Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2006.05.17

Sujet du 22 mai

ICI L'OMBRE*...

COMMENT ORGANISER LA RÉSISTANCE AUX ENNEMIS INTÉRIEURS QUI NOUS INTERDISENT PLAISIR ET AMOUR ?



"Notre ombre : de l'or à 90%"
C.G JUNG

Difficultés à trouver un(e) partenaire adapté à nos désirs ? Reproduction de scénarios similaires dans les relations intimes ? Peur de notre propre colère ou de celle des autres ? Emotions submergeantes ou, au contraire, inexistantes ? Incapacité à nous faire du bien ?

Une solution : dialoguer avec notre ombre !

Lundi, au Café de l'Amour, Christophe Depierre**, thérapeute des profondeurs, formé au Shadow work*** nous a aidé, avec son équipe de facilitants, à éclairer les recoins de nos zones les plus obscures. Nous avons donné la paroles aux injonctions réprimantes ; de nos tréfonds, nous avons tenté d'extraire nos croyances limitantes au cours d'un atelier ludique et interactif.

*L'ombre : chacun de nous porte un fardeau empli de tout ce qu'il croit ne pas pouvoir être, faire ou exprimer. Son contenu empêche certains de vivre pleinement. D'autres peuvent à peine bouger, tant leur sac est chargé. L'ensemble des héritages qui s'y trouvent, toutes les parts de nous-même que nous avons réprimées, refoulées ou rejetées, constituent l'ombre, comme l'a nommée Carl Gustav Jung. Nous consacrons souvent beaucoup de temps et d'énergie à maintenir ce sac hermétiquement fermé.

**Consultant en développement personnel, d'inspiration jungienne. Formé à la gestalt, au "shadow work" et au "dialogue intérieur", il a effectué un travail chamanique. Par ailleurs, il consacre une partie de son temps à la musique et à la lutherie.

***Shadow work : Le Travail de l'Ombre : une méthode qui permet de reprendre le contrôle des parties de nous-mêmes qui nous dominent. C'est un moyen de connaître le circuit de notre énergie émotionnelle et les croyances que nous portons. Cette initiation aide à identifier les limitations imposées, souvent depuis notre plus tendre enfance.

Coordonnées de Christophe Depierre :
email : christ.depierre@wanadoo.fr
Tel : 0609729696

Cordonnées de Thierry FRANCOIS, facilitant durant le café :
Gestalt Praticien, Coach , Formateur en entreprise avec l'outil du théâtre
Diplomé de L'EPG, école Parisienne de Gestalt
email : thierryfrancois92@wanadoo.fr
Tel : 06 09 17 35 91


Synthèse en vers de Gilles, notre poète :
café_amour_du_22.05.06.doc

2006.04.18

1er mai : Paule Salomon, Bienheureuse infidélité

LE BUTINAGE AMOUREUX

L'herbe est-elle toujours plus verte dans le pré d'à côté ?


"Il y a deux sortes de femmes : celles qui trompent leur mari, et celles qui prétendent le contraire" Sacha Guitry

"Aucun homme digne de ce nom ne peut lire plus de quelques heures les mémoires de Casanova sans en éprouver de l'envie" Stefan Zweig

Raviver le désir, se venger des attitudes et des comportements méprisants du partenaire, tester son pouvoir de séduction, fuir la routine, voici quelques raisons apparentes qui motivent le marivaudage. Agit-on sous l'impact d'une image de soi déficiente ou d'une pulsion sexuelle emballée ? Pourquoi vit-on des aventures quand on déclare toujours aimer l'autre ?

Amours plurielles, polyamour, biodiversité amoureuse (écologique ?), constance, bifidélité, gestion d'un harem ou exclusivité, comment les unes et les autres se positionnent-ils ? Ça casse ou ça passe ? Ça sépare ou ça répare ?

Les discours sont-ils transparents ? Les actes correspondent-ils aux propos ? Nous l'avons découvert lundi au sein d'un atelier ludique et interactif.


