Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le 15 janvier avec Catherine Bensaïd

"QUI AIME QUAND JE T'AIME ?", Aimer avec sa source et non plus avec sa soif


medium_thumb_Bensai1.gifmedium_Catherine_Bensaid.jpg





Pour la plupart, nous cherchons l'amour. On en parle beaucoup, on l'attend, on le désire, on le fuit parfois. On espère pouvoir dire un jour "Je t'aime" à celle ou celui dont on rêve. On l'a déjà dit à un compagne ou à un compagnon. Mais sait-on ce que l'on dit quand on dit "Je t'aime" ? Qui est ce "Je" qui dit aimer et de quel amour s'agit-il ?

Si nous sommes en quête aujourd'hui, c'est souvent, pensons-nous, parce que nous n'avons-nous pas rencontré la bonne personne. Mais peut-être qu'aucune personne ne pourrait combler un manque d'amour qui nous accompagne depuis toujours... Comment vivre avec cet idéal d'amour qui assoiffe plus qu'il ne désaltère ? Qu'est-ce que l'on "reprochait" à ses parents que l'on "reproche" aujourd'hui à ceux et celles qui nous entourent ?

Ces questions fondamentales, Catherine Bensaïd les a éclairées pour nous lundi, au Café de l'Amour. Avec elle, nous avons parcourru "l'Echelle de l'amour", de l'amour besoin du bébé à l'amour plus mature qui n'est plus dans la demande et l'attente, mais dans la liberté et le don.

Catherine Bensaid (01 56 24 97 19) est psychanalyste. Titulaire d'une maîtrise de psychologie, elle a fait des études de médecine pour se spécialiser ensuite en psychiatrie. Parallèlement à cette formation, elle s'est intéressée aux médecines et philosophies orientales et a exercé l'acuponcture pendant une dizaine d'années. Cette longue expérience de terrain, les rencontres avec ses patients, et sa propre expérience de la vie nourrissent ses livres :

Aime-toi, la vie t'aimera : comprendre sa douleur pour entendre son désir, Robert Laffont, coll. « Réponses », Paris, 1992
Histoires d'amours, histoire d'aimer : de l'autre rêvé au bonheur partagé, Robert Laffont, coll. « Réponses », Paris, 1996,
Je t'aime, la vie, Robert Laffont, coll. « Réponses », Paris, 2000
La musique des anges : s'ouvrir au meilleur de soi, Paris, Robert Laffont, coll. « Réponses », 2003,
Qui aime quand je t'aime ? : de l'amour qui souffre à l'amour qui s'offre, Albin Michel, coll. « Collection Essais-clés », Paris, 2005



Le commentaire de Psychologies : Le_commentaire_de_Psychologies.2.doc


Synthèse de Gilles en vers :Café_amour_15.1.7.doc

Le 8 janvier avec Dominique Chapot

Le Café de l'Amour reprend à partir du 8 janvier
réservation indispensable


medium_DominiqueC.jpg
ET SI ON CHOISISSAIT D'ÊTRE HEUREUX EN AMOUR ?
Cultiver sa joie et devenir acteur de sa vie: une résolution pour 2007...



medium_heureux.jpg


"la joie que nous inspirons a cela de charmant que, loin de s'affaiblir comme tout reflet, elle nous revient plus rayonnante."
Victor Hugo



Jouir de la vie et le porter sur son visage, à une époque ou "faire la gueule" serait presque tendance ? Pourtant, la joie reste notre plus grande richesse, l'arme la plus efficace contre la peur, la force qui dynamise notre existence, une énergie renouvelable : plus on en use, plus on en reçoit. Déceler sa présence constante en nous et l'attiser régulièrement nous garantit d'être la bonne personne, au bon moment, à la bonne place dans une relation épanouissante.

Selon Dominique Chapot*, la joie, émotion puissante, constitue l'essence même du vivant. Sa permanence et sa force poussent à poursuivre notre chemin, à savourer nos expériences, à vivre inténsément. Regard lumineux, visage accueillant, il ne tient qu'à nous d'intégrer les critères de la joie de vivre !

Alors, rayonner, irradier, éclairés d'une joie intérieure... Oui mais comment faire ?

Avec Dominique Chapot, nous en avons semé les premières graines. Si elles germent en nous, nous pourrions devenir pour les autres, une promesse de bonheur. Attentifs aux hasards et aux signes, nous avons apprendris à nous connecter à notre propre source de joie, à nous épargner la peur, cette cause de stress inépuisable. Désormais, nous deviendrons peut-être capables d'inspirer la confiance par le "langage non verbal", de manière naturelle et inconsciente, juste parce que nos pensées seront en accord avec nous-mêmes.

Dominique Chapot est thérapeute, formée à l’Ecole de Palo Alto. Formatrice de formateurs pour l’Université d’Avignon, Conseil en communication pour de grandes entreprises, elle intervient auprès de médecins dans la relation avec leurs patients. Ses coordonnées : 06 89 10 75 70 et dominique.chapot@cegetel.net
Elle a écrit :" Et si on choisissait d'être heureux ?" et "Emois en moi, se réconcilier avec ses émotions", aux éditions du Seuil


 


medium_émois.2.gif


Synthèse de Gilles en vers :Café_amour_8.1.7.doc