Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Maryse Wolinski, Au dela du désir, comment susciter l'amour chez l'autre ?

Lundi 1er septembre 2008


AU DELA DU DÉSIR, COMMENT SUSCITER  L'AMOUR CHEZ L'AUTRE ?
Oser être une femme dans les yeux d'un homme, un homme dans les yeux d'une femme

Pas facile aujourd'hui de savoir doser ses effets auprès de l'autre sexe. Si certain(e)s se déclarent "prêt(e)s à tout" pour plaire, d'autres, à l'inverse, exigent d'être appréciés pour ce qu'ils sont. Surtout, certains prétendent décliner une palette d'attitudes et d'émotions entre ces deux extrêmes.

Au fond, quelle frontière entre soumission et transgression, entre fidélité à soi et perte de soi  ?

Pour Maryse Wolinski*, à travers la séduction et son ambiguité, on peut être bien avec soi et avec l'autre. Si l'on veut s'en donner la peine, aimer peut devenir un éternel recommencement, un enchaînement de désirs toujours neufs et de passions inédites, une aventure des intensités du coeur.

Lundi 1er septembre, au café de l'amour, Maryse Wolinski* a partagé avec nous son expérience, son ressenti. Sans langue de bois, elle a parlé d'amour et livré des réflexions pour le moins inattendues... Hommes et femmes ont été invités à s'exprimer à travers des mises en situation autour de ces thématiques de façon interactive.

a1dc770caa5dd29ec47c01b347549129.gif

Journaliste (Sud Ouest, Journal du Dimanche, FMagazine, Elle, Monde-Dimanche), Maryse Wolinski* est surtout écrivain. Outre des contes pour enfant et différentes collaborations à des séries télé, elle a déjà publié une quinzaine d'ouvrages. Son dernier livre "La femme qui voulait être mère" est sorti en 2008 aux Éditions du Seuil.
Snthèse de Gilles, notre poète : Café Amour 1.9.8.doc

Daniel-Philippe de Sudres, Découvrir la neuroconnectivité de l'amour

Daniel-Philippe de Sudres était au Café de l'Amour à Paris le 15 juillet 2008.

4d3c156002e2aa2b479757c1701d353a.jpg

DÉCOUVRIR LA NEUROCONNECTIVITÉ DE L'AMOUR
Comment rencontrer des êtres différents de nos habituels partenaires ?

Pourquoi attirons-nous et repoussons-nous toujours les mêmes personnes ? Comment nous libérer de cette "mécanicité" répétitive ?

Selon Daniel-Philippe de Sudres*, spécialiste en neuroconnectique*,  la neuroscience de l'éveil, nos glandes endocrines nous façonnent psychologiquement et physiologiquement. Reconnaître notre "psychoendocrinotype" et celui d'autrui permet rapidement de savoir qui je suis et qui est l'autre.
f6583fa8f6a89827af37bbd91b88464c.jpg

Ainsi, des stades de veille, latents en nous, nous permettraient d'atteindre une connaissance de l'Autre sincère, profonde, susceptible de produire une relation profonde et durable avec lui ou elle.

Mardi, au café de l'amour, après quelques "mises en situations" simples, nous avons tenté de décrypter le psychoendocrinotype de nos proches... Puis, certains sont parvenus, peut-être, grâce à l'auto-observation, à nommer leurs psychoendocrinotypes parfois simples, parfois complexes.

Enfin, d'autres sont entrés en relation avec leurs voisins pour définir, au regard de leurs "psychoendocrinotypes", quelle type de relation (amicale, amoureuse) serait possible et sur quels critères fonctionnerait-elle ?

f0b46f3c0a249f7eb50778b30bdf57a1.jpg

*Daniel-Philippe de Sudres, docteur en sciences cognitives, est chercheur indépendant. Créateur de la neuroconnectique transmodale self-programmative, il a écrit six livres, dont "Vivre jeune longtemps" aux éditions A.Venir et "La neuroconnectique, neuroscience de l'éveil" aux Éditions Charles Antoni - L'Originel, Paris, 2008. http://neuroconnectique.free.fr
Neuroconnectique* : discipline qui vise à mettre en connexion des neurones, et plus encore des réseaux neuronaux qui ne sont pas interconnectés habituellement.