Dans la salle, Paule Salomon, auteur notamment de "Bienheureuse infidélité", a nourri le débat d'anecdotes émouvantes, puis l'a joliment clos.
Paule Salomon



Synthèse de Gilles :

café_amour_01.05.06.doc

Bibliographie :
- Rapport Hite sur les femmes et l’amour, Stock, 1987.
- Fidèle, pas fidèle ? Enquête sans tabou sur l’infidélité féminine, Leduc. S Editions (2004).
- L'adultère au féminin, Annick Houel, Armand Colin
- La Fidélité et le Couple de Gérard Leleu
- Les Promesses des amants de Darian Leader
- Quand votre conjoint vous ment de Susan Forward
- Les Désenchantés de Sebastian Faulks
- La Fidélité et le couple de Gérard Leleu, Flammarion, 1999.
- Les Errants de la chair de Jean-Pierre Winter.
- Maurice Maschino, dans son livre "Ils ne pensent donc qu’à ça ?"
- Aimer plusieurs hommes de Françoise Simpère dans la Collection "Il n'est jamais trop tard" aux Editions de La Martinière

2006.04.14

Y Poncet Bonnisol : si tu ne m'aimes pas, je t'aime

« Ma Cruella, mon Ogre, au fond je sais bien que tu es malheureuse/malheureux et que tu as du mal à aimer tellement tu as souffert, mais je t’aimerai pour deux… »


Pourquoi certaines personnes vivent-elles inexorablement des passions à sens unique ? Pourquoi "choisissent"-elles toujours un(e) partenaire « malfaisant(e)» ou incapable d’aimer ? Pourquoi se montrent-elles d'autant plus avides de manifestations d'amour que l’autre cultive l'indifférence ou s'éloigne ? Absences dévastatrices, promesses non tenues, dévalorisations répétées, mépris inexpliqués… Sur quel terreau pousse cette énergie du désespoir qui conduit à aimer celui qui, justement, s'y refuse ? Quelle histoire familiale oblige à tout accepter de ces tyrans de l'affectif, à nier le bon sens et les conseils des proches ? Quelles armes subtiles ou non sont-elles utilisées pour enliser le couple en d'incertains marécages ?

C'est ce que nous a expliqué Yvonne Poncet-Bonissol, psycho-clinicienne, présidente de l'Association de Défense Contre le Harcèlement Moral (ADCHM). En contrepoint, elle a proposé sa définition de l'amour,

Vous l'avez certainement vue à la télévision, vous l'avez entendue à la radio ou avez lu dans la presse des articles sur ses livres. Elle a publié :

- Le couple dans tous ses états,
- Pour en finir avec les tyrans et les pervers dans la famille, aux Editions Chiron
- Pour en finir avec les blessures de l'amour, aux EditionsChiron



 



Vous pouvez la joindre au : 0140727995
Son email : y.poncet2@wanadoo.fr

Texte de maud : le_choix_d_aimerbis.doc

Autre biblio :
- Les manipulateurs et l'amour d'Isabelle Nazard-Aga
/isabelle_nazare.doc
- La haine de l'amour ou la perversion du lien chez lharmattan de Maurice Hurni et Giovanna Stoll

Articles sur le sujet :

www.lexpress.fr/info/societe/dossier/seduction/dossier.asp?ida=426122
http://pages.infinit.net/espoir3/le_manipulateur_et_le_manipule.htm
http://www.elledivorce.com/html/Psychologie/harcelement-moral-les-victimes-de-l-amour.php5
http://merteuil.skynetblogs.be

2006.04.11

Sujet du 17 avril (Pâques)

Amour toujours, harmonie sexuelle, désir renouvelé... Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les histoires heureuses sans jamais oser le demander.

Quelles sont les 7 clefs du bonheur durable ? Et pour aller plus loin, quelles sont les 10 attitudes rédhibitoires qui sabotent une relation à coup sûr ?

