Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Y Poncet Bonnisol : si tu ne m'aimes pas, je t'aime

« Ma Cruella, mon Ogre, au fond je sais bien que tu es malheureuse/malheureux et que tu as du mal à aimer tellement tu as souffert, mais je t’aimerai pour deux… »


Pourquoi certaines personnes vivent-elles inexorablement des passions à sens unique ? Pourquoi "choisissent"-elles toujours un(e) partenaire « malfaisant(e)» ou incapable d’aimer ? Pourquoi se montrent-elles d'autant plus avides de manifestations d'amour que l’autre cultive l'indifférence ou s'éloigne ? Absences dévastatrices, promesses non tenues, dévalorisations répétées, mépris inexpliqués… Sur quel terreau pousse cette énergie du désespoir qui conduit à aimer celui qui, justement, s'y refuse ? Quelle histoire familiale oblige à tout accepter de ces tyrans de l'affectif, à nier le bon sens et les conseils des proches ? Quelles armes subtiles ou non sont-elles utilisées pour enliser le couple en d'incertains marécages ?

C'est ce que nous a expliqué Yvonne Poncet-Bonissol, psycho-clinicienne, présidente de l'Association de Défense Contre le Harcèlement Moral (ADCHM). En contrepoint, elle a proposé sa définition de l'amour,

Vous l'avez certainement vue à la télévision, vous l'avez entendue à la radio ou avez lu dans la presse des articles sur ses livres. Elle a publié :

- Le couple dans tous ses états,
- Pour en finir avec les tyrans et les pervers dans la famille, aux Editions Chiron
- Pour en finir avec les blessures de l'amour, aux EditionsChiron



 



Vous pouvez la joindre au : 0140727995
Son email : y.poncet2@wanadoo.fr

Texte de maud : le_choix_d_aimerbis.doc

Autre biblio :
- Les manipulateurs et l'amour d'Isabelle Nazard-Aga
/isabelle_nazare.doc
- La haine de l'amour ou la perversion du lien chez lharmattan de Maurice Hurni et Giovanna Stoll

Articles sur le sujet :

www.lexpress.fr/info/societe/dossier/seduction/dossier.asp?ida=426122
http://pages.infinit.net/espoir3/le_manipulateur_et_le_manipule.htm
http://www.elledivorce.com/html/Psychologie/harcelement-moral-les-victimes-de-l-amour.php5
http://merteuil.skynetblogs.be

Sujet du 17 avril (Pâques)

Amour toujours, harmonie sexuelle, désir renouvelé... Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les histoires heureuses sans jamais oser le demander.

Quelles sont les 7 clefs du bonheur durable ? Et pour aller plus loin, quelles sont les 10 attitudes rédhibitoires qui sabotent une relation à coup sûr ?

Pourquoi certaines belles rencontres perdurent quand d'autres se révèlent des bombes à retardement ? Qu'est-ce qu'un couple émotionnellement intelligent ? Comment nourrit-on à deux un véritable attachement ?

La presse spécialisée, les ouvrages de vulgarisation qui s'étalent sur le sujet nous enjoignent de communiquer ; oui, mais quand et comment ? Nous-ont-ils tout dit ? Et si, en définitive, le bonheur en amour était plus simple à vivre que nous ne l'avions imaginé ?

C'est ce que nous avons découvert lundi, sur la base des amusants travaux de chercheurs américains qui prétendent pronostiquer à 91% la réussite ou l'échec d'un amour.

Dans la salle, Régine Pachter*, psychothérapeute de couples, a donné son éclairage sur les moeurs amoureuses du vieux continent.

* Formée au rebirth, à la gestalt, à l'AT*, à la PNL*, à la sophrologie, aux techniques comportementales et cognitives mais aussi à l'écoute active et à la communication non-violente, elle anime des conférences intéractives sur le fonctionnement humain et les affects. Elle est aussi formatrice à la communication interpersonnelle en entreprise.

Les coordonnées de Régine : 01 39 90 26 34 et 06 21 60 37 76
Email: regine.pachter@free.fr

Bibilographie : Les couples heureux ont leurs secrets (John M. Gottman et Nan Silver)

http://www.objectif-couple.com/critique-cinema-livre/007-...

Chanson de Patrick Altmann : affaires_consensuelles.2.mp3


Synthèse de Gilles : café_amour_18.04.06.doc

Quelques attitudes à éviter, convenues mais vites adoptées...

1. Les critiques en public. Très lâches et terriblement humiliantes. L'autre se retrouve devant un tribunal.
2. Se poser en victime qui se lamente, au lieu de demander clairement ou d'agir.
3. Exhumer sans cesse de vieux griefs, telle la caisse enregistreuse d'un archéologue qui ne laisse rien passer.
4. Descendre la famille (ou les amis) de l'autre.
5. Se coucher avec un masque et des bigoudis. Ou attendre que l'autre dorme pour se glisser dans le lit.
6. Ne jamais le (ou la) laisser respirer.
7. Nier les émotions de l'autre. Ne pas supporter qu'il (ou elle) ne soit pas toujours au top.

Marie-Christine Colinon