Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lundi 26 mars avec Christine Lewicki

Christine Lewicki001.jpg

 

www.jarretederaler.com

 

 

 Je célèbre la vie et je change mon regard sur elle

Et j'arrête de râler !

 

51h8hOCj1xL._SL160_.jpg

 

Une personne râle en moyenne 15 à 30 fois par jour ! 

Et vous ? 

Râlez vous contre 
les dizaines de mails à traiter, 
le métro bondé, les bouchons sur la route, votre partenaire amoureux, le fait de ne pas en avoir, bref contre tout ce qui vous tombe dessus ?

Christine Lewicki* faisait partie des râleurs, comme beaucoup de français, avant de se lancer dans un challenge que certains diraient impossible : Ne pas râler pendant 21 jours consécutifs !

Lundi, au café de l'amour, Christine Lewicki, râleuse repentie, nous fera partager son expérience et nous expliquera en quoi consiste ce challenge ; mais aussi la face cachée de nos râleries, comment communiquer autrement, ne plus être dans la position de victime, lâcher prise... Prendre de bonnes résolutions, particulièrement en amour... Et finalement, comment faire pour que notre quotidien soit plus léger et source de satisfactions, dès à présent ?

 

Ce challenge se déroule en quatre phases et se fait à l’aide d’un bracelet que l’on change de poignet à chaque fois que l’on se surprend à râler. Chaque changement de poignet remettant les compteurs à zéro.

*Christine Lewicki est coach certifiée et aide les dirigeants d’entreprise. Elle sert aussi depuis trois ans au bureau des Directeurs de la Fédération de coaching de LA (ICFLA). Elle est l’auteur du blog www.jarretederaler.com qu’elle anime depuis avril 2010.

Le préfacier, Laurent Gounelle est l’auteur du best-seller « L’homme qui voulait être heureux » et de « Dieu voyage toujours incognito » - Editions Anne Carrière. 

 
 

 



Lundi 13 février, café Saint-Valentin avec Fabrice Midal

 

LA MÉDITATION, UNE VOIE POUR ENTRER DANS L'AMOUR ?

La méditation est en plein boom. Elle rencontre un vif succès. Mais qu'est-ce que la méditation ? Peut-elle nous aider à mieux aimer ? Quel est son lien à l'amour ? Faut-il s'aimer soi-même avant d'aimer les autres ? Quel est le lien entre méditation, amour et sexualité ?,

Souvent nous voudrions aimer, mais nous n'y arrivons pas ; la méditation peut-elle être un chemin pour découvrir l'amour ? Peut-on ressentir des effets de la méditation dès la première séance ou faut-il plusieurs mois ou années pour avoir un résultat ? Puis-je me mettre à méditer alors que je suis dans un état de préoccupation ou d'énervement ? Existe-t-il des pratiques méditatives destinées spécifiquement à augmenter l'estime et l'amour de soi ? Faut-il être bouddhiste pour pratiquer la méditation ?

Lundi, au café de l'amour, Fabrice Midal* répondra à toute ces questions et nous permettra de les expérimenter., *Fabrice Midal, docteur en philosophie, dirige la collection L'esprit d'Ouverture chez Belfond et est producteur à France-Culture. Il enseigne la méditation bouddhiste depuis une vingtaine d'années. Il a fondé l'Ecole Occidentale de Méditation pour établir un bouddhisme occidental en dialogue avec la philosophie et la poésie d’Occident. Auteur d'une vingtaine d'ouvrages, parmi lesquels "Et si de l'amour on ne savait rien (Albin Michel)", il dessine à partir de la philosophie, du bouddhisme et de l'art moderne, un chemin rigoureux et inspirant.

A vingt ans, il rencontre l’enseignement de Chögyam Trungpa et s’engage dans la pratique de la méditation telle que ce maître historial l’a présentée pour l’Occident. Il pratique la méditation depuis plus de vingt ans. Il vient de sortir un coffret Méditations, 12 méditations guidées pour s'ouvrir à soi et aux autres (Audiolib).