Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Catherine Laborde et Thomas Stern, L'infidélité... and so what ?

min3_9aa99dbfd2155b8705ba40a1ebaf6750.jpg

Catherine Laborde et Thomas Stern étaient au Café de l'Amour à Paris le 29 mars 2010

L'INFIDÉLITÉ... AND SO WHAT ?
SI TU NE M'AIMES PAS, JE TAIME !

Y aurait-il une joie délicieuse à tromper, être trompé(e) ? Comment dépasser ces moments délicats ? A quoi ça tient un couple ?

Catherine Laborde*, 58 ans, fait la pluie et le beau temps sur TF1. Thomas Stern*, 63 printemps, publicitaire, est agrégé de philosophie. Ils auraient pu tomber amoureux "classiquement". Pourtant, depuis quinze ans, ils ne vivent pas ensemble, ne sont pas mariés, se sont trompés à maintes reprises et s’aiment éperdument par-delà les conventions.

Ces "personnalités", malgré leurs disputes, leurs ruptures, semblent avoir trouvé "leur" formule pour entretenir la flamme de leur passion. Ils racontent – à quatre mains – leurs aventures tumultueuses. De leur rencontre à leurs déboires, ils disent tout. Entre philosophie, romantisme et nudité, ils traitent de la communication entre les êtres : la rencontre, la passion, la famille, les trahisons, la lassitude, les tromperies, l'âge qui avance...



Lundi, au café de l'amour, Catherine Laborde* et Thomas Stern* témoigneront avec sensibilité de leur histoire d’amour. Ils évoqueront leur parcours, leur motivation, leur expérience... Ils expliqueront comment ils ont réussi à entretenir l'allégresse, le romantisme et la tendresse. Pour autant, ils ne parleront pas la langue de bois.

*Catherine Laborde, 58 ans, journaliste en charge de la météo sur TF1, a déjà écrit plusieurs ouvrages dont le best-seller La Douce joie d'être trompée (Éditions Anne Carrière 2008) qui aborde l'un des thèmes de ce nouveau livre, et en 2009 Maria del Pilar (Éditions Anne Carrière)
*Thomas Stern, 63 ans, agrégé de philosophie, est publicitaire. On lui doit la locution populaire Elle a tout d'une grande.

catherine_laborde_reference.jpg


2010.03.30 11:32 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : philosophie |  Facebook | |

Commentaires

Je viens de lire votre livre, Catherine.
Comment supporter un individu aussi pitoyable moralement que physiquement...
Vous méritez mieux, je vous souhaite tous les bonheurs avec un homme digne de ce nom.

Écrit par : fleury | 2010.06.03

L'amour. C'est tout ça........ C'est complet. Et ce n'est pas monotone... Passion et non pas destruction.... Profond .. C'est l'attente qui fait tant de bien lorsqu'on se retrouve. Il n'y a que la personne qui ressent cet amour inconditionnel. Ça n'arrive qu'une fois dans la vie. Il faut passer par là. ...aimer attendre détester aimer encore et toujours. Et cela jusqu'aux retrouvailles définitives car l'autre nous a testé et nous Aime à vie

Écrit par : Ducatillon maddy | 2014.04.20

Cela me met l'eau a la bouche de lire ce livre,ca doit etre pationant.

Écrit par : Roland | 2014.06.28



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !