Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sujet du 27 mars : Alain Cornely

L'écoute, une voie vers la confiance

"T'écouter, c'est te faire le cadeau d'être ce que je suis sur ta route, en renonçant à quelque pouvoir que ce soit, pour orienter ton chemin que tu es seul à vivre. Cependant, c'est aussi recevoir de toi le cadeau de ta confiance, de ta demande d'être accueilli dans la tendresse qui ne possède pas. Etre entendu vraiment, c'est le berceau du sentiment d'exister"

Si nous, tant hommes que femmes, sortions de l'illusion que nous savons écouter ? Si tu pouvais me prendre dans tes bras quelques instants sans envisager de me posséder ? Si nous donnions à l'autre l'opportunité de se sentir libre ? Et si nous apprenions à accueillir ses mots ?

Selon Alain Cornely, psychothérapeute jungien, l'écoute est une attention qui nourrit l'autre, participe à son humanisation et lui permet de trouver son chemin avec sa propre parole. Le premier critère d'un échange vrai se repère dans la relation au corps. Ecoute vivante, congruence, empathie*, telles sont les notions essentielles auxquelles il nous sensibilisera. Avec lui, nous découvrirons le centrage et l'espace dans la relation, nous atteindrons peut-être le toucher juste.

Ce Café de l'Amour fut réellement inattendu !


Alain CORNELY, formateur à l'écoute depuis 40 ans, pionnier des stages d'écoute et de communication, a été également influencé par les approches de Durkheim, Carl Rogers et Andrée Schlemmer. Au fil de son expérience, la nécessité de créer un nouveau terme pour rendre compte de cette attitute d'écoute s'est imposée : CESORA (centré en soi, orienté sur l'autre) qu'il présente comme une nouvelle voie d'évolution. Sa pratique originale allie la Psychologie des Profondeurs, la Danse, les Arts Martiaux et le Centrage.

Il est l'auteur de : "Ecouter" Ed. Erès, "Qui écoute ?" et "L'écoute, une voie vers la confiance" aux Ed. Le Souffle d'Or.


* Dans la relation Cesora, l'empathie est une conséquence d'un choix avec soi-même.



Ses coordonnées : 044 50 23 78 34 cornely.alain@neuf.fr
Ses stages :

http://ecoute.cesora.neuf.fr/index.htm

 

Son site :

http://www.existence.fr/index/stage-851.html

 


Une vidéo qui explique sa méthode :

http://www.ressources-naturelles.org/RNb/enseignes.php?id=16&lieu=Tous

 

Synthèse de Gilles, notre poète : café_amour_27.03.06.doc

2O mars : Michel Gillain

Amour, alimentation et libido, quand les nourritures du corps sont aussi celles de l'âme...

« Je t'aime comme je (te) mange", "Je te mange ou je mange avec toi ?", De "ma petite caille" à "mon gros lapin", en passant par "Mon sucre d'orge", notre rapport à la nourriture n'a rien d'anodin ; en est-il des nourritures affectives comme des nourritures terrestres ?

"La bouche ne sert pas seulement à manger, elle sert aussi à goûter et tous les grands amants sont aussi de grands gourmands"*

Les tentatives de séduction commencent bien souvent à table. Nos repas sont-ils comme nos ébats : fades ou épicés, improvisés ou mijotés ? Ne dit-on pas "Qui chipote à table, chipote au lit ?" Quant à la croqueuse, la mangeuse d'homme, sa réputation n'est plus à faire !

Amour et nourriture, ces deux appétits se rejoignent-ils ? Agissons-nous dans ces dimensions avec la même fringale, avec la même retenue, les mêmes tergiversations, les mêmes peurs ? De quoi sommes-nous affamés ? Que représentent le sucre, le gras, le doux, le moelleux ? Comment « alimentons-nous » le partenaire potentiel ou actuel ? Mets avariés, compagnons inadaptés, pourquoi n'existe-t-il pas de nutritionnistes affectifs  pour nous mettre en garde contre les relations toxiques ?

 Pourtant, nous sommes tous friands de bien-être, gourmands d'amour et de sérénité avec l'envie de nous sentir bien dans notre assiette !

Décryptons nos habitudes culinaires, apprenons à connaître l'histoire de nos goûts, celle de nos dégoûts, aiguisons notre esprit critique et gagnons une étoile au Gault et Millaut des saveurs amoureuses.

Pour nous mettre l'eau à la bouche, nous avons reçu Michel Gillain, auteur de "Ma cuisine intérieure", aux éditions Open way.

*Curmonsky, prince des gastronomes

La soirée fut épicée, croustillante et le diner qui a suivi, amusant, léger et fluide comme l'amour, la vie et la nourriture ... 

Site de Michel Gillain : http://www.macuisineinterieure.com/

Réfexion amusante : http//:isabelle-alonso.com/article.php3?id_article=138/



Synthèse de Gilles, notre poète + sketche + bibliographie :
café_amour_20.03.06.doc sketche_bon_appetit.2.doc biblio.doc