Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lundi 15/10 avec Isabelle Filliozat


 BIEN DANS MA CUISINE
Et si anxiété, accès de fureur ou dépression dépendaient aussi de ce que nous mangeons ?

Aimez-vous faire la cuisine ? Qu’est-ce que cela dit de vous ? Qui fait à manger chez vous ? La cuisine impacte même la sexualité de notre couple. Les goûts, les régimes, les intolérances rapprochent ou éloignent. Qu’on le veuille ou non, l’alimentation est au centre de notre vie. Elle réunit et divise. Les supermarchés regorgent de produits mais allergies et maladies auto-immunes explosent. Intolérants à la frustration, les jeunes se montrent de plus en plus susceptibles, violents et ont du mal à se concentrer à l’école. Et si leur nourriture y était pour quelque chose ? 

Un zeste de conscience dans la cuisine

Lundi, au café de l'amour, nous verrons comment développer pleine conscience et joie de vivre, prendre activement notre place dans le monde, développer sécurité intérieure et confiance, et même faire une pizza pour libérer nos colères. Une conférence drôle et grave pour trouver la clé du bonheur dans les gestes du quotidien.

41szGciKsoL._SL500_AA300_.jpg

Psychologue, psychothérapeute, formatrice en relations humaines et communication, créatrice de l'École des intelligence Relationnelle et Émotionnelle (http://www.filliozat.net/ecole/ecole.php), directrice de collection chez  Jean-Claude Lattès, *Isabelle Filliozat a un parcours hors du commun. Fille d'un psychologue et d'une psychanalyste (la délicieuse Anne-Marie Filliozat que nous avons déjà reçue), elle a écrit une dizaine d'ouvrages dont certains sont devenus des best-sellers traduits en de nombreuses langues. Pour mieux la connaître : http://www.filliozat.net/ecole/isabelle-filliozat.php

 

 
 

Lundi 1er octobre avec Pascale Piquet

SE LIBÉRER DES LIANES DE LA DÉPENDANCE AFFECTIVE
Le syndrome de Tarzan

Qui aurait cru que Tarzan ait quelque chose à voir avec la dépendance ? Pourtant, beaucoup dépendent autant de l'affection des autres que Tarzan de ses lianes ; pour ne pas tomber dans le vide... affectif, ils préfèrent s'attacher à la première personne qui passe : ils se persuadent que celle-là seulement (et pas une autre) leur procurera l'Eldorado.

Manque d'estime de soi, auto-dévalorisation, identification aux injonctions négatives distillées par les personnes "éducatrices", impression de ne pas être à la hauteur, de ne pas mériter le bonheur... telles sont les particularités de ces (co)dépendants qui s'attachent à des êtres qui, précisément, les confortent dans ces croyances. Ils sont mus par un besoin de reconnaissance qui les fait agir de façon irrationnelle et leur fera dire plus tard : comment ai-je pu me perdre dans cette histoire ?

Pascale Piquet a traversé tempêtes et souffrance sous la domination de la dépendance affective. À essayer désespérément de rendre heureux des êtres qui ne peut désespérément pas l'être, elle touche le fond en février 2002, se relève et décide de guider ceux qui veulent s'en sortir. 

 

syndrome-small.jpg

Lundi, au café de l'amour, elle expliquera que la dépendance affective se joue par équipe de deux : le desesperado et le trou noir affectif. Le premier donne de l'affection sans compter et court inlassablement après celle des autres et plus particulièrement des profiteurs. Le second engloutit l'affection et la reconnaissance d'autrui, sans jamais les rendre ou très peu. Ce sont des puits sans fond ! Elle montrera comment le trou noir affectif et le desesperado se repèrent et s'associent inévitablement, leurs névroses se nourrissant si bien réciproquement.

Enfin, à travers des mises en situation et des exemples concrets, elle assurera que la dépendance affective (cette compulsion qu'elle a affectueusement nommée : "Le syndrome de Tarzan"), est une programmation qui peut être dé-pro-grammée.

 

pub-amour.jpg

 

Pascale Piquet, auteur du « Syndrome de Tarzan » (Béliveau éditeur) et de " Gagnez au jeu des  échecs amoureux " (Michel Lafon), coach de réussite, conférencière, formée à l'hypnose, à la biologie totale, au Shiatsu, formatrice en entreprise et chroniqueuse radio se confiera à son auditoire, avec humour et chaleur humaine.  Aujourd'hui spécialiste du bonheur, son authenticité et son humour vous ouvriront les yeux sur votre vie affective, sans atermoiement, ni condescendance. Vous tournez en rond dans vos relations ? Elles finissent toujours par une rupture ? Vous attirez toujours le même style de personne et ça finit mal ? Vous désespérez de rencontrer la bonne personne ? Vous ne croyez plus à l'amour ? Tout ce que vous voulez savoir sur la dépendance affective (manque de confiance et d'estime), sans jamais avoir osé le demander : Pascale répondra avec franchise et vous éclairera sur les moyens de vous en échapper !