Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sujet du 10 juillet

L'enfant que nous fûmes détermine-t-il nos choix amoureux ?

 Que se passe-t-il aujourd'hui quand nous rencontrons l'amour ? Quelles peurs se réveillent, quelles blessures anciennes s'exacerbent ? Notre construction initiale l'explique, en partie : avons-nous été enfant du désir ou enfant de l'amour ? Enfant roi ou en souffrance ? Enfant du projet ou de toutes les projections ? Au fond, sommes-nous celui ou celle que nous aurions dû être ou le prolongement par trop formaté de nos parents ?

Lundi, au Café de l'Amour, nous sommes entrés en contact avec l'enfant qui vit en nous ; nous avons tenté de décoder ses besoins, appris comment le respecter. Nous avons découvert aussi que "le véritable amour est là (...) pour nous libérer de notre histoire passée d'enfants meurtris et nous guérir".

Dans la salle, Régine Pachter*, psychothérapeute de couples, a donné son éclairage sur l'enfant, la naissance et la programmation parentale. *

Formée au rebirth, à la gestalt, à l'AT*, à la PNL*, à la sophrologie, aux techniques comportementales et cognitives mais aussi à l'écoute active et à la communication non-violente, elle anime des conférences intéractives sur le fonctionnement humain et les affects. Elle est aussi formatrice à la communication interpersonnelle en entreprise.
Les coordonnées de Régine : 01 39 90 26 34 et 06 21 60 37 76
Email: regine.pachter@free.fr


Synthèse de Gilles, notre poète : Café_amour_10.7.6.doc

Sujet du 3 juillet

AMOUR ET THÉRAPIE ARCHÉTYPALE* :

Comment désengrammer les mémoires des expériences de vie qui, parfois, obstruent notre chemin vers l'autre ?

Pourquoi cette personne a croisé mon chemin ? Que devait-t-elle m'aider à dépasser ? Et aujourd'hui, dois-je rompre, pacifier ? Vais-je le/la rencontrer ? Comment mieux déchiffrer mon histoire, lui donner un sens ?

*La thérapie archétypale, approche thérapeutique originale, associe la compréhension du vécu de la personne à la libération de la masse émotionnelle et mémorielle qui l'accompagne. Il s'agit d'une synthèse entre l'analyse et l'approche énergétique, son objectif consiste à "soigner" les grands schémas collectifs universels appelés archétypes.

Selon Bernard Chaumeil**, 22 archétypes dominants correspondent à 22 problématiques humaines : 22 sentiers de sortie sont proposés. La gamme de nos expériences passées et transgénérationnelles nourrit l'archétype et l'influence.

medium_B.chaumeil.jpg


Lundi, au Café de l'Amour, Bernard a illustré son concept par le "Tarot des Archétypes" dont il est l’auteur. Avec son équipe, nous nous sommes servis de la lumière de chaque archétype pour éclairer nos zones obscures et nous nous sommes programmés pour rencontrer l'autre.

**Bernard Chaumeil, inspiré par Carl Gustav Jung, a été coach sportif, enseignant et chef d'entreprise avant de devenir analyste énergéticien. Sa pratique thérapeuthique s'adresse aux personnes comme aux groupes sociaux. Il est aussi enseignant et conférencier, principalement en France et en Italie. A l'écoute de l'âme de ses patients, il considère que leur conscience "guérit" leur vie.

medium_livre.jpgIl est l'auteur de : "La thérapie archétypale, pour vivre mieux, pour vivre bien" aux Editions Robert Jauze.





Cordonnées de bernard : 06 16 30 31 13
Site internet :

http://www.institut-bernard-chaumeil.fr

 

 


Synthèse de Gilles :Café_amour_3.7.6.2.doc