Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rosette Poletti, Lâcher prise pour aller vers la gratitude

Lundi 23 novembre 2009 à Paris

images.jpeg

LACHER PRISE POUR ALLER VERS LA GRATITUDE
Et si dire "Merci " était l'une des clés de notre bien-être en amour ?


Comment abandonner ce qui n’a plus lieu d’être pour aller vers ce qui vient, se détacher de ce qui est trop lourd, encombrant et vivre en toute simplicité ici et maintenant ?

Pour Rosette Poletti*, qu’il s’agisse de la codépendance, d’émotions négatives, de divorce, rupture, carrière ou spiritualité, le lâcher-prise s’avère un outil précieux dans bien des situations. Il permet de passer à une nouvelle étape.

Parallèlement, La gratitude, habituellement regardée comme une forme de politesse ou encore comme un devoir serait, d'après les dernières études en psychologie, bien plus que tout cela et dépasserait le cadre du protocole de la politesse. Dire merci à la vie, merci aux gens que l'on aime, merci à ceux qui nous ont aidé, est en réalité directement lié aux fonctionnement et à la base de notre santé émotionnelle.

Lundi, au coeur d'un atelier/café, Rosette Poletti proposera des clés pour lâcher prise et aller vers la gratitude. Elle montrera que cette dernière diminue les émotions négatives, renforce les liens sociaux, et procure bien-être et santé. Elle nous invitera à apprendre à exprimer notre gratitude et à la recevoir. Elle nous guidera sur le chemin du lâcher-prise, de la sérénité et du bonheur de vivre l’instant.

Infirmière en soins généraux et psychiatriques à l'origine, *Rosette Poletti vit en Suisse. Elle est titulaire de deux "Master" en soins infirmiers, ainsi que d'un doctorat en Sciences de l'Education de l'Université Columbia à New-York. Diplômée de l'Institut des Ministères Féminins de la Faculté de Théologie de l'Université de Genève, elle a ensuite suivi les formations nécessaires à l'obtention du Certificat Européen de Psychothérapie.
Après avoir travaillé dans le domaine de la santé, de la formation (directrice d'école de soins infirmiers, d'école de cadres infirmiers), chargée de cours pendant 17 ans à l'Université de Genève, elle est actuellement responsable d'un centre de formation à l'accompagnement des personnes en difficulté, chroniqueuse au Journal "Le Matin", formatrice d'adultes dans différents cadres, animatrice de groupes de développement personnel, conférencière et auteur d'une dizaine de livres.





gratitude.jpg

Père Gabriel Ringlet, Accompagner le corps autour du cantique des cantiques

Lundi 16 novembre 2009 à Paris

images-1.jpg

ACCOMPAGNER LE CORPS AUTOUR DU CANTIQUE DES CANTIQUES
Un chant charnel et spirituel



Qui l’a élaboré le Cantique des Cantiques,  ce chant merveilleux ? La Bible, dès le premier des 117 versets, l’attribue à un grand poète de la paix, Salomon, l’« homme de la Shalôm ». Mais plusieurs exégètes pensent aujourd’hui que l’auteur principal est une femme, ou qu’en tout cas une voix féminine a fortement inspiré ce magnifique Poème.

Lundi, au café de l'amour, pour faire mieux entendre encore ce chant si charnel et si spirituel, le père Gabriel Ringlet* a convoqué la Bible, mais aussi le Coran et les grands mystiques de diverses traditions spirituelles. Ainsi, un rabbin, une princesse indienne et un poète persan… ont  dialogua avec Ruysbroeck, Mechtilde de Magdebourg ou Thérèse d’Avila. Sans oublier que bien des poètes contemporains se sont aventurés eux aussi, sur ces chemins-là. Cette conférence-récital aura  a  accueilli quelques "mystiques" d’aujourd’hui comme Bobin, Schmitz, Grosjean ou Aragon.

Pour faire vivre cette rencontre artistique, Gabriel Ringlet*, dans un registre un peu habituel, fut accompagné de comédiens.

prière.jpg

Le corps, un thème que Gabriel Ringlet* a évoqua avant d'établir le lien avec le cantique des cantique. Durant huit mois, il a accompagné une proche atteinte d’un cancer. "Ceci est ton corps" est le journal intime d'un accompagnement : celui d'un prêtre qui partage les derniers mois de la femme avec qui il vivait, la compagne de vie, atteinte d'un cancer qui se généralise. Il parle d'une femme, de façon pudique mais néanmoins charnelle... Depuis sa jeunesse, Gabriel Ringlet a été engagé à être "un prêtre pour qui la présence d'une femme serait une bonne nouvelle, accueillie joyeusement, en très heureuse harmonie avec sa vocation".
ceciestton.jpg

Prêtre, écrivain et théologien, *Gabriel Ringlet est vice-recteur et professeur émérites à l’Université catholique de Louvain. Depuis son lieu de « résistance poétique » au Prieuré de Malèves-Sainte-Marie en Brabant Wallon, il jette des ponts entre chrétiens et laïques, accueille des artistes et invite chacun à parcourir les chemins de l’imaginaire. Il vient d’être élu à l’Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique. Parmi ses nombreux ouvrages, il a publié chez Albin Michel "Ma part de gravité", "L'évang ile d'un libre penseur", "Et je serai pour vous un enfant laboureur", et récemment, "Ceci est ton corps".