Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les soeurs Bohin, Tantra Puja, L'art de (se) rencontrer autrement

Lundi 8 juin 2009 à Paris
Photo162.jpgimage.php3.gif
TANTRA PUJA* ET AUTRES RITUELS
L'art de (se) rencontrer autrement..


En quoi nos conditionnements, le poids de nos histoires personnelles nous conduisent-ils à rencontrer souvent le même type de partenaire ? Comment se libérer de cette "mécanicité" répétitive, créer plus d'intensité dans l'expérience de l'instant pour se relier subtilement à la nature divine de l'autre ?

Pour les jumelles F Ginsbert (Fanny Bohin en France) et Katia Bohin*, le tantra, mêlé à la structure d'une puja* produit une intéractivité qui nous connecte à la dimension sacrée présente en chacun de nous et, au delà, à la pratique de l'art d'aimer.

Lundi au café de l'amour,  Fanny* et Katia* ont uni leurs compétences pour une soirée exceptionnelle sous le signe de la douceur et de la sensualité. Un cours de rumba, la danse de l'amour, fut proposé aux participants sur place à 20H00. Un atelier de slows rigolos et une intiatition au tantra puja* ont constitué des événements marquants.

Katia* est professeur de danse de salon et formatrice en massage... Fanny*, doctorante de l'université de Paris, exerce comme sexologue aux États-Unis. Présidente de l'association de tantra puja en Californie, la  San Diego Tantra Connection, elle profitera de son passage en France pour nous donner un avant-goût de sa méthode.

Puja * : rituel de vénération, se présente sous plusieurs formes : rites quotidiens, pélerinages, prières, cérémonies... Elle consiste en la descente d'une divinité dans sa perception terrestre, qu'il s'agisse d'une image, d'une statue ou d'un symbole.



Pascal de Sutter, La sexualité des gens heureux

Pascal de Sutter était au Café de l'Amour à Bruxelles chez Cook and Book le mercredi 10 juin 2008.

P_DeSutter-web.jpg

LA SEXUALITÉ DES GENS HEUREUX
Ce que l'on ne nous dit jamais !


Faire l’amour permet-il de vivre plus longtemps ? Faut-il réaliser ses fantasmes ? Être heureux, est-ce faire l’amour souvent ? Que veut dire « être infidèle » ? Y a-t-il une limite d’âge pour faire l’amour ? Les gens heureux ont-ils plus de désir sexuel que les autres

Depuis des années, Pascal de Sutter* accumule les résultats passionnants de recherches scientifiques en sexologie. Objet de publications confidentielles, réservées aux chercheurs, elles remettent en cause nombreux préjugés ; il les partage aujourd'hui avec le grand public. Dans son dernier livre, il s'inspire des mécanismes positifs dans la rencontre de deux individus pour aider chacun à vivre mieux sa sexualité. Selon lui, le bonheur sexuel n’est pas synonyme de performance, pas plus que d’échangisme ou d’expériences SM. On confond trop souvent sexualité épanouie et pratique extrême. Or, la dimension psychosociale de la sexualité lui paraît essentielle, puisque la plupart des gens ne font pas l’amour pour avoir un enfant ou pour assouvir une pulsion immédiate ; la sexualité permet d’exprimer nos sentiments amoureux, d’où l’expression littérale de « faire l’amour » qui existe dans de nombreuses langues.

Mercredi, au café de l'amour de Bruxelles, Pascal de Sutter* a préfér aborder la notion de « motivation sexuelle » plutôt que celle de désir sexuel.  Il a expliqué la différence de motivations des hommes et des femmes, d’où certains malentendus.  Il a montré comment les gens heureux  arrivent le mieux à canaliser le flux irrégulier de leurs désirs sexuels. Ensuite, il a évoqué l'importance d'une bonne communication sexuelle dans le couple pour ajuster les différences hommes femmes. Enfin, puisque sentiments amoureux et épanouissement sexuel ne vont pas toujours de pair, il a ouvert des perspectives d'apprentissage... L'interaction fut au rendez-vous !!!

Pascal de Sutter* est professeur de psychologie à l’université de Louvain et chef de service de l’unité de sexologie à l’hôpital. Il a participé à des recherches scientifiques à l’université de Montréal. II est aussi expert en psychologie politique, auteur du livre à succès Ces fous qui nous gouvernent (Les Arènes, 2007). Son dernier livre "La sexualité des gens heureux" vient de sortir chez le même éditeur. Il le dédicacera sur place.