Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Maryse Vaillant, Comment aiment les hommes ?

Lundi 26 octobre 2009 à Paris

maryse-vaillant.jpg
COMMENT AIMENT LES HOMMES ?
Le sexe, le coeur, les femmes...


Malgré l’importance que beaucoup lui accordent, l’infidélité ne pourrait-elle être, en matière d’amour, de meilleur augure que la fidélité ? La fidélité parfois contrainte, pathologique, addictive, voire très ennuyeuse ne serait pas un gage d'amour. Pas plus que l’infidélité d’ailleurs !

Pour Maryse Vaillant*, ce débat reste encore tabou. En effet, les hommes et les femmes, loin d'appréhender les rapports amoureux de la même façon, se positionnent différemment quant à la fidélité et l'infidélité. Ainsi, à travers l'analyse des principales formes de mensonge amoureux masculin, il s'agit de réfléchir sur les rôles forgés par la société et dont les limites nous emprisonnent, hommes comme femmes.

Lundi, au café de l'amour, Maryse Vaillant* a expliqué que la fidélité ou l’infidélité masculine n’a pas grand-chose à voir avec les qualités et les défauts des femmes aimées ou des hommes aimants. Ainsi, un homme pourrait souhaiter être fidèle à plusieurs femmes, les désirer toutes ou n’en vouloir qu’une, aveuglément. Maryse a apporté des réponses éclairantes à des questions essentielles : pourquoi certains maris adultères ne quitteront jamais leur épouse et pourquoi ces dernières ne se doutent souvent de rien. ? En quoi est-il difficile à certains amants d'être monogames et sincères ?  Pourquoi ils peuvent craindre de s’engager et tendent-ils à considérer les conquêtes féminines comme des gages de virilité ?
leshommes.gif


*Maryse Vaillant, psychologue clinicienne, est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, parmi lesquels "Pardonner à ses parents" et "Comment aiment les femmes". Son dernier livre, "Les hommes, l'amour, la fidélité" vient de sortir aux éditions Albin Michel.

Texte de Gilles, notre poète : Café De L'Amour 26.10.09.doc




 

Marie Lise Labonté, Le point de rupture

Marie Lise Labonté était au Café de l'Amour à Paris le 5 octobre 2009

LE POINT DE RUPTURE
Comment les chocs d'une vie nous guident vers l'essentiel ?
mlllivre.jpg
Un point de rupture bouleverse parfois notre existence : maladie, handicap, deuil, agression, perte d’emploi, catastrophe naturelle.
Marie Lise Labonté, qui a elle-même été confrontée à de terribles épreuves, propose d’utiliser ces points de rupture pour transformer son existence.

Que faire alors ? Différents témoins, dont l’auteur, racontent leur Après : comment ils ont réagi, comment ils se sont transformés, pour ne plus seulement survivre, mais embrasser différemment la vie.

Marie Lise Labonté, loin de se focaliser sur le deuil, nous livre une réflexion sur la vie et son mystère qui réconfortera les lecteurs confrontés à une épreuve importante.

*Marie Lise LABONTÉ, psychothérapeute et formatrice, est très connue au Québec. Elle s’est guérie d’une maladie dite incurable par un processus d’autoguérison au cours duquel elle a
découvert une méthode psychocorporelle qu’elle pratique depuis vingt-cinq ans, l’« Approche globale du corps, approche globale de l’être ».

Conférencière reconnue, elle forme des intervenants en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, et donne des séminaires et des conférences à travers le monde.




accueil.jpg