demande comment en un temps aussi réduit, cette prise de conscience a pu être possible ??
La présence des acteurs, l'apport des masques et accessoires étaient intéressants, même si Je trouve à la limite plus percutant de mettre en scène de "faux acteurs", c'est à dire de simples participants dans la salle dont le choix, on le sait bien, n'est évidemment jamais un hasard. Mais je chipote sur la forme et non sur le fond !

Ce que j'en dis, bien sur n'est que l'avis d'une néophyte. J'ai malgré tout passé une bonne soirée

Écrit par : Fifi Brincacier | 2009.09.22

Merci pour cette agréable soirée !
Organisation impeccable, pas d'attente dans les escaliers, pas de caméra, nombre de participants parfait pour se rencontrer et partager.
J'ai été séduite par le talent et la justesse du jeu des comédiens complètement dans la spontanéité. Je les ai trouvés extrêmement sympathiques et ouverts.. Carolina a également une bonne présence scénique, impressionnante également. Je me suis beaucoup amusée à écouter les rapporteurs, beaucoup de talent, d'humour .. . Bravo à eux et merci encore pour ces joyeuses soirées.

Écrit par : Soraya T | 2009.09.22

Je connaissais la psychothérapie et j'ai découvert cette méthode que je nommerais le "psyco-électrochoc" que je trouve très percutante et très riche.

Maintenant je dirait qu'hier, c'était une démonstration du psychodrame (fabuleux le travail et la symbiose entre les acteurs et Carolina), difficile de faire un travail avec tant de monde et je me pose la question (pour les novices de la psy) "comment ont survécus les personnes qui sont passé ?

Je prends l'exemple de la fille et du père tyrannique. Ok, cette femme a peut être percuté que son problème venait de la relation avec son père, mais après ???

Va-t-elle régler son problème ou va-t-elle se poser encore + de questions ?

Ok, on a mis le doigt sur ce qui fait mal et ensuite comment va-t- elle gérer ses cauchemars ???

Bref, j'ai apprécié cette soirée car j'ai pu voir que grâce à ma thérapie j'avais fais le + gros et que mes petits bobos étaient vraiment minimes.

Donc honnêtement, je préfère garder mon argent pour manger et pour mes séances mensuelles que de venir "au café de l'amour".

Merci pour ton accueil et bravo pour ce que tu fais, je suis d'accord avec Carolina, amener un petit grain c'est déjà ça.

Amicalement.

Olivier

Écrit par : Olivier F | 2009.09.22

Bénédicte, bonsoir.

Des vêtements, des tissus de toutes les couleurs attirent mon regard. Des masques aux couleurs éclatantes ouvrent les portes de mon imagination. Des chaînes, des rubans et des cordes sont enroulés comme des serpents. Dans ce décor, quatre comédiens vêtus de noir attendent…
Veiller, c'est s'abstenir de dormir: il faut se décongeler nous dit Carolina et croire à notre intuition…
J'ai bien aimé l'histoire d'amour romantique. Une complicité s'est installée dans mon groupe et notre histoire est née. Chaque personne a apporté sa touche ou sa retouche au tableau.
Dommage que la mise en situation, dans la deuxième partie se soit trouvée mutilée par le temps. Autant dans certaines saynètes, je me suis retrouvé, dans d'autres, je me sentais loin ou je n'en voyais pas les images. Comme dans un miroir, je me suis vu face à mes histoires d'amour et j'ai souri.
Sur scène, la troupe d'acteurs avait la grâce de l'acteur Jean-Louis Barrault dans " Les enfants du paradis". Ces acteurs étaient mon reflet, des pierrots lunaires.
Ces mises en situation m'ont permis de me retrouver et de voir ce que je peux améliorer dans mes attitudes amoureuses: on ne peut tout changer.
Grand merci à toi, Bénédicte de m'avoir mis de façon indirecte face à mon miroir: merci aussi à Carolina pour toutes ces images.

Bien à toi
Bises

Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2009.09.25

Pour la prestation de Lundi dernier j'ai trouvé que l'idée de mettre en avant l'approche psycho-dramatique était intéressante. Orateur de qualité, acteurs réactifs avec bon émotionnel. On ne peut que regretter que l'on soit resté en surface par rapport aux cas proposés...

Écrit par : Grégoire D | 2009.09.30

Je venais pour la première fois et j'ai trouvé sympathique cette façon de réunir les gens. Cela permet de dialoguer sur l'activité qui se déroule. Mon seul reproche est le tarif de la consommation : 6 euros pour un verre d'eau ou jus de fruit est un peu excessif mais pour le reste je n'ai pour le moment rien à dire. Si, il y a autre chose : j'ai été ravie de voir l'éclectisme des âges car j'appréhendais de me retrouver marginale au milieu de gens beaucoup plus jeunes que moi et cela n'a pas été le cas. Je reviendrais dès que possible.

Écrit par : Catherine D | 2009.09.30

Cette rencontre était riche et compte tenu du nombre de personnes, ça n'était pas facile de faire connaître
cette discipline. Il y a des situations mimées ou jouées qui résonnent plus ou moins en chacun de nous. Par
contre quand on ressent ce petit déclic, que fait-on avec, quelle est la proposition de Carolina pour que ça
change en mieux notre vie ? Cette thérapie du psychodrame est-elle vraiment libératrice, où tout cela nous
mène-t-il, c'est la question que je me pose par rapport à ce que nous avons vécu lundi soir.

Écrit par : Hélène H | 2009.09.30

C'etait tres profesionnel, tres interessant, et bonne ambiance merci

Écrit par : Francine C | 2009.09.30

Je suis venue avec une amie. J'ai eu la chance de pouvoir participer... c'était vraiment une soirée très riche... Ils nous ont vraiment beaucoup donné. Quelqu'un a parlé de cadeau c'était vraiment cela... une soirée comme celle-là est cadeau.

Merci à vous !

A bientôt

Écrit par : Muriel S | 2009.09.30

Bonjour,

Comme toujours les sujets sont super.
Mais je préférais la salle de la rue de la boétie, plus simple pour bouger meilleur vision des intervenants. J'ai malgré tout passé une bonne soirée merci.

Écrit par : Michel C | 2009.09.30

merci pour le lien ci-dessous. Je me procurerai le livre.
J'ai lu les témoignages suite au dernier kf, une personne se demande si je ne fais pas des cauchemars depuis. Au contraire, je me sens libre et libérére d'un poids, plus légère en somme... Si je n'avais pas fait un travail sur moi, je n'aurais jamais pu venir au kf et encore moins me livrer à ce psychodrame qui n'en a que le nom et dont on oublie beaucoup la signification : mettre l'âme en action.

Écrit par : Flaming June | 2009.09.30



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !