Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Françoise Simpère, Guide des amours plurielles

Lundi 15 juin 2009 à Paris

08e1e00a140286cbe19f25adec69be97.jpg

fsimpere.over-blog.com

GUIDE DES AMOURS PLURIELLES
Pour une écologie amoureuse

Quels a priori fondent notre vie amoureuse ? Pourquoi celle-ci aboutit à un échec dans près d’un cas sur deux ? Comment s’affranchir des mythes et des peurs qui pourrissent la vie ?

Françoise Simpère* a acquis depuis longtemps la conviction que les amours plurielles  restent le seul moyen de s’adapter aux aléas de la vie affective. Elle prêche pour un changement de pensée complet. Loin du couple « ouvert » à la mode des années soixante-dix ou du libertinage marchand et extrêmement codifié en vogue aujourd’hui, et plus large que la notion de polyamour qui se focalise sur les relations amoureuses en négligeant les autres champs de liberté, elle propose le « Lutinage », plein de charme et de gaieté et ses fervents adeptes, les lutins et Lutines.

Selon Françoise Simpère*, il s'agit de reformater totalement son « logiciel de pensée amoureuse » pour devenir un Lutin car il n’y a pas de vie harmonieuse sans cohérence intellectuelle. Voir le Lutinage comme une simple « autorisation de relations extra-conjugales », c’est à coup sûr aller à l’échec. Les Lutines sont avant tout des "femmes avides de découverte et de connaissance, qui réfléchissent beaucoup sur leur liberté". Les Lutins cherchent à conjuguer sensibilité et virilité tout en prônant une égalité réelle entre les sexes. Le Lutinage est un choix de vie individuel qui dépasse largement la notion de couple et la sexualité. « Penser globalement, agir localement », ce principe écologique s’applique merveilleusement au Lutinage, où la réflexion va de pair avec l’expérimentation, où on avance pas à pas, en progressant à son rythme, sans dogmatisme.

lundi, au café de l'amour, Françoise Simpère* fut le guide de nos amours plurielles réelles ou potentielles. Elle a analysé clairement les a priori sur lesquels se fondent le couple. Elle a proposé de construire des relations dans une réalité choisie et non subie. Enfin, elle a montré qu’il est envisageable de concilier vie de famille et couple au pluriel, liberté et responsabilité. 

41jycyZHFSL._SS500_.jpg


Saluée comme une femme libre à l'occasion de la sortie de son premier texte érotique, « Le jeune homme au téléphone », *Françoise Simpère s’intéresse davantage aux mystères du désir qu’aux secrets de l’orgasme. Elle a également écrit : "Les latitudes amoureuses", "Ce qui trouble Lola", "Des désirs et des hommes" « Autres désirs, autres hommes » , "Aimer plusieurs hommes", etc. (etc désigne huit autres livres qui ne parlent pas du désir… )

 

Les soeurs Bohin, Tantra Puja, L'art de (se) rencontrer autrement

Lundi 8 juin 2009 à Paris
Photo162.jpgimage.php3.gif
TANTRA PUJA* ET AUTRES RITUELS
L'art de (se) rencontrer autrement..


En quoi nos conditionnements, le poids de nos histoires personnelles nous conduisent-ils à rencontrer souvent le même type de partenaire ? Comment se libérer de cette "mécanicité" répétitive, créer plus d'intensité dans l'expérience de l'instant pour se relier subtilement à la nature divine de l'autre ?

Pour les jumelles F Ginsbert (Fanny Bohin en France) et Katia Bohin*, le tantra, mêlé à la structure d'une puja* produit une intéractivité qui nous connecte à la dimension sacrée présente en chacun de nous et, au delà, à la pratique de l'art d'aimer.

Lundi au café de l'amour,  Fanny* et Katia* ont uni leurs compétences pour une soirée exceptionnelle sous le signe de la douceur et de la sensualité. Un cours de rumba, la danse de l'amour, fut proposé aux participants sur place à 20H00. Un atelier de slows rigolos et une intiatition au tantra puja* ont constitué des événements marquants.

Katia* est professeur de danse de salon et formatrice en massage... Fanny*, doctorante de l'université de Paris, exerce comme sexologue aux États-Unis. Présidente de l'association de tantra puja en Californie, la  San Diego Tantra Connection, elle profitera de son passage en France pour nous donner un avant-goût de sa méthode.

Puja * : rituel de vénération, se présente sous plusieurs formes : rites quotidiens, pélerinages, prières, cérémonies... Elle consiste en la descente d'une divinité dans sa perception terrestre, qu'il s'agisse d'une image, d'une statue ou d'un symbole.