Pourquoi certaines belles rencontres perdurent quand d'autres se révèlent des bombes à retardement ? Qu'est-ce qu'un couple émotionnellement intelligent ? Comment nourrit-on à deux un véritable attachement ?

La presse spécialisée, les ouvrages de vulgarisation qui s'étalent sur le sujet nous enjoignent de communiquer ; oui, mais quand et comment ? Nous-ont-ils tout dit ? Et si, en définitive, le bonheur en amour était plus simple à vivre que nous ne l'avions imaginé ?

C'est ce que nous avons découvert lundi, sur la base des amusants travaux de chercheurs américains qui prétendent pronostiquer à 91% la réussite ou l'échec d'un amour.

Dans la salle, Régine Pachter*, psychothérapeute de couples, a donné son éclairage sur les moeurs amoureuses du vieux continent.

* Formée au rebirth, à la gestalt, à l'AT*, à la PNL*, à la sophrologie, aux techniques comportementales et cognitives mais aussi à l'écoute active et à la communication non-violente, elle anime des conférences intéractives sur le fonctionnement humain et les affects. Elle est aussi formatrice à la communication interpersonnelle en entreprise.

Les coordonnées de Régine : 01 39 90 26 34 et 06 21 60 37 76
Email: regine.pachter@free.fr

Bibilographie : Les couples heureux ont leurs secrets (John M. Gottman et Nan Silver)

http://www.objectif-couple.com/critique-cinema-livre/007-...

Chanson de Patrick Altmann : affaires_consensuelles.2.mp3


Synthèse de Gilles : café_amour_18.04.06.doc

Quelques attitudes à éviter, convenues mais vites adoptées...

1. Les critiques en public. Très lâches et terriblement humiliantes. L'autre se retrouve devant un tribunal.
2. Se poser en victime qui se lamente, au lieu de demander clairement ou d'agir.
3. Exhumer sans cesse de vieux griefs, telle la caisse enregistreuse d'un archéologue qui ne laisse rien passer.
4. Descendre la famille (ou les amis) de l'autre.
5. Se coucher avec un masque et des bigoudis. Ou attendre que l'autre dorme pour se glisser dans le lit.
6. Ne jamais le (ou la) laisser respirer.
7. Nier les émotions de l'autre. Ne pas supporter qu'il (ou elle) ne soit pas toujours au top.

Marie-Christine Colinon

2006.04.04

Sujet du 10 avril

TANTRA, DÉSIR, RESPECT

Se respecter et être respecté dans la rencontre amoureuse... C'est possible !

Au début d'une histoire, pour ne pas déplaire, nous n'exprimons pas toujours nos désirs. Nous préférons "faire plaisir" plutôt que passer pour un malotru ou une caractérielle. Cette mise sous cloche de nos attentes peut être particulièrement exacerbée lors des premiers contacts sexuels. Attentifs à ne pas casser ce fil fragile qui tisse la relation, nous fermons les yeux sur ce qui nous dérange. Pour ne pas nous retrouver seuls, souvent plus focalisés sur l'autre que sur nous-mêmes, nous nions nos véritables besoins.

Comment poser sa demande sans peur ? Oser affirmer nos limites et accepter la différence de l'autre ?

Avec Alain Collery*, coach, psychothérapeute et sexologue, nous nous sommes donnés la permission d'être et de faire autrement, de nous relier à un partenaire en tenant compte de notre ressenti. Son approche originale conjugue coaching amoureux* et tantra*. Il nous a proposé des ateliers porteurs de sens et de conscience, mais pratiques et ludiques, pour nous apprendre à approcher notre centre.

* HEC, il a longtemps exercé comme dirigeant d'entreprise ainsi qu'en tant que responsable d'associations locales, nationales et européennes. Formateur en milieu professionnel, il organise aussi pour ses collègues psychothérapeutes des séminaires de formation à la psychopathologie. Il est actif à propos de la loi sur la psychothérapie, en tant que vice-président de Psy-en-Mouvement.

