Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Maryse Vaillant, Comment aiment les femmes, comment aiment les hommes ?

Maryse Vaillant était au Café de l'Amour à Rennes le jeudi 11 février 2010,
et le 18 novembre 2009 à Bruxelles.

2001458468.jpg
COMMENT AIMENT LES FEMMES, COMMENT AIMENT LES HOMMES ?
Une mise en perspective à travers le sexe, le coeur, la fidélité...

Les Cafés de l'Amour s'installent en Bretagne et ont commencé par Rennes jeudi 11 février 2010, semaine de la Saint-Valentin.

De la fréquente complaisance des mères à l'habituelle loyauté des épouses ou des secrétaires, et même l'attrait pour le blé en herbe, Maryse Vaillant éclaire un des mystères du génie féminin : l'art et la manière dont les femmes aiment les hommes. Parallèllement, malgré l’importance que beaucoup lui accordent, l’infidélité ne pourrait-elle être, en matière d’amour, de meilleur augure que la fidélité ? La fidélité parfois contrainte, pathologique, addictive, voire très ennuyeuse ne serait pas un gage d'amour. Pas plus que l’infidélité d’ailleurs !


Pour Maryse Vaillant*, ce débat reste encore tabou. En effet, les hommes et les femmes, loin d'appréhender les rapports amoureux de la même façon, se positionnent différemment quant à la fidélité et l'infidélité. Ainsi, à travers l'analyse des principales formes de mensonge amoureux masculin, il s'agit de réfléchir sur les rôles forgés par la société et dont les limites nous emprisonnent, hommes comme femmes.

Jeudi 11 février, au café de l'amour de Rennes, Maryse Vaillant* mettra en perspective les hommes et les femmes dans leur singularité. Elle expliquera , entre autre, que la fidélité ou l’infidélité masculine n’a pas grand-chose à voir avec les qualités et les défauts des femmes aimées ou des hommes aimants. Ainsi, un homme pourrait souhaiter être fidèle à plusieurs femmes, les désirer toutes ou n’en vouloir qu’une, aveuglément. Maryse a apportera des réponses éclairantes à des questions essentielles : pourquoi certains maris adultères ne quitteront jamais leur épouse et pourquoi ces dernières ne se doutent souvent de rien. ? En quoi est-il difficile à certains amants d'être monogames et sincères ?  Pourquoi ils peuvent craindre de s’engager et tendent-ils à considérer les conquêtes féminines comme des gages de virilité ?

1471778222.gif


*Maryse Vaillant, psychologue clinicienne, est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, parmi lesquels "Pardonner à ses parents" et "Comment aiment les femmes". Son dernier livre, "Les hommes, l'amour, la fidélité" vient de sortir aux éditions Albin Michel.

Michel Schittecatte, Dépasser nos blocages, sortir de nos figements...

Mercredi 8 février au Café de l'amour de Bruxelles

Accueil 18h30, début 19h30, souper 21h30

À la Fattoria, 1 boulevard du Souverain

Bruxelles

 

Pour s'y rendre : ici



POURQUOI CE QUE NOUS DÉSIRONS LE PLUS NOUS FAIT-IL LE PLUS PEUR ?
Dépasser nos blocages, sortir de nos figements...


Michel Schittecatte

www.guerirletrauma.com

 

Pour nous ouvrir vraiment à l'amour, il s'agit d'abord de dépasser les peurs et les blocages qui y sont liés, et qui sont dus à nos traumatismes. Proposer à des hommes, des femmes, "d'ouvrir" leur coeur sans leur avoir d'abord appris à le "protéger" reste objectivement (très) dangereux, selon Peter Levine*, un psychologue/éthologue américain révolutionnaire.

Paradoxalement l'amour (le lien affectif) constitue avec le mouvement, le principal antidote du traumatisme. Or, le traumatisme, qui fait partie de la vie, ne relève pas de la condamnation définitive. Il peut même nous transformer et devenir une extraordinaire source d’évolution.

Lundi, au café de l'amour, Michel Schittecatte*, psychiatre formé par Peter Levine* expliquera de façon théorique, mais aussi pratique, concrète, à l'aide de volontaires, que pour guérir les traumatismes nous n’avons besoin ni de thérapies sophistiquées ni de médications chroniques, mais d’une compréhension, à partir de l’observation animale, de sa nature physiologique. Il montrera le processus qui permet aux symptômes de diminuer, aux déclencheurs de la peur, de la panique et de la colère de « s’éteindre». 

*Michel Schittecatte, psychiatre agrégé, expert judiciaire, hospitalier pendant 30 ans, a mené une recherche appliquée dans le domaine de la neurobiologie, la dépression et le sommeil. Des expériences personnelles l'ont mis en contact avec les thérapies dites "alternatives" en particulier de type "psycho-corporelles" (Massage Camilli, Tantra, Méditation, Biodanza..) puis à rencontrer le Dr Peter Levine* et à éditer et traduire en français son livre "Réveiller le Tigre, Guérir le Traumatisme". Formé en Hollande à sa méthode thérapeutique dite de "Somatic Experiencing®", il a exercé comme praticien et superviseur, ce qu'il nomme "l’expérience professionnelle la plus enrichissante de sa vie". Il diffuse les concepts, à son sens révolutionnaires, du Dr Levin afin que toute personne traumatisée puisse en bénéficier.

*Peter Levine, psychologue/éthologue américain,  auteur de "Réveiller le Tigre. Guérir le traumatisme", a développé et enseigne à travers le monde.une méthode thérapeutique dite de "Somatic Experiencin®". Elle repose sur les découvertes récentes en neurosciences qui permettent de comprendre la manière dont le système nerveux central et le corps gèrent les évènements à forte connotation émotionnelle.