Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2O mars : Michel Gillain

Amour, alimentation et libido, quand les nourritures du corps sont aussi celles de l'âme...

« Je t'aime comme je (te) mange", "Je te mange ou je mange avec toi ?", De "ma petite caille" à "mon gros lapin", en passant par "Mon sucre d'orge", notre rapport à la nourriture n'a rien d'anodin ; en est-il des nourritures affectives comme des nourritures terrestres ?

"La bouche ne sert pas seulement à manger, elle sert aussi à goûter et tous les grands amants sont aussi de grands gourmands"*

Les tentatives de séduction commencent bien souvent à table. Nos repas sont-ils comme nos ébats : fades ou épicés, improvisés ou mijotés ? Ne dit-on pas "Qui chipote à table, chipote au lit ?" Quant à la croqueuse, la mangeuse d'homme, sa réputation n'est plus à faire !

Amour et nourriture, ces deux appétits se rejoignent-ils ? Agissons-nous dans ces dimensions avec la même fringale, avec la même retenue, les mêmes tergiversations, les mêmes peurs ? De quoi sommes-nous affamés ? Que représentent le sucre, le gras, le doux, le moelleux ? Comment « alimentons-nous » le partenaire potentiel ou actuel ? Mets avariés, compagnons inadaptés, pourquoi n'existe-t-il pas de nutritionnistes affectifs  pour nous mettre en garde contre les relations toxiques ?

 Pourtant, nous sommes tous friands de bien-être, gourmands d'amour et de sérénité avec l'envie de nous sentir bien dans notre assiette !

Décryptons nos habitudes culinaires, apprenons à connaître l'histoire de nos goûts, celle de nos dégoûts, aiguisons notre esprit critique et gagnons une étoile au Gault et Millaut des saveurs amoureuses.

Pour nous mettre l'eau à la bouche, nous avons reçu Michel Gillain, auteur de "Ma cuisine intérieure", aux éditions Open way.

*Curmonsky, prince des gastronomes

La soirée fut épicée, croustillante et le diner qui a suivi, amusant, léger et fluide comme l'amour, la vie et la nourriture ... 

Site de Michel Gillain : http://www.macuisineinterieure.com/

Réfexion amusante : http//:isabelle-alonso.com/article.php3?id_article=138/



Synthèse de Gilles, notre poète + sketche + bibliographie :
café_amour_20.03.06.doc sketche_bon_appetit.2.doc biblio.doc

Sujet du 13 mars


Le corps, messager de notre histoire, passerelle vers l'amour...

" Il n'est qu'un temple dans l'univers, dit le dévot Novalis, c'est le corps humain. Rien n'est plus sacré que cet objet saint. Nous touchons le ciel quand nous posons la main sur le corps humain"

Thomas Carlyle

Qu'est-ce qui entrave mon corps dans l'échange amoureux et la sexualité ? Comment dénouer les tensions, libérer l’énergie pour faire de lui un allié, un guide qui me relie à moi-même et à l’autre ? Et si, contacter ma mémoire corporelle permettait de me libérer du trop plein émotionnel qui ne m’appartient pas ?


Marie-Frédérique Laporte, somatothérapeute* nous a fait part de son expérience. Selon elle, écouter le langage du corps, lui reconnaître une intelligence, c'est se réconcilier avec notre capacité à être, devenir responsable de nos choix, libres d'aimer et d'être aimés.

Nous avons appris à travers de simples exercices, seul ou à plusieurs, à sentir notre "enveloppe" pour avancer sur la voie du ressenti

Le Café de l'Amour  fut charnel, tonique et pratique.

* La somathotérapie (soma : le corps, thérapie : soin = prendre soin du corps) fait partie des thérapies psycho-corporelles. Elles découlent des travaux de Reich, élève de Freud, qui a commencé à faire le lien entre les troubles du moi et des tensions spécifiques dans le corps. Elles utilisent le massage (Californien, Shiatsu, Coréen), la respiration (bioénergie, rebirth), la psychothérapie (gestalt, PNL, rêve éveillé) et le mouvement.

Les coordonnées de Marie-Frédérique Laporte : 26, rue Boursault 75017 Paris Tel : 0142630514 et 0620310803

petite_synthese.2.doc