Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lundi 6/10/2014 à Paris, la thérapie des 9 souffles à 20h00

 

nicolas300.jpg

AnneEna.jpg

http://caravanedesneufs.fr

LE CORPS AU COEUR DE L'HOMME
Découvrir qui nous sommes par l'écoute de notre corps


Faisons-nous confiance à notre corps? Que dit-il ? Quelles sont ses solutions ? De quoi a-t-il besoin

Selon Nicolas Bernard*, le corps est bien ce compagnon qui nous accompagne. C'est un paradoxe de notre existence terrestre. Nous n'avons, objectivement, rien d'autre que ce corps : pouvons-vous voir notre esprit ? Notre âme ? Dieu ? Pouvons-nous palper nos émotions ? Sommes-nous réellement certain(e) qu'une vie après la mort existe ou que nous ayons vécu d'autres vies avant celle-ci ? La seule chose concrète qui nous accompagne tout au long de notre vie, de notre conception à notre mort, c'est ce corps. Il est la seule chose au monde dont nous puissions être sûr de l'existence. Tant que nous l'avons, nous sommes en vie. Il définit le fait même d'être en vie.

Et pourtant, que savons-nous réellement de lui ?

Nous chercherions à savoir ce que nous sommes venus faire sur Terre et aurions la tendance à chercher au dehors de nous des confirmations de notre identité et de notre fonction. L'approche des Neuf Souffles est une vision de l'être humain qui, à l'inverse, place le corps au centre, comme espace d'accomplissement de soi apte à nous émerveiller, nous enseigner et nous faire grandir. C'est le lieu de notre alchimie.


Lundi, au sein d'un atelier/café de l'amour, AnneEna et Nicolas Bernard*, concepteurs de cette approche, nous amèneront à expérimenter cette dimension du corps, afin de retrouver un contact créatif avec soi-même. Ils nous montreront l'importance de la place du corps humain dans l’univers et dans notre vie… Ils nous sensibiliseront au fait que que nous avons un corps pour évoluer et qu'on peut en finir avec la croyance qu'on guérit le corps par l'esprit. En bref, que l'espace de notre corps est cette fontaine de nouveauté, ce trésor à notre disposition vers lequel il faut se pencher juste de la bonne manière pour en récolter les fruits ! Pour produire de la nouveauté constructive dans ce monde, il n'y a qu'un moyen : mettre le corps au centre.

couverture-livre-Le-Corps-au-Coeur-de-lHomme-300x300.jpg


*Nicolas est formateur en Thérapie des Neuf Souffles et auteur du livre « Le Corps au Coeur de l'Homme » qui vient de sortit éditions Le Souffle d'Or. À l'issue de la conférence il pourra dédicacer son livre. Il proposera également des consultations sur Paris la semaine suivante.


AnneEna est danse-thérapeute, elle amène les personnes à retrouver la capacité naturelle de danser qui est en eux. Elle anime également des stages spécifiquement pour les femmes.
Ensemble ils animent des stages de découverte de soi par l'écoute du corps, à Paris et ailleurs.

 


Programme des semaines à venir à Paris

Lundi 27 avril à 20h00 au Café du Pont Neuf

Plus d'infos à benedicte.montpellier@gmail.com

Accueil 19h30
-------------------------
INITIATION AU TANTRA
Regarder l'autre et se reconnaître en lui



Selon Andréas Mamet*, le monde du Tantra peut être comparé à une très grande demeure contenant de nombreuses pièces. La plupart n’ont presque rien à voir avec la sexualité. En effet, souvent, on associe le terme « Tantra » à la sexualité, mais en réalité, cela va bien au-delà.
 
Le Tantra est la rencontre du yogi et de la yogini, qui ressentent en l’autre la même passion : s’éveiller en conscience, retourner dans la présence océanique du Divin. Mais plutôt que de suivre un chemin archaïque et répressif, ils se regardent avec amour et compassion et décident de mêler prière, méditation et amour en un seul et unique véhicule puissant capable de les unir l’un à l’autre et au Divin, à une vitesse qui dépasse l’entendement. Ils s’accueillent l’un l’autre et accueillent la vie en un OUI universel. Dans cet instant de passion, ils disparaissent l’un dans l’autre. Ils disparaissent dans l’extase torride du retour dans le ciel infini de notre demeure divine.

Lundi, au cour d'un atelier/café de l'amour, Andréas Mame*t adaptera son enseignement à l'assemblée. Il nous donnera des clés pour être très présents à la personne qui se présentera à nous et à témoigner l’amour et la sagesse les plus profonds qui résident au cœur même de notre existence. Il nous invitera à aspirer à la fusion avec la Source de l’existence, tout en accueillant la vie à bras ouverts. Et tandis que nous vivrons et célébrerons ce lâcher-prise en notre être, comme par miracle, nous nous apercevons que nombre des limitations que nous avons créées disparaissent dans la magie de cette acceptation de soi.
*Andreas Mamet a com­mencé sa quête spir­ituelle en 1973. Il a été ini­tiale­ment formé au Hatha Yoga, ainsi qu’aux médi­ta­tions Mantra and Kriya par un yogi du nom de Mahin­dra. En 1975, il a passé six mois en Inde, dans l’Himalaya, et a vécu sa toute pre­mière expéri­ence de Sâmadhi. Il y a suivi un appren­tis­sage plus poussé auprès de yogis vivant dans des grottes et dans des ashrams au bord du Gange et à la fron­tière tibé­taine. En 1976, il est retourné en Inde et y a passé les cinq années suiv­antes à appro­fondir sa pra­tique auprès d’Osho, médi­tant entre 5 et 12 heures par jour pen­dant ces cinq années.

En 1981, il a par­couru le Japon, les États-Unis et l’Allemagne pour com­mencer à ani­mer des stages de Shakti dont le but était de partager avec les par­tic­i­pants ce qu’il appelle « l’ouverture de l’espace intérieur ». Il a vécu à Mont Shasta, en Cal­i­fornie, pen­dant 18 ans. Actuelle­ment, il anime des stages de médi­ta­tion et donne des séances indi­vidu­elles en France, aux États-Unis et au Chili notamment.

Il con­tinue d’enseigner les tech­niques de médi­ta­tion les plus effi­caces qu’il ait pra­tiqué (mantras, Ho’oponopono, Kriya, médi­ta­tions d’Oshoen mou­ve­ment, Chi Gong…), mais met surtout l’accent sur la puis­sance des mantras. Habi­tant à Paris, il y enseigne chaque semaine. Il anime en par­ti­c­ulier des cer­cles de réc­i­ta­tion de mantras au cours desquels les pra­ti­quants sont placés au cen­tre du cer­cle et peu­vent ainsi vivre toute la puis­sance de trans­for­ma­tion des mantras.

Il est l’auteur de Graines d’éveil pour occi­den­taux désori­en­tés (mars 2012, édi­tions Véga).

Son site : http://www.andreasmamet.com/