Alain Cornelly



*Le coaching est un accompagnement actif, catalyseur de nos propres ressources. Il est utilisé ici, en groupe, pour mieux nous connaître, mieux connaître l'autre, mieux communiquer.

*Le tantra, art de vivre et d'aimer indien, méthode d'expansion du coeur et de la conscience, est proposé ici dans l'optique d'identifier, réconcilier et équilibrer le masculin et le féminin en soi.

Ses coordonnées : 01 53 26 00 24 à Paris, 06 14 37 48 84 et 01 6O 07 58 08 à Lagny
Adresses : Paris 75010, 132 rue du Faubourg Saint Denis
(Cabinet médical et pluridisciplinaire, Escalier A, 1° étage)
Lagny-sur-Marne, 77400, 11 rue de l'aître
(dans la vieille ville, face au parking Foch Notre Dame et au conservatoire de musique, entre le garage Renault et l'hôpital)
Son mail : alain.collery@wanadoo.fr

http://www.coachingamoureux.com/index.htm

Synthèse de Gilles, notre poète : cafe_amour_10_1_.04.06.doc

2006.03.29

Sujet du 3 avril

MA VIE AMOUREUSE OU COMMENT JE ME SUIS DISPUTÉ(E)...

Dans nos liaisons passées ou dans notre couple actuel, qu'avons-nous fait de la première dispute ? Portait-elle les germes fondateurs de l'incompatibilité aujourd'hui révélée ? A-t-elle donné le ton de la relation ? Nous sommes-nous réconciliés sur l'oreiller, étouffant ainsi le risque de solitude ? Nous sommes-nous précipités sur le pardon, tout plutôt que d'interrompre la "lune de miel" ?

A-t-elle signifié l'entrée dans une prison "dorée", ou, au contraire, a-t-elle généré un échange enrichissant et donc un rapprochement ?

Dans tous les cas, ce premier conflit pose la question de l'autre qui, parfois, a la mauvaise idée de ne pas vouloir ce que l'on veut... Selon la rumeur, on ne le connaît jamais vraiment qu'au moment de la rupture. C'est peut-être contestable... Avions-nous des clefs, délibérément ignorées ? La fin de l'histoire ne cristallise-t-elle pas une dispute, duplication paroxystique des premiers différents ?

Remise en cause créatrice, fixation de règles devenues immuables dans le couple, rétorsion croissante, etc., lundi, nous avons tiré les enseignements de nos échecs et de nos réussites amoureuses à l'aune des premières querelles.

Dans la salle, Régine Pachter*, psychothérapeute de couples, a participé à ce décodage fondamental.

* Formée au rebirth, à la gestalt, à l'AT*, à la PNL*, à la sophrologie, aux techniques comportementales et cognitives mais aussi à l'écoute active et à la communication non-violente, elle anime des conférences intéractives sur le fonctionnement humain et les affects. Elle est aussi formatrice à la communication interpersonnelle en entreprise.


Les coordonnées de Régine : 01 39 90 26 34 et 06 21 60 37 76
Email: regine.pachter@free.fr
Synthèse de Gilles, notre poète :cafe_amour_03_1_.04.06.2.doc

2006.03.23

Sujet du 27 mars : Alain Cornely

L'écoute, une voie vers la confiance

"T'écouter, c'est te faire le cadeau d'être ce que je suis sur ta route, en renonçant à quelque pouvoir que ce soit, pour orienter ton chemin que tu es seul à vivre. Cependant, c'est aussi recevoir de toi le cadeau de ta confiance, de ta demande d'être accueilli dans la tendresse qui ne possède pas. Etre entendu vraiment, c'est le berceau du sentiment d'exister"

Si nous, tant hommes que femmes, sortions de l'illusion que nous savons écouter ? Si tu pouvais me prendre dans tes bras quelques instants sans envisager de me posséder ? Si nous donnions à l'autre l'opportunité de se sentir libre ? Et si nous apprenions à accueillir ses mots ?

