Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Programme des semaines à venir à Paris

Lundi 27 avril à 20h00 au Café du Pont Neuf

Plus d'infos à benedicte.montpellier@gmail.com

Accueil 19h30
-------------------------
INITIATION AU TANTRA
Regarder l'autre et se reconnaître en lui



Selon Andréas Mamet*, le monde du Tantra peut être comparé à une très grande demeure contenant de nombreuses pièces. La plupart n’ont presque rien à voir avec la sexualité. En effet, souvent, on associe le terme « Tantra » à la sexualité, mais en réalité, cela va bien au-delà.
 
Le Tantra est la rencontre du yogi et de la yogini, qui ressentent en l’autre la même passion : s’éveiller en conscience, retourner dans la présence océanique du Divin. Mais plutôt que de suivre un chemin archaïque et répressif, ils se regardent avec amour et compassion et décident de mêler prière, méditation et amour en un seul et unique véhicule puissant capable de les unir l’un à l’autre et au Divin, à une vitesse qui dépasse l’entendement. Ils s’accueillent l’un l’autre et accueillent la vie en un OUI universel. Dans cet instant de passion, ils disparaissent l’un dans l’autre. Ils disparaissent dans l’extase torride du retour dans le ciel infini de notre demeure divine.

Lundi, au cour d'un atelier/café de l'amour, Andréas Mame*t adaptera son enseignement à l'assemblée. Il nous donnera des clés pour être très présents à la personne qui se présentera à nous et à témoigner l’amour et la sagesse les plus profonds qui résident au cœur même de notre existence. Il nous invitera à aspirer à la fusion avec la Source de l’existence, tout en accueillant la vie à bras ouverts. Et tandis que nous vivrons et célébrerons ce lâcher-prise en notre être, comme par miracle, nous nous apercevons que nombre des limitations que nous avons créées disparaissent dans la magie de cette acceptation de soi.
*Andreas Mamet a com­mencé sa quête spir­ituelle en 1973. Il a été ini­tiale­ment formé au Hatha Yoga, ainsi qu’aux médi­ta­tions Mantra and Kriya par un yogi du nom de Mahin­dra. En 1975, il a passé six mois en Inde, dans l’Himalaya, et a vécu sa toute pre­mière expéri­ence de Sâmadhi. Il y a suivi un appren­tis­sage plus poussé auprès de yogis vivant dans des grottes et dans des ashrams au bord du Gange et à la fron­tière tibé­taine. En 1976, il est retourné en Inde et y a passé les cinq années suiv­antes à appro­fondir sa pra­tique auprès d’Osho, médi­tant entre 5 et 12 heures par jour pen­dant ces cinq années.

En 1981, il a par­couru le Japon, les États-Unis et l’Allemagne pour com­mencer à ani­mer des stages de Shakti dont le but était de partager avec les par­tic­i­pants ce qu’il appelle « l’ouverture de l’espace intérieur ». Il a vécu à Mont Shasta, en Cal­i­fornie, pen­dant 18 ans. Actuelle­ment, il anime des stages de médi­ta­tion et donne des séances indi­vidu­elles en France, aux États-Unis et au Chili notamment.

Il con­tinue d’enseigner les tech­niques de médi­ta­tion les plus effi­caces qu’il ait pra­tiqué (mantras, Ho’oponopono, Kriya, médi­ta­tions d’Oshoen mou­ve­ment, Chi Gong…), mais met surtout l’accent sur la puis­sance des mantras. Habi­tant à Paris, il y enseigne chaque semaine. Il anime en par­ti­c­ulier des cer­cles de réc­i­ta­tion de mantras au cours desquels les pra­ti­quants sont placés au cen­tre du cer­cle et peu­vent ainsi vivre toute la puis­sance de trans­for­ma­tion des mantras.

Il est l’auteur de Graines d’éveil pour occi­den­taux désori­en­tés (mars 2012, édi­tions Véga).

Son site : http://www.andreasmamet.com/

Lundi 29/09 avec Laurence Heitzmann et Laurent Lacoste


DE LA FUSION À L'UNION AMOUREUSE
Au delà des élans et des va-et-vient de la relation… La continuité !

 

Comment ne pas subir la relation comme une aliénation, une perte de son identité  ? Comment faire en sorte que cet élan qui nous entraîne vers l'autre ne se transforme pas en entrave ? Comment éviter que le lien ne nous enchaîne ?

Nous vivons dans notre vie un mouvement incessant d'expansion et de rétraction. Nous nous ouvrons vers l'extérieur, nous découvrons, nous expérimentons, puis quelquefois, nous nous refermons sous l'effet de la souffrance ou de la tristesse. Ce mouvement naturel est bien souvent amplifié par la relation. Nous y vivons des moments d'élan, de passion, voire de fusion, puis des mouvements de retrait et de fermeture.

Mais comment faire pour vivre la relation avec ce mouvement, pour que le retrait ou la rétraction ne soient pas rupture ou éloignement ? Et comment établir la continuité de la relation à l'intérieur de ce mouvement ?

La clé pourrait être l'acceptation de la réalité de ce mouvement de va et vient à l'intérieur de la relation. Aimer, c’est accepter ce mouvement de soi-même et ce mouvement de l’autre ; c’est accepter l'éventualité de la tristesse ou de la frustration, voire de la déception ou de la souffrance. En acceptant, nous ouvrons pour nous la possibilité de la transcendance. Et la transcendance, c'est la voie de l'Extase, la voie du Tantra, qui transforme toute expérience en possibilité d'expansion dès lors que nous acceptons ce qui est. La rétraction est expansion si nous l'acceptons.

Le Tantra est un chemin de conscience. A ce titre, c'est une démarche fondamentalement individuelle. Pourtant la relation et le deux sont les principaux supports de cette pratique. Pourquoi ? Parce que rien plus que la relation ne met en lumière nos zones d'opacité. Rien mieux que la relation ne peut nous permettre d'apprendre à  les transcender. Transcender, c'est passer de l'état de fusion sans conscience à l'état d'union amoureuse, source de joie, de frémissement intérieur et d'expansion de la conscience.

Lundi, au café de l’amour, Laurence Heitzmann* et Laurent Lacoste*, enseignants SKYDANCING TANTRA, nous permettront d'explorer, dans le cadre d'un atelier pratique, ce mouvement naturel de vie qui nous fait alterner expansion et rétraction. Explorer pour fluidifier et peut-être aussi s'ouvrir à des espaces nouveaux tant corporels, qu'émotionnels ou spirituels.


*Laurence Heitzmann est thérapeute psycho-corporelle et animatrice de séminaires. Elle est thérapeute certifiée en Analyse Bioénergétique, dont les enseignements sont issus des travaux de Wilhelm Reich et Alexander Lowen. Elle est également enseignante agréée de Skydancing Tantra. Installée à Lyon, elle propose des suivis psychothérapeutiques aux individuels et aux couples ainsi que  des ateliers et des stages de Tantra pour célibataires et couples durant lesquels elle aime créer le climat de profondeur et de confiance propice à un processus d’expansion de conscience et de transformation.

*Laurent Lacoste pratique le Tantra depuis une quinzaine d’années avec différents enseignants à travers le monde. Il a poursuivi sa recherche avec le SkyDancing Tantra dont il est enseignant agréé. Il a également étudié l’Ayurvéda pendant plusieurs années, en complément à sa formation au Tantra. Le Tantrisme est pour lui, à la fois un chemin et une philosophie de vie. C’est une voie de Conscience qu’il cherche à intégrer à chaque instant de sa vie.