Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marion Grall, Attirer dans sa vie la personne de ses rêves

Lundi 28 juillet 2008

a2d3809517d6e52701691bc89a59f24c.jpg

 

ATTIRER DANS SA VIE LA PERSONNE DE SES RÊVES (MÊME LES PLUS FOUS !)
Appeler de tout son coeur l'être que nous attendons


Rencontrer l'Autre et partager, enfin, amour, sensualité, extase, c'est possible !
Alors, comment y parvenir ?

Pour Marion-Catherine Grall*, nous aider à réaliser nos souhaits les plus secrets
fait partie de sa mission de vie ;
elle a découvert plusieurs manières d'y accéder.

Lundi 28 juillet, au sein d'un atelier/café,
guidée, entre autres,
par l'esprit des amérindiens,
elle nous transmettra une méthode personnelle,
spirituelle et concrète pour convoquer le futur amoureux de notre choix.
À travers des "mises en situation" originales,
nous construirons l'idylle
que nous ne nous étions pas autorisée jusque lors...

Auteure, conférencière, coach de vie, Marion-Catherine Grall*
(www.mariongrall.com)
maîtrise les outils classiques
-PNL,
-coaching,

-thérapie congnitive,
-biopsychogénéalogie,
-acupuncture,
-intelligence émotionnelle,
mais aussi...
les enseignements de guérison spirituelle
acquis auprès des peuples traditionnels
en Amérique du Nord et au Mexique.
dd00a028980e82a49156eb662bc808e1.jpg
Son dernier livre,
"Au secours, j'ai peur d'aimer !"
est paru chez Plon en 2007.
Auparavant, elle a publié :
"La page de tous les possibles" aux éditions Vivez Soleil,
"Coaching de vie" et
"Surprise par le bonheur" aux éditions du Lau.




Serge Tisseron, Virtuel mon amour : mode d'emploi

Lundi 21 juillet 2008

4148d6f5c7ce86a813d975a96e2c7e71.jpg

VIRTUEL MON AMOUR : MODE D'EMPLOI
Les règles du jeu ont-elles réellement changé ?

Se rencontrer sur la toile fait désormais partie des moeurs. L'ordre traditionnel des choses semble inversé : il ne s'agit plus du classique enchaînement "séduction, rapprochement, relation sexuelle" mais "échange on line, relation sexuelle... et plus si affinités" ? Alors, comment s'y prendre pour que cela fonctionne ?

Selon Serge Tisseron*, La quête amoureuse sur internet relève plus de la posture du pêcheur qui jette son hameçon que de celle du chasseur qui tente de suivre la proie qu'il a entrevue, tout sexe confondu : en effet, dans les mondes virtuels, les hommes et les femmes sont invités de la même façon  à créer leur "page perso" comme un reflet de l'identité qu'ils veulent offrir à l'échange.

Lundi 21, au café de l'amour, le docteur Serge Tisseron* a analysé les bouleversements qui en résultent : le désir, le rapport à soi et aux autres, la perception du réel, qui ne sont plus les mêmes, etc. Il a décrypté pour nous "le miroir du soliloque" et le "parloir des étrangers". Enfin, pour lutter contre les mirages des écrans, il a proposé de nouveaux repères à inventer, centrés sur la revalorisation du corps et des sens.

*Serge Tisseron est psychiatre et psychanalyste, docteur en psychologie, directeur de recherches à l'université Paris X. Il a publié une trentaine d'ouvrages personnels et participé à une cinquantaine d’oeuvres collectives. Il a notamment découvert un secret dans la famille de Hergé à partir de la seule étude des albums de Tintin, plusieurs années avant que la biographie de Hergé ne soit connue et ce secret confirmé (Tintin chez le psychanalyste, 1985). Depuis, l’essentiel de son travail porte sur trois thèmes : les images, les secrets et nos relations aux nouvelles technologies.


Il est membres de plusieurs sociétés scientifiques et régulièrement consulté comme expert autour des questions des images par les différents Ministères. Enfin, Serge Tisseron, également dessinateur, a présenté sa thèse de médecine en 1975 sous la forme d’une bande dessinée (Histoire de la psychiatrie en bandes dessinées, Ed. Savelli, 1978).

35db928eb7acb4971b0dec3b93144a60.jpg

 

Son dernier livre "Virtuel, mon amour" vient de paraître chez Albin Michel.
Synthèse de Gilles, notre poète : Café Amour 21.7.8.doc