Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mercredi 6 avril avec Adam Soboczynski

 

SURVIVRE DANS UN MONDE SANS PITIÉ

DE L'ART DE LA DISSIMULATION

 

soboczynski_privat.jpg

Comment survivre dans un mond sans pitié, où seule compte l'apparence, où émotivité rime avec faiblesse, où authenticité est synonyme de niaiserie et où duplicité et tromperie sont reines ?

Avec humour et esprit, Adam Soboczynski nous livre les ficelles du jeu social dans un petit traité aussi jubilatoire qu'impertinent.
Trente-trois histoires tirées de la vie de tous les jours, autant de maximes fondatrices d'un nouvel art : feindre pour mieux s'accomplir. Ou comment tirer son épingle du jeu dans cette jungle de faux-semblants qu'est devenue la société contemporaine.

Brillant, drôle, élégant, un petit essai jubilatoire, dans la lignée des moralistes du XVIIe siècle. Le Prince de Machiavel pour notre époque.

 

912295.jpg

Né en 1975 en Pologne, Adam Soboczinski a grandi en Allemagne de l'Ouest où sa famille s'est installée en 1981. Titulaire d'un doctorat en littérature et en philosophie, journaliste, écrivain, il tient une chronique dans l'hebdomadaire "Die Zeit". Il a remporté en 2005 le prix du journalisme Alex-Springer. Il vit à Berlin depuis 2004.


 

 

Lundi 4 avril avec Marie Lise Labonté

VERS L'AMOUR VRAI ?

De l'amour sous influence à l'amour créateur

Marie-Lise-Labonte.jpg

Comment dépasser les blessures d'enfance pour vivre quelque chose de créateur, de vivant et d'amoureux  ? Qu'est ce qui nous fait relever la tête, retrouver notre lumière et réintégrer le mouvement de la vie ?

Selon Marie Lise Labonté, nous sommes influencés par l'image du couple de nos parents et les croyances de notre entourage familial, social et culturel, depuis notre vie intra-utérine jusqu'à nos premières expériences amoureuses.  Par conséquent, nous reproduisons généralement à l'âge adulte deux modes de fonctionnement répandus : l'amour fusionnel ( rester « collé » à l'autre, pour ensuite, parfois, le rejeter) ou l'amour « carapace » dans lequel les partenaires gardent prudemment leurs distances quand ils parviennent à se lier...

Souvent prisonniers de l'un de ces schémas, nous éprouvons des difficultés à construire une relation « adulte » pleinement satisfaisante, où chacun peut poursuivre son propre chemin et s'épanouir sans rompre le lien avec son partenaire.

Lundi, au Café de l'Amour, Marie Lise Labonté* montrera comment à contacter l'essentiel, cette partie de notre être la plus profonde, la plus tendre, la plus douce, que nous avons en grandissant exilée de nous même : la douce satisfaction d'exister dans  notre grâce, notre beauté. Marie Lise proposera des clés pour re-connaître notre propre mode de fonctionnement, mais aussi pour en sortir. Exercices concrets et échanges intéractifs nous aideront, peut-être, à atteindre l'amour vrai, l'amour créateur, voie d'un enrichissement perpétuel et mutuel.

41ZcCbk3QJL._SL500_AA300_.jpg

Marie Lise LABONTE*, psychothérapeute et formatrice, nous vient du Québec. Elle s’est guérie d’une maladie dite incurable par un processus d’autoguérison au cours duquel elle a découvert une méthode psychocorporelle qu’elle pratique depuis plus de vingt-cinq ans, la méthode de libération des cuirasses (MLC). Elle forme des intervenants en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, et donne des séminaires et des conférences à travers le monde. Elle a écrit une dizaine de livres. Parmi les derniers, "Vers 'amour vrai",  "Le point de rupture, Comment les chocs d'une vie nous guident vers l'essentiel" chez Albin Michel.

arton110.jpg