Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le 11 juin avec le Dr Frédéric Rosenfeld

MÉDITER, C'EST SE RELIER À L'AUTRE ET AU MONDE,
ÉVEILLER PLEINEMENT SA SENSUALITÉ
ou comment la paix intérieure nous prépare à l'Amour

medium_Fr.2.JPG


Frédéric Rosenfeld considère la méditation comme une relaxation agrémentée d'une mémoire, d'un voyage, d'une connaissance, et en même temps, d'une "inconnaissance". Méditer nous ouvre à un monde plus vaste qui nous échappe, à des relations d'immense respect, d'abandon total et désintéressé. Point n'est besoin d'aller se recueillir chez les moines grecs, juchés au somment du Mont Athos, pour tutoyer la transcendance.

Il s'agit simplement de reconsidérer la banalité de notre quotidien, et surtout de rester présent dans l'instant, de vivre "ici et maintenant", ainsi que le proposent les philosophies orientales.

Lundi, au Café de l'Amour, à la faveur d'exercices interactifs, Frédéric Rosenfeld nous a initié à une méditation laïque. Il nous a invité à l'allégresse, nous a permis d'identifier une palette de sensations vertigineuses : l'amour, le sentiment d'infini... voire d'accéder au mystère, ressenti mystique indescriptible. Au risque de modifier radicalement notre perception des situations, il nous a appris la posture mentale de "pleine conscience", et son cortège d'attention, de vigilance, de non jugement. Il nous a également familiarés avec le concept "d'acceptation", qui consiste à "faire l'expérience des événements, complètement, sans défense, tels qu'ils sont" (Steven Hayes).

Sur l'ordonnance de ce docteur pas comme les autres, de puissants anti-dépresseurs, à consommer sans modération : équanimité, compassion, empathie et bienveillance !

Frédéric Rosenfeld, auteur de "Méditer, c'est se soigner", aux Éditions des Arènes, est médecin psychiatre, ancien assisant des hôpitaux de Lyon, diplômé en sexologie, neurosciences et en thérapies cognitives. Il est formé à l'EMDR. Il pratique le taï-chi, les méditations Vipassana, zen, le qi gong.

Éditons des Arènes.

 


Synthèse de Gilles, notre poète : Café_amour_11.6.7.doc

Le 4 juin avec le Docteur Philippe Brenot


LE COUPLE : UNE INVENTION RÉCENTE DES MODERNES ?
"Qu'est-ce que l'amour ? C'est ce que l'on devrait se demander avant de faire couple."
Philippe Brenot
medium_BRENOT1.2.jpg


Polygamie tribale ou occidentale, polygynie, polyandrie, fusion androgyne, monogamie judéo-chrétienne... Ces formes d'union, qu'elles relèvent de l'anthropologie, de la sociologie ou de l'éthologie, appartiennent à l'histoire de l'humanité. A l'origine, chez nos parents les primates, il n'y a pas de couple et l'humanité a longtemps été polygyne. Puis courtoisie et libertinage, bien que fondamentalement éloignés, ont posé les fondements de l'amour romantique et de l'idéal moderne de l'amour dans la relation. Le couple, tel que nous le concevons, a été inventé en Occident dans les années 1970.

Philippe Brenot l'affirme : "Le fantasme occidental contemporain consiste à vivre un couple passionnel de longue durée. Or, trop de forces s'y opposent". Prolongation de l'adolescence, immaturité affective, augmentation de la longévité, naissance du sujet et de son identité, méconnaissance des différences, autant de causes susceptibles de l'expliquer.

Lundi, au Café de l'Amour, entre saynettes et interactivité, Philippe Brenot a torpillé nos croyances. Ses commentaires subversifs ont titillé nos "prêt à penser" sur le sexe, l'amour et la relation décrite dans les magazines, miroirs de l'idéalisme amoureux d'aujourd'hui.

Philippe Brenot est anthropologue et psychiatre. Il dirige l'enseignement de sexologie à l'université Paris-V-René Descartes. Auteur de nombreux ouvrages, il préside l'Observatoire international du couple.

Parmi les plus récents, par ordre décroissant : "Le Génie et la folie", "Le journal d'Arthur et Chloé : l'amour et la sexualité", "Iinventer le couple", "Le sexe et l’amour", chez Odile Jacob. "De la lettre d’amour", "Les Médecins de l’amour", "Éloge de la masturbation" chez Zulma, etc.

medium_brenot_philippe.2.jpg

medium_COUV_GENIE.jpgmedium_sexamour.gifmedium_inventer.gif

Synthèse de Gilles, notre poète : Café_amour_4.6.7.doc