Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants en Belgique

Fabrice Midal, Et si de l'amour on ne savait rien ?

Fabrice Midal était au Café de l'Amour
à Paris le lundi 15 février 2010,
à Bruxelles le 31 mars 2010,
à Bordeaux le lundi 12 avril 2010,
et à Strasbourg le mardi 15 juin 2010.

Il sera au salon Zen et Bio de Nantes le 9 octobre 2010.
 
Jeudi 21 octobre 2010 à Rennes
 
ET SI DE L'AMOUR ON NE SAVAIT RIEN ?
Retrouver le souffle de l'amour par la philosophie et la méditation bouddhique
 
 
Nous savons tous qu’une vie sans amour est une vie désolée, une vie à laquelle il manque l’essentiel. Mais savons-nous ce qu’est l’amour en vérité ? Savons-nous pourquoi nous nous égarons si souvent et le restreignons, pourquoi il nous arrive si rarement d’aimer vraiment et d’être aimé ?

Pour Fabrice Midal*, l’amour s’est absenté de nos réflexions et de nos sociétés ; il sert très souvent à des manipulations psychologiques mesquines, voire perverses. De surcroît, nous confondrions amour et attachement, tendresse et jalousie, des rêve de midinette avec le véritable amour, qui n’est pas une consolation mais un risque : celui de la liberté !

L’amour, devenu un mot tabou, symbolise une expérience qui fait peur. Il s'agit de lui redonner toute sa place, que ce mot ne soit plus un «gros mot », un terme pornographique.
 

 

Lundi, au café de l'amour, l'étonnant Fabrice Midal* nous entraînera à la découverte des différentes facettes de l’amour et en explorera les vertiges. Il pulvérisera nombre d'idées reçues. À partir de la tradition philosophique occidentale et des sagesses orientales, il nous invitera à comprendre d’abord l’amour tel qu’il est, avant de chercher à le vivre dans le couple, à reconnaître le point tendre du cœur, accepter nos imperfections et en faire autant de chances pour nous ouvrir réellement.

Et alors, ô merveille, le vivre pleinement à deux devient enfin possible ! Enfin, dans la fidélité la plus rigoureuse à la méditation telle que le Bouddha l’a transmise, chacun pourra peut-être, voir s’ouvrir un chemin qui soit le sien et qui lui corresponde.
 
 
 


*Fabrice Midal, docteur en philosophie, enseigne la méditation bouddhiste depuis plus de quinze ans. Il a fondé l’association Prajña & Philia pour établir un bouddhisme occidental en dialogue avec la philosophie et la poésie d’Occident. Auteur de nombreux ouvrages, il dessine à partir de la philosophie, du bouddhisme et de l'art moderne, un chemin rigoureux et inspirant.

A vingt ans, il rencontre l’enseignement de Chögyam Trungpa et s’engage dans la pratique de la méditation telle que ce maître historial l’a présentée pour l’Occident. Il a été également formé par François Fédier qui est son maître en philosophie et qui est venu plusieurs fois enseigner dans Prajña & Philia. Il est par ailleurs éditeur et dirige la collection L'esprit d'Ouverture chez Belfond et producteur à France-Culture. Son dernier livre "Et si de l'amour on ne savait rien " vient de paraître aux Éditions Albin Michel.
 

Commentaires

Je suis très content d'être venu au café de l'amour hier soir et vous félicite pour l'organisation de cette soirée, pour la qualité de l'enseignement qui a été dispensé par Fabrice, et pour l'agréable compagnie que vous aviez rassemblée. J'ai été ravi de faire votre connaissance.

Écrit par : Hervé P | 2010.02.17

Bravo pour hier, c'était effectivement très intéressant et enrichissant.

Écrit par : Muriel S | 2010.02.17

J'ai beaucoup apprecié ton intervenant, et je n'ai qu'un regret, de ne pas etre resté plus longtemps pour que tu me présentes la jeune femme que j'avais repéré... Sinon, je lui ai parlé, mais elle etait très occupée a prendre des notes.... ma voisine me plaisait, mais je ne sait pas si c'etait réciproque...

Écrit par : Jean-Christophe B | 2010.02.17

Très contente de la soirée avec Fabrice Midal !
Je tenais à te le dire même si tu ne fais plus le tour des participants pour collecter les avis.

Cela m'a permis de mieux comprendre ma façon d'aimer et certaines de mes contradictions.
Cette conception de l'amour correspond tout à fait à la mienne.
J'espère bien trouver quelqu'un qui la partage.

Je n'ai pas eu l'occasion de retrouver x.
Quand je suis arrivée, il était en pleine conversation avec d'autres.
Je suis allée m'asseoir et l'endroit où il s'est assis un peu plus tard était éloigné.
Pour l'exercice, il était déjà pris avec sa "voisine"
et une fois la conférence finie, il a dû partir directement puisque je ne l'ai pas revu.

Au cours de la soirée, il y a deux regards qui m'ont plu (et réciproquement j'ai eu l'impression) :
- un jeune (mais trop jeune je crois), grand, mince, avec les cheveux noirs et raides
(quelques mèches sur le front), la peau assez claire
- un blond, cheveux très courts, de taille moyenne, avec les yeux clairs (peut-être gris-vert)
A suivre... ;-)

Bonne semaine.
Bises,
Amandine

Écrit par : Amandine N | 2010.02.17

Juste un petit mot pour dire que j'ai beaucoup apprécié la soirée hier, Fabrice MIDAl était trés interessant et sait captiver son auditoire, l'ambiance était conviviale.
Merci et à bientôt.
Laurent.

Écrit par : Laurent N | 2010.02.17

Bénédicte, bonjour.

Fabrice nous confie d'une voix calme dans un silence apaisant son handicap de l'amour. C'est le seul sujet qui le passionne. Il nous dit encore qu'il est difficile d'écrire un livre sur l'amour : Son dernier ouvrage est le fruit de 20 ans de travail.

Il m'a rappelé que l'amour, c'est aimer pour rien,sans attendre un retour: la vérité et la gratuité sont des qualités qui ne se commandent pas.

J'ai bien aimé les exercices que j'ai faits en groupe, puis à deux et seul. À la fin du dernier exercice,les yeux fermés, mon cœur brûlait et, dans un sourire généreux,j'écoutais ma petite flamme.
La petite flamme de vie qui est en chacun de nous ne doit jamais s'éteindre. Pour la faire grandir,il faut risquer: La clé qui ouvre la porte de l'amour est l'attention. Cette règle d'or me tient à cœur. Merci à toi,Bénédicte et à Fabrice pour cette jolie soirée.


Bien à toi

Bises


Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2010.02.19



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !