Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

François Roustang, Le secret qui change la vie ?

vignette_153.jpg

François Roustang était au Café de l'Amour à Paris le 26 avril 2010

LE SECRET QUI CHANGE LA VIE ?
La leçon de Socrate pour aller mieux !

Loin d’être le premier philosophe, Socrate ne serait-il pas le premier vrai thérapeute ? Celui qui aurait le mieux compris les effets qu’il faut produire pour modifier son rapport à soi et au monde ?

Au-delà de la véritable originalité de Socrate, pour François Roustang*, il s’agit de nous faire comprendre comment il est possible de produire une modification de l’existence en acte et pas seulement en pensée. Le fameux adage "Connais-toi toi-même" n'aurait rien de socratique. La sagesse de Socrate ne consisterait donc pas dans la connaissance de soi, mais pour ainsi dire dans un oubli de soi. Aussi ne saurait-on en faire le précurseur des philosophies et des morales de l'introspection.

Lundi, au Café de l'amour, à la représentation classique de Socrate en sage et en raisonneur, le philosophe thérpeute François Roustang* substituera un "Socrate sorcier", capable de produire par la parole chez ses interlocuteurs un état de transe, qui explique certaines de ses conduites étranges et de ses excentricités. Notre invité montrera que, s'il n'a pas été initié à des pratiques chamaniques, Socrate aurait rencontré de tels praticiens.


Né en 1923, François Roustang*, une personnalité à ne pas manquer, est un homme de changements, sinon de ruptures. D'abord jésuite, il a publié dans la revue Christus un article intitulé "Le troisième homme", qui connut un grand retentissement, et lui valut d'être exclu de la Compagnie de Jésus. Ayant perdu la foi, il se marie, devient psychanalyste. Là encore, son parcours est marqué par la dissidence. Proche de Lacan, il dénonce les dérives sectaires de ses épigones (Lacan. De l'équivoque à l'impasse, 1986). Tout en continuant à réfléchir sur les apports de la psychanalyse, il finit par rompre avec elle et par entamer un travail théorique et pratique sur l'hypnose et l'hypnothérapie (Qu'est-ce que l'hypnose ? 1994). Thérapeute dissident de la psychanalyse, François Roustang mène depuis des années une réflexion radicale sur les conditions du changement. Elle l’a amené à redécouvrir la fécondité de l’hypnose pour produire une modification profonde de notre regard sur nous-mêmes et de notre rapport au monde. Sa trilogie "La Fin de la plainte", "Il suffit d’un geste", "Savoir attendre" le range parmi les auteurs les plus originaux en France dans son domaine. Son dernier livre "Le secret de Socrate pour changer la vie" est sorti récemment aux Éditions Odile Jacob.
http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Roustang

 

Commentaires

Merci.
Ce fut pour moi une excellente soirée.
A bientôt
Pierre

Écrit par : Pierre Doumergue | 2010.04.27

J'ai eu le plaisir d'assister à la conférence de ce soir,un grand merci de cette découverte.Je serais heureuse comme vous en avez parlé d'avoir les coordonnées de François Roustang ou d'autres thérapeutes de son école.En vous remerciant par avance.cordialement.
Caroline

Écrit par : Caroline B | 2010.04.27

Merci pour cette soirée formidable.
Je recevrais volontiers la newsletter si vous voulez bien me l'envoyer.
Bravo pour cette entreprise que vous semblez si bien mener.
À une prochaine fois,
Yasmine

Écrit par : Soraya V | 2010.04.27

Soirée un peu étrange, entre la profondeur d'une posture difficile et non dénuée de sens et d'intelligence, et la prestation un peu granitique d'un papinosaure vaguement pétrifié. Toutefois sa volonté de nous renvoyer systématiquement à une méditation pure et à une lucidité intérieure dénuée de bavardages extérieurs avait quelque chose de salutaire. Je n'ai rien à dire sur les hypnoses, n'ayant pas appréhendé de commentaires ou de réactions des deux personnes ayant été hypnotisées.
Je formule cependant une suggestion : serait-il possible d'hypnotiser le poète pour le rendre muet à jamais ? Cette demande ne m'est pas personnelle ; elle émane de l'Association française pour la préservation de la poésie, de la langue française et des oreilles dans le milieu urbain. Cette association, subventionnée par le Ministère de la Culture et reconnue d'utilité publique peut, le cas échéant, rémunérer un piranha pour bouffer la brute des mots si celle-ci se rend dans une piscine. Son calbut ne sera pas rendu à sa famille. Je propose donc cette solution d'hypnose avant d'en arriver là.

Écrit par : Cadichon | 2010.04.27

Bonsoir Bénédicte,

J'ai été agréablement surpris par ce monsieur d'un certain âge qui manie l'humour avec l'agilité d'un chat. D'une voix posée, François Roustang nous trace la vie de Socrate qui troublait son interlocuteur dans sa diction et sa pensée. Peu à peu, dans la chaleur de l'endroit et le silence, François avance vers l'hypnose…
J'ai bien aimé cette complicité qui s'est installée entre l'intervenant et toi. Elle était vivante, détendue et sérieuse en même temps.
Plus tard, dans la soirée, j'ai eu le privilège d'assister à deux séances d'hypnose; au bout d'un moment,dans la première séance, je me suis laissé tomber là où j'étais. Dans le lâcher prise, j' avais l'impression d'être bercé par une musique hertzienne et de me retrouver presque dans le même état qu'en consultation quelques années en arrière. Les yeux fermés,je n'avais plus de frontière, j'avais trouvé ma place.
J'ai bien aimé le poème de Gilles. Si le poète venait plus souvent colorer de ses mots qui dansent les fins de soirées,j'en serais ravi.
Je te remercie du fond du cœur, Bénédicte pour cette soirée originale et étonnante. C'est exceptionnel d'assister en direct à une séance d'hypnose: Si François revenait, je l'écouterais jusqu'à ce que le sommeil me gagne.


Bien à toi

Bises


Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2010.04.30

Bonjour,
Voilà, je ne pourrai jamais assister à vos soirées, puisque j'habite dn province.
Cependant, je prends terriblement de plaisir à lire les bouquins de François Roustang. J'en arrive mème à me demander s'il est juste un bon écrivain, dans les meilleurs, ou capable d'hypnotiser à distance.
Toujours est-il que j'aimerais avoir ses coordonnées, et faire une séance d'hypnose avec lui pour de vrai.
Peut-être pourra t-il me fournir les coordonnées d'un ami ou collègue qui pratique vers chez moi ?
Voilà : je compte sur vous pour lui transmettre ce message.
Merci beaucoup

Écrit par : Marie B | 2010.05.19



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !