Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lundi 16/03 avec Natalie Cariou

 

PEUT-ON S'AIMER SANS AIMER L'ARGENT ?

 S’il existait une passerelle bien réelle entre le bonheur et l’argent ?

 

nathalie-cariou.jpg

www.clefsdelareussite.fr



« L’argent ne fait pas le bonheur » dit-on. Voilà une manière d’opposer d’un côté le bonheur, l’amour, voire la spiritualité, et de l’autre l’argent, le matérialisme, ou pire : le mercantilisme. Et si ce n’était pas aussi simple ? Si l’argent, au lieu de S’OPPOSER à l’amour conduisait au contraire vers un plus grand amour de soi, des autres et du monde ?

D’après Nathalie Cariou*, en développant une vision négative de l’argent, nous nous empêchons d’en utiliser tout le potentiel bénéfique, et nous passons à côté de notre mission de vie. De surcroît, en oubliant d’aimer l’argent et de « savoir en faire », nous risquons de faire un accroc irréparable dans notre estime de soi. Alors qu’il suffirait de pas grand-chose pour que notre relation à l’argent change et contribue à renforcer l’amour et l’estime que nous avons de nous-même.


Lundi, au café de l’amour, Nathalie Cariou* nous donnera les clefs pour apprivoiser l’argent, savoir s’en servir tout en le remettant à sa juste place. Elle montrera la voie pour que l’argent soit définitivement l’allié de notre bonheur, synonyme d’amour de soi et des autres.

*Nathalie est coach en intelligence financière. En tant que formatrice et coach, elle accompagne en individuel, en groupe ou en ligne, via Internet, des particuliers et des professionnels désireux de prendre en main leur vie financière, pour plus de projets réalisés, plus de liberté, plus d’accomplissement. Elle est l’auteure de deux livres parus aux Editions Jouvence : « Prenez la responsabilité de vos finances » et « Oser devenir riche »

Consciente qu’une partie de sa mission de vie consiste à aider les français à se réconcilier avec l’argent, pour savoir le mettre efficacement à leur service, elle intervient régulièrement dans les médias et en conférence. Spécialiste de la relation à l’argent, experte de la liberté financière, vous l’avez peut être vu à la télévision sur Canal +, M6, France 3 ou TMC. Elle a également créé la première école des coachs financiers – métier entièrement nouveau en France - pour former des professionnels à l’accompagnement financier des particuliers.
 

 

 

Lundi 9/03 avec Deva Broncy à 20h00 à Paris

 


  TANTRA : SE RENCONTRER SOI POUR RENCONTRER L'AUTRE

Être dans l'autonomie, la responsabilité, la liberté, la joie, l'amour

moi stagefemme.jpg

www.sexotherapie-paris.fr



Comment faire une belle rencontre, nourrir la relation sur la durée ?

Moins on se connaît, plus on essaie ; et plus on fait des expériences pour justement savoir ce qui convient à notre épanouissement. Le tantra nous permet de faire l'économie de ces expérimentations relationnelles parfois hasardeuses en nous proposant des techniques d'augmentation de notre énergie vitale pour la mettre au service de l'ouverture de conscience. Le tantra nous dit : Soyez ce que vous êtes sans rien rejeter. Tout peut être une occasion de transformation. C'est la conscience qui transforme. Où que vous soyez, n'essayez pas de vous échapper, regardez les choses en face, allez au cœur. La vérité libère. Connaître "libère".


Pour Deva Broncy*, le plus grand frein à la véritable rencontre est la peur. Pour les femmes c'est la peur de l'agression et de l’abandon et la demande d'une relation sérieuse, protectrice et engagée comme corollaire. Pour les hommes c'est la peur de ne pas être à la hauteur et la demande de valorisation qui s'en suit. Le tantra nous invite à changer notre mode de relation à l'autre et de prendre conscience de nos attentes afin de s'en sentir responsable et de les assumer.


Il s'agit également d'identifier le rôle de nos parts masculine et féminine dans notre vie relationnelle pour de les équilibrer. Se sentir pleinement "acceptant" de ce que l’on est permet de ne pas faire porter à l’autre dans la relation nos manques, nos travers, nos vides. S’unir sexuellement corps-âme-esprit impose d’avoir réalisé au préalable cette union en soi.


Beaucoup croient que c’est l’autre qui ouvre à l’amour, alors que c’est en nous que se trouvent les clés de l’amour et du désir.

Lundi au cours d'un l'atelier/café, Deva Broncy* proposera des structures ou exercices à faire en solo ou à deux. Ils permettront de prendre conscience de nos attentes et de nos schémas comportementaux tant vis à vis de nous mêmes que de l'autre. Sa grande expérience de l'animation garantit le respect des limites de chacun.


Deva* utilise les techniques de libération de la conscience issues du tantra comme les méditations actives, la présence aux émotions, sensations, pensées et actions ainsi que des exercices psycho-corporels, le questionnement socratique, les cercles de parole, le travail sur le souffle et la danse dans ses stages. Ils sont accessibles sans pré-requis à tous ceux qui souhaitent alléger le poids des conditionnements et inhibitions. Elle offre un travail spécialement dédié aux femmes pour leur permettre d'épanouir le féminin et de développer la joie et la puissance liées à leur nature profonde.


Après 15 ans de méditation auprès d'un maître indien, *Deva s'engage en 1998 dans la pratique du tantra qu'elle continue encore. Elle a co-animé des stages de massages tantriques pendant 8 ans et propose maintenant seule des stages de tantra mixtes ou pour femmes. Elle a étudié la psychologie à l'université et s'est formée à la sexothérapie à l'IFPSA. Riche de son parcours et de ses acquis théoriques, elle accompagne en sexothérapie des couples ou des personnes seules à la recherche d'un mieux être sexuel et relationnel. Elle anime également des stages de tantra, le prochain, pour les femmes, aura lieu en résidentiel dans le Vexin  à  l'Ecocentre de Villarceaux à une heure de Paris du 17 au 19 avril.

Son site : www.sexotherapie-paris.fr