Selon Alain Cornely, psychothérapeute jungien, l'écoute est une attention qui nourrit l'autre, participe à son humanisation et lui permet de trouver son chemin avec sa propre parole. Le premier critère d'un échange vrai se repère dans la relation au corps. Ecoute vivante, congruence, empathie*, telles sont les notions essentielles auxquelles il nous sensibilisera. Avec lui, nous découvrirons le centrage et l'espace dans la relation, nous atteindrons peut-être le toucher juste.

Ce Café de l'Amour fut réellement inattendu !


Alain CORNELY, formateur à l'écoute depuis 40 ans, pionnier des stages d'écoute et de communication, a été également influencé par les approches de Durkheim, Carl Rogers et Andrée Schlemmer. Au fil de son expérience, la nécessité de créer un nouveau terme pour rendre compte de cette attitute d'écoute s'est imposée : CESORA (centré en soi, orienté sur l'autre) qu'il présente comme une nouvelle voie d'évolution. Sa pratique originale allie la Psychologie des Profondeurs, la Danse, les Arts Martiaux et le Centrage.

Il est l'auteur de : "Ecouter" Ed. Erès, "Qui écoute ?" et "L'écoute, une voie vers la confiance" aux Ed. Le Souffle d'Or.


* Dans la relation Cesora, l'empathie est une conséquence d'un choix avec soi-même.



Ses coordonnées : 044 50 23 78 34 cornely.alain@neuf.fr
Ses stages :

http://ecoute.cesora.neuf.fr/index.htm

 

Son site :

http://www.existence.fr/index/stage-851.html

 


Une vidéo qui explique sa méthode :

http://www.ressources-naturelles.org/RNb/enseignes.php?id=16&lieu=Tous

 

Synthèse de Gilles, notre poète : café_amour_27.03.06.doc

2006.03.14

2O mars : Michel Gillain

Amour, alimentation et libido, quand les nourritures du corps sont aussi celles de l'âme...

« Je t'aime comme je (te) mange", "Je te mange ou je mange avec toi ?", De "ma petite caille" à "mon gros lapin", en passant par "Mon sucre d'orge", notre rapport à la nourriture n'a rien d'anodin ; en est-il des nourritures affectives comme des nourritures terrestres ?

"La bouche ne sert pas seulement à manger, elle sert aussi à goûter et tous les grands amants sont aussi de grands gourmands"*

Les tentatives de séduction commencent bien souvent à table. Nos repas sont-ils comme nos ébats : fades ou épicés, improvisés ou mijotés ? Ne dit-on pas "Qui chipote à table, chipote au lit ?" Quant à la croqueuse, la mangeuse d'homme, sa réputation n'est plus à faire !

Amour et nourriture, ces deux appétits se rejoignent-ils ? Agissons-nous dans ces dimensions avec la même fringale, avec la même retenue, les mêmes tergiversations, les mêmes peurs ? De quoi sommes-nous affamés ? Que représentent le sucre, le gras, le doux, le moelleux ? Comment « alimentons-nous » le partenaire potentiel ou actuel ? Mets avariés, compagnons inadaptés, pourquoi n'existe-t-il pas de nutritionnistes affectifs  pour nous mettre en garde contre les relations toxiques ?

 Pourtant, nous sommes tous friands de bien-être, gourmands d'amour et de sérénité avec l'envie de nous sentir bien dans notre assiette !

Décryptons nos habitudes culinaires, apprenons à connaître l'histoire de nos goûts, celle de nos dégoûts, aiguisons notre esprit critique et gagnons une étoile au Gault et Millaut des saveurs amoureuses.

Pour nous mettre l'eau à la bouche, nous avons reçu Michel Gillain, auteur de "Ma cuisine intérieure", aux éditions Open way.

*Curmonsky, prince des gastronomes

La soirée fut épicée, croustillante et le diner qui a suivi, amusant, léger et fluide comme l'amour, la vie et la nourriture ... 

