Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lundi 2/11, pervers narcissiques avec Anne Ziegler

 

B1CYnPZnGsS._UX250_.jpg

 

 Pervers narcissiques : Bas les masques !

20151102-CAFE de L'AMOUR-PARIS.jpg

Les pervers narcissiques avancent masqués et, sous leurs différents visages, construisent des relations d'emprise destructrices pour leurs proies et leur entourage. Anne Clotilde Ziégler met à nu les mécanismes à l'œuvre dans ces relations toxiques, que ce soient les différents visages du prédateur mais aussi ceux des victimes, pour les guider vers leur chemin de résilience. <br />

Forte de son expérience de psychothérapeute, Anne-Clotilde Ziégler s'adresse à ceux qui, directement ou dans leur entourage, ont été happés par l'emprise d'un pervers narcissique. Illustrée par de nombreux exemples tirés de sa pratique, elle offre une vision claire de ce phénomène toxique, une analyse des mécanismes à l'œuvre dans ces relations pathologiques, et des chemins de résilience pour sortir de l'emprise et guérir des traces qu'elle a laissées.

416a5lJdpVL._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-v3-big,TopRight,0,-55_SX324_SY324_PIkin4,BottomRight,1,22_AA346_SH20_OU08_.jpg


1. Les mécanismes de la relation d'emprise entre le pervers narcissique et sa proie.

2. Les critères d'identification d'un pervers narcissique : une définition claire qui différencie les dysfonctionnements, déviations et pathologies de la perversion narcissique.

3. Les différents visages du pervers narcissique : un panorama global des différents contextes et relations où le phénomène d'emprise peut s'exprimer (amour, amitié, travail, famille...)

4. Les victimes de l'emprise : une analyse des effets destructeurs, sur le corps et l'esprit, de la relation qui permet d'identifier les zones vulnérables de proies, pour les renforcer et sortir de l'emprise

5. Les chemins de résilience : comment faire face aux manipulations, mais aussi comment se reconstruire après être sorti du piège.

 

Biographie de l'auteur

Anne Clotilde Ziegler est psychothérapeute, analyste transactionnelle certifiée et somato-psychopédagogue. Elle exerce depuis vingt-cinq ans en cabinet libéral, mais donne aussi des formations en organisation et supervise du personnel dans le secteur de la petite enfance.
 
 

Lundi 22/06, atelier Estime de soi avec Sandra Sadat

IMG_0577.jpeg

L’ESTIME DE SOI EST-ELLE LA CLE DU BONHEUR  ?

L’approche de l’Elément Humain de Will SCHUTZ



D’où viennent ces idées que nous avons sur nous-même et pourquoi choisissons-nous d’avoir une faible estime de nous ? De quelle manière se construit notre estime de nous tout au long de notre vie  ?

Selon Sandra Sadat, l’estime de soi est un sentiment profond et positif que nous avons vis-à-vis de nous-même. Ce sentiment est au coeur de toutes nos interactions humaines et de toutes nos relations amoureuses. L’image de soi détermine nos comportements, nos réactions face aux évènements de la vie, notre interprétation de la réalité, notre capacité à aimer ou être aimé, à oser, à entreprendre.

Alors, pourquoi avons-nous tant de mal à nous sentir bien au plus profond de nous ?

Chaque situation douloureuse vient réactiver un sentiment négatif : « je ne suis pas capable », « je me sens abandonné », « je ne compte pas pour l’autre » … Ces sentiments sont en lien avec des peurs profondes engrammées dans notre corps depuis notre plus tendre enfance. A l’âge adulte, nous continuons à mettre en place des comportements défensifs pour nous empêcher de ressentir la douleur associée à nos peurs. Mais ces comportements inadéquats ne viennent que renforcer nos croyances limitantes et créent des tensions dans nos relations, une incapacité à aimer ou être aimé, une paralysie à agir et des réactions inappropriées.


Quelles sont les peurs fondamentales qui créent nos rigidités ?
L’expression des émotions et la conscience de soi sont-elles les seules voies d’accès pour se sentir mieux avec nous-même ?
Une bonne estime de soi est-elle la condition siné qua non pour avoir des relations saines et constructives avec notre environnement ?
Lundi, lors d'un atelier-conférence, Sandra SADAT nous présentera les trois dimensions de l’estime de soi en lien avec les peurs personnelles.


À travers des exercices simples et puissants, des prises de conscience et des réflexions en commun, nous comprendrons le lien entre 3 concepts clés : conscience, ouverture et choix. Nous repartirons avec une grille qui nous permettra d’analyser toutes situations relationnelles. Nous découvrons des pistes pour apprivoiser nos propres peurs et devenir les acteurs conscients de notre vie. Sandra SADAT s’inspirera de l’approche de l’Elément Humain de Will SHUTZ et d’autres approches émotionnelles et corporelles auxquelles elle a été formé au cours de son parcours en tant que coach et thérapeute.

Sandra SADAT est ingénieur (Ecole Polytechnique Féminine) et sociologue de formation (DEA de sociologie des Organisations avec Michel CROZIER à Sciences Po Paris). Après un parcours au sein du Groupe L’OREAL, elle se consacre depuis 20 ans à accompagner les dirigeants à être leader d’eux-mêmes pour être leader des autres en tant que coach individuel et d’équipe. Aujourd’hui, elle accompagne toute personne désireuse de développer l’estime d’elle-même et de se libérer de ses peurs, en se centrant sur les notions fondamentales de  présence, de conscience, d’ouverture et de choix. Ses séminaires « leadership et estime de soi » sont des expériences de transformations uniques qui rencontrent un succès grandissant (plus de 500 personnes formées à aujourd’hui). Elle utilise une pédagogie originale qui prend en compte les dimensions relationnelles, mentales, émotionnelles et corporelles des personnes.

Maître Praticien en PNL, formée à différentes approches (AT, systémique, approche de Palo Alto, Process Communication, EFT), elle est certifiée à l’Elément Humain Phase II par Ethan SCHUTZ et à l’approche Implicit Career Search de Steve MILLER.Elle est également superviseur de coachs et thérapeutes. Elle a co-écrit le livre : « l’entreprise humaniste » aux Editions Editions Ellipses 2013.....