Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lundi 12/01/2015, psychanalyse corporelle avec Catherine Berte



LA PSYCHANALYSE CORPORELLE® : UN REGARD SUR LA RELATION À L'AUTRE

Comment nos blessures d'enfance influencent nos choix de vie et comment les dépasser ?
 

 


Et si le couple était un laboratoire pour expérimenter une réalisation de soi ? Et si, fort de cette expérience, il nous donnait l’élan de concrétiser nos rêves et de devenir vraiment acteurs de notre propre vie ? »
Selon Catherine Berte*, dans tous nos couples – qu’ils soient amoureux, professionnels ou même avec notre interlocuteurs sociaux – après une période idyllique où nous sommes transportés par l’élan de découverte ou de passion, un jour, tout nous pointe en permanence dans un « T’as vu comme t’es nul ? ». Alors oui cet instant dans le couple est insupportable ! Alors oui, c’est peut-être un magnifique rendez-vous pour transformer un poing serré dans la révolte et en faire une main de caresse !

Pour cela, Catherine Berte* passe par la psychanalyse corporelle. Cette approche corporelle de la psychanalyse peut pour le moins surprendre ! Elle est née il y a 30 ans dans les mains de Bernard Montaud, kinésithérapeute ostéopathe. De la même manière que la psychanalyse traditionnelle utilise les lapsus verbaux, cette nouvelle psychanalyse sollicite des lapsus physiques, des mouvements qui nous échappent et donne accès au revécu corporel de quatre traumatismes fondateurs de la personnalité. Notre passé revécu corporellement permet de recomprendre notre présent. Assister à l’installation de nos traumatismes, c’est avoir accès aux coulisses de notre personnalité, à la manière dont se sont construits nos goûts et nos dégoûts. Etre en paix avec son passé, c’est être libre dans son présent.

Le traumatisme est une douleur existentielle résumant toute une période de l'existence. Il est le résultat d'un immense conflit intérieur où pour sauver notre équilibre, nous avons dû nous amputer de la moitié de la perception du monde.
 Il détermine un scénario comportemental qui nous programme dans une personnalité unique.
La psychanalyse corporelle en donnant accès à l’instant traumatique de départ donne accès aux raisons qui nous ont “fait” si étriqué, si écrasant ou maladroit… elle nous donne accès à une liberté par rapport aux schémas du passé et permet ainsi de vivre l’instant sans le poids du passé. Alors le couple devient un véritable havre d’épanouissement permanent pour chacun… Comme enfin une concrétisation des premiers élans du coup de foudre… Grandir par l'autre pourrait bien être le nouveau rendez-vous du couple ! De quoi lui donner une place centrale pour aller de l’avant et être acteur de nos propres vies !

Lundi, au Café de l'Amour, Catherine Berte* nous permettre de découvrir, à travers des explications, des situations concrètes et une démonstration sur une personne volontaire, les bienfaits de cet outil révolutionnaire.

*Catherine Berte est docteur en sciences et professeur de génétique. Membre de l'IFPC -Institut Français de Psychanalyse Corporelle ® -. Elle rencontre Bernard Montaud en 1994. Elle fait aujourd'hui partie de ses proches collaborateurs dans la poursuite des recherches sur le revécu des quatre traumatismes fondateurs de la personnalité. Catherine Berte, forgée à l'investigation scientifique, propose d'accompagner ceux qui le souhaitent dans ce travail sur leur passé. En outre, par des outils concrets permettant de profiter de l'histoire personnelle revécue, c'est un véritable accompagnement du vivant qu'elle envisage. Elle est co-auteur du livre "Ni bourreau ni victime, les apports de la psychanalyse corporelle" ( Edit'As 2009).

 

 

Lundi 15/12 avec Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont



J'ARRÊTE D'AVOIR PEUR

21 jours pour changer


Comment explorer son système intérieur, sortir du cercle vicieux des expériences de peur et goûter à la joie d’une expression personnelle et professionnelle respectueuse de son élan de vie ?

Selon Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont*, la peur est une émotion centrale chez l'être humain. Lorsqu'elle est excessive, elle paralyse l'individu, le limite dans sa capacité à faire face aux changements et à autrui. Entre le stress, la peur de l’autre et le poids de diverses contraintes, certains étouffent et aspirent à plus d’authenticité et de sérénité. La peur est systémique. Elle questionne les fondements de votre personnalité et nécessite de s'interroger : "Qui a peur en moi ?" Elle est universelle et se présente sous différentes formes.

Lundi, au café de l'amour, riches de leur expérience de psychothérapeutes, Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont présenteront les quatre principes fondamentaux de leur programme personnel en 21 jours pour transformer votre peur en alliée.

Avec :

- le décryptage de nombreuses peurs,

- une démarche novatrice éprouvée,

- des exemples et métaphores riches dans lesquels vous allez vous reconnaître,

- des pratiques simples et efficaces pour vous accompagner,

- des visualisations pour mieux comprendre et assimiler les idées fortes.

 À travers des mises en situation ludiques et positives, vous en saurez bien davantage sur vous, sur votre puissance et sur la vie elle-même.

*Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont sont psychopraticiens d’inspiration jungienne, spécialistes renommés de l’enfant intérieur dans la lignée des travaux d'Alice Miller et de John Bradshaw et  créateurs de la Méthode Cœur d’enfant depuis 1990. Formateurs, conférenciers, ils ont déjà écrit :"S’ouvrir à son cœur d’enfant (Seuil)", "Réveillez vos ressources intérieures (Albin Michel)", Se réconcilier avec son enfant intérieur (CD Souffle d’Or). Leur dernier livre à succès : "J’arrête d’avoir peur" est sorti cette année aux Éditions Eyrolles.

 

 

2014.12.10 01:55 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Lundi 8/12, atelier Câlin avec Eric Da Costa


LA TENDRESSE : DERNIER ESPACE RÉELLEMENT SUBVERSIF ?

Le corps parle, et le toucher est une expérience, un vécu

 

Comment réhabiliter la tendresse au service de la découverte de soi et e l'échange authentique, permettre à chacun de relâcher ses résistances, de dépasser ses croyances limitantes et d’oser innover ?

Eric Da Costa a importé en France les ateliers câlins. Ses ateliers s’appuient sur la simplicité et la créativité, sans nier les peurs et les noeuds, choisissant comme leviers l’acceptation de sa vulnérabilité et la valorisation de ses potentiels. Ils font la part belle à la perception individuelle et à l’élan collectif vers l’émotion, la joie et la réconciliation entre hommes et femmes.« Les Ateliers » s’adressent à toutes celles et tous ceux qui souhaitent quitter les espaces froids de la consommation, de la séduction et de la performance, alimentant manques et mal-être.Ils rassemblent tous ceux qui aspirent à la fluidité et au raffinement, se retrouvant le temps d’une parenthèse autour d’une même intention, chacun venant avec son humanité, repartant nourri de celle des autres.
La tendresse nous lie à la bienveillance, à la compassion, à l’amour ; cette énergie nous guide vers notre part vulnérable et vers l’abandon dans l’échange avec l’autre : elle représente un formidable outil de développement personnel, tout en se faisant du bien, ce qui n’est pas négligeable. Plus spécifiquement, il s'agit pour une femme d'identifier et sentir ce qui est juste pour elle, de considérer que c’est légitime, puis d'être en capacité de l’exprimer, lui donnant ainsi la liberté de choisir en toutes circonstances. Plus spécifiquement pour un homme, il s'agit de relâcher la performance et le fait de prouver sa valeur à travers cette vision étriquée de la virilité ; oser s’abandonner et être soi-même, simplement, voir que je suis tout aussi bien accueilli. Enfin, pour les deux, il s'agit de découvrir et/ou assumer son besoin de tendresse et d’amour, le différencier de son désir sexuel. Apprendre à dire « Oui », à dire « Non », à respecter l’autre tout en se respectant.

Lundi, au coeur d'un atelier/café de l'amour, Eric Da Costa ouvrira un espace de bienveillance, propice à fluidifier une communication bien souvent entravée par les normes sociales et la peur d’être jugé ou rejeté. Il proposera des clés pour adoucir, éclairer et libérer les énergies créatives du féminin et du masculin, contribuant ainsi au recul des interprétations et des croyances, vers une connaissance plus fine de soi et de l’autre. En effet, comment créer un parcours de liberté et marcher vers mes désirs, si je ne me fais pas confiance dans ma capacité à poser « mes » limites et à les faire respecter ? Sans cet espace de sécurité, mais aussi d’écoute, comment délier l’initiative et vivre des expériences dans l’ouverture et la conscience ?

Se rencontrer autrement.jpg


Toucher quelqu’un, c’est se connecter à ses émotions, à son passé d’homme ou de femme, à ses frustrations. C’est l’accueillir tel qu’il est, dans ses limites autant que dans ses potentiels. C’est lui manifester du réconfort, de la reconnaissance, du soin. Se laisser toucher, c’est prendre conscience de son corps, se le réapproprier. C’est se laisser aller aux sensations, aux émotions. C’est s’accueillir avec bienveillance dans ses failles, mais aussi ressentir son énergie et sa puissance. Cette communication par le corps, dans l’intégrité, favorise les guérisons et les réconciliations, libère les tensions, nous aide à nous accepter, à accepter l’autre.Au delà du bien-être physique, le contact corporel participe de notre équilibre et permet de modifier notre relation à l’inconnu. En nous faisant sentir que l’autre est comme nous capable de fraternité et de douceur, la peur se dissipe, la confiance progresse.

Eric Da Costa : un parcours professionnel dans le tourisme. Un cheminement dans le Développement Personnel et le Tantra. Une longue passion autour de ce qui touche au corps et à l’intime. Une tenace difficulté à renoncer à ce qui fait sens et à l’intégrité. Et nous y voilà. Sans intention commerciale, avec humilité et sensibilité, il fait cette proposition. Elle est accueillante, bienveillante et porte une vision gourmande du futur. Son projet : concevoir une alternative au dédale de la vie sociale, se réapproprier son corps et ses potentiels pour se réapproprier sa vie et cultiver ensemble notre capacité à s’émerveiller.

Plus d'infos sur : htt...


All the posts