Site de Michel Gillain : http://www.macuisineinterieure.com/

Réfexion amusante : http//:isabelle-alonso.com/article.php3?id_article=138/



Synthèse de Gilles, notre poète + sketche + bibliographie :
café_amour_20.03.06.doc sketche_bon_appetit.2.doc biblio.doc

2006.03.09

Sujet du 13 mars


Le corps, messager de notre histoire, passerelle vers l'amour...

" Il n'est qu'un temple dans l'univers, dit le dévot Novalis, c'est le corps humain. Rien n'est plus sacré que cet objet saint. Nous touchons le ciel quand nous posons la main sur le corps humain"

Thomas Carlyle

Qu'est-ce qui entrave mon corps dans l'échange amoureux et la sexualité ? Comment dénouer les tensions, libérer l’énergie pour faire de lui un allié, un guide qui me relie à moi-même et à l’autre ? Et si, contacter ma mémoire corporelle permettait de me libérer du trop plein émotionnel qui ne m’appartient pas ?


Marie-Frédérique Laporte, somatothérapeute* nous a fait part de son expérience. Selon elle, écouter le langage du corps, lui reconnaître une intelligence, c'est se réconcilier avec notre capacité à être, devenir responsable de nos choix, libres d'aimer et d'être aimés.

Nous avons appris à travers de simples exercices, seul ou à plusieurs, à sentir notre "enveloppe" pour avancer sur la voie du ressenti

Le Café de l'Amour  fut charnel, tonique et pratique.

* La somathotérapie (soma : le corps, thérapie : soin = prendre soin du corps) fait partie des thérapies psycho-corporelles. Elles découlent des travaux de Reich, élève de Freud, qui a commencé à faire le lien entre les troubles du moi et des tensions spécifiques dans le corps. Elles utilisent le massage (Californien, Shiatsu, Coréen), la respiration (bioénergie, rebirth), la psychothérapie (gestalt, PNL, rêve éveillé) et le mouvement.

Les coordonnées de Marie-Frédérique Laporte : 26, rue Boursault 75017 Paris Tel : 0142630514 et 0620310803

petite_synthese.2.doc

2006.02.23

Sujet du 27 février

"L'intimité est la plus haute forme de la relation humaine, celle où il n'y a plus de masque, où l'on peut être accueilli dans la vérité de son être. Elle ressource, donne de la force, panse les plaies, relance la réflexion, nous libère de la peur."

Elle est rare !

Nous en avons parlé lundi au Café de l'Amour, avec Marthe Marandola et Geneviève Lefebvre-Decaudin, les auteurs de :

L'INTIMITÉ
ou comment être vrai avec soi et les autres
Editions JC Lattès

Prix OSIRIS 2004, décerné par un jury d'écrivains et de professionnels de la relation d'aide. Classé parmi les  "perles" littéraires de la saison par Psychologie magazine. Plébicité par Alternative Santé, L'Est Républicain, Fémina, Réponses Psy, Nouvelles Clés, etc.

Les auteurs : Marthe a suivi un parcours en Sciences Humaines, Politique Culturelle et Sociale, Hautes Etudes de Pratiques Sociales, Systémie familiale, ainsi qu'en Astronomie et Journalisme scientifique.
Elle est  médiatrice diplômée.

Geneviève a suivi aux Etats-Unis un cursus en Dynamique de groupe et Thérapie psycho-corporelle. Elle s'est formée en Europe à la Systémie familiale, a créé et anime des stages de développement personnel. Elle est médiatrice diplômée et chargée de cours en Faculté.

Toutes les deux forment à la médiation, à l'approche systémique et émotionnelle des conflits. Elles sont
consultantes et intervenantes en relations humaines auprès d'entreprises, associations et collectivités locales.

Leurs coordonnées :
Geneviève Lefebvre decaudin 0143361838
genevieve.ld@online.fr
Marhe Marandola : 0140180021
marthe.marandola@free.fr

www.aegalite.fr


Les intervenantes cafe_amour_27.02.06.2.doc

All the posts