Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervenants récents

Daniel Duigou, Journaliste, Psy et Prêtre

Daniel Duigou était au Café de L'Amour le 20 septembre 2010 à Paris.

vanite_BANDE.jpg
Journaliste, psy et prêtre

http://3.bp.blogspot.com/_b7orcHSUt2k/SA8uS40CdgI/AAAAAAAAAAM/z-mw9qnk34A/S220/Duigou%2BDaniel%2B%C2%A9%2BDR.JPG


Daniel Duigou est un journaliste français de télévision. Il a exercé en même temps une activité de psychologue-psychanalyste à l'hôpital. Ordonné prêtre, il est actuellement ermite dans le grand Sud du Maroc. Il est devenu écrivain.

Journaliste, psy et prêtre


D'abord journaliste à France Inter en 1973, ensuite en 1974 à TF1, puis à Antenne 2 devenue France 2, il occupe successivement plusieurs fonctions comme journaliste économique puis politique, présentateur, grand reporter, enfin rédacteur en chef adjoint de "Télématin". Il est parallèlement devenu psychologue clinicien, psychanalyste, tout en poursuivant son activité à la télévision. Il devient en 1994 rédacteur en chef à France 5, où il occupe, dans les années 2000, les fonctions de médiateur. En 2008, il quitte France 5. Daniel Duigou a mené conjointement une pratique de psychologue-psychanalyste dans les services d'infectiologie et de soins palliatifs de l'hôpital Paul-Brousse à Paris.
9782750902681.jpg
Ordonné prêtre à 51 ans dans le diocèse d'Amiens, il a été consultant à RMC pour les questions religieuses lors de la mort du pape Jean-Paul II.

Depuis 2008, Daniel Duigou a mis fin à toutes ses activités civiles pour vivre une expérience d'ermite dans le grand Sud du
Maroc, près de Ouarzazate. Il poursuit une collaboration avec le journal "La Croix".

2010.09.21 12:07 Publié dans Intervenants récents | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

Commentaires

Bravo pour la conference d hier avec Daniel Duigou!
Superbe, profond, ça fait du bien un peu de spiritualité....!!!
j 'en suis sortie requinquée!!, encore bravo!!!
Bonne semaine !
Blandine

Écrit par : Blandine B | 2010.09.21

Bonsoir Bénédicte,

J'ai été ébloui par Daniel tant par la force de ses mots que par son authenticité. Tour à tour, il est journaliste homme de télévision, psychanalyste et prêtre. c'est dans cette qualité qu'il nous affirme : " Prêtre, c'est être homme."
Sur les traces de Charles de Foucauld, Daniel a tout quitté pour se retrouver dans le désert marocain. Daniel cite souvent Ecclésiaste pour illustrer ses propos; vanité des vanités, tout est vanité se trouve dans le chapitre I de Qohélet.
Au cours de cette soirée, j'ai voyagé sur un fond de désert dans la bible et dans le silence. Ah, le silence est important !
Bénédicte,je te remercie du fond du cœur pour ce beau moment où j'ai constaté une fois de plus que tout est possible.

Encore un grand merci.

Bises

Bien à toi


Bruno.

Écrit par : Bruno Cames | 2010.09.22

J'ai apprécié son côté électron libre, pas englué dans les bondieuseries... mais chercheur responsable de sa vie, donc merci pour ce souffle de liberté !

Écrit par : Sylvie T | 2010.09.23

Chacun sa route, je trouve courageux de changer sa route pour des contrées lointaines et y retrouver les gestes simples du quotidien tant dans son organisation que dans ses rapports aux autres; Certains ont davantage l'âme aventureuse, le voyage apporte beaucoup chacun le sait, aller se confronter à des expériences inédites de solitude dans un hermitage à l'autre bout du monde, d'autres trouvent-ils l'identique dans la méditation sur place dans le silence de la nuit par exemple. Les uns et les autres sont des jouissifs du sens de la vie !

Nous avons tous à un moment de notre vie, la nécessité de s'interroger sur la foi, sur notre raison de vivre, de donner un sens à notre vie. Ce que j'ai aimé est la simplicité qui se manifeste dans sa présence, un homme qui trouve toute sa force dans la parole qu'il transmet dans ses rapports aux autres en redonnant la confiance; il en faut des hommes comme ça.
Je suis allée voir hier soir "des hommes et des dieux", cela m'a permis de mieux me rendre compte de cet isolement pour s'interroger sur le sens de la vie et la foi, et j'ai effectivement fait le rapprochement avec Daniel Duigou, l'expérience du film avec la menace permanente de la mort violente, la rupture avec la vie paisible pour penser à donner un sens à notre vie. Mais, le problème que j'y trouve est que ces hommes de foi arrivent à faire croire à un village entier qu'ils sont des piliers défenseurs par leur foi et qu'ils représentent une armée, alors qu'on sait très bien qu'à la fin ces villageois vont tous mourir dans la terreur. Ces hommes de foi ne sont-ils donc pas responsables de cette mort dans la terreur ne serait-ce qu'au prix de leur propre vie.

Pourquoi faut-il un évènement pour donner un sens à sa vie? on peut le faire de jour en jour, avec la foi, n'est-ce pas naturel de donner un sens à sa propre vie en donnant de soi aux autre

Écrit par : Anne B | 2010.09.23



Les commentaires sont fermés.



Déjà plus de 900 abonnés twitter suivent le Café de l'Amour !