Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Café de l'amour à Charleroi dans la nouvelle Gazette et la Meuse

SP_NouvelleGazette.jpg
ARTICLEnouvellegazette.jpg

19/05/2009 CHARLEROI
Hainaut – Les cafés de l'amour débarquent à Charleroi

lameuse.png
Le concept parisien de « Café de l'amour » arrive à Charleroi le 9 juin. Objectif : lutter contre la violence conjugale.

La Coordination lutte contre les violences de la Province du Hainaut s'est récemment fait remarquer pour la petite décoration qu'elle offre aux hommes en échange de leurs promesses de ne pas violenter des femmes qui sont souvent leurs épouses. Prochainement, la plate-forme va s'investir à Charleroi dans une nouvelle forme de sensibilisation à la violence conjugale en parlant des problèmes de couple sous l'angle heureux de l'amour. Pour ce faire, ses responsables organisent, le 9 juin prochain, l'arrivée à l'Eden des fameux « Cafés de l'amour » dont la réputation flatteuse était déjà parvenue de Paris.

De quoi s'agit-il ? La forme de ces rencontres ressemble aux non moins célèbres Cafés philos, à cette différence près toutefois que le thème principal est cette fois l'amour avec un grand A. Le thème, on s'en doute, a mille déclinaisons. À Paris, depuis l'hiver 2004, différents auteurs, des écrivains, des essayistes, des philosophes, des psychanalystes se chargent d'en prendre une à leur charge et de la développer dans le sens de leurs ouvrages respectifs.

Avant Charleroi, Bruxelles a été la première ville belge concernée par les Cafés de l'amour. Le concept se développe peu à peu dans la capitale. Parallèlement, il devrait le faire également à Charleroi. Car, si la première est prévue en juin, une série d'autres « rencontres amoureuses » est programmée dès l'automne.

L'inauguration du concept à Charleroi aura lieu autour d'Elisa Brune sur le thème quelque peu provocateur du plaisir féminin. Selon l'auteur, en effet, de nombreuses dames n'ont jamais éprouvé d'orgasme. Ce docteur en sciences de l'environnement apportera son expertise à une question dont on nous dit qu'elle intéressera autant les femmes que les hommes. Comme quoi, ceux-là sont capables de s'entendre un peu, beaucoup, à la folie, passionnément... La preuve le 9 juin donc.M.C.

Le café dans le Vif Express

Le supplément week-end du vif express du 1er mai.

Scan10014.JPGScan10015.JPG Scan10017.JPG Scan10016.JPG